Turquie [VIDEO] : Démantèlement d'une tentative d'assassinat d'Erdogan lors d'un rassemblement populaire    Coupe Arabe : Démonstration de force à l'égyptienne et 5-0 à la fin    L'ordre des médecins s'oppose à l'Innovation et aux Startups    Tunisie : Nouvelle décision de Kais Saied    REMERCIEMENTS ET FARK: Khemaies GUEBLAOUI    MEMOIRES: Béchir HAMMAMI    Gafsa | dur, dur d'être jeune…    Tunisie-coronavirus : Vers la fermeture des frontières? le ministre répond    La startup Tunisienne Lamma accélère sa vision Quick commerce et acquiert Farm Trust    CMF : Visa pour l'admission en Bourse de "Smart Tunisie"    Les recettes douanières ont augmenté de 17,2%, fin novembre    Louzir : La personne infectée par « L'Omicron » va bien et n'a montré aucun symptôme    Tunisie : Hausse de 17,2% des recettes douanières durant les 11 premiers mois de l'année 2021    Coupe Arabe : Les Marocains écrasent la Jordanie et se qualifient pour les 1/4    NBA : Phoenix privé de record, le derby de LA pour les Clippers    JTC 2021: Une inauguration inédite célébrant plusieurs expressions d'art et transmise à la télé    La Tunisie perd son match contre la Syrie (0-2): Une grande désillusion à la Coupe arabe FIFA 2021    Tunisie [EN DIRECT] : Les militants de l'Union affluent à la Kasbah pour commémorer l'assassinat de Farhat Hached    Tunisie – Japon : Conférence "JICA Chair" et signature d'un mémorandum de coopération à l'ENA de Tunis    NEWS: Zerdoum passe au CA    Marathon International COMAR Tunis-Carthage: Courons pour l'environnement    Foot-Europe: le programme du jour    Monde: Un accord « historique » entre la France et les Emirats Arabes Unis    Conférence d'Oran : La contribution des 3 pays africains au Conseil de sécurité de l'ONU a été capitale (Jerandi)    Bilel Sahnoun, Directeur Général de la Bourse de Tunis: "La Tunisie n'a toujours pas saisi l'opportunité des financements verts"    Pourquoi: Vente illégale d'eau    Office National de la Famille et de la Population — Lancement des premières Journées nationales de la santé sexuelle et reproductive: Le sida, l'autre pandémie    Tahya Tounes annonce son congrès extraordinaire en mars 2022    On nous écrit: «J'ai fermé mes maisons » de Marianne Catzaras Sur ses collines, Athènes attend    «On a Blade of Grass» de Fares Thabet à Selma Feriani Gallery du 13 décembre 2021 au 5 février 2022: Un environnement rêvé    Exposition de photos: Splendeurs et couleurs de la Médina de Tunis    Yasmina Khadra appelle au sauvetage de la librairie El Moez    Opportunités : Des hommes d'affaires tunisiens prospectent les marchés kenyan et ougandais    Premier ministre italien : « la Tunisie doit tracer une voie politique claire »    Tunisie : Leila Jaffel crée une équipe pour le suivi des activités des directions régionales de la justice    UGTT : Commémoration du 69e anniversaire de l'assassinat de Hached    Tunisie-Covid : Quatre morts en une journée    Coupe arabe FIFA 2021 | Tunisie-Syrie (0-2): La grande désillusion des aigles de Carthage    Tunisie-Météo: Temps nuageux sur l'ensemble du pays    Tunisie Télécom accompagne la Tunis Fashion Week    Ce dimanche, accès gratuit aux musées, monuments et sites historiques    Macron dans le Golfe : De très gros chèques et une sacrée revanche sur Biden    Aux Galerie « XYZ » et TGM Gallery : La Grenade exposée sous toutes ses coutures et l'Ecole de Tunis haute en couleurs    L'Omicron était déjà présent en Europe avant la cascade de restrictions visant l'Afrique?    La Tunisie cherchait à acheter jusqu'à 175 000 tonnes de blé tendre    Space X : Elon Musk menace ses salariés de fermeture    Coronavirus : Première déclaration du PDG de Pfizer concernant ''Omicron''    Ghazi Moalla : Trois personnalités sont les favoris pour l'élection présidentielle libyenne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La solitude du PDL, force ou faiblesse ?
Publié dans Le Temps le 03 - 10 - 2020


p class="p1" style="text-align: justify; text-indent: 8.5px; font-variant-numeric: normal; font-variant-east-asian: normal; font-stretch: normal; font-size: 13px; line-height: normal; font-family: "Myriad Pro";"LE TEMPS - Jameleddine EL HAJJI p class="p2" style="text-align: justify; text-indent: 8.5px; font-variant-numeric: normal; font-variant-east-asian: normal; font-stretch: normal; font-size: 10px; line-height: normal; font-family: "Myriad Pro";"L'audit de la justice transitionnelle va bientôt être le problème dominant dans l'ordre du jour de l'ARP (Assemblée des représentants du peuple). Il va sans dire que ce qui est en jeu, est cette politique dont a usé la Troïka afin de mettre à l'épreuve les finances de l'Etat. Le dossier tel qu'en lui-même a toutes les caractéristiques d'une affaire nationale de grande envergure, qui, normalement, devrait impliquer toutes forces politiques en présence. Or ce n'est pas le cas. Seul le Parti Destourien Libre a pris en charge cette question. p class="p1" style="text-align: justify; text-indent: 8.5px; font-variant-numeric: normal; font-variant-east-asian: normal; font-stretch: normal; font-size: 9.5px; line-height: normal; font-family: "Times New Roman";"Nous sommes donc en droit de nous interroger sur ce « silence programmé » depuis la réunion à Paris de feu Béji Caïd Essebsi et Rached Ghannouchi, chef du parti Ennahdha et premier bénéficiaire de ce programme. Ce programme qui avait coûté son poste au ministre des Finances de l'époque qui avait refusé obstinément de signer le saignement des finances publiques, lequel dépassait à l'époque les mille milliards de dinars. p class="p1" style="text-align: justify; text-indent: 8.5px; font-variant-numeric: normal; font-variant-east-asian: normal; font-stretch: normal; font-size: 9.5px; line-height: normal; font-family: "Times New Roman";"Aujourd'hui, la question revient sur la table, mais à travers un seul parti représenté au sein de l'ARP. Jusqu'à la rédaction de ces quelques lignes, aucun autre parti, ni aucun député indépendant ne s'est résolu à s'associer, quelle qu'en soit la forme, à cette affaire. C'est justement le parti le plus « récent » qui s'en charge, ce qui jette, une ombre épaisse de doute quant à son issue définitive. p class="p1" style="text-align: justify; text-indent: 8.5px; font-variant-numeric: normal; font-variant-east-asian: normal; font-stretch: normal; font-size: 9.5px; line-height: normal; font-family: "Times New Roman";"En effet, les points forts du PDL dans cette question sont eux-mêmes ses points faibles. En premier lieu la « solitude » dans laquelle il va entamer cette bataille juridique et politique sous l'Hémicycle du Bardo. Aucun autre bloc parlementaire ne s'est encore manifesté, pour des raisons multiples. Si certaines parties en sont hostiles, ce qui est tout à fait légitime, c'est parce qu'elles sont mises en causes directement dans ce projet d'audit. Néanmoins, d'autres semblent avoir bénéficié de quelques largesses de ce projet de justice transitionnelle, ce qui veut dire, en termes vulgaires, qu'ils avaient « encaissé » à la faveur de l'amnistie générale. p class="p1" style="text-align: justify; text-indent: 8.5px; font-variant-numeric: normal; font-variant-east-asian: normal; font-stretch: normal; font-size: 9.5px; line-height: normal; font-family: "Times New Roman";"C'est peut-être ce qui explique leur psychologie confuse et interdite face à cet audit. De plus, certains documents officiels prouvent clairement que cette amnistie a profité à certaines personnes qui ne le méritent pas. En ce sens que certaines personnes amnistiées, et gratifiées par l'argent de l'Etat, se sont trouvés quelques mois après l'encaissement, dans des zones de tension, non pas en tant que touristes, mais comme mercenaires dans des pays tiers détenant des preuves irréfutables pouvant mettre en cause certains responsables de la fameuse Troïka, mais aussi de partis politiques de la sphère islamiste et alentours. Cet état de fait ne semble pas inquiéter outre mesure ces députés. p class="p1" style="text-align: justify; text-indent: 8.5px; font-variant-numeric: normal; font-variant-east-asian: normal; font-stretch: normal; font-size: 9.5px; line-height: normal; font-family: "Times New Roman";"Dans ce contexte, le risque est grand de voir le projet du PDL capoter, d'abord sur sa solitude propre, et puis par les reste des blocs et des députés encore confus devant la complexité de ce dossier national par excellence. p class="p1" style="text-align: justify; text-indent: 8.5px; font-variant-numeric: normal; font-variant-east-asian: normal; font-stretch: normal; font-size: 9.5px; line-height: normal; font-family: "Times New Roman";"Sur le plan de la communication, les parties compromises ruminent déjà un alibi de choc face au parti de Abir Moussi. En axant sur le caractère politique de la démarche, une porte de sortie bien que provisoire, ne manquera pas de nuire, non pas à la légitimité ou légalité du dossier, mais à la crédibilité du PDL, qui sera perçu comme étant un trouble-fête politique qui dérange la « sérénité » de l'actuelle ARP. p class="p1" style="text-align: justify; text-indent: 8.5px; font-variant-numeric: normal; font-variant-east-asian: normal; font-stretch: normal; font-size: 9.5px; line-height: normal; font-family: "Times New Roman";"De toutes les façons, les débats que ce dossier soulèvera au sein de l'ARP et dans la société civile définiront, par leur orientation majeure, l'issue de cette amnistie tant contestée. p class="p1" style="text-align: justify; text-indent: 8.5px; font-variant-numeric: normal; font-variant-east-asian: normal; font-stretch: normal; font-size: 9.5px; line-height: normal; font-family: "Times New Roman";"Par conséquent, on peut déjà prédire une rentrée parlementaire chaotique, et un temps perdu sur le passé, au détriment de la longue liste de projets de lois destinés à secourir un pays qui étouffe sous la corruption et les agissements criminels de certains lobbies qui semblent avoir repris du poil de la bête, par l'atermoiement des institutions compétentes de l'Etat, et l'incurie de certains responsables depuis 2014. p class="p1" style="text-align: justify; text-indent: 8.5px; font-variant-numeric: normal; font-variant-east-asian: normal; font-stretch: normal; font-size: 9.5px; line-height: normal; font-family: "Times New Roman";"Aujourd'hui nous sommes devant l'éventualité de voir le pays sombrer de nouveau dans l'incertitude, au moment où il est appelé à amorcer sérieusement la formation d'une unité nationale qui ne craint pas son pluralisme. p class="p1" style="text-align: justify; text-indent: 8.5px; font-variant-numeric: normal; font-variant-east-asian: normal; font-stretch: normal; font-size: 9.5px; line-height: normal; font-family: "Times New Roman";"Le PDL joue gros. Mais les risques sont patents, avant même que le bureau de l'ARP ne se prononce sur le projet. p class="p1" style="text-align: justify; text-indent: 8.5px; font-variant-numeric: normal; font-variant-east-asian: normal; font-stretch: normal; font-size: 9.5px; line-height: normal; font-family: "Times New Roman";"La question qui reste : Comment l'actuel Exécutif va réagir à ces débats, et quel sera son degré de coopération ? Méchichi et Kaïs Saïed ont réellement du pain sur la planche. Du pain très peu comestible ! p class="p2" style="text-align: justify; text-indent: 8.5px; font-variant-numeric: normal; font-variant-east-asian: normal; font-stretch: normal; font-size: 10px; line-height: normal; font-family: "Myriad Pro";" p class="p2" style="text-align: right; text-indent: 8.5px; font-variant-numeric: normal; font-variant-east-asian: normal; font-stretch: normal; font-size: 9.5px; line-height: normal; font-family: "Times New Roman";"J.E.H. p class="p2" style="text-align: justify; text-indent: 8.5px; font-variant-numeric: normal; font-variant-east-asian: normal; font-stretch: normal; font-size: 10px; line-height: normal; font-family: "Myriad Pro";"

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.