Turquie [VIDEO] : Démantèlement d'une tentative d'assassinat d'Erdogan lors d'un rassemblement populaire    Coupe Arabe : Démonstration de force à l'égyptienne et 5-0 à la fin    L'ordre des médecins s'oppose à l'Innovation et aux Startups    Tunisie : Nouvelle décision de Kais Saied    REMERCIEMENTS ET FARK: Khemaies GUEBLAOUI    MEMOIRES: Béchir HAMMAMI    Gafsa | dur, dur d'être jeune…    Tunisie-coronavirus : Vers la fermeture des frontières? le ministre répond    La startup Tunisienne Lamma accélère sa vision Quick commerce et acquiert Farm Trust    CMF : Visa pour l'admission en Bourse de "Smart Tunisie"    Les recettes douanières ont augmenté de 17,2%, fin novembre    Louzir : La personne infectée par « L'Omicron » va bien et n'a montré aucun symptôme    Tunisie : Hausse de 17,2% des recettes douanières durant les 11 premiers mois de l'année 2021    Coupe Arabe : Les Marocains écrasent la Jordanie et se qualifient pour les 1/4    NBA : Phoenix privé de record, le derby de LA pour les Clippers    JTC 2021: Une inauguration inédite célébrant plusieurs expressions d'art et transmise à la télé    La Tunisie perd son match contre la Syrie (0-2): Une grande désillusion à la Coupe arabe FIFA 2021    Tunisie [EN DIRECT] : Les militants de l'Union affluent à la Kasbah pour commémorer l'assassinat de Farhat Hached    Tunisie – Japon : Conférence "JICA Chair" et signature d'un mémorandum de coopération à l'ENA de Tunis    NEWS: Zerdoum passe au CA    Marathon International COMAR Tunis-Carthage: Courons pour l'environnement    Foot-Europe: le programme du jour    Monde: Un accord « historique » entre la France et les Emirats Arabes Unis    Conférence d'Oran : La contribution des 3 pays africains au Conseil de sécurité de l'ONU a été capitale (Jerandi)    Bilel Sahnoun, Directeur Général de la Bourse de Tunis: "La Tunisie n'a toujours pas saisi l'opportunité des financements verts"    Pourquoi: Vente illégale d'eau    Office National de la Famille et de la Population — Lancement des premières Journées nationales de la santé sexuelle et reproductive: Le sida, l'autre pandémie    Tahya Tounes annonce son congrès extraordinaire en mars 2022    On nous écrit: «J'ai fermé mes maisons » de Marianne Catzaras Sur ses collines, Athènes attend    «On a Blade of Grass» de Fares Thabet à Selma Feriani Gallery du 13 décembre 2021 au 5 février 2022: Un environnement rêvé    Exposition de photos: Splendeurs et couleurs de la Médina de Tunis    Yasmina Khadra appelle au sauvetage de la librairie El Moez    Opportunités : Des hommes d'affaires tunisiens prospectent les marchés kenyan et ougandais    Premier ministre italien : « la Tunisie doit tracer une voie politique claire »    Tunisie : Leila Jaffel crée une équipe pour le suivi des activités des directions régionales de la justice    UGTT : Commémoration du 69e anniversaire de l'assassinat de Hached    Tunisie-Covid : Quatre morts en une journée    Coupe arabe FIFA 2021 | Tunisie-Syrie (0-2): La grande désillusion des aigles de Carthage    Tunisie-Météo: Temps nuageux sur l'ensemble du pays    Tunisie Télécom accompagne la Tunis Fashion Week    Ce dimanche, accès gratuit aux musées, monuments et sites historiques    Macron dans le Golfe : De très gros chèques et une sacrée revanche sur Biden    Aux Galerie « XYZ » et TGM Gallery : La Grenade exposée sous toutes ses coutures et l'Ecole de Tunis haute en couleurs    L'Omicron était déjà présent en Europe avant la cascade de restrictions visant l'Afrique?    La Tunisie cherchait à acheter jusqu'à 175 000 tonnes de blé tendre    Space X : Elon Musk menace ses salariés de fermeture    Coronavirus : Première déclaration du PDG de Pfizer concernant ''Omicron''    Ghazi Moalla : Trois personnalités sont les favoris pour l'élection présidentielle libyenne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Une Palme d'or méritée pour Amour de Michael Haneke
Clôture et palmarès de la 65e édition du Festival international de Cannes
Publié dans La Presse de Tunisie le 28 - 05 - 2012

• Haneke dans le cercle privé des cinéastes doublement palmés
De notre envoyée spéciale à Cannes Samira DAMI
En raflant, lors de la proclamation du palmarès, hier soir, la Palme d'or de la 65e édition du Festival de Cannes avec Amour, comme nous l'avons prévu d'ailleurs, Michael Haneke rejoint le cercle très privé des cinq cinéastes doublement palmés (Francis Ford Coppola, Shoei Imamura, Bille August, Emir Kusturica et les frères Luc et Jean-Pierre Dardenne). Très ému, le cinéaste autrichien qui, il y a trois ans, a remporté le même trophée avec Le Ruban blanc, a remercié ses deux magnifiques acteurs, Jean Louis Trintignant et Emmanuelle Riva, dont la majestueuse interprétation, coulant de source, aurait mérité d'être récompensée, tel un couronnement de carrière, notamment pour l'interprète du film désormais culte, Un homme et une femme, signé Claude Lellouche. Hélas ce n'était pas là le choix et l'avis du jury présidé par le réalisateur italien Nanni Moretti, qui a pourtant rappelé en remettant la palme à Haneke «la contribution fondamentale des deux acteurs principaux». Montés sur scène, sous les applaudissements du public, ces duettistes qualifiés par le réalisateur de «géniaux parce qu'étant l'essence du film» ont touché et même profondément ému les festivaliers, Trintignant a même fait pleurer la salle partageant la palme en six quarts, dédiés aux producteurs, au metteur en scène, qu'il considère comme le plus grand metteur en scène vivant, à ses partenaires E. Riva et Isabelle Huppert qui joue sa fille dans le film, à l'équipe du film et à sa «moitié Maria ». Il a enfin clos son intervention par un tout petit poème de Jacques Prévert : «Et si on essayait d'être heureux, ne serait-ce que pour donner l'exemple ? ». Nous renvoyant, ainsi, à l'atmosphère poignante et la profondeur du propos de Amour, film porté par ce merveilleux couple d'octogénaires au crépuscule d'une vie devenue douloureuse et difficile. Voilà, donc, une palme méritée tant ce film s'est détaché du lot, en raison d'une sélection très moyenne.
Le Grand prix, distinction la plus prestigieuse après la palme d'or, attribué à Reality de l'Italien Matteo Garrone a été hué dans la salle de presse, tant ce film sur la téléréalité n'a pas emballé la critique, le président de jury, son compatriote, y serait-il pour beaucoup dans l'octroi de cette récompense? Autre prix hué par les journalistes, celui de la mise en scène qui a échu au cinéaste mexicain Carlos Reygadas pour Post Tenebras Lux, un opus vraiment ténébreux et ennuyeux de l'avis de la critique unanime. D'où la déclaration ironique que le réalisateur a adressée à la presse qui, a-t-il glissé, «n'a pas arrêté de me flatter, depuis trois jours», tout en remerciant le jury d'avoir cru à ce film en le primant. Rappelons que Reygadas avait il y a trois ans raflé le prix du jury avec «Lumière Silencieuse ».
Le film du cinéaste roumain Cristian Mungiu, Au-delà des collines, a été doublement récompensé, puisqu'il s'est vu octroyer le prix du scénario ainsi que le prix d'interprétation féminine qui a récompensé les deux actrices roumaines Cosmina Stratan et Cristina Flutur. Rappelons que Mungiu, Palme d'or en 2007 pour 4 mois, 3 semaines et 2 jours, a séduit avec ce film doublement primé et qui se focalise sur la responsabilité religieuse, l'amour et l'abandon. Dans sa déclaration, le cinéaste roumain a précisé que ce film «est fondé sur des faits véridiques et que si on ne peut pas améliorer le passé on peut améliorer l'avenir».
Ken Loach, le réalisateur britannique, n'est pas reparti les mains vides puisqu'il a obtenu le prix du jury avec La part des anges, une comédie sociale légère qui a égayé la Croisette. L'habitué du festival a obtenu, en 2006, la Palme d'or avec Le vent se lève.
Enfin, Madds Mikkelsen a vu sa prestation dans La chasse du Danois Thomas Vinterberg récompensée par le prix d'interprétation masculine. Mérité du reste.
Au cours de cette 65e édition, qui s'est achevée comme elle a commencé sous une forte pluie, aucun film français n'a été récompensé, bien que plusieurs noms — Jacques Audiard, Alain Resnais et notamment Léo Carax — aient été cités. Après la sélection de cette édition qui a marqué une décrue du cinéma mondial, espérons un renouveau pour le 7e art.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.