Tunisie-[photos] EuroMed Droits clôture son projet du Dialogue Tripartite    CAN 2019 : SPOT de Tunisie Telecom encourageant notre Sélection nationale Tunisienne au pays des Pharaons    CAN 2019 : Youssef Sraïri arbitrera Ghana-Bénin    Programme TV du lundi 24 juin    Tunisie : La 55ème édition du festival international de Carthage du 11 juillet au 20 août 2019    Moins de 4 mille candidats à l'examen de la 9ème année par rapport à 2018    Hatem Ben Salem rend visite au Collège de Carthage Dermech pour constater le déroulement des examens de la 9ème    TOPNET et le Conseil International des Femmes Entrepreneurs à Tunis signent un partenariat technologique    Trois énergumène ont tiré sur le ‘garde' de la Caserne militaire de Ben Nigro à Menzel Jemil    Tunisie: Swagg Man au siège de l'ARP en compagnie de députés    Fédération Tunisienne des Directeurs de Journaux : Le « Label qualité » des journaux imprimés et électroniques    Alerte incendie en Grande-Bretagne, le parlement de Westminster évacué    Arabie saoudite: Un mort et 7 blessés dans une nouvelle attaque houthie contre un aéroport    CAN 2019 : La Tunisie entre en lice ce lundi    CAN 2019 : Les Aigles de Carthage se brossent le plumage avant de rencontrer l'Angola ce soir au New Suez Stadium    Tunisie- René Trabelsi a déjà choisi pour qui voter    Résultats Bac 2019 : L'inscription par SMS à partir de demain    Les températures demeurant élevée aujourd'hui    Mercato : L'Etoile du Sahel en négociations avec un joueur de l'Espérance de Tunis    En vidéo : Fête de la musique By MG    CAN 2019: formation probable de la Tunisie face à l'Angola    Tunisie: Décès d'un nourrisson dans l'incendie de la demeure familiale à Sousse    Tunisie: Un dauphin retrouvé échoué sur une plage à Sfax    Libye: Un avion dérouté de l'aéroport de Tripoli après la chute d'un obus    Najeh Ben Abdessalem – Président directeur général de la SOMEF : « Objectif, 50% d'exportation de la production »    7ème édition du Tunis Forum ce 26 Juin    Tunisie – Yassine Brahim no concerné par les prochaines élections    Manifestation des ingénieurs du service public devant le siège de l'UGTT    CAN 2019 : Résultats du samedi et Programme de ce dimanche – Le Maroc et l'Algérie entrent en jeu ce soir    Tensions au Golfe: La Compagnie aérienne saoudienne change l'itinéraire des vols de ses avions    Tunisie – Les agriculteurs pratiquent la politique de la terre brûlée, pourvu qu'ils aient la tête du ministre du commerce    ALECA : Le risque pour la Tunisie est de se transformer en satellite économique de l'Europe et de fragiliser des pans entiers de son économie    La TUNISIE entrera dans le bal de la CAN 2019 le 24 Juin prochain à Suez face à l'ANGOLA    Dire que le front Populaire appartient à tous n'a aucun sens, déclare Hamma Hammami    Le candidat à l'élection présidentielle du mouvement Ennahdha sera connu ce soir    Tunisie- Marouane Abbassi affirme que la Tunisie sortira officiellement et définitivement de la liste noire du GAFI en octobre 2019    Tunisie Telecom et Tunisie Autoroutes renforcent leur collaboration    La Poste Tunisienne organise son 1er hackathon pour réinventer le timbre-poste    L'Iran reste en alerte, Trump aurait renoncé à des représailles    La Tunisie élue à la présidence du comité permanent de la Conférence des Etats signataires de la Convention de l'Unesco    SFAX célèbre la fête de la musique à travers la fondation BIAT et l'IFT    Un détenu pour terrorisme agresse deux surveillants en France    Tunisie : La Fête de la Musique sera célébrée avec 179 concerts le 21 juin    La DIVA Amina FAKHET : Pour une 2ème fois à Yuka gammarth le 16 juillet 2019.    Signature d'une convention de partenariat entre le Festival International de Carthage et Tunisair    Après le chaos qui a suivi les frappes aériennes de l'OTAN et le meurtre de Kadhafi, OBAMA a reconnu qu'il s'agissait de la « pire erreur de sa vie »    REGARDE-MOI de Nejib Belkadhi remporte 4 prix au festival du cinéma tunisien    Une idée sur les salaires des Présidents, Chefs de gouvernement, et Chanceliers…    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tension extrême et urgence d'une solution
Publié dans Le Temps le 23 - 01 - 2019

- La crise de l'enseignement secondaire perdure, avec une Fédération générale de l'enseignement secondaire qui s'entête à enfoncer le clou, dans le cercueil d'un gouvernement moribond qui ne sait plus où tourner la tête. Entretemps, un facteur nouveau vient s'ajouter à cette crise, avec les mouvements de protestations des élèves qui ont commencé déjà à faire des dégâts, et le dialogue de sourds risque de conduire à l'irréparable et à l'embrasement du pays.
Les belles paroles et les déclarations d'intention ne suffisent plus pour calmer des jeunes qui s'impatientent et qui ne savent plus quel sera le destin de cette année scolaire qui arrive à sa moitié, sans qu'une solution ne soit trouvée.
Les mouvements de protestation des élèves des collèges et lycées ont, certes, commencé d'une manière paisible, mais dans certaines régions, la situation a dégénéré, avec des infiltrés et, même, des élèves qui ont jeté des pierres, sur des véhicules automobile, dans la rue, entre autres actes malveillants.
A titre d'exemple, des élèves des différents collèges et lycées, à Sfax, accompagnés de leurs parents se sont rassemblés, lundi, en grand nombre, devant le commissariat régional à l'éducation (Sfax 1). Ils ont, ensuite, défilé en direction du siège du gouvernorat pour exprimer leur colère et leur inquiétude face à la persistance de la crise.
Des futurs bacheliers ont fait part de leur inquiétude pour les examens de fin d'année, en l'absence d'évaluation de leur niveau. Ils appellent le syndicat et le ministère de l'Education à trouver un accord, dans les plus brefs délais, afin de préserver leur droit.
Par ailleurs, plusieurs élèves, collégiens et lycéens, à Béja ont parcouru, hier, les artères de la ville pour exprimer leur colère face à la crise que traverse le secteur à cause de l'échec des négociations entre le ministère de l'éducation et la Fédération générale de l'enseignement secondaire.
Ils appellent à l'impératif de surmonter cette crise, revendiquant leur droit à passer les examens scolaires.
Les cours sont suspendus presque dans l'ensemble des établissements scolaires de la région. La ville de Béja connait depuis, lundi, des mouvements de protestation organisés par les élèves. Des pneus ont été brulés devant le lycée Ibn Haithem à Béja, ce qui a nécessité l'intervention des agents de sécurité.
Face à cette situation alarmante, le chef du cabinet du ministre de l'Education, Mohammed Ali Oueslati, continue à semer les bonnes paroles. Il a réaffirmé l'engagement du ministère de négocier avec la Fédération générale de l'enseignement secondaire, soulignant dans le même temps la nécessité pour le syndicat de comprendre la situation financière de l'Etat.
"Une partie des revendications peut être satisfaite à l'heure actuelle en contrepartie du report de la mise en œuvre du reste des revendications jusqu'à ce qu'elles puissent être satisfaites", a déclaré Oueslati, au moment où le syndicat a entamé un sit-in lundi après-midi au siège du ministère.
Il a ajouté que le ministère ne veut pas que les élèves restent dans la rue après avoir refusé de rejoindre les cours en signe de protestation contre la retenue des notes, expliquant qu'il incombait aux enseignants de garantir le droit des élèves à l'évaluation et à l'étude. Oueslati a reconnu au professeur le droit de manifester pour améliorer sa situation, le qualifiant "d'évident et normal", à condition que cela ne se fasse pas au détriment des droits de l'élève à l'étude et l'évaluation.
De son côté, le secrétaire général de la Fédération, Lassaad Yakoubi a accusé dans le ministère de continuer à "sévir contre les enseignants et à faire preuve d'indifférence à leur égard", soulignant que la fédération n'avait encore reçu aucune invitation à négocier sur ses revendications.
Yakoubi a mis en garde contre le durcissement du mouvement de protestation de la fédération, accusant le ministère de "revirement dans les négociations". Il a ajouté que "la décision de prendre la retraite sur la base de 32 années de travail (57 ans) n'a pas été prise comme engagement, tandis que l'augmentation des primes n'a pas dépassé 10 dinars".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.