Tunisie – C'est l'assemblée élective de la présidence de l'ARP qui va conditionner les négociations sur la formation du gouvernement    Tunisie – Délestage des barrages en Algérie près des frontières tunisiennes : Le ministère de l'agriculture explique    Semaine de la cuisine italienne en Tunisie du 18 au 22 novembre 2019 (Programme)    En vidéo : Selon Macron, la Tunisie a réalisé un ‘'micracle démocratique''    A Gafsa, des munitions pour mitrailleuse VAL saisies    Ooredoo et le Club Africain renouvellent leur engagement win-win    Alerte météo, Temps froid et venteux avec pluies localement importantes    La proposition de Chaima Bouhlel au président de la République    Puissance militaire dans le monde : La Tunisie 12ème en Afrique et 80ème force mondiale    Coupe de la CAF : les résultats du tirage au sort        Soutenons Aya Bouteraa, la Tunisienne finaliste de l'Arab Reading Challenge (vidéos)    Equipe nationale : Yassine Chammakhi convoqué en renfort    Fifa : 10 ans de suspension à l'encontre de l'ex-président de la Fédération tanzanienne    Tunisie: Mesures urgentes pour remédier aux lacunes de la décharge à Radès    Equipe nationale : les préparatifs se poursuivent avant d'affronter la Libye    Fermeture du centre de visite technique de Bir Al Kasaa    Intox : La BCT ne lance pas de crypto-monnaie    Après le succès de la première édition, la Fondation Orange a choisi de renouveler en 2020, avec le soutien de l'Institut Français, le Prix Orange du Livre en Afrique.    Deux accidents de la route à cause de la pluie    Pour la première fois, les Africains peuvent voyager en moyenne, vers plus de 27 pays sans visa ou avec un visa à leur arrivée    Moody's accorde un B2 négatif à la Tunisie    La lettre poignante du fils de Chiraz Laatri : J'accuse    Intempéries, la police de la circulation appelle les usagers de la route à la plus grande prudence    Aucune candidature pour la présidence de l'ESS    Abir Moussi : L'ARP n'est pas un Kouttab    Palestine: Israël annonce l'assassinat d'un dirigeant du Jihad islamique à Gaza    Les exposants de l'Art Culinaire à EL Vitrina Sfax – Novembre 2019    Les exposants de l'habillement à EL Vitrina Sfax – Novembre 2019    Supercoupe d'Espagne : l'Arabie saoudite accueillera les trois prochaines éditions    En octobre 2019, le taux d'inflation se replie à 6,5%    Par Abdelaziz Gatri : Chassés de Raqqa et Dir Ezzour, « nos enfants » sont de retour    Démission ou limogeage, Chiraz Latiri répond    La détention préventive de Sami Fehri prolongée pour 5 jours encore    Un séisme de magnitude 5,4 s'est produit dans le sud de la France    Chiraz Laatiri limogée, Nejib Belkadhi choqué    Crash d'un petit avion à la Soukra : Décès du pilote !    Le Conseil de la Choura d'Ennahdha déterminé à présenter la candidature de Rached Ghannouchi pour la «Présidence du Parlement»    Tunisie – météo : installation du temps froid avec pluies isolées    Aujourd'hui, c'est la journée internationale des célibataires    Ouverture du Festival National du Théâtre Tunisien à Tunis: Session Moncef Souissi    Le Transit de Mercure, phénomène rare observable ce lundi 11 septembre 2019    TUNIS VILLAGE «izbat Tunis» dans le Fayoum en Egypte célèbre le 9ème anniversaire de la poterie et de l'artisanat    La Turquie va renvoyer, à partir de demain lundi, les daéchiens chez eux, y compris en Tunisie    Fête du Mouled 2019 : Quelque 12298 activités au programme en Tunisie    Exposition SHIFT, à mi-chemin entre bandes dessinées et récits de vie du 8 au 18 novembre à Central Tunis    Affaire Cactus Prod et Prod Caméléon: Le Contentieux de l'Etat saisit la Justice    Effondrement d'une carrière à Enfidha : Les ouvriers coincés ont été secourus avec succès !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Echos du prétoire
Publié dans Le Temps le 29 - 04 - 2011


*Torture et vieux réflexes !
Plusieurs personnes parmi les évadés des prisons ont été arrêtés et remis à leurs centres de détention, pour bénéficier finalement de liberté conditionnelle.
Toutefois, ces personnes se sont plaintes des mauvais traitements qu'elles ont subies de la part des gardiens au moment de leur arrestation, qui allaient du passage à tabac jusqu'aux tortures,
multiples et variées.
Trois d'entre elles ont porté plainte contre le ministère de la Justice en la personne du représentant du contentieux de l'Etat.
Dans sa plainte un ex-détenu affirme avoir été l'objet d'exactions diverses à la manière des sbires de l'ancien régime. Il a eu droit au « poulet rôti » ainsi qu'à des coups de matraques dans des parties
sensibles dont il garde encore les séquelles, dûment constatées par son médecin traitant qui lui délivra un certificat médical, avec une description minutieuse des dommages subis, et qui
nécessitent toutefois l'intervention d'un expert judicaire, pour évaluer le taux d'incapacité physique conséquemment aux dits dommages.
S'agit-il de vieux réflexes dont certains agents de l'ordre n'ont pu encore se débarrasser ?
En réalité, toutes les forces de l'ordre, de la brigade anti-gang, jusqu'à la police de la circulation, ou la police municipale, sont confrontées à ce dilemme.
En effet on ne peut en aucune façon ménager les semeurs de troubles et ce qui ne reculent aucun moyen pour procéder à mettre sac une cité commerciale, ou à terroriser des dames âgées et des enfants en bas âge.
Mais vigilance ne veut pas dire torture.
Ces détenus affirment bel et bien qu'ils ont subis de vrais sévices dont les séquelles parlent d'elles mêmes.
Les gardiens des prisons quant à eux affirment n'avoir jamais procédé à des tortures quelles qu'elles soient.
Ils ont cependant eut recours, soutiennent-ils, à des moyens aux quels il est fait couramment usage à l'égard des détenus récalcitrants, et perturbateurs.
Le procureur tranchera opportunément en fonction des éléments du dossier.

Pyromanie et incendie criminel
Cette fascination extrême par le feu est due chez certains individus à des troubles psychiques multiples.
Chez certains, c'est un moyen de dénoncer des injustices dont ils ont pu être victimes et devant lesquelles ils n'y peuvent rien.
Cependant c'est une attitude criminelle chez d'autres personnes qui veulent se faire remarquer par cet acte spectaculaire et dont les conséquences sont souvent désastreuses.
Plusieurs actes de ce genre ont été enregistrées depuis la Révolution à travers toute la République, et dont les auteurs s'avéraient être de mauvaise foi.
L'exemple le plus frappant en l'occurrence est celui des incendiaires de voitures qui sans crier gare s'attaquent à des voitures en stationnement, et sans même en connaître le propriétaire pour les réduire en cendre.
S'agit-il de pyromane ou de vrais criminels ?
En tout état de cause l'acte en lui-même constitue un crime.
C'est ce qui s'est passé dernièrement à Djebel Lahmar, où un jeune homme a mis le feu dans quatre voitures en stationnement.
Arrêté, il a été inculpé d'incendie criminel, par le procureur de la République. Il a comparu devant le juge d'instruction qui a délivré un mandat de dépôt en attendant le complément d'enquête.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.