Tunisie – Japon : Conférence "JICA Chair" et signature d'un mémorandum de coopération à l'ENA de Tunis    Conférence d'Oran : La contribution des 3 pays africains au Conseil de sécurité de l'ONU a été capitale (Jerandi)    Tahya Tounes annonce son congrès extraordinaire en mars 2022    Sondages d'opinion: Entre crédibilité et risques de manipulation politique    Interrogations légitimes    A la Maison de la Culture d'Hammam-Sousse : la 23e Commémoration de la mort de l'homme d'éducation et de culture, Cheikh Mohamed El Bahri: Hommage à un bâtisseur    Bilel Sahnoun, Directeur Général de la Bourse de Tunis: "La Tunisie n'a toujours pas saisi l'opportunité des financements verts"    Pourquoi: Vente illégale d'eau    Logements sociaux de la Sprols (El Manar, El Menzah 8, El Romana et la Marsa): Le torchon brûle avec les locataires    Monde: Un accord « historique » entre la France et les Emirats Arabes Unis    NEWS: Zerdoum passe au CA    Marathon International COMAR Tunis-Carthage: Courons pour l'environnement    Foot-Europe: le programme du jour    Office National de la Famille et de la Population — Lancement des premières Journées nationales de la santé sexuelle et reproductive: Le sida, l'autre pandémie    Tunisie – Coronavirus: Le passeport vaccinal peut être présenté sur papier ou sur téléchargé sur le téléphone    On nous écrit: «J'ai fermé mes maisons » de Marianne Catzaras Sur ses collines, Athènes attend    «On a Blade of Grass» de Fares Thabet à Selma Feriani Gallery du 13 décembre 2021 au 5 février 2022: Un environnement rêvé    Exposition de photos: Splendeurs et couleurs de la Médina de Tunis    Yasmina Khadra appelle au sauvetage de la librairie El Moez    Le changement de la date de la fête de la Révolution est « une grande réalisation »    Opportunités : Des hommes d'affaires tunisiens prospectent les marchés kenyan et ougandais    Premier ministre italien : « la Tunisie doit tracer une voie politique claire »    Tunisie : Les intentions d'investissement accusent une baisse de 20%    Tunisie : Leila Jaffel crée une équipe pour le suivi des activités des directions régionales de la justice    UGTT : Commémoration du 69e anniversaire de l'assassinat de Hached    Coupe arabe FIFA 2021 | Tunisie-Syrie (0-2): La grande désillusion des aigles de Carthage    Tunisie-Météo: Temps nuageux sur l'ensemble du pays    Le pass vaccinal sera obligatoire dans les établissements universitaires    Tunisie-Covid : Quatre morts en une journée    Tunisie Télécom accompagne la Tunis Fashion Week    Omicron, diplomatie, déficit budgétaire… Les 5 infos de la journée    Football : Où regarder Dortmund – Bayern et Roma – Inter ce samedi ?    Importantes précisions du ministère de l'enseignement supérieur concernant le pass vaccinal    Ce dimanche, accès gratuit aux musées, monuments et sites historiques    Coupe Arabe : Qatar s'offre Oman dans une fin de match à suspense    Coupe Arabe : le Bahreïn et l'Irak se neutralisent    L'ancien patron de l'athlétisme mondial, le Sénégalais Lamine Diack n'est plus    Macron dans le Golfe : De très gros chèques et une sacrée revanche sur Biden    Aux Galerie « XYZ » et TGM Gallery : La Grenade exposée sous toutes ses coutures et l'Ecole de Tunis haute en couleurs    Quand l'Administration tunisienne entrave l'économie : Aslan Ben Rejeb tire la sonnette d'alarme    Tunisie : Baisse du déficit budgétaire à fin septembre    Tunisie : Ouverture de la 22ème édition des Journées Théâtrales de Carthage ce samedi    New York : Le siège de l'ONU fermé après qu'un homme armé ait été aperçu à l'extérieur    L'Omicron était déjà présent en Europe avant la cascade de restrictions visant l'Afrique?    La Tunisie cherchait à acheter jusqu'à 175 000 tonnes de blé tendre    Space X : Elon Musk menace ses salariés de fermeture    Coronavirus : Première déclaration du PDG de Pfizer concernant ''Omicron''    Ghazi Moalla : Trois personnalités sont les favoris pour l'élection présidentielle libyenne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Focus Business | Démocratiser l'économie, une priorité
Publié dans La Presse de Tunisie le 28 - 06 - 2021

La démocratisation de l'économie n'a pas bénéficié d'un grand intérêt de la part des acteurs économiques. Certes, on a parlé en long et en large de la transition politique pour passer à un système démocratique, mais le côté économique a été laissé pour compte. Pourtant, la démocratisation pourrait profiter à tout le monde, depuis le simple citoyen jusqu'à l'homme d'affaires qui a plusieurs entreprises actives. La démocratisation de l'économie se situe avant tout au niveau de l'octroi des crédits. Les banques pourraient dans ce cas octroyer des crédits en usant de plus de souplesse et en traitant tous les clients sur un pied d'égalité.
Actuellement, les banques ne prêtent qu'aux riches, c'est-à-dire ceux qui ont des garanties à présenter, comme des biens immobiliers. A la faveur de la démocratisation de l'économie, les banques axeront leurs études sur la rentabilité des projets présentés et non sur les propriétés à présenter comme caution. Par ailleurs, cette démarche, qui a fait ses preuves dans les pays développés, favorise la création d'entreprises par tout jeune diplômé qui dispose d'une idée de projet. Toutes les structures d'appui se mettrent au service du jeune promoteur pour l'accompagner et l'assister techniquement pour la réalisation de son projet qui doit apporter une valeur ajoutée et être rentable.
Ainsi, plusieurs jeunes seront encouragés à concrétiser leurs projets en bénéficiant d'un financement bancaire. Plusieurs opportunités d'emploi seront ainsi offertes à ces jeunes compétences à la recherche d'un emploi ou d'une source de revenu. C'est le pragmatisme qui doit compter en premier dans cette démarche économique. Seuls les projets prometteurs sont retenus et financés par les banques qui baseront leurs études sur la rentabilité et les performances attendues.
La démocratisation de l'économie tient compte également de sa diversification en favorisant l'émergence de nouvelles activités, comme celles qui sont liées à l'industrie intelligente et la digitalisation. Toutes les forces vives ont le droit de prendre part à l'économie, de monter leur projet et d'assurer des revenus. De cette façon, il sera possible de diminuer la pression sur la fonction publique et d'encourager l'initiative privée dans toutes les régions sans distinction aucune. Par ailleurs, l'acquisition d'équipements et de matières premières importés sera ouverte à tout le monde avec allégement des procédures douanières d'importation.
Le but est de fournir les moyens de travail à ces jeunes promoteurs pour qu'ils puissent lancer, dans les meilleurs délais, leurs projets. Il est temps de démocratiser notre économie pour créer plus d'opportunités de travail en impliquant les banques dans ce processus gagnant. La vision de l'économie doit changer radicalement vu les nombreux défis qui pointent à l'horizon et qui exigent une meilleure préparation des acteurs économiques et de l'administration publique.
L'économie ne doit pas être détenue par une dizaine d'hommes d'affaires qui ont le droit de bénéficier de tous les égards et des crédits bancaires pour consolider leurs projets et en créer d'autres, alors que des milliers de jeunes compétences sont laissées pour compte, ne pouvant avoir les financements nécessaires pour se lancer, elles aussi, dans les affaires et faire travailler d'autres jeunes. La démocratisation de l'économie est la réponse parfaite à toutes ces questions et à assurer la prospérité de la Tunisie.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.