Justice-Clan Ben Ali: Six ans de prison ferme à l'encontre de Leila Trabelsi et Nessrine Ben Ali    Tunisie-Maroc: Tunisair lance un programme de rapatriement des tunisiens bloqués au Maroc    Tournoi de Charleston 2 : Ons Jabeur se qualifie en finale    Par Henda Haouala – La série TV « Ken ya Makenech » : délicieuse, grave et soignée    Les lieux de culte qui ne respecteront pas le protocole sanitaire seront fermés    Covid-19 : Tous les chiffres de la situation sanitaire en Tunisie    Covid -19 : Suspension des cours et autres mesures annoncées    Covid-19 : Interdiction de circulation aux voitures, motos et transport urbain    Athletic Bilbao – FC Barcelone : sur quelle chaîne voir le match ?    Ligue 1 française : Wahbi Khazri égale Pauleta    384.6 millions de dinars d'investissements agricoles déclarés, à fin mars 2021    L'ANSI recommande l'installation de YouTube Kids    La prochaine mission habitée vers la Lune se fera dans un vaisseau de chez SpaceX    Groupe QNB : Résultats Financiers du premier trimestre 2021    Coupe du monde Qatar 2022: Qatar veut vacciner tous les visiteurs contre le Covid-19    MEMOIRE : Lilia AOUIJ    L'athlète tunisienne Raouaa Tlili remporte la médaille d'or au tournoi de Jesolo en Italie    CONDOLEANCES : Mohamed Aziz Ben DHAHRI    CONDOLEANCES : Feu Wassila CHARFEDDINE    Hausse des services de la dette extérieure cumulés de 10%    Covid-19 : une conférence, samedi, pour annoncer de nouvelles mesures    La balance commerciale alimentaire déficitaire de 251,7 MD à fin mars 2021    Foot-Europe: le programme du jour    L'UTAP réclame un tirage au sort pour l'octroi de permis de pêche du thon rouge    La Tunisie ne respecte pas les normes internationales de détention, accuse Fathi Jarray    La Russie interdit l'entrée sur son territoire de responsables de l'administration Biden    Clôture des candidatures aux élections municipales partielles de Sakiet Eddaier à Sfax    Covid-19 : 86 nouveaux décès et 2401 nouvelles contaminations enregistrés le 15 avril 2021    Météo : Temps pluvieux et températures en baisse    AMEN BANK 2020 : solidité et résilience    Habib Mellakh - Tunisie : La vaccination contre la covid-19 telle que je l'ai vécue    Othman Kechrid, une école (Album photos)    Tunisie-Enseignement : La Fédération Générale des Surveillants appelle à la suspension immédiate des cours    Tunisie – Les priorités du plan du gouvernement pour une sortie de crise !    FTDES -Immigration clandestine: Augmentation du nombre de cadavres retrouvés après le naufrage d'un bateau    Sfax | 3 migrants clandestins secourus et 21 corps repêchés    Tunisie – Projets d'attentats terroristes et d'assassinats politiques pendant Ramadan    Tataouine, le nouveau roman de Fawzi Mellah: la description des péripéties d'une randonnée dans le grand sud tunisien sans tomber dans le piège de l'orientalisme    Tunisie: Vers l'inscription de deux sites Tunisiens dans le patrimoine mondial de l'Unesco    Europa League : Les résultats des quarts de finale retour et les qualifiés    Vers l'inscription des sites d'el Magtaa et Sbeïtla au patrimoine mondial de l'UNESCO    Décès d'un citoyen dans l'explosion d'une mine à Kasserine    L'Agora abrite l'expo-vente Ramadan'ART By le collectif des créateurs    Zellige, l'un des piliers de l'artiste Slim Gharbi    400 éditeurs tiendront en septembre 2021 à Tunis les états généraux du livre francophone    Appel à des mesures efficaces en faveur des professionnels des arts dramatiques    L'entreprise autrement | Processus grippé, rêve brisé (*)    Militant des droits de l'homme et farouche critique des états unis, Ramsey Clark est mort    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Coup de gueule du Syndicat des producteurs de longs-métrages
Commission d'encouragement à la production cinématographique
Publié dans La Presse de Tunisie le 12 - 02 - 2017

Le syndicat a reproché le manque de volonté politique «d'accompagner la nouvelle dynamique du cinéma tunisien sans aucune exclusion». Une scène cinématographique qui s'est distinguée à plusieurs occasions dans les festivals internationaux glanant de prestigieux prix.
Au cours d'une conférence de presse, tenue mercredi dernier au siège du Syndicat des journalistes tunisiens, le Syndicat des producteurs tunisiens de longs-métrages a poussé un coup de gueule en contestant les résultats de la dernière Commission d'encouragement à la production cinématographique suite à la publication du rapport de cette commission.
Le syndicat a d'abord critiqué la composition de cette commission. Hormis la réalisatrice Sonia Chamkhi et l'écrivaine Aroussia Nalouti ainsi que la directrice du département audiovisuel du ministère de la Culture Mounira Ben Halima, rapporteur de cette commission qui sont à leur place, les membres du syndicat contestent la présence notamment du président Hmida Ben Aziza, enseignant universitaire en philosophie qui, selon le Syndicat, n'a aucun rapport avec l'activité cinématographique. Il n'a été ni membre des ciné-clubs, ni des cinéastes amateurs, ni critique ni cinéphile.
Certains membres, comme Mohamed Challouf qui représente les producteurs, ne sont pas considérés comme tels par le Syndicat des producteurs. Issam Marzouki, enseignant universitaire de français, n'a pas non plus de passé de cinéphile ou de critique toujours selon les membres dudit syndicat. Lilia Charfi, ex-distributrice de films, n'a pas non plus de légitimité puisqu'elle a quitté le métier depuis des années. Le syndicat considère également que certains membres ne sont pas aptes à lire un scénario en arabe du fait qu'ils ne maîtrisent pas la langue.
Par ailleurs, le syndicat a fait remarquer que le rapport de la commission mentionne en page 8 que parmi les critères d'octroi de la subvention, celui de «l'encouragement de la nouvelle génération de producteurs» est privilégié, ce qui explique pour eux l'absence d'encouragement des projets de l'ancienne génération de producteurs. Le syndicat reproche à la commission d'être ségrégationniste ce qu'il considère comme étant en contradiction avec la Constitution tunisienne qui condamne l'exclusion. Cette ségrégation basée sur la différence entre les générations est un précédent dangereux.
Le syndicat a aussi souligné le manque de professionnalisme de cette commission compte tenu des critères d'octroi qui sont comme suit : 70% pour la qualité du scénario, 15% pour l'aptitude du réalisateur, 15% pour celle du producteur. Le niveau de langue et le style dans lequel est rédigé le scénario sont pris en considération ce qui est selon le Syndicat des producteurs de longs-métrages une aberration puisqu'il ne s'agit pas ici d'une dissertation ou d'un texte littéraire. Le scénario exige plutôt un traitement visuel sur la base duquel doit être étudié un scénario.
Le syndicat a rappelé que parmi les producteurs ayant bénéficié d'une aide à la production lors de la dernière commission de décembre 2016, certains avaient bénéficié par le passé d'une aide mais n'ont pas réussi à faire aboutir leur projet et sont appelés à restituer l'argent à la Trésorerie générale. Il a reproché aussi le manque de volonté politique «d'accompagner la nouvelle dynamique du cinéma tunisien sans aucune exclusion». Une scène cinématographique qui s'est distinguée à plusieurs occasions dans les festivals internationaux glanant de prestigieux prix.
Il est à rappeler que sur les 80 projets présentés à la Commission d'encouragement à la production cinématographique, 13 projets de longs-métrages et 10 courts-métrages figurent dans la liste des films tunisiens bénéficiaires d'aide à la production, la finition et l'écriture cinématographique au titre de l'année 2016, avec des subventions de l'ordre de 3.982.000 dinars.
Section aide à la production
Les longs-métrages
«L'amour des Hommes», de Mehdi Ben Attia (Cinétéléfilm), «Vent du Nord», production de Walid Matar (Nomadis images), «Gadeha Baby Blues», de Anis Lassoued (Lumières films) et «Retina», de Najib Belkadhi (Propaganda) qui bénéficieront, chacun, d'une aide de 500 mille dinars.
«Mustapha Z», de Nidhal Chatta (South films South) et «Saheb Lahmar», de Fadhel Jaziri recevront, chacun, la somme de 400 mille dinars. Les documentaires «Sur la Transversale», de Sami Tlili (Nomadis Images) et «Le Trésor Argentique», de Mounir Baaziz (Objectif) bénéficieront, respectivement, de 140 et 120 mille dinars.
Les courts-métrages
Dix projets de films ont été sélectionnés, à savoir «Briska», de Nadia Errayess (Propaganda), «Bolbol», de Khadija Lemkhacher (Cercina Films) et «Les occupants», de Youssef Chebbi (Paprika Films) qui bénéficieront chacun de 80 mille dinars.
«Astra», de Nidhal Guiga (Astra) et «Black Mumba», de Amel Glati (Atlas Vision) recevront chacun 70 mille dinars, alors que les projets des films «On est comme ça», de Mahdi Barsaoui (Cinétéléfilm) et «Apnée», de Insaf Arafa (Clandestino) recevront chacun 60 mille dinars. Enfin, les films «Farès! il est où ton cheval», de Faten Jaziri (Audimage) et «Istighrab», de Alaeddine Abou Taleb (Key Pictures) bénéficieront respectivement de 52 mille dinars et 50 mille dinars.
Section aide à la finition
«Chott Essalem», de Sarra Laabidi (Synergy Production) et «Nous l'avons tant aimé», de Hanen Ben Mahmoud (Perspective Prod) bénéficieront respectivement d'une aide de 100 mille et 60 mille dinars.
Section aide à l'écriture
Le projet de film «Ya Allah», de Kalthoum Bornaz (Les films de la Mouette) et «Ouled Lahram», de Mokhtar Laajimi (Justina Film) recevront chacun 40 mille dinars, alors que «Quarante jours d'Amour», de Ridha Tlili (Ayen Ken) bénéficiera de 30 mille dinars.
Par ailleurs, le ministère informe que la Commission d'acquisition des droits d'exploitation des films tunisiens accordera 340 mille dinars à 22 films choisis, parmi 35 films candidats présentés, qui recevront des aides comprises entre 25 et 70 mille dinars pour chaque film.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.