Référendum : le Tribunal Administratif rejette le recours intenté par Afek Tounès    Rafik Abdessalem : Kaïs Saïed a profité de ces artistes complaisants pour installer sa nouvelle dictature    Siliana: Avancement de 90% des travaux d'aménagement du foyer universitaire    Abdellatif Mekki : Je serai peut-être candidat aux prochaines élections présidentielles    François Hollande plaide pour une relance du partenariat avec le Maghreb    Tunisie: Le mercure grimpera à 42 degrés    L'Iran arrête trois espions du Mossad    Gaza : L'Ukraine solidaire avec Israël    LG et GOOGLE offrent trois mois d'accès à STADIA PRO    Tunisie : Trois morts à Bizerte    Communauté subsaharienne en Tunisie : Inquiétante flambée du discours raciste    Faire de la Tunisie une plateforme de coopération: Tunisie Japon Afrique    Tribune | Mon message d'Hiroshima    Classement WTA : Badosa recolle à Sakkari et passe 3e, Ons Jabeur 5e    Matches amicaux : Le Barça, l'Atletico et la Roma largement vainqueurs    EXPATRIES | Un trophée pour Belarbi ?    Sélections des jeunes : Le temps des grandes réformes    EST | Des recrutements ciblés : L'empreinte de Nabil Maâloul !    Tunisie: 7,433 millions quintaux de céréales collectés    Hausse des prix des carburants : Le pari risqué du gouvernement    Prix au marché municipal de Beja [Vidéo]    Décès d'un ressortissant tunisien au Canada : Le meurtrier souffrait-il réellement de troubles mentaux ?    Pourquoi | A propos des horloges    Noureddine Taboubi : l'UGTT est pour un régime présidentiel modéré    Rached Ghannouchi : nous avons appelé au boycott et trois quarts des Tunisiens ont répondu    Foot mondial : Programme TV des matches de lundi    QNB – La croissance économique mondiale stagne en 2022, mais s'agit-il d'une récession?    Australie: Qantas demande à ses cadres de venir remplacer les bagagistes    Embellie touristique    Monastir: Sauvetage de 22 migrants clandestins à l'île de Kuriat    Météo du lundi 8 août 2022    Un Algérien viole une Américaine de dans des toilettes publiques en France    Monastir : 22 migrants clandestins sauvés en pleine mer    Tunisie – La marine nationale sauve 22 candidats à la migration clandestine    L'INM annonce des orages dans le nord-est et le centre du pays    Ghaza : 31 martyrs dont 6 enfants et 4 femmes    Ons Jabeur exemptée du premier tour du tournoi de Toronto    La croissance économique mondiale stagne en 2022, mais s'agit-il d'une récession?    Jean-Jacques Ciscardi sort son nouveau live : Beyrouth-Rome vol 770    Sécurité routière : Légère baisse de la mortalité sur les routes en juillet    Benjemy au Festival International de Hammamet : Prouesses musicales et esthétiques    Notes de lecture | Ondoyances méditerranéennes de Saint Augustin à Sidi Bou Saïd El Baji *    Foot-Europe: le programme du jour    Le festival de Monastir déprogramme Mokdad Shili à cause de ses propos contre Bourguiba    Météo : cellules orageuses et pluies éparses dans quelques régions cet après-midi    Wandure is actually a Canadian Dating application That Saves Times by Turning Every on line complement Into a Real-Life Date    Learning to make Up With The Girl After A Fight    Treatment For Ebony Babes™ Focuses On Helping Ebony Women Proceed Off Their Exes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Optimisme mesuré
ENTREPRISES ALLEMANDES EN TUNISIE
Publié dans La Presse de Tunisie le 21 - 10 - 2017

La Chambre tuniso-allemande d'industrie et de commerce (AHK-Tunisie) a publié les résultats d'une enquête menée auprès de quelque 192 entreprises allemandes, en majorité de taille moyenne, opérant en Tunisie. Elle concerne leur situation au cours de l'année 2016 mais également les perspectives pour 2017 et porte, tous secteurs confondus, autant sur les entreprises totalement que partiellement exportatrices
L'enquête s'est basée sur une série de questions concernant le succès commercial au cours de 2016, les attentes pour l'exercice 2017, l'évaluation des atouts et avantages ainsi que des handicaps du site Tunisie. Les facilitations et les difficultés particulières enregistrées en 2016 ont également été évoquées. Les entreprises participant à l'enquête emploient plus de 45 mille personnes et sont qualifiées de représentatives de l'ensemble des entreprises à participation allemande en Tunisie.
Cette enquête annuelle révèle que pour 2017, la tendance est plutôt à l'optimisme quant aux perspectives d'avenir sur le plan de l'évolution du chiffre d'affaires et du personnel, ainsi que du volume des investissements, tous secteurs confondus.
Cependant, si le rapport met en exergue cette orientation, il n'en souligne pas moins la situation préoccupante vécue par le secteur du textile et de l'habillement. En effet, alors que 70% des entreprises opérant dans les industries électroniques estiment pouvoir compter sur une augmentation significative de leur chiffre d'affaires, seuls 10% des entreprises textiles confirment cette tendance haussière. Selon le corollaire qu'une évolution du chiffre d'affaires entraîne une augmentation des investissements, 70% des entreprises électrotechniques entrevoient un accroissement de leurs financements. A l'inverse, 19% seulement des entreprises du textile et de l'habillement prévoient une telle augmentation. La raison en est que cette activité connaît depuis des années des difficultés dont les répercussions deviennent de plus en plus visibles.
Le rapport d'enquête révèle, par ailleurs, que 85% des entreprises allemandes opérant en Tunisie estiment que le facteur de proximité géographique de la Tunisie avec l'Europe demeure l'atout principal et le premier facteur constitutif de l'attraction du pays sur les investisseurs. Ce taux de satisfaction dépasse de loin le facteur coûts de production, principal paramètre d'une haute compétitivité, puisque 45% seulement des entreprises interrogées le mettent tout de même en seconde position juste devant un atout non négligeable, celui du niveau d'éducation et de formation du personnel apprécié par 43% des participants à l'enquête.
D'autre part, si l'an passé, 44% des promoteurs ont cité les conditions cadres fiscales comme un avantage du pays, ce taux a, en 2017, significativement chuté à 28% des entreprises totalement exportatrices, après que les avantages fiscaux à elles accordés ont expiré et qu'une contribution exceptionnelle rétroactive leur a été imposée.
Au niveau des handicaps de la Tunisie, les entreprises allemandes installées en Tunisie avancent l'instabilité politique (78%) et sociale (76%). Les «chinoiseries» et tracasseries administratives sont montrées du doigt et désavouées par 59% des entreprises à cause de la rigidité des procédures et la réglementation excessive. C'est que plus de la moitié des entreprises, soit 54%, déclarent avoir subi les conséquences négatives en raison de la complexité et des longueurs et lenteurs administratives. C'est pourquoi nous retrouvons en pole position des suggestions, l'urgence d'une simplification des structures et des procédures administratives.
Les entreprises allemandes continuent à investir dans le capital humain de demain si l'on se réfère aux 66% d'entre elles qui déclarent posséder des structures sectorielles de formation des jeunes et que 60% sont liées par des accords de partenariat avec des centres de formation professionnelle et d'apprentissage publics.
Quant au niveau du travail de l'Union européenne, 66% des entreprises participant à l'enquête souhaitent que cette dernière soutienne la Tunisie au niveau de la sécurité. Les promoteurs interrogés pensent que l'UE peut contribuer à l'amélioration du cadre économique en soutenant la mise en œuvre de l'Etat de droit et de lutte contre la corruption (58%) en promouvant la formation professionnelle (53%), en œuvrant à ouvrir le marché européen aux produits tunisiens (49%)
Enfin et en ce qui concerne l'Accord de libre-échange complet et approfondi, 32% des entreprises s'attendent à des répercussions positives sur leurs activités, alors que 53% déclarent ne pas pouvoir à se prononcer sur le sujet.
Signalons que la Tunisie est le 2e partenaire commercial le plus important de l'Allemagne dans la région du Maghreb. L'Allemagne quant à elle est le 3e partenaire commercial le plus important pour la Tunisie et le 3e investisseur dans les industries de transformation tunisienne. Le volume commercial tuniso-allemand était d'environ 3.010 millions d'euros en 2016.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.