Kamel Ben Messaoud explique la décision du Tribunal administratif en faveur de Béchir Akremi    Noureddine Ben Abdallah : les revendications des médecins du secteur public ne sont pas prises au sérieux    Kairouan: Les consommateurs en ont ras-le-bol de la hausse des prix [Vidéo]    Seulement 13% des Tunisiens sont diplômés    Olga Malakhova : Elyssa poupée russe    Livres | «Ton absence n'est que ténèbres» de Jón Kalman Stefánsson : Une mosaïque romanesque extraordinaire    Daily Brief du 24 janvier 2022: Kaïs Saïed ne semble pas avoir compris qu'il s'est fait remonter les bretelles par Macron !    CAN 2021 : Sur quelles chaînes regarder les matches de lundi ?    Coupe de Tunisie : résultats complets des matches du 3ème tour    Ettakatol: Saied veut démanteler les institutions de l'Etat    Youssef Bouzakher : le ministère de la Justice et le pouvoir législatif sont responsables de la situation de l'affaire Akremi    Gafsa: Plus de 231 infractions économiques relevées    Kasserine: L'UTICA menace d'organiser des journées de colère    Le couvre-feu va-t-il être prolongé ? Précisions de Amen Allah Messadi    Météo : Ciel passagèrement nuageux et températures stationnaires    Météo: Températures en légère hausse, ce lundi    Burkina Faso : Le chef de l'Etat Kaboré détenu par des soldats    A Bizerte, 2 400 oliviers seront plantés pour la saison 2021-2022    Ammar Mahjoubi: Le caractère fondamentalement inégalitaire de la société romaine*    Bilan Covid-19: 7.144 nouveaux cas et 18 décès    Ali Baklouti, fondateur de La Gazette du Sud, est décédé    Attijari Bank : Produit Net Bancaire de 523 MDT à fin 2021    CAN 2021 : la Tunisie, si Forte, si Seule … élimine l'ogre nigérian    Tunisie : Le CSM met en garde contre "la diffamation sans précédent de ses membres".    Monde : Le président arménien annonce sa démission    La Tunisie s'impose face au Nigéria et s'envole en quarts de finale    Bruits autour de BCE, Ben Ali : Le son de cloche de Baccouche    Rafik Abdessalem : Saïed est complètement perdu et pense que les présidents sont fous !    Foot-Europe: le programme du jour    Syrie : 4e jour de combat entre Daech et les Kurdes, plus de 120 morts    Mes odyssées en Méditerranée | Michel Giliberti: «Tunisie. L'inhérence d'une errance»    Express    Récupération politique    CAN 2021 — Huitièmes de finale — Tunisie-Nigeria (Ce soir à 20h00): Tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir !    Tunisie: Ali Abdi testé positif au Covid19    La Presse Magazine du Dimanche 23 janvier 2022 consultable sur notre site    Urbanisme et planification urbaine    Ali Graja, ancien attaquant international du CSS: «Dans la vie, il n' y a pas que l'argent ! »    Evènement "Les Nuits de la lecture" en ligne: 6ème édition sous le thème de l'AMOUR    Le chanteur hip-hop Balti et Elyanna réunis dans une chanson tuniso-palestinienne (vidéo)    Syrie: Daech attaque une grande prison et libère plusieurs terroristes    Sculpture sur un minéral ancestral, le lapis specularis    Gabès Cinéma Fen 2022: les inscriptions pour les films sont ouvertes    Les crises en Tunisie se sont aggravées depuis que Saïd a limogé Mechichi, selon la Confédération Syndicale Internationale    Coronavirus :Fin des mesures sanitaires en Grande-Bretagne    L'histoire de détermination de la nouvelle conseillère de Kais Saied    Un astéroïde "potentiellement dangereux " passera prés de la terre mardi soir    Le combat d'un résistant septuagénaire palestinien écrasé par une voiture de police de l'occupant    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



«Les femmes sont là»
69ème Mostra de Venise :
Publié dans Le Temps le 29 - 07 - 2012

Des films sur la crise économique, une pluie de stars et des femmes, pas seulement sur le tapis rouge du Lido, voilà la recette dévoilée pour cette 69e édition de la Mostra de Venise.
Du 29 août jusqu'au 8 septembre, le plus ancien festival de cinéma accueillera des vedettes comme Ben Affleck, Terrence Malick, Robert Redford, Brian de Palma ou Jeanne Moreau. La liste des 17 films en compétition a été présentée lors d'une conférence de presse, le 26 juillet, à Rome.

La sélection officielle de la 69e Mostra de Venise peut presque être interprétée comme un manifeste contre le Festival de Cannes cette année. Là où la Croisette avait péché en ne programmant aucun film d'une réalisatrice dans la compétition officielle, le Festival de Venise a mis le paquet avec pas moins de 20 réalisatrices dont 4 en compétition. « Les femmes sont là et la Mostra en a pris acte », a expliqué le nouveau directeur artistique du festival, Alberto Barbera, qui gardera la coutume de présenter un film-surprise qui se rajoutera aux 17 films.

Les réalisatrices de la 69e Mostra

L'Italienne Francesca Comencini donnera sa vision d' Un giorno speciale. L'Américaine Jessica Woodworth, primée Lion du Futur pour Khadak en 2006, a tourné La Cinquième Saison, son troisième long métrage avec le Belge Peter Brosens qui constitue le dernier volet d'un triptyque sur le conflit entre l'homme et la nature. La Chilienne Valeria Sarmiento réside depuis longtemps à Paris, l'ex-épouse et collaboratrice du réalisateur Raul Ruiz a réalisé Linhas de Wellington (Les Lignes de Wellington), un film que Ruiz n'avait pas pu finir avant sa mort.

Là où la Croisette avait misé sur les valeurs sûres avec une sélection truffée d'anciens palmés, Venise ose la diversité avec des réalisateurs comme le Russe Kirill Semionovitch avec Izmena (Betrayal), la Chilienne Valeria Sarmiento avec Lemale Et Ha'Chalal (Fill the void) ou le jeune réalisateur américain d'origine iranienne Ramin Bahrani avec At any price.

La différence s'arrête là où la continuité et la ressemblance avec Cannes commencent. La Mostra accueille par exemple la Palme d'or 2011, l'Américain Terrence Malick, avec To The Wonder. L'Allemand Ulrich Seidl présentera Faith, la deuxième partie de sa très controversée trilogie Paradise, commencée en mai à Cannes. Et le Phillipin Brillante Mendoza (Linhas de Wellington) a été déjà de nombreuses fois primé sur la Croisette.

17 films en compétition officielle Parmi les 17 films en compétition officielle à Venise, il y a trois réalisateurs italiens en lice pour le Lion d'or : Marco Bellocchio avec Bella Addormentata, Daniele Cipri avec E stato il figlio et Francesca Comencini avec Un giorno speciale. La France peut se vanter de coproduire six films dans la compétition officielle et d'être présente avec deux réalisateurs français : Superstar de Xavier Giannoli et Après mai (Something in the air), d'Olivier Assayas.Lors de la conférence de presse donnée le 26 juillet à Rome, Alberto Barbera, successeur de Marco Müller, nommé directeur du Festival International du Film de Rome, a surtout insisté sur la ligne éditoriale du festival 2012 : « Le thème principal de cette Mostra sera la crise économique actuelle, mais aussi la crise de valeurs, de modèles ainsi que celle des rapports humains et sociaux, notamment à travers la solitude ». Assayas décrit dans Après mai l'histoire d'un jeune garçon de 18 ans qui réagit aux changements sociaux dans les années 1960. Après un tournage mouvementé, La bella addormentata (La Belle au bois dormant) de Marco Bellocchio attaque d'une manière violente et frontalement le sujet controversé de l'euthanasie, contrairement à la Palme d'or de Michael Haneke. Pieta du Sud-Coréen Kim Ki-duk a déjà mis le comité de censure en Corée en ébullition à cause de son goût sans modération pour des scènes de violence et de sexe.

Michael Mann, le président du jury

En plus, Barbera a envoyé un signe politique fort contre les intégrismes, avec le film d'ouverture (hors compétition) : L'Intégriste malgré lui, un thriller politique de Mira Nair. La réalisatrice indienne, Lion d'or en 2001 pour Le Mariage des moussons, et Caméra d'or au Festival de Cannes pour Salaam Bombay ! en 1988, raconte l'histoire d'un jeune Pakistanais qui a réussi à Wall Street, mais qui reste tiraillé entre son rêve américain et ses racines pakistanaises. En attendant le palmarès, qui sera décidé par le jury sous la présidence du réalisateur américain Michael Mann, le nouveau directeur artistique du festival aura encore une autre mission à accomplir. Selon le cahier des charges de Barbera, 61 ans, ancien critique de cinéma, directeur du Musée national du cinéma de Turin et membre du Jury de Cannes en 2010, il y a inscrit de développer un marché de vente des films, jusque-là un grand handicap de la Mostra vis-à-vis de ses concurrents. Le verdict pour le nouveau directeur artistique et le Lion d'or 2012 tombera le 8 septembre. (RFI)


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.