Tunisie – Les raisons de l'émission du mandat de dépôt à l'encontre de Seifeddine Makhlouf    Tunisie Telecom félicite la position de l'UGTT    Egypte : Décès du maréchal Mohamed Hussein Tantaoui    Infos Bourse – L'ATB se hisse en haut du podium    Tunisie : Lilia Bellil appelle Kaïs Saïed à dévoiler les noms de députés qui percevaient de l'argent contre la ratification de lois    Les leaders d'Attayar, Ettakatol, Al Jomhouri et Afek Tounes en réunion à l'UGTT    Yamina Zoghlami : La présidence doit fournir la liste des élus qui ont monnayé leurs services    Salaheddine Jourchi- Kais Saied a déjà commencé à mettre en exécution son plan [Audio]    Les fabricants d'aliments de bétail appelés à renoncer à leurs marges bénéficiaires    Municipalité de Raoued : Le chef de l'Etat doit prendre ses responsabilités face aux profiteurs qui usurpent la révolution    Le Kram: Le plafond d'une salle de classe s'écroule alors que des élèves sont à l'intérieur [vidéo]    Le photographe tunisien Habib Hmima n'est plus    Salon Web Summit 2021: Les startups tunisiennes appelées à participer    AMI Assurances se donne les moyens de ses ambitions et annonce l'augmentation de son capital social    La Commission européenne veut imposer le chargeur universel pour smartphone d'ici 2024    Une manifestation en soutien à la journaliste Arwa Baraket    Football : Programme TV de ce Mardi 21 Septembre 2021    La Ligue des Etats arabes tient sa réunion consultative à New York    Abdellatif Mekki : Kaïs Saïed a officiellement gelé la Constitution !    Iyadh Elloumi: Kais Saied est un danger pour le pays    Bad Buzz: Un centre commercial offre jusqu'à 80% de remise, pour les Lybiens    Tunisie – Coronavirus: une 3ème dose pour les personnes déjà vaccinées par un vaccin non reconnu dans certains pays    Spectacle "Voyage avec la Lumière" à la Cité des Sciences de Tunis    Change devises en dinar tunisien : Cours du 21 septembre 2021    26 septembre : sixième journée portes ouvertes pour la vaccination    Couacs lors du discours de Sidi Bouzid : La présidence n'avait pas prévenu les équipes de la Télévision nationale    Ligue des champions (2e tour préliminaire) : Le programme    Natation : La FTN retire sa plainte contre Oussama Mallouli    Abu al-Bara al-Tounsi tué dans un raid à Idleb    Le Club Africain annonce une liste de 11 joueurs prêtés pour la nouvelle saison    Bientôt un gouvernement et des dispositions transitoires, promet Saïed depuis Sidi Bouzid    Le ministre des Affaires culturelles reçoit Noureddine et Nejia Ouerghi    Crise des sous-marins: Quelques leçons pour les Arabes    Match FC Barcelona vs Grenade : chaines qui diffusent le match du 20 septembre de la Liga    JCC 2021 : Liste des films tunisiens sélectionnés pour les compétitions officielles    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour du 20 Septembre 2021 à 11H00    "Streams" de Mehdi Hmili en compétition officielle du FIFF de Namur et de La Mostra de Valencia en Espagne    UE Med : Il est nécessaire de préserver la démocratie et l'Etat de droit en Tunisie    Ons Jabeur 17ème mondiale    30 auteurs au Congrès des écrivains de langue française à Tunis    25 ème anniversaire des Prix Littéraires COMAR D'OR : Les romans primés en langue française    Arrestation des deux derniers prisonniers palestiniens évadés récemment    Tunisie – Une vague sans précédant de migration qui ne manque pas de rappeler les « menaces » de Ghannouchi    Evasions Sonores: Performances artistiques live par Oussama Menchaoui et Dawan    Appel à films pour présenter la candidature de la Tunisie à l'"Oscar du meilleur film international"    Pêcheurs tunisiens interpellés par les garde-côtes libyens : Le ministère de la Défense rappelle la réglementation    Comment comprendre les prochaines élections en Allemagne et quel impact sur la Tunisie du départ d'Angela Merkel    Cinq enseignements à tirer de l'abominable gestion américaine de la tragédie afghane    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



A travers ses visites de terrain, Kais Saied multiplie ses messages politiques: La proximité, une stratégie !
Publié dans La Presse de Tunisie le 11 - 02 - 2021

En pleine crise politique et au cœur de toute l'attention médiatique, le Chef de l'Etat préfère répondre à sa manière. Fidèle à lui-même, Kaïs Saïed, qui campe sur sa position rejetant le dernier remaniement ministériel opéré par le Chef du gouvernement, semble passer à autre chose. Après sa spectaculaire balade sur l'avenue Habib-Bourguiba la semaine dernière, le locataire de Carthage a décidé de s'offrir un nouveau bain de foule à l'Ariana.
Optant pour une stratégie politique de proximité et à un plan médiatique orienté vers ce qu'il appelle «les attentes et aspirations du peuple», le Chef de l'Etat est toujours dans la même approche : être proche du peuple qui l'a élu à la majorité absolue. Mardi dernier, après El Mnihla et plus récemment l'avenue Habib-Bourguiba de Tunis, le Président de la République a entrepris une nouvelle visite inopinée de terrain. En effet, cette fois, il a pris la direction de l'Ariana et de la Cité olympique d'El-Menzah où il a visité des marchés et s'est entretenu avec des citoyens. Des citoyens qui ont exprimé leurs multiples préoccupations et soucis quotidiens, mais aussi leur entière confiance au Chef de l'Etat qui est, selon eux, «à l'écoute de son peuple». Une fois encore, c'était l'occasion pour Kaïs Saïed de montrer qu'il est à l'écoute des plaintes et des préoccupations des citoyens, venus de partout pour le voir. C'est un exercice auquel Kaïs Saïed semble avoir pris goût et qu'aucun autre ne peut se permettre dans ce contexte social tendu.
En effet, si pour le Chef de l'Etat ces visites sur le terrain vont dans le sens d'une stratégie politique de proximité, à laquelle adhèrent plusieurs leaders historiques et mondiaux, elles ne peuvent pas être dissociées d'un contexte politique extrêmement tendu, où chaque protagoniste veut prendre le devant de la scène. Il est utile de rappeler que la Tunisie est au cœur d'une crise politique inédite, qui mêle un blocage constitutionnel, mais aussi institutionnel et politique sur fond du veto posé par le Chef de l'Etat à la prestation de serment des nouveaux ministres. Une situation qui a considérablement fragilisé la scène politique nationale et a mis à mal les différentes institutions de l'Etat.
Que révèlent ces visites ?
Confronté à de nombreuses attaques notamment de la part des députés et de ses rivaux, le Chef de l'Etat a préféré répondre par une démonstration de force et par sa capacité de séduire la foule.
Certes, ces visites inopinées renvoient à un désir d'être toujours proche des citoyens, mais dans leur forme elles sont chargées de messages politiques destinés notamment au Bardo et à La Kasbah. D'ailleurs, il le disait toujours et ne rate aucune apparition médiatique pour souligner la nécessité de faire prévaloir les intérêts du peuple aux dépens des querelles politiques. En effet, au cœur de la crise politique, le Chef de l'Etat semble vouloir rassurer la population, mais aussi marquer et défendre ses territoires politiques dans un rapport de force engagé avec La Kasbah et notamment Le Bardo. Quels messages politiques veut-il transmettre ? Selon les observateurs et les analystes de la scène politique, Kaïs Saïed, en multipliant ses visites sur le terrain, voudrait sans aucun doute rappeler sa légitimité populaire, lui, qui a été élu à plus de 70% des voix des électeurs lors du second tour de la présidentielle anticipée de 2019. C'est aussi un défi lancé à ses différents rivaux, quant à leur capacité de mobiliser la rue, et d'être proches des citoyens, un exercice politique et communicationnel que différents dirigeants politiques et responsables de haut niveau évitent depuis la révolution.
En tout cas, cette stratégie politique de proximité est nettement observable dans les campagnes électorales. On voit tous les candidats politiques sillonner les rues à la rencontre de citoyens qu'ils oublient une fois parvenus au pouvoir. Sauf que pour le président de la République, cette stratégie de proximité est au cœur de sa politique. Le jour même de son élection en tant que nouveau président de la République, il a décidé de descendre dans la rue pour remercier ses électeurs, et depuis il ne cesse de multiplier ses visites de terrain, notamment dans la capitale, mais aussi dans différents gouvernorats.
Ça se complique
En tout cas, ces sorties populaires interviennent dans un contexte politique de crise. Le bras de fer entre les trois présidences se poursuit toujours alors qu'aucune solution ne se présente pour sortir de ce blocage. Hier, mercredi, le Président de la République et le Chef du gouvernement ont, chacun, joué leurs cartes. Si le premier a décidé de se réunir avec des représentants de députés et de blocs parlementaires, le deuxième a consulté des professeurs et des spécialistes en droit constitutionnel. Le blocage prend une nouvelle tournure et implique désormais de nouveaux protagonistes.
Rappelons dans ce sens que le Chef du gouvernement, Hichem Mechichi, avait envoyé une correspondance aux chambres consultatives du Tribunal administratif en vue de donner leur avis quant à ce blocage politique. Mais pour le Président de la République, les dispositions de la Constitution, dont il est le principal garant, doivent prévaloir.
La crise du remaniement ministériel entame sa troisième semaine. Hichem Mechichi semble croire encore à ce remaniement et au passage de ces nouveaux ministres, il n'écarte pas d'ailleurs un passage en force, Kaïs Saïed campe toujours sur sa position refusant ce remaniement.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.