Non à un ''gouvernement de la peur''    ''La Covid 19 a révélé une forte présence des femmes dans les professions vitales''    Tunisie: Adnen Mansar: Kais Said a parié sur la volonté des partis d'éviter des élections anticipées    BCT : Les réserves en devises couvrent 142 jours d'importation, un record depuis 2011    Mise en place d'une commission nationale chargée du transport et du stockage des produits chimiques dangereux    2ème édition « balades solidaires » le 12 et 13 août au Palais de l'artisan à l'occasion de la fête nationale de la femme    Real Madrid : Alphonse Areola retourne au PSG (officiel)    Tunisie [vidéo] Maghzaoui qualifie le gouvernement de compétences indépendantes de bonne idée qui ne peut pas être réalisée    La chicha est de nouveau interdite dans les endroits fermés    Vladimir Poutine annonce que la Russie a développé un vaccin contre le coronavirus    Sidi Bouzid : Réouverture de la ligne ferroviaire n°13 et reprise d'activité de la mine de phosphates de Meknassi    Des étudiants libanais accueillis à Tunis : Pourquoi 200 seulement ?    Une croissance négative à deux chiffres en Tunisie, entre -12% et -10%, selon la Banque centrale    Valence : deux membres du groupe positifs au Covid-19    Tunisair : Chute de 97% du nombre de passagers transportés durant le deuxième trimestre 2020    Tunisie : Les nouveaux prix de l'essence et du Gasoil dès le 11 août 2020    Tunisie : Annulation d'une desserte du car-ferry CARTHAGE à destination de Marseille    Visite dans le gouvernorat de Jendouba : La betterave à sucre, source de richesse pour la région    Plus de cinq mille tunisiens ont débarqué sur les côtes italiennes en 2020 : Les migrants tunisiens piégés dans une impasse entre Tunis et Rome    Migration irrégulière : La chasse aux passeurs est lancée    Hichem Mechichi tranche : «Un gouvernement de compétences indépendantes de tous les partis»    CONDOLEANCES : Hadda BEN AISSA    Ligue 1 (19e journée) | L'USM à un point du dauphin sfaxien : Ambition intacte !    POINT DE VUE | Les calculs du bas du tableau !    CONDOLEANCES    BCT : Le solde budgétaire se creuse à -3.847 MDT à fin juin 2020    Espace "El makhzen" ferme ses portes: Un agitateur culturel de la médina de Tunis capitule…    Théâtre | Jamel Madani traite du statut de l'artiste    Programme TV du mardi 11 août    Handball | Championnat féminin de beach hand : Menzel Temime haut la main    Abdelkader Maalej: Les cendres d'Hannibal    Une première en Tunisie: un hôtel réservé aux animaux    Météo : Températures légèrement en hausse    Le nombre de cas confirmés dans le monde dépasse les 20 millions    Ligue 1 – L'US Monastir veut reprendre la 2e place    L'Evolution du Coronavirus au Maghreb arabe : l'Algérie et le Maroc toujours au coude-à-coude !    Poutine : La Russie a développé le 1er vaccin contre le Covid-19    Formation du gouvernement, programme des rencontres de Mechichi    Tunisie – Jeunesse et sports : L'appel solennel de Haythem Kilani au chef du gouvernement    Myriam Dessaivre victime de l'attaque du Niger, était stagiaire à Tunis en 2019    Liban | Le premier ministre annonce la démission du gouvernement    Hichem Mechichi tiendra dans l'après-midi un point de presse après avoir rencontré Noureddine Taboubi et Samir Majoul    veulent détrôner Trump    Quels sont les avantages et les inconvénients à être mannequin en Tunisie?    Myriam Soufy, auteure de «Re-Belle», à La Presse : «Je suis dans l'universalité, humaine, née ici»    INDISCRETIONS D'ELYSSA    Tunisie: L'expulsion par l'Italie d'immigrés clandestins tunisiens, viole tous les accords, selon Sami Ben Abdelali    Centenaire Mokhtar Hachicha: La voix, le verbe et la verve    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Par Amine Ben Gamra : Des réformes audacieuses doivent être mises en œuvre aussi rapidement
Publié dans Tunisie Numérique le 13 - 07 - 2020

La situation de l'économie tunisienne demeure très fragile. En fait le pays reste confronté à plusieurs défis liés notamment à la croissance, à l'emploi, à la stabilité du cadre macro-économique et aux disparités régionales. Malgré cette situation difficile, la Tunisie, dispose d'un potentiel de croissance important qu'il importe de saisir moyennant une participation active du secteur privé. Ceci nécessite la mise en place des réformes audacieuses pour améliorer le climat des affaires en plus d'une meilleure gouvernance et du rétablissement de la confiance entre les différents partenaires socioéconomiques.
Ainsi, les priorités économiques du gouvernement devront inclure :
* la construction d'infrastructures majeures en vue d'intégrer les arrière-pays les plus pauvres de l'ouest et du sud dans l'économie du pays ;
* le rééquilibrage géographique des centres de production électrique vers les sources d'énergie. En effet, trouver la bonne combinaison de politiques énergétiques est d'autant plus urgent que la Tunisie risque de perdre une partie de son secteur manufacturier offshore en Europe de l'Est en raison de la hausse des coûts ;
* encourager le développement de l'agriculture, parent pauvre de l'économie depuis un demi-siècle ne pourra qu'aider les zones rurales ;
* la préparation d'une nouvelle stratégie pour la bonne gouvernance des entreprises publiques ;
* réformer la manière bureaucratique dont le pays est gouverné et se débarrasser des innombrables autorisations et règles qui accordent beaucoup trop de pouvoir aux bureaucrates;
* encourager les jeunes à créer de petites entreprises mais en même temps soutenir les grandes entreprises qui exportent des biens à réelle valeur ajoutée ;
* maîtriser le secteur informel et nettoyer l'énorme quantité d'argent informel qui se lave autour de la Tunisie pour relancer l'économie et affaiblir les réseaux criminels qui ont prospéré après l'effondrement de l'autorité de l'Etat ;
* renforcer le rôle de la banque centrale du pays et la rendre plus indépendante du gouvernement.
Le succès ou l'échec des réformes économiques en Tunisie dépendra du pragmatisme du gouvernement. Par ailleurs, un nouveau pacte social entre le gouvernement, les syndicats et la fédération patronale UTICA est indispensable.
Depuis 2011, aucune réforme n'a été effectuée. L'heure n'est pas, semble-t-il, à des mesures économiques hardies.
Amine BEN GAMRA
Expert Comptable
Partagez1
Tweetez
+1
Partagez
1 Partages
Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.