Tunisie: Les risques de la défiance à l'égard des politiques au pouvoir    Vers la suppression de 25 autorisations pour les activités économiques    Abdelmajid Ezzar appelle à un dialogue qui trace les meilleurs choix économiques    Médenine: Air France reprend ses vols vers l'aéroport de Djerba-Zarzis    FITA 2021 : Neuf ministres africains seront présents aux côtés des plus grands bailleurs de fonds    Le programme des demi-finales de la Coupe de Tunisie    Ons Jabeur disputera deux finales aujourd'hui    Tunisie – L'image du jour    Ghar El Melh : Arrestation de deux personnes exploitant des parkings anarchiques    Tunisie – Ghar El Melh : Arrestation de deux « gardiens de parking » auto proclamés    Tunisie – Kairouan : Couvre feu à partir de 17 heures    Changement de la loi animale en Tunisie: Ça commence à décoller à l'ARP...    Ligue des champions – Demi finale aller – EST-Al Ahly (0-1): Le métier d'Al Ahly...    NEWS: Houcine Rabii positif au coronavirus    Canicule: Adopter les gestes de prévention pour éviter les complications    Exposition de groupe «Itération» à la Galerie Aïn Répéter pour mieux dire    Participation du centre international de Tunisie pour l'économie culturelle numérique à la foire du livre du 17 juin au 27 juin à la cité de la culture: Des livres audios et six essais par des voix féminines au programme    Affaire Nabil Karoui — l'association tunisienne des experts judiciaires affirme : «Aucune mise en accusation n'a été formulée à l'encontre des experts»    SALON POLLUTEC La Tunisie en tant qu'invitée d'honneur    Réseau méditerranéen d'investissement ANIMA: La Tunisie, premier pays bénéficiaire    Protection contre la violence et la discrimination fondées sur l'orientation sexuelle et l'identité de genre: Observations préliminaires sur la situation en Tunisie    65e Anniversaire de la création de l'Armée: Hommage à l'Armée nationale et gloire au soldat tunisien    Entretien avec Ridha Dhib (artiste visuel et marcheur): Le devenir territoire    Covid-19: 86 décès et 2193 contaminations enregistrés le 18 juin 2021    Ammar Mahjoubi: L'histoire à Rome de César à Auguste    Ons Jabeur affronte Daria Kasatskina pour la finale du tournoi de Birmingham    Un hôpital de campagne militaire à Kairouan sur ordre de la présidence de la République    Rafik Abdessalem : Le référendum donnera une couverture à une nouvelle dictature aliénée    Trabelsi appelle à des réformes dans l'espace de travail basées sur une approche participative    La vulnérabilité de 53% des terres en Tunisie est très élevée face au phénomène de la désertification (ministère)    Démarrage du festival Gabès Cinéma Fen : Découvrez le programme du 19 au 26 juin 2021    Ouverture d'une exposition de femmes rurales au Palais Ennejma Ezzahra    Tunisie : La production nationale de gaz naturel augmente de 62%    Programme TV du samedi 19 juin    Handball | Play-off (11e journée) : CA-EST décisif pour le titre    Tunisie – Etats-Unis : Visite virtuelle de Wendy Sherman à Tunis    Euro: les matches de ce samedi    Un fils de la médina d'envergure universelle: Ibn Khaldoun    Houcine Abassi : Qui est Kaïs Saïed pour mettre en doute notre patriotisme ?    Haniyeh au Maroc, bien que le pays ait normalisé ses relations avec Israël    Cannes 2021 : la tunisienne Kaouther Ben Hania membre du jury de la compétition Courts métrages    Monde- Daily brief du 17 juin 2021: Fin de l'obligation du port du masque en extérieur en France    "La Tunisie un allié important pour les Etats-Unis et pour le continent africain" (Andrew M. Rohling)    La migration "irrégulière" vers l'Europe ne doit en aucun cas être résolue dans le cadre d'une approche sécuritaire (Saied)    Ce qui s'est passé en Algérie est-il un signe de la fin de l'ère des islamistes du Monde ?    Monde- Daily brief du 16 juin 2021: Sommet Poutine-Biden à Genève    Un soldat blessé lors de l'explosion d'une mine à Mghilla    La Tunisie accueille une partie de l'exercice militaire "African Lion 21" (Défense)    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Comment réactiver la mémoire cinématographique?
Publié dans Le Temps le 29 - 10 - 2017

La naissance de la Cinémathèque nationale tunisienne augure de grands chantiers pour la préservation de la mémoire du septième art. A l'occasion des JCC, la Cinémathèque lance ainsi trois projets de conservation, restauration et documentation. Sur un autre plan, plus vive que jamais, la présence des fondateurs des JCC et des premiers cinéastes attend d'être honorée. Ces pionniers ont en effet largement contribué à l'essor des JCC et du cinéma tunisien...
Le rendez-vous des JCC 2017 approche à grands pas et le contexte global augure d'une session particulièrement riche. Parallèlement aux préparatifs, les différentes instances du domaine cinématographique se préparent à profiter de la vitrine internationale que sont les JCC et s'apprêtent à présenter leurs programmes d'action ou encore engager des campagnes promotionnelles.
C'est le cas aussi bien de la Cinémathèque tunisienne que du centre national du cinéma et de l'image. C'est aussi le cas de toutes les associations cinématographiques qu'elles réunissent des professionnels, des critiques ou des cinéphiles. La mobilisation semble en effet totale pour le succès de ces JCC 2017 et la continuité d'une saison cinématographique d'ores et déjà riche en initiatives. En effet, la Fédération tunisienne des ciné-clubs organisait récemment un festival des films de femmes au Centre culturel international de Hammamet alors que des sorties de films se succèdent et devraient culminer après le festival.
De Khelifa Chater à Mustapha Nagbou, Omar Khlifi et Moncef Charfeddine
Nous évoquions dans un article récent le devoir de mémoire des JCC à l'égard de leurs fondateurs encore vivants. En ce sens, nous signalions la reconnaissance qui est due à des militants de la cinéphilie comme l'universitaire Khelifa Chater. Ce dernier a en effet fait partie du premier comité directeur des JCC et, à ce titre, compte parmi les fondateurs de ce festival. Il serait juste et judicieux, proposions-nous, de lui consacrer un hommage au cours de cette session. Commentant cette proposition dans une correspondance, le cinéaste et historien du cinéma Férid Boughedir souligne qu'il serait de bon ton d'englober dans cette reconnaissance attendue d'autres militants de la cinéphilie de la première heure. Boughedir mentionne ainsi Mustapha Nagbou qui compte parmi les marathoniens du cinéma et dont la revue "Septième Art" continue à paraître. Il cite aussi le nom de Moncef Charfeddine qui reste très actif à travers ses publications et a figuré en tant que secrétaire général d'au moins une session des JCC.
Tout en remerciant Férid Boughedir (Il se trouve actuellement au Maroc pour participer au Festival du film d'auteur à Rabat avec "Zizou", son dernier opus), nous plaidons bien entendu pour une vaste reconnaissance des pionniers de notre cinéma et ils sont nombreux. A la direction des JCC de prendre l'initiative en ce sens, afin que la mémoire du cinéma tunisien soit préservée, saluée et honorée à travers ses acteurs. Il serait d'ailleurs tout aussi bienvenu de saluer l'oeuvre de Omar Khlifi, auteur du premier long métrage tunisien après l'indépendance, d'autant plus que ce film "L'Aube" était sorti en 1967, il y a tout juste cinquante ans.
La Cinémathèque tunisienne prend trois initiatives
La Cinémathèque tunisienne est en plein dans son rôle lorsqu'elle travaille à réactiver la mémoire cinématographique. De naissance récente, cette cinémathèque s'apprête à lancer son programme d'action et profitera des JCC pour faire l'annonce de ses premières grandes initiatives.
Trois actions sont à l'ordre du jour. La première consiste en un accord de partenariat avec la Bibliothèque nationale, afin de consolider la conservation et le traitement des films. Une seconde initiative concernera la restauration d'un lot d'archives filmiques appartenant à Mhamed Koudhi, l'un des premiers caméramen tunisiens. Koudhi (1927-2015) possédait en effet une riche collection ainsi que des films tournés alors qu'il était correspondant permanent aux Nations-Unies. Cette collection qui est désormais en possession de la Cinémathèque devrait ainsi connaître un nouveau destin et une nouvelle jeunesse.
Enfin, la troisième action aura un double objectif. D'une part, elle rendra hommage à Sophie El Goulli, une femme de lettres doublée d'une historienne de l'art qui a longtemps collaboré aux pages culturelles du journal "Le Temps". D'autre part, cette action permettra de classer et restituer un important lot de documents qui comprend aussi bien des manuscrits que des ouvrages ayant trait au septième art. Sophie El Goulli (1931-2015) est unanimement considérée comme la fondatrice de la Cinémathèque tunisienne qu'elle avait d'ailleurs présidée de 1958 à 1968.
Toutes ces actions soulignent que la Cinémathèque tunisienne est déjà en mouvement et que ses initiatives sont appelées à se multiplier en nombre et en qualité. Plus largement, ces initiatives démontrent que les stratégies de reconnaissance et de conservation du patrimoine se croisent et oeuvrent pour la préservation de notre mémoire cinématographique. De bon augure pour le cinéma tunisien qui consolide son ancrage et poursuit son essor.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.