(Idioracy) quand tu nous tiens    Les réservations du Huawei Y7p sont ouvertes du 28 février au 5 mars 2020    Tunisie : La nouvelle composition parlementaire    l'UE prête à travailler avec le nouveau gouvernement de Fakhfakh    Coronavirus en Iran: prière du vendredi annulée, cinéma et théâtre fermés    Coronavirus: Le président de la Lombardie se place en quarantaine    Tunisie : Le message de Kais Saïed aux nouveaux ministres    kasserine: l'école qui a perdu 5 institutrices ne suspend pas les cours    Coupe de Tunisie : Les arbitres des 16èmes de finale    Nouveau gouvernement : Prestation du serment par les ministres    Jazz à Carthage 2020 : billetterie et informations sur le 15ème épisode    MEMOIRE : Mohamed Mohsen KAHIA    FTAV : La suspension de la Omra est une mesure de précaution provisoire    Ligue des Champions : l'Espérance au Caire pour mettre un pied dans le dernier carré    En attendant les candidatures : Calendrier pour les élections des membres de la cour constitutionnelle    Prévention contre le coronavirus : Le masque n'est pas nécessaire pour les personnes saines    Fonds Mondial pour la Nature : Appel à aider au bannissement des sacs en plastique    Belle performance au Tournoi de Doha : Ons Jabeur sort la numéro 3 mondiale    Retour sur la visite effectuée par le Président de la République au siège du Ministère de l'Intérieur    Boxe : Les Tunisiennes Khouloud Hlimi et Mariem Homrani qualifiées pour Tokyo-2020    Le Chef du gouvernement sortant Youssef Chahed remet au Président de la République le rapport des activités du gouvernement 2016-2020        Au Théâtre de l'Opéra : La fantaisie zoologique de Saint-Saëns    Nabeul : Des ouvrières blessées dans l'explosion d'une bouteille de gaz à Menzel Bouzelfa    «Les Trois mystiques» de Karim Touwayma au Théâtre des Jeunes : Créateurs Authentique et beau…    RESTART: Economie sociale et micro-entrepreneuriat pour les jeunes de 5 régions tunisiennes    Football : Programme TV de ce jeudi 27 février 2020    Qui est Mohamed Fadhel Kraiem, nommé ministre des TIC et de la Transition numérique ?    La Tunisie achète des avions militaires aux Etats-Unis    Immigration clandestine : L'effet dissuasif du… coronavirus !    Tunisie: un défilé unique à l'FT “Over fifty… et alors ?” avec des personnalités tunisiennes et françaises    Le Phare de l'Entrepreneuriat : un concours entrepreneurial en Tunisie par JEY Entrepreneuriat    Le Président du Parlement transmet au Président de la République les résultats du vote de confiance au gouvernement Fakhfakh    Ligue 1 | Classement des buteurs : Okpotu prend le large    Coupe arabe (U20) : programme des quarts de finale    Coupe arabe des nations U20 : La Tunisie vise les demi-finales    Une confiance en sursis    La cinéaste canadienne d'origine tunisienne HEJER CHARF annonce que son film « BEATRICE UN SIÈCLE » sera projeté au Théâtre auditorium Poitiers    La CTA et la CORP s'invitent à Sfax    Météo: Prévisions pour jeudi 27 février 2020    Le point sur l'épidémie du coronavirus : Mise à jour du 27 février à 07H00    Un divan à Tunis : la Tunisie se livre sur ses tourments post-révolutionnaires    Coronavirus en France: le dernier jour du carnaval de Nice annulé (maire)    Kasserine : Un terroriste abattu par la garde nationale        Coronavirus : un Français est mort à Paris    Décès de l'ancien « Raïs » égyptien Hosni Moubarak    Coronavirus : trois nouveaux morts en Iran    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Liban : Restriction de retraits en dollars…les Libanais s'en prennent aux banques
Publié dans Tunisie Numérique le 23 - 01 - 2020

Depuis des mois, le Liban est submergé par des affrontements entre le peuple et le gouvernement. Cette crise a dépassé le volet politique pour toucher le volet économique.
En effet, les banques libanaises n'autorisent plus qu'un retrait maximum de 100 dollars par personne ce qui a provoqué une crise financière. Cette crise a eu des répercussions négatives sur l'import-export et après deux mois du déclenchement de cette dernière, et après la démission du gouvernement de Hariri, le taux de la livre libanaise a chuté ce qui a obligé les banques à fermer leurs portes pendant plus qu'une semaine.
Pour cette raison, l'association des banques du Liban, a pris des mesures, notamment, l'interdiction de verser l'intégralité des salaires, de faire des retraits en dollars et a empêché les transferts à l'étranger, chose qui a aggravé les affrontements et a impacté les secteurs de l'éducation et de la santé. A cet effet, le ministre de la santé libanais a mis en garde contre l'effondrement du secteur en raison du manque de fonds pour importer les médicaments nécessaires au traitement.
De sa part le gouverneur de la banque centrale libanaise avait déclaré que les retraits bancaires seront uniquement en livre libanaise. Ces déclarations ont provoqué la colère des citoyens qui ont revendiqué leurs argents mais n'ont pu avoir que 200 Dollars.
Dans ce contexte, Saad Hariri avait déclaré que les affrontements devant la banque centrale ciblent Beyrouth, capitale économique du pays, soulignant qu'il n'acceptera d'être le “faux témoin de missions suspectes qui peuvent mener le pays à la ruine”.
A travers un tweet, il a indiqué qu'il “s'agit très franchement d'une attaque visant Beyrouth et son rôle de capitale et de centre économique”
Il a également affirmé qu'il refusait “de couvrir des actes condamnables” et a exhorté la justice à poursuivre les fauteurs de troubles, soulignant que l'armée se doit d'assumer ses responsabilités et réprimer tous ceux qui menacent la paix civile.
Partagez1
Tweetez
+1
Partagez
1 Partages
Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.