L'Amazonie, le poumon qui produit 20% de l'oxygène de la Planète, est en feu !    Tunisie – Amélioration des rentrées du tourisme en devises de 20%    HASSI JERBI les Foulées « marathon » des Flamants roses … que des sensations agréables    Nouvelle composition des blocs parlementaires après la démission de certains députés    La Poste Tunisienne certifiée Masterpass QR    Incendies catastrophiques en Amazonie    Une statue pour rendre hommage à l'artiste défunt Sofiène Chaâri    Festival Carthage 2019 : 5000 livres seront offerts au public en marge du concert de Lotfi Bouchnak    Programme TV du jeudi 22 août    PANDA TOUR    Habib Khedher évoque une guerre des pouvoirs    Collision entre un train et un camion à Fondouk Jedid    Mohamed Ali Chihi – Ambassadeur de Tunisie à Moscou – décoré de la médaille de la Coopération russe    Ennahdha rêve de remporter la Présidentielle dès le 1er tour !    Trois cinéastes Tunisiennes au programme de la 44ème édition du TIFF 2019 du 5 au 15 septembre    Mohamed Khélil : Les Frères musulmans et la phase précédente vécue par le pays sont un point noir dans l'histoire de la Tunis et cela servira de leçon    Tunisie- Saïd El Aydi :” J'ai une double nationalité à laquelle je vais renoncer conformément aux dispositions de la Constitution”    la nouvelle mesure des voitures louées n'est pas respectée    Coupe Arabe des Clubs (Qualifications): le programme de jeudi    Oriflame Tunisie accueille une nouvelle DG, l'une des plus jeunes en Afrique et lance la gamme Love Nature    Tunisie – Météo : Pluies attendues les 22 et 23 août 2019    Lotfi Mraihi: Non! Le président de la République n'est pas le père des Tunisiens    Manifestation contre la dégradation de la qualité du train à Kalâa Kebira    Selma Elloumi : la Tunisienne est toujours au rendez-vous avec l'histoire    Démarrage du Championnat du Monde de Volley-ball à la Salle omnisports du Complexe olympique de Radés    Un cheval de Troie sur votre ordinateur, alerte le site NordVPN    Alain Giresse s'en va – La FTF annonce la résiliation à l'amiable de son contrat !    Daniel Sturridge signe à Trabzonspor (officiel)    Tunisie: Abandon par Youssef Chahed de la nationalité française,ce que Rached Ghannouchi lui a suggéré    Le festival de La Goulette accueille la pièce de théâtre ‘'Juif''    Fin de la cavale du meurtrier de Farès, le jeune serveur tunisien d'origine Djerbienne tué par balles pour un sandwich    La Poste Tunisienne première institution à l'échelle internationale certifiée « Masterpass QR » de MasterCard internationale    Que faire lors d'un vol retarde Brussels Airlines ?    Slah Mosbah aux festivals : programmé à son insu    US Open : Malek Jaziri éliminé dès les qualifications    Les candidats aux élections présidentielles tunisiennes par Noor sur TikTok (Vidéo)    René Trabelsi en visite inopinée dans des unités et restaurants touristiques    Ligue 1 : un changement au programme de la première journée    Rentrée 2019 : Ooredoo lance le paiement des frais de scolarité du primaire par recharge téléphonique    Les Nuits du Musée de Sousse, 8e édition du 21 au 27 août 2019 (Programme)    L'aéroport de Tunis-Carthage ouvre à nouveau ses portes au public dès jeudi 22 août    RECEPTION JEUDI 22 AOUT 2019 À 20H00 MEDIA CENTER DU THEÂTRE ROMAIN DE CARTHAGE    Rendez-vous avec le Grand Gala de l'Opéra Italien au théâtre de Carthage    Le visa Schengen sera désormais plus dur à obtenir    Syrie: Les forces du régime entrent dans une ville clé du nord-ouest du pays    Depuis onze jours, des dizaines de migrants restent bloqués en mer    Libye : L'armée libyenne bombarde la piste de décollage de l'aéroport de Zouara    10 blessés dans l'atterrissage en urgence d'un Airbus sur un champ de maïs    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un désastre évité in-extremis
Turquie-Attentat déjoué à Ankara
Publié dans Le Temps le 13 - 09 - 2007


. Les soupçons se portent sur le PKK
Le Temps-Agences- Au lendemain d'un important attentat déjoué à Ankara, la police turque enquêtait hier sur ses commanditaires et sa cible potentielle alors que les responsables turcs montraient du doigt les séparatistes kurdes.
Le gouvernorat de la capitale turque a porté les soupçons sur le parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), affirmant dans un communiqué publié avant-hier soir que le type d'explosif retrouvé dans une fourgonnette garée dans un parking du centre de la métropole "présente des similitudes" avec du matériel saisi dans deux provinces en 2005 et 2006, appartenant au PKK.
Cette organisation qui lutte contre le pouvoir central turc depuis 1984 au prix de plus de 37.000 morts, n'avait pas réagi hier matin à ces accusations.
Selon le gouverneur d'Ankara Kemal Önal, une importante quantité d'explosifs était dissimulée dans le minibus portant une fausse plaque minéralogique repérée par les chiens de la police.
Les démineurs ont ensuite désamorcé la bombe, alors que les habitations environnant ce parking à plusieurs étages avaient été évacuées à titre de précaution.
La police avait renforcé les mesures de sécurité par crainte d'attentats coïncidant avec l'anniversaire des attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis et du coup d'Etat militaire du 12 septembre 1980.
"Une catastrophe a été évitée", a déclaré Kemal Önal.
Pas moins de 24 bonbonnes de gaz et des bidons et sacs bourrés de composants chimiques, vraisemblablement du nitrate d'ammonium, principalement utilisé comme engrais, ont été retrouvés dans le minibus, selon un communiqué de ses services.
L'explosif devait être activé à distance à l'aide d'un téléphone portable, précise le document.
Cette pratique est souvent utilisée par les rebelles contre les forces de sécurité turques dans le Sud-Est anatolien, théâtre des combats entre le PKK et l'armée mais jamais encore à cette échelle dans une zone urbaine.
Pour l'instant, la police n'a procédé à aucune interpellation mais la presse a affirmé que des suspects sont recherchés.
Selon les journaux, la quantité d'explosif découvert dans le véhicule est d'environ 600 kg tandis que la cible de cet attentat mis en échec grâce à la vigilance des forces de l'ordre reste un mystère.
Le parking où le minibus a été découvert se trouve dans une zone stratégique et névralgique de la ville de 4 millions d'habitants située à quelques km des bâtiments publics, dont les bureaux du Premier ministre Recep Tayyip Erdogan, de l'état-major des armées, du Parlement et des ambassades.
Les médias étaient unanimes hier à penser qu'un "désastre à été évité in-extremis".
Le Haut conseil pour la lutte antiterroriste composé de responsables civils et militaires devait se réunir hier après-midi à Ankara sous la présidence du vice-premier ministre Cemil Ciçek pour évoquer notamment cet attentat manqué.
La Turquie a été frappée aux cours des dernières années par plusieurs attentats meurtriers.
Des kamikazes turcs liés à Al-Qaïda avaient frappé Istanbul en 2003, des attaques visant deux synagogues, le Consulat britannique et une banque britannique, faisant 63 morts.
Les rebelles du PKK et des organisations d'extrême gauche ont également été montrés du doigt par les autorités pour des explosions dans les grandes villes et les stations touristiques.
En mai, un attentat suicide attribué par les autorités au PKK a tué 10 personnes, dont le kamikaze, dans le centre d'Ankara.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.