Législatives, FMI, PDL… Les 5 infos de la journée    L'UBCI partenaire officiel de l'Extended sessions de « Jazz à Carthage »    Jasmin Open Monastir : Résultats de mardi et liste des qualifiées pour les 1/8    Tunisie – Découverte d'autres grandes sommes d'argent dans les comptes bancaires d'un syndicat de police    Le "devoir" de casser la rigueur budgétaire, 1100 recrutements et une explication hallucinante    L'école MedTech de la SMU rejoint un groupe d'élite d'écoles d'ingénieurs prestigieuses dans le monde    Etude Epson: sur fond de conflits et de crise économique, l'attention mondiale se concentre sur le changement climatique    Monde-Daily brief du 04 octobre 2022: Guerre en Ukraine : Kiev garde l'initiative militaire    FMI: Plus de 20 pays pourraient avoir besoin d'une aide d'urgence face à la crise alimentaire    Cherche-t-on à achever Tunisair ?    Abdelkader Boudriga recommande de moderniser les lois contre les chèques sans provision    Issam chebbi: Les restrictions excessives aux partis confirment l'illégitimité des prochaines législatives    Tunisie-coronavirus : Nouveau bilan    Tunisie : Incendie au siège de la société des chemins de fer    British Council mise sur de nouveaux modes d'apprentissage et de connexions    Photo du jour : "grand ménage" au Palais de justice de Tunis    Le FMI a dit oui à la Tunisie ?    Tunisie: Recrutement de 1100 assistants universitaires    Réouverture de l'inscription à distance pour les élèves des écoles privées    Le neurologue Tunisien Riadh Gouider élu membre correspondant à l'académie française de médecine    Maroc : Le paradis des fonctionnaires fantômes, plus de 90 000 dans le public    L'ile du pardon: Le dernier chef-d'œuvre mondial de Ridha Béhi    JCC 2022 : Des films restaurés et inédits de la fin des années 60 dans le focus Palestine    L'Union islamique des avocats accuse la Faculté de Sciences juridiques de "propager" l'homosexualité    Les Tunisiens de France rapportent à l'Etat 3807.9 MD    Ce qu'a dit le Ministère de l'Infrastructure de l'Ukraine sur la Tunisie    Moncef Dhouib : quel sort réserve-t-on à l'église de Sfax après l'arrêt des travaux ?    Conflit FTF - Croissant Sportif Chebbien : longues réflexions sur une courte décision    Zarzis | Affluence des africains subsahariens : La situation risque de dégénérer    Météo en Tunisie : Ciel peu nuageux à partiellement nuageux    LC Europe (Poules / 3è J) : les matches de ce mardi    37eme édition du festival international du film francophone de Namur | « ASHKAL » de Youssef Chebbi : Du réel à l'abstrait    Les indiscrétions d'Elyssa    Tunisie: 10911 infractions économiques du 23 août au 1er octobre 2022    Al Massar ne participera pas aux prochaines législatives    Ce qu'a dit la directrice du Fonds Monétaire International sur la Tunisie    Mondial 2030 : En Ukraine, Espagne et Portugal !    Ballon d'or 2022 : Podium de KB9, Mané et Vinicus !!    Essia Jaïbi, metteuse en scène et dramaturge, à La Presse : «J'aime que le théâtre soit le sujet et l'outil»    Des héros anonymes    DECES : Leïla DEHAIMI    CONDOLEANCES : Feu Ali TABOUBI    L'insupportable arrogance des Occidentaux    Ukraine : Des canons français que même l'armée de Macron n'a pas, l'Allemagne suit    Run In Carthage a vécu sa 6ème édition après deux ans d'interruption due à la Covid : Comme on se retrouve !…    Classement WTA : Ons Jabeur, 2e mondiale    L'affaire FTF-CSChebba au crible | Entre bonne guerre et mauvais procès...    Burkina Faso : Des manifestants s'en prennent aux intérêts français dans le pays    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Les étudiants en quête d'un logement décent: Un vrai casse-tête !
Publié dans La Presse de Tunisie le 13 - 08 - 2022

Dans moins de trois semaines, certaines universités et facultés feront leur reprise. Les étudiants s'apprêtent pour bien préparer leur rentrée, notamment celles et ceux, inscrits dans des facultés loin de leur ville natale. Ils entament la recherche d'un logement en bon état et à prix abordable... Un vrai casse-tête.
Un bon nombre d'étudiants se préparent pour la rentrée universitaire, qui démarrera dans moins de trois semaines pour certains établissements universitaires .... Et afin de bien se préparer à la rentrée et démarrer l'année , il est indispensable de commencer la recherche d'un logement qui doit être habitable et, de préférence, tout près de toutes les commodités...
Et pour certains étudiants et étudiantes, c'est une vraie galère, à laquelle ils se confrontent chaque année. «Trouver une maison ou un appartement à prix raisonnable tout près de l'université dans laquelle je suis mes études est une affaire qui n'est pas si facile et demande beaucoup d'efforts : des déplacements sur les lieux, des négociations avec le propriétaire et de la patience afin de tomber sur une bonne affaire », note Emna, étudiante inscrite dans l'une des université placée dans le technopole de Borj-Cédria. Et d'ajouter : « Je suis originaire de Kélibia, et c'est ma troisième année dans cette faculté et cité. Durant les deux dernières années, j'ai cohabité avec deux de mes binômes dans une maison qui était loin de la faculté. Faute d'argent, nous n'avons pas trouvé mieux. Cette année, nous avons commencé notre recherche depuis le début du moins d'août via les sites internet et réseaux sociaux afin de trouver un logement qui correspond à nos besoins et qui serait tout près de la faculté d'abord, mais aussi de toutes les autres commodités, grandes surfaces, épiceries et autres. Certes, ce ne sont pas les offres qui manquent, mais nous avons un budget à respecter et à ne pas dépasser, donc notre recherche dépend d'un budget bien limité et ce n'est pas toujours évident de trouver une bonne offre surtout que les prix des loyers ont visiblement augmenté ces dernières années : on loue une maison vide avec deux pièces, un salon, une cuisine et une salle d'eau à au moins 400 dinars, et avec les factures d'eau et d'électricité ainsi que les autres charges, nous avons pensé à partager le loyer avec trois autres colocataires».
Les étudiants, qui, comme Emna, vont reprendre leur études bientôt, ont entamé leur recherche de logement depuis quelques semaines.Tel le cas de Abir, étudiante à la faculté des Lettres de Nabeul et originaire de la ville de Sousse, qui a préféré quant à elle, visiter quotidiennement les sites d'annonces, les réseaux sociaux, contacter les propriétaires, réserver des dates pour la visite de l'appartement ou le studio dans le but de trouver une offre raisonnable et à prix abordable. Cette étudiante a axé sa recherche sur un studio meublé ne dépassant pas les 250 dinars de loyer. « C'est ma première expérience par rapport à la recherche de logement à louer dans la ville de Nabeul. L'année dernière, j'ai opté pour un foyer privé à 200 dinars la chambre, avec un espace sanitaire et cuisine partagée entre plusieurs étudiantes habitant le foyer. Ce n'était pas une expérience réussie vu l'état du foyer dans lequel j'habitais, donc j'ai opté cette année pour un studio avec presque le même budget. Les annonces que j'ai trouvées via le net sont nombreuses et, après avoir contacté certains propriétaires pour la réservation, je devrais me déplacer avec mes parents sur place pour saisir les offres qui seront adéquates à mes recherches », explique l'étudiante en année terminale. Dénicher des offres intéressantes, effectuer des visites sur les lieux, payer une avance dans la plupart des cas pour réserver le logement, tel est le souci de la majorité des étudiants et étudiantes, qui se trouvent parfois obligés de partager le loyer avec d'autres binômes qu'ils ne connaissent pas, car les prix des loyers sont devenus inabordables pour plusieurs familles à revenus modestes. Certains sont contraints d'opter pour des foyers où le strict minimum d'un logement décent n'existe pas…


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.