Signature d'un accord entre Syphax Airlines et TUI Russia pour le transport de 50.000 touristes depuis la Russie vers la Tunisie    Ounaies : Il ne faut pas prendre négativement la séance du Congrès US à propos de la Tunisie    Ministre du Tourisme-fête du Mouled: Le festival sera un événement d'envergure internationale    Amel Moussa dénonce la cyberviolence exercée à l'encontre des femmes    Bir Bouregba: Taoufik Charfeddine se rend au siège de l'unité spéciale de la Garde nationale    Mohamed Ali Boughdiri : Il ne faut pas avoir peur du retour de la dictature en Tunisie    Classement WTA : Ons Jabeur se hisse à la 8ème place mondiale    Foot Tunisien – le Bilan de nos expatriés    Samir Dilou : Je rêve d'un parti politique composé de jeunes et présidé par une femme    Yassine Ayari exprime son entière solidarité avec Moncef Marzouki et Ahmed Nejib Chebbi    Tennis – Classement ATP : Malek Jaziri 297e mondial    Foot Européen – Programme TV des matches de lundi (HT)    Le certificat de vaccination bientôt obligatoire pour accéder à certains espaces ?    Accès gratuit aux monuments historiques à l'occasion de la fête du Mouled    Dr Reinincke à la tête du German Orient Institute    Bilan - Covid-19 : 133 nouveaux cas et trois décès le 16 octobre    Le ministère du commerce lance un programme de contrôle du secteur des fruits et légumes    Commerce : Hausse de 50% des infractions économiques relevées au mois de septembre 2021    Tunisie : Augmentation, en septembre, du prix de la production du poulet de chair    Signature d'une convention de partenariat entre Fipa Tunisia et Novation City    Sfax-Campagne d'information [VIDEO] : L'équipe de Kais Saied passe à l'action    Reprise de la ligne Tunis-Tozeur-Tunis    Deux fonctionnaires de la délégation régionale de l'Education placés en détention    26% des convoqués se sont présentés aux centres de vaccination, le 16 octobre    Reprise de la distribution de l'huile végétale subventionnée à partir du 19 octobre    Montpellier – Lens : Où regarder le match en direct et live streaming ?    QNB participe à la campagne de sensibilisation à l'importance du dépistage précoce pour prévenir le cancer du sein    Riadh Zghal - Tunisie: Où va le processus de la transition démocratique ?    Octobre rose : Campagne de sensibilisation sur le dépistage précoce du cancer du sein à Sidi Bouzid    Ons Jabeur s'incline face à Paula Badosa Gibert    Lyon vs Monaco : Où regarder le match en direct et live streaming ?    Concours "Aux cœurs des mots" : aucun officiel Tunisien ne s'est manifesté pour recevoir le prix !    La Télévision nationale ne transmettra pas les rencontres de la première journée du championnat    Moncef Marzouki confond Khaled Mechaal et Ismaïl Haniyeh!    GB : Un député britannique poignardé à mort dans une église. La piste terroriste n'est pas écartée    Les membres du Grand Jury des JCC    Par Abdelaziz Gatri : Thomas Sankhara, ou l'Afrique assassinée    Soirée Astronomique à la Cité des Sciences à Tunis sous le thème des Exoplanètes    Gordon Gray: Kais Said n'apprécie pas le principe de la séparation des pouvoirs    Tunisie : Entrée gratuite aux musées et sites historiques vendredi 15 octobre    Accès gratuit aux musées, sites et monuments historiques à cette date    Liban : 3 morts et 20 blessés dans une manifestation à Beyrouth    Exposition "La Syncope Du Mérou" de Belhassen Handous à Central Tunis    Francophonie : Le Vieux port de Bizerte accueille le concert littéraire "Lectures croisées autour de la mer"    Secousse sismique à Gabès    Des hauts gradés de la marine d'Europe et d'Afrique en conclave à Tunis    Le chef de l'Etat assiste à l'éloge funèbre des militaires décédés dans le crash de leur hélicoptère    Jendouba-Bousalem-Béja sur le front de la plaque africaine : ça bouge ! explication    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Une édition rétrospective dominée par la pandémie de la Covid-19
Publié dans Le Temps le 21 - 12 - 2020

Les Journées Cinématographiques de Carthage (JCC) 2020 ont démarré, vendredi soir, à Tunis, dans une édition rétrospective qui coïncide avec une année exceptionnelle dominée par la pandémie de la Covid-19.
Pour la 3ème année consécutive, les JCC se tiennent à la Cité de la Culture qui abrite la majeure partie des manifestations et des projections qui se déroulent également dans d'autres salles et espaces culturels de la Capitale.
La cérémonie d'ouverture organisée au Théâtre de l'Opéra est présentée cette année par le duo Sami Bannour, animateur et Samia Maghroun, actrice. Le démarrage a eu lieu en présence de Ridha Béhi et Brahim Letaief, respectivement Directeur général et Directeur artistique des JCC.
Cette édition 2020 des JCC a été déclarée ouverte par Youssef Ben Brahim, chef du Cabinet du ministre des Affaires Culturelles. Rappelons que les Journées sont placées sous l'égide du ministère des Affaires Culturelles avec un comité directeur désigné par le ministre de tutelle. Actuellement le ministre du Tourisme, Habib Ammar, assure l'intérim à la tête du ministère des Affaires Culturelles.
Un hommage posthume a été rendu à Chedli Klibi (6 septembre 1925- 13 mai 2020), en guise de reconnaissance à sa carrière et à sa grande contribution dans le secteur de la culture. Cet ancien et premier ministre de la Culture est l'un des pionniers dans le secteur. Son nom a été récemment inscrit à l'entrée de la Cité de la Culture baptisée " Cité de la Culture, Chedli Klibi ".
Le Tanit d'Or honorifique des JCC a été remis aux membres de sa famille, Monia Klibi et Hedi Jallouli, des mains du chef du Cabinet du ministre des Affaires Culturelles. Ce dernier a parlé d'un hommage à une grande icône de la culture et l'un des pionniers qui ont contribué à la création des JCC.
Un hommage a été également rendu à l'artiste égyptien Abdelaziz Makhyoun pour l'ensemble de son œuvre cinématographique et ses œuvres ayant marqué l'histoire des JCC. Recevant le Tanit d'Or honorifique des JCC, Makhyoun a exprimé sa joie pour cet hommage que lui rend l'un des prestigieux festivals dans la région arabe et africaine.
"La Tunisie d'où s'était déclenché la flamme du printemps arabe, la Tunisie Abou el Kacim Chebbi, le poète de la vie et de la liberté. Nous y sommes en cette édition en train d'essayer de combattre l'ignorance et la maladie, par l'art", a-t-il encore déclaré.
La cérémonie a également été marquée par l'annonce des gagnants des ateliers Chabaka et Takmil, du programme Carthage Pro, organisés du 16 au 18 décembre.
A la suite de la cérémonie, il y a eu la projection de 6 courts-métrages autour du thème "Remake coup de cœur JCC 1966-2019? : "Baber House " au pays du Tararani de Tarak Khalladi, "Le Temps qui passe " de Sonia Chamkhi, " Sur les Traces de Saida " de Faouzi Chelbi, " Manda " de Heifel Ben Youssef, "Noir 2 " de Habib Mestiri et " La Noce " de Alaeddin Abou Taleb.
Ces courts sont inspirés de films cultes dont 4 de réalisateurs tunisiens et 2 du réalisateur sénégalais Ousmane Sembene, lauréat du premier Tanit d'Or dans l'histoire des JCC. Sélectionnés dans le cadre d'un appel à projets lancé par le Centre National du Cinéma et de l'Image (CNCI), les 6 films sont produits moyennant des financements de l'ordre de 200.000 dinars.
Cette édition rétrospective des JCC offre un bouquet de films africains et arabes sortis entre 1966 et 2019, ayant ont marqué l'histoire des JCC depuis sa création en 1966. Des oeuvres cultes et autres qui ont été moins vues, sont à l'affiche de cette mini édition des Journées, organisées du 18 au 23 décembre, qui habituellement se tiennent sur une semaine.
Dans la section Best of, il y aura la projection de 34 longs-métrages, 66 courts-métrages et 7 films coup de cœur. Tanits tunisiens est une section dédiée aux films tunisiens Tanités depuis la création du festival en 1966 (12 longs métrages et 12 courts métrages). Une Carte blanche sera aussi donnée à 4 cinéastes du Continent africain.
Les JCC gardent leur vocation de manifestation cinématographique d'envergure africaine et arabe même si la pandémie a fait que la présence des hôtes étrangers soit limitée. Une cinquantaine de personnes comme l'avait indiqué Ridha Béhi dans une interview avec l'agence TAP, au mois de juillet dernier.
Le fameux tapis rouge a pu s'imposer comme une tradition instaurée depuis déjà quelques années. Le défilé des artistes sur le tapis rouge est un rituel ne fait pourtant pas l'unanimité auprès des professionnels du cinéma en Tunisie. Certains craignent surtout une déviation des JCC de leurs fondamentaux comme étant un festival militant pour un cinéma d'auteur.
Après deux reports, la date du festival des JCC, habituellement organisé au mois de novembre, a été fixé au mois de décembre. L'évolution de la situation sanitaire et la nouvelle vague de la Covid-19, n'ont finalement pas privé les cinéphiles de leur rendez-vous annuel.
Cependant, les JCC 2020 se tiennent sans la Compétition officielle. Cinq films produits en 2020 (4 fictions et un documentaire) seront présentés en avant-première: "L'Homme qui a vendu sa peau" de Khaouther Ben Hania, "Harba" de Ghazi Zaghbani, "Disqualifié" de Hamza Ouni (Tunisie), "200 Mètres" d'Ameen Nayfeh (Palestine) et "La Nuit des Rois" de Philippe Lacôte (Côte d'Ivoire).
Pour assurer la sécurité de tous en cette période de pandémie, la tenue du festival a été décidée en coordination entre les parties officielles, notamment le ministère des Affaires Culturelles et le ministère de la Santé publique.
Cette journée inaugurale de l'édition 2020 marque la réouverture des salles obscures après une interruption de plus de neuf mois. Un protocole sanitaire strict a été élaboré à cette occasion qui commence par la billetterie, exclusivement en ligne, jusqu'à les salles avec un nombre sièges limité à 30 pc de la capacité d'accueil habituelle.
Afin de maintenir les salles désinfectées, les projections sont au nombre de 2 séances par jour, au lieu des 4 durant les précédentes éditions des JCC.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.