Tunisie-URGENT : La chaine Hannibal TV suspendra sa diffusion à partir de cette date    Tunisie – Kais Saied [VIDEO] : « J'appelle les honnêtes patriotes à nettoyer le pays de ceux qui ont altéré ses capacités »    Infos Bourse – Le groupe UADH bloqué par les banques    Il n'y aura plus de Facebook à partir de demain... Il s'appellera Meta !    Grandes cultures : Signature d'une convention de partenariat entre l'UTAP, l'INGC et la BNA pour accompagner les producteurs    Championnat Arabe Handball : EL MAKAREM 4 sur 4    Ghazi Chaouachi appelle Kais Saied à éclairer l'opinion publique sur ce point    Opportunités : Le marché nigérien tend la main aux businessmen tunisiens    Le président de la République exige un audit minutieux des prêts et dons accordés à la Tunisie    Ghazi Chaouachi : Le discours populiste de Kais Saied ne mènera nulle part    Découverte d'une cellule terroriste féminine    Tunisie- Accidents de la route : 50% des morts sont des jeunes    Le 4ème sommet anti-tabac : Nouvelle ligne de défense contre le fléau du tabagisme    Report de l'affaire de harcèlement sexuel dans laquelle est accusé Zouhair Makhlouf    La Tunisie dispose d'un stock de céréales pour seulement 3 mois de consommation    Le septième congrès électif de l'ODC, aura lieu les 5 et 6 novembre    Violation à grande échelle des données personnelles dans le milieu universitaire tunisien, s'inquiète l'INPDP    Le CA Bizertin annonce officiellement le départ du président Abdessalem Saidani    Pour les vacances scolaires : Les belles surprises de la Cité des sciences    Le financement des projets d'infrastructure objet de la rencontre entre Samir Saïed et Sarra Zaâfrani    Perturbation de l'approvisionnement en eau potable dans la région du Sahel    Marwen Trabelsi revient avec une première exposition personnelle de peinture "Jardin Intérieur"    Classico ESS-CA : Compos probables et Historique    Augmentation de capital de One Tech Holding : Moncef Sellami tient la promesse faite aux actionnaires    Exposition "Viral" de l'artiste iranienne Yassi Pishvaei à l'espace Mouhit    Samir Dilou : Si les dirigeants du passé étaient mauvais, pendez-les !    Tunisie-Ligue 1 (J2): les matches de ce jeudi    Problèmes de l'environnement à Sfax : Pas de solutions immédiates, assure Leila Chikhaoui    Sfax: Aujourd'hui, grève générale dans le secteur privé [Vidéo en direct]    Foot Européen : Programme TV de jeudi (HT)    CAN 2021 : la CAF autorise 28 joueurs par sélection au lieu de 23    Falsification de titres fonciers à Ben Arous : Quatre agents administratifs impliqués    L'aéroport de Tobrouk reprendra ses vols vers la Tunisie    France : Paris : La gare du Nord évacuée suite à une alerte à la bombe !    Grave accusation contre Bin Salman : il aurait planifié le meurtre du roi Abdallah    CSS vs EST : où regarder le match de la 2ème journée de ligue 1 tunisienne du 27 octobre    Pièce de théâtre "Langar" du 28 au 30 octobre à El Teatro    Ons Jabeur se hisse à la 7ème place mondiale    Le cauchemar de Macron : l'Algérie interdit le français dans les administrations    Métamorphose #2 de Essia Jaïbi et Jalila Baccar en ligne le 29 octobre    Vient de paraître : " Quatrains en déshérence ", un recueil poétique de Abdelaziz Kacem    Les Retrouvailles Musicales avec le CSO autour de Mozart et Saint-Saëns    Tunisie-JCC 2021 : Modalités d'achat et prix des billets    Anthony Fauci au cœur d'un scandale impliquant un laboratoire en Tunisie    Erdogan expulse dix ambassadeurs dont ceux de la France, des USA et de l'Allemagne    Tunisie : L'état d'exception face aux tentations d'ingérence internationale    Migration clandestine Mahdia : mandat de dépôt contre les passeurs    Puissance et coopération dans la gouvernance du changement climatique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La rue, un véritable musée à ciel ouvert
Animation à Nabeul
Publié dans Le Temps le 03 - 05 - 2012

Pas besoin d'aller au musée ou dans une expo pour rencontrer l'Art. L'Art est partout, dans la rue. C'est l'objectif tracé par le commissariat régional de la culture de Nabeul qui, à l'occasion du mois du patrimoine, a voulu sortir des sentiers battus et inviter les artistes à peindre et à exposer en pleine rue.
L'idée parait originale. Mais elle vise à rapprocher la culture du citoyen. Ils étaient une vingtaine de peintres et de céramistes à se rassembler dans un espace ouvert en face du centre culturel Néapolis. La rue comme nous l'a décrite Saloua Merzoug, une passionnée de peinture, est devenue un véritable musée à ciel ouvert, permettant aux artistes de s'exprimer et offrant aux passants des toiles, des fresques et des tableaux multicolores.
Loin de son carcan habituel, l'art s'offre un nouvel espace de liberté : la rue. Alaeddine Sghaier jeune étudiant en beaux arts avoue que cette opération est à saluer : « la peinture est dans la rue, c'est une occasion de proposer des activités hors normes en dehors des lieux habituels afin de provoquer des rencontres entre un public qui déambule et des propositions artistiques accompagnées par des professionnels dans le cadre de ces ateliers participatifs avec des amateurs ». En parcourant les différents ateliers, on s'aperçoit que chaque artiste est venu pour s'exprimer, dessiner, communiquer avec son environnement. Certaines œuvres ont le mérite de surprendre, d'autres de faire sourire, d'embellir ou simplement d'exprimer une idée, un état d'esprit. Une chose est sûre, l'art de la rue est partie prenante de l'art urbain qui contribue à la qualité du cadre de vie en s'intégrant au design urbain et comme l'affirme Mariem Hedoussa, artiste peintre, « On sort des espaces fermés pour enfin être tout près du citoyen.
Ce type d'art favorise l'animation urbaine et dynamise les lieux. C'est également un excellent moyen de promouvoir la peinture et de changer le menu quotidien des gens ». Ce street Art comme nous le confie Leila Karoui, prof à l'institut des Beaux arts de Nabeul, permet aux jeunes passionnés de peinture, de céramique, de gravure d'investir la rue qui devient alors le support de leur création artistique. « Ces artistes dit –elle perçoivent les trottoirs, les murs, les rues, les arbres et les parcs comme des matériaux d'expression. L'environnement urbain fait partie intégrante de l'esthétique de l'œuvre » Faouzi Tlili et Habib Khayati avouent une grande admiration pour cette action culturelle : « on s'approprie la rue pour en faire un moyen d'expression. On exprime nos sentiments et nos pensées en dialoguant avec les passants. Ainsi nous pouvons dire que l'artiste, a sa place dans la conception de l'espace public, longtemps réservée aux spécialistes de l'urbanisme, de l'architecture et de l'aménagement du territoire »


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.