Tunisie : Reprise du lancement du projet de délivrance d'un passeport et d'une carte d'identité biométriques    Kasserine : Deux mandats de dépôt en prison contre le directeur de l'usine de chaux et un employé    Ooredoo s'allie à Fujifilm et lance une solution digitale d'impression photo    Tunisie : Libération de l'avocate accusée d'avoir agressé un agent de sécurité à l'aéroport de Djerba Zarzis    La bourse de Tunis renoue avec les pertes    CAN 2021 : Où regarder les 4 matches de mardi ?    Najla Bouden reçoit Slim Hentati et Faouzia Yacoubi    Libération de Mustapha Khedher    CAN 2021 – Gr A : Le Burkina Faso décimé mais qualifié aux 1/8    France : Une autre grève générale qui tombe au plus mal pour Macron    Fermeture des écoles : Un membre du Comité scientifique tranche    Libération de Seif Eddine Makhlouf et Nidhal Saoudi    Autos-Renault: Les ventes de voitures en chute libre depuis 3 ans    Bientôt un "programme sport pour tous au sein des administrations tunisiennes"    Sommet de la Ligue arabe : Très mauvais pour Alger, pour le monde arabe    Coronavirus : Le PDG de Pfizer annonce une bonne nouvelle    Expo Dubai : 2e plainte contre le Cepex, cette fois Kais Saied devra taper    La toile émue à la vue de musiciens tunisiens quitter le pays à bord du même avion    Maroc – Allemagne : Vers la réconciliation ?    Eric Zemmour condamné à 10 000 € d'amende pour provocation à la haine    Hichem Djaït aux yeux de ses contemporains    Tunisie-officiel : Levée de la Résidence surveillée sur deux personnes    Tunisie – Sonede : Perturbation de la distribution de l'Eau dans le Grand Tunis    Le film 'STREAMS' de Mehdi Hmili projeté en Tunisie dès le 19 janvier (B.A. & Synopsis)    Covid-19 | Nabeul : 901 cas détectés dans le milieu scolaire    Covid-19 : Décès d'une élève, les détails    Autos-Maroc: La marque au lion bat son record de vente en 2021    Le point sur l'épidémie du coronavirus : Mise à jour du 17 Janvier 2022 à 11H00    CAN 2021 | Groupe F, 2e journée – Tunisie-Mauritanie (4-0) : Une si belle réaction !    La Tunisienne Sonia Ben Ammar ''heureuse'' de représenter ses origines    Les indiscrétions d'Elyssa    Tribune | La crise de l'art contemporain, un problème de discours ou de pratique ?    Tunisie : Taux de remplissage des barrages à près de 50%    Bechr Chebbi :'' Israël gérait la sécurité et l'armée lors de la manifestation du 14 janvier ''La réponse de Khalifa    Tunisie-coronavirus : La plupart des hospitalisés sont des non-vaccinés    JSK : On ne chôme pas...    NEWS | Sadok Selmi pour Cameroun-Cap Vert    Insecte tueur de cactus : Un danger qui guette des milliers d'hectares...    Express    Météo: Températures en légère hausse pour ce lundi    Tunisie : Un capitaine de la garde nationale retrouvé pendu, son avocate balance des dossiers    Open d'Australie : Ons Jabeur déclare forfait    La baguette magique de « Soumoud » pour sauver la Tunisie !    Arts plastiques | Thameur Mejri au musée d'art contemporain de Lyon    Secousse tellurique à Gafsa    Maltraité, l'artiste Saja demande la récupération de ses tableaux du pavillon tunisien à l'Expo Dubai    Le combat d'un résistant septuagénaire palestinien écrasé par une voiture de police de l'occupant    Scandaleux : Le correspondant d'un journal français frappé par des policiers le14 janvier    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Grève générale
Hôpital régional de Zarzis
Publié dans La Presse de Tunisie le 23 - 06 - 2011

Les agents de l'hôpital régional de Zarzis sont entrés en grève, depuis hier. Ils ne reprendront leurs postes de travail qu'au cas où les demandes formulées sur une affiche diffusée par le syndicat de base de la santé à l'hôpital régional de Zarzis seront satisfaites par le ministère de tutelle, ont-ils mentionné sur une grande banderole. «On n'en peut plus. La pression s'accentue sur nous de toutes parts et on n'a pas les moyens matériels et humains. Le nombre de patients a doublé, pour ne pas dire plus, avec nos frères libyens. L'établissement grouille quotidiennement de malades. Les promesses sont aussi nombreuses, mais on ne voit rien venir», nous dit Fethi Gdaïem, secrétaire général du syndicat de base à l'hôpital, et qui ajoute : «Notre grève est ouverte si nos demandes ne sont pas satisfaites. Pour les cas d'urgence, nous sommes tous là. Même pas de soutien de la part des organisations humanitaires mondiales, comme l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Médecins sans frontières (MSF), le Croissant-Rouge, l'Unhcr et d'autres ONG implantées à Zarzis», nous dit Abdelwahab Khénissi, laborantin, en grève.
Au cours d'une visite à l'hôpital, hier matin, nous avons constaté dans chaque service fonctionnel (et ils ne sont pas nombreux) la présence d'un agent qui monte la garde portant une bande rouge au bras, alors que des dizaines de travailleurs, en blouse blanche, observent un sit-in devant l'administration.
Les grévistes réitèrent, disent-ils, leurs revendications et sont entrés dans cette grève illimitée dans le temps, pour obliger le ministère de la Santé publique à :
– Combler le manque qui existe dans plusieurs spécialités et nommer dans les plus brefs délais un cardiologue, un chirurgien, un orthopédiste, un radiologue et un réanimateur.
– Répartir équitablement les médecins de spécialité sur tous les hôpitaux de la région (Djerba, Médenine, Ben Guerdane et Zarzis).
– Recruter d'autres agents comme il a été convenu dans les accords précédents.
– Revoir l'approche dans le passage de grade.
– Ouvrir un service de maternité et doter l'hôpital d'un scanner.
– Nommer un agent de sécurité qui soit permanent pour assurer la protection du corps médical qui a été confronté, depuis des mois, à des débordements et des agressions gratuites de la part des proches des patients…


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.