Ligue des champions : Le PSG assure, le Barça, le Juve, le Chelsea et le Séville FC en 8es de finale    Tunisie – URGENT : Les décisions du conseil de la magistrature judiciaire en rapport avec les plaintes contre deux magistrats    Défense : Exercice naval tuniso-américain au large du Bizerte    ARP : Séance plénière le 27 novembre pour l'examen du projet de la LFC2020    Le budget du ministère des Affaires Culturelles pour l'année 2021 fixé à 358,4 millions de dinars    Photo du jour : Pourquoi personne ne rendra des comptes dans l'accident l'Avenue Mohammed V ?    Ahmad Ahmad suspendu par la FIFA pour 5 ans !    Tunisie-PDG de l'UTAP: La demande d'emploi ne doit en aucun interrompre les activités du Groupe Chimique    OXFAM recommande à tous les gouvernements d'adopter des politiques fermes    L'espace 421 en verve    «Tlamess», «Les pastèques du cheikh» et «Visa» dans la programmation    Le détail mineur: une vision personnelle des choses    L'importance du renforcement du rôle des institutions dans l'évaluation des politiques des droits de l'Enfants, au centre d'un colloque national à Tunis    L'Etat n'investit pas assez dans le secteur des transports    Voulant se rendre en Tunisie, des étudiants algériens se trouvent bloqués aux frontières    En vidéo: Un policier fait un croche-pied à un migrant    La data offre à la Tunisie plusieurs métiers et de business à exploiter    Le plus vieil arbre du parc du Belvédère de Tunis a son timbre    Barack Obama épingle plusieurs personnalités dans ses mémoires "Une terre promise"    ATCT, Baisse de 52% des recrutements de Tunisiens à l'étranger    DECES : Médecin général Mohamed Moncef Ben Moussa    A son tour, le champ de Guebiba victime du chantage des protestataires de Sfax    Sécurisation des dispositifs médicaux : Un hacker peut‐il vous briser le cœur?    Focus Business | Les projets public-privé sur la sellette    Moez Chakchouk prend la défense du projet du port Enfidha    Les précipitations et leurs effets néfastes : L'infrastructure de base mise à mal    Coronavirus: De nouveaux décès à Manouba    Le digital et médiation culturelle : Des idées à revendre    Expatriés : La régularité de Dräger    NEWS | La filière clubiste pour l'UST    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 24 Novembre 2020 à 11H00    Contrepoint | Petite déduction, grosse vérité    Donald Trump ordonne le transfert de pouvoir à Joe Biden    Une correspondence de Ayari à la FIFA pour demander un audit de la FTF    Ooredoo atteint 24 gouvernorats durant sa campagne de sensibilisation contre la propagation du Covid-19    ATOG veut investir davantage dans les énergies renouvelables en Tunisie    Les juges puis les cadres judiciaires, les grèves dans les tribunaux s'éternisent    Après les bouteilles de gaz, une pénurie de carburant à Sfax    LC Europe (poules / J4): les matches de ce mardi    Le mystérieux virus Chapare inquiète les scientifiques    Jerandi en France pour participer à la Conférence ministérielle de la Francophonie    Météo | Légère hausse des températures et pluies sur la plupart des régions    Affaire des déchets italiens : Le réseau Tunisie verte menace de recourir à la justice internationale    Libye: Reprise d'un nouveau cycle du Forum du dialogue politique inter-libyen    Pandémie, allégement de la dette et lutte pour le climat, en débat    Le court métrage "A moitié d'âme" propose une image qui interpelle le cœur dans une société où l'argent est le maître du monde    Mes odyssées en Méditerranée | Siciliens de Tunisie – les Ciscardi : De la Sicile à la Tunisie, la route de l'espoir...    Fadhel Jaziri à La Presse : «Notre politique culturelle n'est plus articulée sur un marché»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Rached Ghannouchi dissout le bureau exécutif d'Ennahdha : Remous à Montplaisir !
Publié dans La Presse de Tunisie le 13 - 05 - 2020

Que se passe-t-il au sein d'Ennahdha ? A quoi pense Rached Ghannouchi, leader historique du parti islamiste? Peut-il maîtriser la situation au sein de son parti alors qu'il est submergé de problèmes au Bardo? En tout cas, à Ennahdha, nous sommes loin de ce parti soudé et solidaire que nous avons connu depuis toujours.
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Alors qu'il est en pleine tourmente au Parlement, notamment à cause de son conflit avec le Parti destourien libre (PDL) et de sa gestion des affaires de l'Assemblée des représentants du peuple, Rached Ghannouchi a surpris plus qu'un après avoir dissous le bureau exécutif de son parti. Un coup de maître pour certains, une décision insignifiante et unilatérale pour d'autres, mais pour Ghannouchi rien n'est fait au hasard et tout est calculé. Une manœuvre politique qui intervient au cœur d'une crise sanitaire et qui crée polémique et divergences au sein de ce parti longtemps connu pour sa discipline partisane.
L'annonce a été officialisée par Mohamed Khalil Barhoumi, membre du bureau exécutif et responsable du bureau d'information d'Ennahdha, qui a annoncé que Rached Ghannouchi, président du parti, a bel et bien décidé de dissoudre le bureau exécutif, qui devient, selon le règlement interne du parti, un bureau chargé d'expédier les affaires courantes. Bahoumi a expliqué que cette annonce fait suite à la réunion du bureau exécutif, signalant que Ghannouchi est en train d'examiner la composition du prochain bureau qui sera soumise au Conseil de la choura selon les procédures du règlement intérieur du parti. Cette décision s'inscrit dans le cadre de «l'évaluation du travail de ce bureau et l'interaction avec la conjoncture actuelle», affirme la même source.
Dans la continuité de ces idées, peu après, le mouvement Ennahdha a annoncé dans un communiqué que le président du parti, Rached Ghannouch, envisage «d'apporter des changements au niveau de la composition du bureau exécutif d'Ennahdha pour répondre aux exigences de la prochaine étape». Le communiqué indique également que l'actuel bureau exécutif se chargera de la gestion des affaires courantes.
Du coup, l'information a été partagée comme une traînée de poudre d'autant plus que le timing de la décision était inattendu et surprenant. En tout cas, cette manœuvre politique opérée par le leader historique du parti Ennahdha ne fait qu'approfondir les divergences au sein de cette structure qui s'apprêtait à organiser son congrès qui devrait mettre fin au règne de Rached Ghannouchi en tant que président du parti. Mais nous sommes encore loin, la crise du coronavirus devait retarder la tenue de ce congrès initialement prévu cet été.
Divergences et risques d'implosion
Ennahdha n'aura connu pareille situation et autant de problèmes en interne depuis sa fondation. Le constat est sans appel, le parti n'est plus à l'abri de grandes fissures en son sein. C'est en tout cas ce que redoute l'un de ses dirigeants, Samir Dilou, qui n'est pas allé par quatre chemins pour l'avouer: Ennahdha ne connaît pas ses meilleurs jours. En effet, intervenant sur les ondes d'une radio privée, il a affirmé que la décision de dissoudre l'actuel bureau politique, dont il est membre, «est unilatérale et n'émane pas d'un vote ou du moins d'une discussion». «La décision unilatérale prise par Rached Ghannouchi a été annoncée aux membres du bureau sans la tenue d'un vote, ni de concertations», a-t-il ajouté, écartant la tenue du congrès d'Ennahdha dans les délais impartis. «Vu l'actuelle situation sanitaire, la tenue du congrès d'Ennahdha est devenue impossible. Ceci revient à la situation sanitaire, en plus de l'existence de controverses au sein d'Ennahdha concernant les compositions et les formations des commissions organisant ce congrès», a-t-il reconnu, ajoutant : «Si le congrès a lieu, le président du mouvement sera certainement remplacé». Lui, qui assure que son parti «se bat depuis sa fondation contre la présidence à vie et contre la modification des lois fondamentales selon les contraintes et l'analogie».
L'actuel bureau exécutif d'Ennahdha se compose de 28 membres dont des dirigeants connus par le grand public comme notamment Ali Laârayedh, ancien chef du gouvernement, Abdelfattah Mourou, Zied Laâdhari, Noureddine Bhiri, Maherzia Laâbidi et autres. En décidant de le dissoudre, Ghannouchi a pris tout le monde de court, y compris ses membres, qui n'ont pas, selon certaines indiscrétions, digéré cette décision unilatérale.
Mais pourquoi opérer une telle décision à l'heure actuelle d'autant plus que cette structure ne jouit pas de grandes prérogatives au sein du parti, inutile de rappeler que tout passe par le Conseil de la choura?
Pour certains observateurs, cette manœuvre politique qui a bouleversé d'une manière ou d'une autre le temple bleu de Montplaisir, vise à régler certains comptes politiques en interne, mais aussi à rappeler à tout le monde que seul Ghannouchi, le leader historique d'Ennahdha, tient les commandes du parti en dépit de ses engagements au Parlement. Les évènements qui s'enchaînent à un rythme effréné du côté de Montplaisir font en tout cas craindre aux sympathisants du parti de le voir au bord de l'implosion.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.