Trump dévoile la carte des Etats israélien et palestinien selon son plan de paix    Tunisie [ vidéo] :Tout savoir sur le coronavirus    Volleyball – Championnat de Tunisie : Un choc entre le CS Sfaxien et l'Etoile du Sahel    Démarrage des concertations sur le document de référence du programme gouvernemental    SOPAL se repositionne et change d'identité visuelle    En photos : Ahmed Laâjimi, le gagnant de la saison 5 de nescafé comedy show    Candidats aux postes ministériels : L'INLUCC prête à informer Fakhfakh de toute suspicion de corruption    Tekiano présente ses condoléances à Samy Ben Naceur suite au décès de son père    Open d'Australie : Federer sauve sept balles de match et file en demi-finale    Tennis- Open d'Australie : Fin de la belle aventure d'Ons Jabeur aux quarts de finale    Subventions et transferts sociaux en Tunisie … Petit budget pour grands besoins    Malgré l'ampleur des dettes : Exploitation de nouveaux projets à la Rabta    « Tunisia Star Pack 2020 » et « Tunisian Student Star Pack 2020 » : Ouverture des inscriptions par PACKTEC pour les concours    Tunisie : Entrée en vigueur du décret interdisant l'utilisation des sacs en plastiques à partir du mois de Mars 2020    Nécessité de rétablir la confiance : Ennahdha dans des mauvais draps    Tunisie: Attachement d'Ennahdha à la participation de Qalb Tounes au gouvernement, justifications de Abdellatif Mekki    20 bourses d'études au Canada en Master et Doctorat    Les puissances mondiales ont jugé bon de l'écarter : La grande mascarade de la Conférence de Berlin… sans la Tunisie !    Djerba : Perturbation dans l'approvisionnement en eau potable à Ajim et Guellala    Elyès Fakhfakh s'est réuni avec un groupe d'activistes et d'universitaires dans le cadre de ses consultations    Ennnahdha n'est pas contente de Fakhfakh    Football : Programme des plus importants matchs de ce mardi 28 janvier 2020    Hand – CAN 2020 [Vidéo] : La défaite contre l'Egypte jette une ombre sur le public sportif    Merci Ons Jabeur juste pour ces belles images    8 blessés dans un accident de la route à Takelsa    Karim Koundi    Les entreprises tunisiennes innovantes dans les domaines de la ville et les territoires durables invitées à participer au « Challenge des 1000 »    Tunisie – Météo : Températures maximales comprises entre 16° et 21°C    Air France consolide ses vols sur Djerba et Tunis    Décès du sexologue Dr Hichem Cherif    Ligue 1 : Heythem Guirat dirigera le mach ES Tunis-CS Chebba    Ons Jabeur quitte l'Open d'Australie avec tous les honneurs !    Tunisie: Kaïs Saïed reçoit une invitation officielle à visiter les Emirats arabes unis    Algérie: Crash d'un avion militaire en Algérie    Le point sur l'épidémie au coronavirus : Mise à jour du 28-1-2020 à 08H00. L'épidémie s'emballe    La famille de La Presse en deuil Bady ben Naceur n'est plus : Adieu Bady, on t'aimait bien    Le 40e jour du décès du professeur Abdelwahab Mahjoub : Abdel, l'olivier…    Rencontre Tebboune-Erdogan : une équipe de sécurité canine turque inspecte la salle de conférence    Ahmed Laâjimi, le gagnant de la saison 5 de « NESCAFE COMEDY SHOW », et son « Faux profil » sur scène    « Kasr Essaada » : Une nouvelle œuvre et une autre expérience qui s'ajoutent aux expériences précédentes du jeune réalisateur, Nizar Saïdi    L'ancien joueur légendaire Kobe Bryant décédé    Tribune des lecteurs : Je pleure Tahar Labbassi et la Tunisie par Abdelaziz Gatri    Libye - Des pays signataires de l'accord de Berlin déversent armes, munitions et combattants attisant la guerre Sarraj - Hafter    Tunisie – Gafsa : Découverte d'une grande quantité de mines et de produits entrants dans la fabrication d'explosifs    Le sexagénaire, blessé par mine jeudi au mont Chaambi, succombe à ses blessures    Séisme en Turquie: Hausse du nombre des victimes à 20 morts et 1000 blessés    Les 101 tortues de l'atelier Driba 93, une magnifique exposition à découvrir à l'hôtel Dar El Jeld Tunis    Ahmed Laâjimi, le gagnant de la saison 5 de « NESCAFE COMEDY SHOW », et son « Faux profil » sur scène    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Une nouvelle troïka pour 2019 ?
Paysage politique national
Publié dans La Presse de Tunisie le 25 - 10 - 2018

Mohsen Marzouk n'arrête pas de surprendre les Tunisiens. Il a opéré un revirement de 180 degrés en annonçant que son parti participera au prochain gouvernement. De plus, entre Ennahdha et Machrou Tounès, c'est désormais le consensus et à l'initiative de Marzouk lui-même
Se dirige-t-on vers la naissance d'une nouvelle troïka en prévision des prochaines élections présidentielle et législatives de fin 2019 ? Et cette nouvelle troïka sera-t-elle constituée d'Ennahdha, de Machrou Tounès et du grand parti centriste qui sera issu du bloc parlementaire «la Coalition nationale» et qu'on présente déjà comme le parti de Youssef Chahed ?
Et pour poursuivre les comparaisons, la Tunisie verra-t-elle triompher, à l'issue du rendez-vous électoral présidentiel et législatif d'octobre et novembre 2019, un nouveau trio composé de Rached Ghannouchi, Youssef Chahed et Mohsen Marzouk, ce qui nous rappellera le trio du 23 octobre 2011, soit Ghannouchi, Mustapha Ben Jaâfar et Moncef Marzouki ?
En plus clair, Ennahdha, Youssef Chahed (au nom du futur parti centriste dont Mehdi Ben Gharbia, Mustapha Ben Ahmed, Walid Jalled sont en train de jeter les fondements) et Machrou Tounès ont-ils déjà conclu un deal selon lequel ils se partageront les trois présidences au bout des prochaines élections législatives et présidentielle? Sauf qu'ils ne se sont pas encore entendus sur qui assurera la présidence de la République, qui sera président du parlement et enfin qui héritera de la présidence du gouvernement.
Ces questions ou ces hypothèses se sont imposées, ces derniers jours, à la lumière des développements survenus sur la scène politique nationale et notamment après le revirement spectaculaire de Mohsen Marzouk et de son parti Machrou Tounès vers le camp Youssef Chahed, épaulé au plan parlementaire par les 40 députés de la Coalition nationale (et le nombre dépassera, selon les déclarations de Mustpaha Ben Ahmed, les cinquante quand les députés de Machrou Tounès s'y joindront) et soutenu politiquement par Ennahdha qui appuie toujours le maintien de Youssef Chahed à la tête du gouvernement dans le cadre de ce que les nahdhaouis appelaient jusqu'à une époque récente «la stabilité politique».
Et ce qu'ils désignent, depuis la réunion du Conseil de la choura en date des 13 et 14 octobre, par le terme «partenariat avec le gouvernement».
Mohsen Marzouk fait l'actualité
Et la nouveauté est cette fois l'œuvre de Mohsen Marzouk, secrétaire général de Machrou Tounès, qui vient de surprendre les Tunisiens doublement.
D'une part, en signant un communiqué de son parti dans lequel il annonce qu'il va participer aux concertations que Youssef Chahed a déjà lancées en vue d'opérer le tant attendu remaniement ministériel qu'il promet depuis des mois. Et participer à ces concertations signifie pour les représentants de Machrou Tounès accéder à un ou deux postes ministériels au gouvernement Youssef Chahed qui dirigera le pays jusqu'aux élections de fin 2019.
Outre la participation au prochain gouvernement de Youssef Chahed, ce qui constitue un revirement spectaculaire dans la position de Mohsen Marzouk qui appelait jusqu'à moins d'une semaine à ce que Youssef Chahed et ses ministres fassent leurs valises le plus tôt possible et laissent la place à un gouvernement de compétences apolitiques, on apprend que le groupe parlementaire Al Horra, composé de 15 députés, est en négociation avancée avec «la Coalition nationale» en vue peut-être d'une fusion, ce qui permettra à la Coalition de pouvoir remplacer les députés de l'Union patriotique libre (UPL) qui s'y sont retirés quand Slim Riahi a décidé de rejoindre Nida Tounès et d'accéder au poste de secrétaire général e de président du bureau politique. D'autre part, en accomplissant «un pas courageux» comme le qualifie Abdelkarim Harouni, président du conseil de la choura d'Ennahdha, à travers son initiative de rencontrer les dirigeants nahdhaouis et de leur proposer l'établissement d'un consensus Ennahdha-Machrou Tounès.
Mohsen Marzouk a décidé d'aligner son parti dans une nouvelle coalition qui rompt définitivement avec ses anciennes appartenances nidaistes que certaines sources croyaient réveillées quand le président Caïd Essebsi, fondateur du parti, a décidé de réactiver le retour des pionniers aux Berges du Lac dans l'objectif de donner un nouveau souffle au parti et de lui permettre de renouer avec son passé de rassembleur des courants centristes et démocratiques.
Hier, sur les ondes de Radio Shems FM, Abdelkarim Harouni, a annoncé fièrement la naissance «du consensus Ennahdha-Machrou Tounès» précisant que c'est bien Mohsen Marzouk qui a pris l'initiative de solliciter la rencontre des dirigeants nahdhaouis pour leur proposer «d'ouvrir cette nouvelle page de relations, laquelle initiative aura sûrement des retombées positives sur les plans national et international».
Maintenant que les bases de ce que nous appelons la nouvelle troïka sont jetées, on se demande sur quel programme commun les faiseurs de la troïka 2019 vont s'entendre


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.