Tunisie – Gafsa : Décès d'une femme âgée par le coronavirus    Tunisie – Suspicion de l'atteinte d'une étudiante en pharmacie par le coronavirus    Le Président de la République s'entretient séparément avec le Chef du gouvernement et le Ministre de la Défense    Danielle David-Setbon, Paris-Tunis-Kairouan: Un retour aux sources, Paris, Editions Hémisphères, 2017    Hausse légère mais continue des prix du baril de Brent    Imed Khemiri: « La plénière de l'ARP ne sera aucunement une séance de questions à Rached Ghannouchi «    Tunisie: Après le tollé, Imed Khemiri annonce le rejet par Ennahdha de toute ingérence étrangère en Libye    Ghannouchi doit s'excuser lors de la séance plénière, selon Hsouna Nasfi    WEBINAIRE: Kickoff meeting Projet PRACTICE-JAWDA, PAQ-DGSU de l'Université de Carthage    Le Sheraton Tunis rouvre ses portes    Le pouvoir tente « d'acheter » la paix sociale    Heurts près de la Maison Blanche, couvre-feu dans les grandes villes    La police interdit une veillée sur la place Tiananmen    La souveraineté nationale, avant tout !    HONDA Tunisie annonce une révision tarifaire de toute sa gamme    La Tunisie a alloué 1,8% de son PIB, à la lutte contre le coronavirus    Une plénière mouvementée en perspective    Des milliers de réfugiés menacés d'expulsion    Le nouvel OPPO Reno 3 disponible en pré-commande au prix de 1099 DT    «Yasmina» et «Khadra» quand Yasmina Khadra porte les prénoms de son épouse    26 documentaires pour la Méditerranée    Une belle fresque humaine et historique    Le label ‘Meilleur Service Client de l'année 2020' remporté par Ennakl Automobiles    7 cas de fièvre typhoïde à Ghannouch    Désinfection de la Grande Mosquée de Sousse    Covid-19: 17 800 Tunisiens ont regagné le pays, à la faveur de 280 vols assurés notamment par Tunisair    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour du 2 juin à 11H00    Mercato : Yassine Chamakhi donne sa priorité au Club Africain    ARP : Ghannouchi appelle à un surcroit de solidarité et à l'apaisement    Ghanouchi : La neutralité négative n'a pas de sens    Italie : La Serie A reprendra le 20 juin    Hausse du taux de chômage : Faut-il craindre le pire ?    Report des festivals de Carthage et de Hammamet : Le 100% tunisien, ce n'est pas pour aujourd'hui    Liga : les clubs espagnols ont repris l'entraînement collectif    EST | Mercato : Mbarki, restera, restera pas ?    Dernière minute: Pas de nouveau décès et deux nouvelles infections au Coronavirus en Tunisie    Météo : Temps calme et mer peu agitée    Ligue 1 | Casser les codes établis : La course à l'échalote    Ne pas s'enliser dans le bourbier libyen    Patrimoine beylical mis en vente, Nour EL Houda Bey réagit    CONDOLEANCES : Abderraouf MEZZI    Libye: L'ONU annonce l'acceptation de la reprise des pourparlers pour un cessez-le-feu par les parties en conflit    Sarah Hannachi à La Presse : «Je fais partie de cette nouvelle vague d'artistes qui a envie que les choses changent…»    Club Africain : La commission de sauvetage crée un "front de salut" et pousse le comité directeur vers la sortie    FIFA : "J'ai démissionné sous la pression américaine" (Blatter)    Des objets précieux censés faire partie de notre Patrimoine historique feront l'objet d'une vente aux enchères à Paris    Tunisie [Audio]: Officiel, report des festivals de Carthage et Hammamet    Historique, SpaceX 1ère société privée à lancer des astronautes dans l'espace (vidéos)    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Retour en masse vers le petit écran
Publié dans Le Temps le 29 - 03 - 2020

Avec le confinement, le public retrouve la télévision et la présence de ce média, toujours présent malgré la toute-puissance des réseaux sociaux. Séries, feuilletons et films de répertoire sont à l'ordre du jour du petit écran de toujours.
La tradition le veut: les Tunisiens ne retrouvent vraiment le petit écran qu'avec le mois de Ramadan et se délectent alors de feuilletons, soirées artistiques et toutes sortes d'émissions spécialement créées pour le mois saint.
Le riche catalogue de la TV tunisienne
Avec l'actuelle période de confinement, le réflexe télévision a joué pleinement. Que ce soit pour l'information, les discours officiels ou les divertissements, le petit écran a retrouvé sa place centrale et semble avoir pour l'occasion tourné le dos aux bavardages et palabres incessantes des talk-shows. Toutefois, ce sont les rediffusions qui devraient se tailler la part du lion. En effet, que ce soit pour les jours actuels ou en perspective du mois de Ramadan, la production de nouveaux téléfilms et feuilletons ne pourra logiquement pas se faire à cause des mesures de confinement.
Il n'en reste pas moins que le catalogue de la Télévision tunisienne, notamment le secteur public, est des plus riches; On y trouve plusieurs générations de productions qui restent disponibles. Du match de football à l'émission littéraire, notre télévision possède un véritable trésor; De plus, les films qui ont été coproduits par la Télévision tunisienne sont des plus nombreux et comptent des fictions et des documentaires que le public aime retrouver. Par ailleurs, de très nombreux feuilletons sont toujours disponibles et, dans ces circonstances, pourront meubler agréablement les grilles des télévisions publiques. Le public parle encore des nombreuses fictions réalisées par Hamadi Arafa, celles scénarisées par Tahar Fazaa ou Ali Louati, ceci sans évoquer les créations antérieures et plus récentes.
Le rôle à venir d'un Institut tunisien de l'Audiovisuel
Le public tunisien se délecte toujours d'un épisode d'Ommi Traki ou d'une rediffusion du fameux feuilleton El Wathiq Bellah El Hafsi. Ce sont de nombreuses pépites qui dorment dans les archives de notre télévision et mériteraient d'être dynamisées et mises à la portée des nouveaux publics. Les circonstances se prêtent à ce genre de reprises pour au moins trois raisons; D'abord, il est clair qu'il n'y aura pas de nouvelles productions de sitôt. Ensuite, le public qui se trouve confiné tablera certainement sur le côté nostalgie et répertoire qui caractérise ces œuvres du passé. Enfin, toute une frange du public pourrait découvrir pour la première fois ces travaux qui ont nourri les générations précédentes mais restent peu connues de nos jours.
Notons en outre que ces remarques valent aussi pour les œuvres radiophoniques ainsi que pour leur rapport ombilical que beaucoup de Tunisiens ont avec leurs radios préférées. Toutefois, à ce titre, c'est encore la Radio tunisienne qui bénéficie du privilège de l'antériorité et recèle dans sa phonothèque les œuvres les plus emblématiques. Ces trésors de plusieurs décennies de radio-télévision en Tunisie gagneraient à être remis en mouvement en attendant la création d'un équivalent local des instituts européens de l'audiovisuel. En tout état de cause, ce retour en masse vers le petit écran est un fait remarquable au niveau national.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.