Le ministre tunisien de la Santé s'entretient à Milan avec son homologue irakien Dr Hassan Mohamad Abbas Tamimi    Tunisie : VIDEO : Kourchide : Oui pour défendre le prophète mais pas en coupant des têtes !    Football | Liga : Le Real Madrid s'impose devant le Barca    Poutine : Ces pays sont en route pour devenir des futures superpuissances mondiales …    Handball : Wael Jallouz fait son retour et signe à l'AS Hammamet    La France rappelle son ambassadeur à Ankara    Quel passeport est le plus puissant ? Marocain ou Algérien ou Tunisien ?    Des avocats palestiniens poursuivent Londres en justice    Le patriarche et le diable : diviser pour mieux régner...    Macron détient la clé des négociations sur la pêche    Retour à la normale    Pourquoi Rachida Ennaïfer a rendu le tablier ?    Plaidoyer pour la culture...    Accord de «cessez-le-feu permanent» avec «effet immédiat»    Quand pèse l'incertitude    Photo du jour : La Médina de Tunis ravagée...    Tunisie : 157 athlètes infectés au Coronavirus    Club Africain : une nouvelle recrue quitte l'équipe    Démantèlement d'un réseau spécialisé dans les fouilles et le trafic de pièces archéologiques    Tunisie | Covid-19 : 35 nouveaux décès enregistrés le 22 octobre    Tunisie : Le prix de vente maximum des masques multi-usages non médicaux, maintenu à 1,850 dinar    La Manouba : Récupération d'une terre domaniale de 626 ha    Appui de l'Etat à l'investissement des PME : 18 nouveaux dossiers adoptés    USA : Qui est Joe Biden le candidat démocrate qui défie Trump ?    Tunisie: Un décès à Sfax et 160 infections au coronavirus    Les biens liquidés du RCD rapportent plus d'un milliard à l'Etat    1,5 millions de dinars de marchandises saisies par la garde douanière cette semaine    Tunisie: Yassine Ayari dénonce la discrimination religieuse en France et appelle à instaurer des relations internationales fondées sur le respect mutuel    Les systèmes de santé de certains pays risquent de s'effondrer, met en garde l'OMS    Non, Wadii Jari ne soutient pas la candidature de Ahmed Ahmed    DECES : Pr Farouk Benna    En vidéo : Mon limogeage a été une mauvaise décision, déclare Abdellatif Mekki    Travail : La robotisation pourrait détruire 85 millions postes d'emploi dans le monde, d'ici 5 ans    CONDOLEANCES : Mohamed JAMALI    Sarra Tounsi, élue plus belle apparition à El Gouna sur Twitter    Coronavirus: 135 nouvelles rémissions à Kairouan    L'accord pour un cessez-le-feu permanent en Libye, un important pas vers le règlement politique dans ce pays (Affaires étrangères)    Lutte contre le Coronavirus : Le numérique, efficace à condition d'être largement utilisé...    Commentaire | Un modèle de développement essoufflé    Projet de budget de l'état 2021 : L'étau se resserre autour des entreprises    Vient de paraître | Nouveau Dictionnaire Général Bilingue, Français-Italien et Italien-Français de Giovanni Dotoli : «A tous ceux que la belle Italie intéresse»    Tunisie: 59 nouvelles infections au coronavirus à Béja    Officiel : La France retirera la Tunisie de la Liste Verte    En Iran, une explosion dans une usine pétrochimique suivie d'un incendie    Night in Tunisia, une création musicale signée Yacine Boularès, bientôt sur scène    Ammar Mahjoubi: Mythologies proche-orientales et récits bibliques    La poésie en questions | Dans l'atelier de la langue    Budget de l'Etat : Le volume de la dette publique estimé à 92,7% du PIB, à fin 2021    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un récit sur les avancées de la science
Publié dans Le Temps le 03 - 09 - 2020

Chimiste, Ezzeddine Ferjani est l'auteur de nombreux ouvrages littéraires et scientifiques. Il vient de publier une histoire de la science dans un livre des plus didactiques. En une centaine de pages, il remonte aux origines de la vie puis raconte la lente évolution des sciences.
Voici un livre dont la clarté de l'exposé invite à la lecture et la réflexion. Avec pédagogie, l'auteur y explique selon des séquences claires et avec un vocabulaire simplifié, tout ce qu'il faut savoir sur les progrès de la science et l'histoire de la terre.
Une brève histoire
de la science et de l'univers
Ezzeddine Ferjani est chimiste et poète et sait trouver le juste équilibre dans sa démonstration. Il parvient en quelque sorte à l'alchimie qui génère de la cohérence et place le lecteur dans une continuité logique. Actuellement directeur de l'Institut supérieur des sciences et technologies de l'environnement, Ferjani qui est un spécialiste de l'eau, domine son sujet et jongle véritablement avec les notions les plus ardues.
Il part d'une conviction selon laquelle la pratique de la science à modelé les modes de vie du genre humain. Il aboutit à un constat: le rapport entre l'utilisation du savoir et l'évolution de la société est primordial. Son livre, Ferjani l'écrit comme un essai, une démonstration. Il l'écrit aussi avec un profond désir, celui d'un homme de plume conscient de la valeur des mots et de leurs capacité de transmission. L'ensemble débouche sur un ouvrage intitulé "Savoir et Histoire", un livre articulé autour de cinq parties.
Ezzeddine Ferjani ouvre son propos par un chapitre sur les origines du monde. Remontant jusqu'au Big Bang, il écrit une brève histoire de l'univers, de l'infiniment grand à l'infiniment petit. Du système solaire à la maison Terre, il explique avec des mots choisis des phénomènes complexes à propos de l'eau, du tellurique ou de la tectonique des plaques.
Dans trois parties plus courtes, l'auteur aborde ensuite la vie, la sédentarisation et la science. Cela lui permet d'aller des apparitions des premières formes de vie aux premières formes d'écriture en Mésopotamie. Dans un récit bref mais fascinant, Ferjani s'arrête sur des inventions comme la roue, la géométrie ou l'arithmétique.
C'est dans cette continuité que se développe la dernière partie de l'ouvrage. Intitulée "Civilisations", elle permet à l'auteur de revenir sur les avancées scientifiques depuis l'Egypte ancienne. Ferjani analyse les dynamiques du savoir en Chine puis dans la Grèce antique puis s'intéresse à la science des Carthaginois et des Romains. Il étudie également la science chez les Arabes, celle qui aura permis le passage vers la Renaissance. Enfin, l'évocation des sciences modernes et contemporaines amène l'ouvrage à son terme.
Le devoir éthique
et écologique
L'auteur conclut en soulignant le devoir éthique du scientifique et les urgences écologiques.
L'ouvrage est un petit bréviaire qui ouvre de nombreuses perspectives de réflexion sur les sciences et technologies dans le monde actuel. Le grand mérite de Ezzeddine Ferjani réside dans sa propension à vulgariser tout en posant des questions. Edité très sobrement, l'ouvrage gagnerait à être illustré car sa lecture est des plus abordables. Ce qui n'empêche pas ce livre de poser des questions justes sur un ton serein et profond. À lire autant pour réviser des notions acquises au temps de l'école que pour découvrir le talent didactique de Ezzeddine Ferjani.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.