Tunisie – VIDEO: Mechichi aux jeunes : Ce gouvernement travaille pour et avec vous... Attention aux casseurs et pilleurs    Tunisie-CPG : Reprise des activités après plus de 40 jours de grève    Hand – Mondial 2021 : Battue par l'Espagne, la Tunisie quitte la compétition    Reprise des activités sportives dès samedi    L'efficacité du 2ème vaccin russe anti-Covid est de 100%    La TIA innove en lançant le concept en ligne "Meetup Embassies"    Bourse de Tunis : Le Tunindex gagne 0,5%, au terme de la séance de mardi    Des cours d'arabe destinés aux enfants des tunisiens résidents à l'étranger    Le ''patient zéro'' de l'épidémie pourrait ne jamais être retrouvé    Le comité directeur du Festival de la chanson tunisienne dévoile les grandes lignes de l'édition 2021    Centre 13 août, le nombre de demandeurs d'emploi en hausse    Tunisie-Coronavirus: Dossier incomplet du programme Covax pour recevoir des vaccins gratuitement…    La situation générale dans le pays à l'ordre du jour de la plénière à l'Assemblée    Machrou Tounès accuse Mechichi d'avoir cédé au chantage politique    Club Africain : le comité indépendant des élections examine mercredi la demande de superviser les élections    Le digital au féminin; Une exposition de Olfa Dabbabi à WeCode Land    MEMOIRE: Mohamed HADIDANE    Une femme meurt poignardée par son frère takfiriste à Nabeul    Moez Joudi dénonce l'amateurisme dans le dossier des Fonds gelés en Suisse    STIP : Un chiffre d'affaires en augmentation de 43%    Le sport, un secteur à la traîne !    Italie : Le Torino se sépare de son entraîneur Giampaolo    Tourisme: un secteur à l'agonie...    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 19 Janvier 2021 à 11H00    Foot-Europe: le programme du jour    Hand – Mondial 2021 : La Tunisie, la victoire et rien que la victoire !    Coronavirus: De nouvelles contaminations à Zaghouan    Tunisie: Rached Ghannouchi: "La Tunisie est votre maison, vous n'êtes pas locataires"    USA: Joe Biden serait-il capable d'offrir la citoyenneté à des millions d'immigrants?    La HAICA inflige des amendes de 5 mille dinars à El Hiwar Ettounsi, Attessia et Telvsa TV    Anissa ben Hassine, universitaire, auteure de « C'était un 14 janvier 2011 à Tunis », paru chez Leaders à La Presse: «On ne met pas sa propre vie de côté quand on vit une révolution»    Quid de la culture    Contrepoint | Populisme, trumpisme : nul génie qui vaille...    Météo | Ciel voilé et températures en légère hausse    L'INDUSTRIE 4.0 POUR STOPPER LA DESINDUSTRIALISATION DE LA TUNISIE    CONDOLEANCES    Pour la clarté de la vision et l'urgence de l'action    Le remaniement ministériel aura-t-il un impact sur le dialogue national initié par l'UGTT ?    Les indiscrétions d'Elyssa    AI Africa Week : Quel(s) futur(s) pour l'intelligence artificielle ?    Slim Laghmani: La révolution et ses effets politiques et juridiques    Tunisie – Quand les présidents comprendront-ils que l'intérêt de la Tunisie est en jeu et qu'il est prioritaire ?    Le cinéma tunisien présent à la 18ème édition du FCAPA en ligne    Un virus asiatique dont le taux de mortalité atteint 75% préoccupe les chercheurs    Tunisie : Nouvelle session du programme "Octopus" de la FKL    Libye: Le Forum du dialogue politique vote sur le choix d'un mécanisme de sélection des candidats à l'autorité exécutive    Sombre fin de règne pour Trump Un ministre démissionne et dénonce les discours post-élection    Bruits et chuchotements    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tunisie : Le chef du gouvernement signe l'arrêt de mort de la fonction publique
Publié dans Tunisie Numérique le 21 - 10 - 2020


Par Mohamed Ben Abderrazek | Il y a 3 minutes
Un accord portant régularisation de la situation des travailleurs des chantiers a été signé hier, mardi 20 octobre 2020, au siège du ministère de la fonction publique par des membres du gouvernement Mechichi, et une délégation de l'Union générale tunisienne du travail (UGTT), présidée par Noureddine Taboubi, secrétaire générale de l'Union.
En vertu des dispositions de cet accord, la situation d'environ 31 mille travailleurs de chantiers sera régularisée. Cela veut dire qu'ils feront désormais partie de l'armada des fonctionnaires dont le nombre est estimé à 644 772, selon le projet de la loi des finances 2021. Ce nombre n'inclue évidemment pas les 95 749 employés de quelques 31 entreprises publiques en Tunisie.
Revenons à l'accord qualifié d'ailleurs d'historique, celui-ci renferme trois chapitres : le premier concerne les personnes de moins de 45 ans ; le second, la catégorie de plus de 45 ans jusqu'à 55 ans ; et le troisième les plus de 55 ans.
Aucune information n'est disponible sur l'impact financier de l'accord, et pour cause ceci n'a pas d'importance pour Mechichi et son gouvernement qui le considèrent comme le « couronnement d'un important processus de dialogue, marqué par la concertation et la coopération » entre les parties gouvernementale et syndicale, tout en affirmant que le gouvernement tient, ainsi, « son engagement à rompre avec le travail précaire ».
Rappelons que la « générosité » de Mechichi en ce qui concerne les augmentations salariales et l'octroi des avantages aux fonctionnaires n'a pas de limite.
Outre le dernier décaissement de millions de dinars au titre d'accroissement de salaires et la révision à la hausse des émoluments des gouverneurs, juste quelques semaines après sa nomination, le chef du gouvernement et les membres de son gouvernement commencent à s'entourer d'une pléthore de conseillers « indispensables » pour assurer le bon fonctionnement de l'administration.
A son tour, Hasna Ben Slimene, la ministre de la fonction publique a déclaré, récemment, que le gouvernement se penche sur l'élaboration d'un projet de décret permettant de revoir à la hausse les salaires de certaines catégories de « hauts fonctionnaires » afin de les motiver davantage et recruter de nouvelles « compétences » du secteur privé...il s'agirait en réalité de planquer des responsables issus des partis politiques et de multiplier leurs salaires et avantages financiers plusieurs fois vu que les salaires actuels de la fonction publique ne sont pas assez intéressants.
Ce décret ségrégationniste qui bafoue les principes d'équité et de mérite dans la fonction publique, créera une nouvelle caste de privilégiés, endiguera définitivement des milliers de carrières, enterrera la méritocratie et bloquera définitivement tout ascenseur social ou ce qui en reste.
Cependant, la ministre a annoncé que les textes d'application de la loi n° 27/2020 relative aux dispositions exceptionnelles de recrutement systématique dans le secteur public des chômeurs diplômés du supérieur qui ont passé une période de chômage de dix ans au moins, entreront en vigueur et ce, au plus tard au début de l'année prochaine. Aucune précision n'est disponible à propos du nombre des bras cassés qui seront recrutés ni du cout de leur recrutement.
Le choix des solutions faciles et complaisantes vis-à-vis des contestations « sociales », de certains partis politiques au pouvoir et des syndicats ne feront qu'inonder la fonction publique de bras cassés et détruire les équilibres déjà fragiles des finances publiques.
Certes les problèmes de la fonction publique n'ont pas commencé avec le gouvernement Mechichi mais bien avant et surtout avec les gouvernements de la tristement célèbre troïka qui a submergé l'Etat par des centaines de milliers de « recrutements » inutiles voire fictifs et essentiellement partisans. Toutefois, les mesures du gouvernent Mechichi terminent le processus commencé par la troïka et achèvent la destruction de la fonction publique.
Partagez1
Tweetez
Partagez
1 Partages
Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.