Tunisie-Directeur de l'ENIS [VIDEO] : « Nous cherchons à améliorer le classement de nos universités dans le monde »    Où voir les matches d'Aissa Laidouni et Anis Ben Slimane en Europa League ?    Youssef Bouzakher : « La dissolution du CSM n'a jamais été évoquée par le chef de l'Etat »    Dr Rim Belhassine Cherif, Président du groupe régional pour l'Afrique de la Commission d'Etudes 13    Tunisie – Covid : Fermeture d'un troisième établissement scolaire à Djerba    Inauguration du nouveau siège de l'ambassade de l'Etat de Palestine en Tunisie    La Proparco et l'UIB renforcent leur soutien aux entrepreneurs tunisiens affectés par la crise sanitaire    Ali Laârayedh s'offre une sortie qui évoque le dernier repas du condamné    Importation de véhicules en Algérie: Le problème serait-il en voie de règlement?    Zaghouan : Récupération d'une terre domaniale agricole de 120 hectares à Djebel Oust    Kais Saied: Nous n'avons pas de problèmes avec les juifs mais plutôt avec les colonisateurs    France : 3 ministres épinglés pour dissimulation de revenus ça fait beaucoup!    Le marché boursier termine la séance de mercredi, sur une note morose    Tunisie : Rached Ghannouchi reçoit l'ambassadeur de France    L'administration publique, un ''obstacle'' pour 3/4 des PME    Précisions du ministère de la Justice concernant le pass vaccinal    Affaire Khashoggi : le Saoudien arrêté à Paris ne serait pas le bon, Macron soulagé    Coupe Arabe FIFA 2021 : Programme des quarts de finale les 11 et 12 décembre    Les pays où les habitants ont été le plus souvent ivres    Abdellatif Mekki : Les personnes qui gardent encore espoir en Kaïs Saïed n'ont rien compris !    TRANSTU: Changement du trafic du métro sur la ligne 1, entre les stations "Mohamed Ali" et "Kabaria"    NBA : Lakers et Knicks à la relance, Dallas renversé par Brooklyn    UCL : Le Barça pourrait se qualifier ce mercredi ?    Les accords commerciaux avec l'Afrique : Le continent d'avenir    Tunisie: Vers la vaccination des enfants âgés de 5 ans ?    Mandat de dépôt contre le policier ayant agressé le directeur du lycée 9 avril à Sidi Bouzid    Exposition photos, films, concerts et arts numériques au programme de la 1ère édition du "Nawaat Festival"    L'entreprise autrement: Le retard est devenu fatal    Variant «Omicron» — Reprise économique: L'imprévisibilité...!    JTC: Les spectacles au programme du 8 décembre 2021    Sfax: Concert afro-tunisien au théâtre municipal [Vidéo]    Handball — Mondial Dames d'Espagne — Congo-Tunisie (33-24): Un goût d'inachevé    L'équipe de Tunisie se ressaisit: Sursaut rageur et coup d'éclat    LC Europe (Poules / 6è j): le programme de ce mercredi    Le comité scientifique annonce une bonne nouvelle    Comment rendre le système éducatif plus efficace en Tunisie ? Ridha Zahrouni s'exprime sur le sujet [Vidéo]    CONDOLEANCES    Tunisie-officiel : Nouvelle date d'un jour férié    NEWS: Héni Amamou passe à l'EST    Programme de la Cinémathèque Tunisienne du 8 au 18 décembre 2021: Le cinéma fête le théâtre    Les JTC 2021 rendent hommage à la Troupe de la ville de Tunis : Une consécration pour l'Histoire et le parcours    «Corde inconnue, fragment 1» de Fatma ben Aissa à Atelier Y: Déambulation artistique    Tunisie: Augmentation de 14% des prix du fer de construction    Tunisie : Signature d'un contrat de concession pour la restauration «d'El Karaka » de la Goulette et sa transformation en musée de la céramique artisanale    Connect International : Une visite à la capitale sénégalaise Dakar    Coronavirus : Du nouveau concernant Omicron    JO d'hiver 2022 : Le Kremlin appelle à des JO libres de toute politique    Tunisie : Focus sur le projet de réaménagement du musée de Carthage    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



JO Londres-2012 - Tunisie: le rêve olympique à la mesure du défi
Publié dans TAP le 26 - 07 - 2012


Tweet
Share
LONDRES (De l'envoyée spéciale de l'agence TAP: Kalthoum Ben Algia) - Le sport tunisien prend rendez-vous cet été avec une nouvelle édition des Jeux Olympiques qui se déroulera du 27 juillet au 12 août à Londres, avec une délégation record composée de 83 athlètes représentant 17 disciplines dont certains rêvent de monter sur le podium olympique alors que d'autres de grandir encore dans le sillage des "géants".
La Tunisie, dont l'histoire avec les Jeux Olympiques remonte à l'édition 1960 de Rome sera cette année à sa 13e participation.
En effet, sur les douze précédentes participations, la Tunisie a réalisé un bilan assez négatif avec seulement sept médailles (deux Or, deux Argent et trois Bronze). Les premières médailles remontent à l'édition 1964 à Tokyo après l'exploit de l'athlète Mohamed Gammoudi, vainqueur de la médaille d'argent du 10.000 m et du boxeur Habib Galhia, médaillé de bronze des 63,5 kg.
L'édition suivante, en 1968 à Mexico, Mohamed Gammoudi a été au rendez-vous offrant à la Tunisie la première médaille d'or olympique au 5000 m ainsi qu'une nouvelle médaille de bronze au 10.000m.
"L'athlète aux semelles de vent" comme on le surnommait à cette époque, réédite son exploit en 1972 à Munich avec une nouvelle médaille d'argent au 5000m. C'était sa dernière médaille olympique et la dernière tunisienne avant une longue traversée du désert du sport national aux JO.
La Tunisie ne renouera avec le podium olympique que 24 ans après. Aux JO d'Atlanta 1996, le boxeur Fathi Missaoui décroche alors une médaille de bronze dans la catégorie des 63,5 kg.
Lors des deux éditions à Sydney 2000 et Athènes 2004, la participation des sportifs tunisiens n'a pas été à la hauteur des attentes. En 2008 à Pékin, le nageur tunisien Oussama Mellouli offre enfin au sport tunisien sa deuxième médaille d'or olympique dans l'épreuve du 1500 m nage libre.
A Londres, les chances de la Tunisie reposent sur Mellouli qui partira favori sur les distances de 400m 4 nages, 1500m NL et de 10 km nage en eau libre.
Le sport tunisien qui participera cette année avec le plus grand nombre de sports et la plus grande délégation sportive (83 athlètes dans 17 disciplines) peut prétendre à plus d'une médaille grâce à la participation de l'athlète du demi-fond Habiba Ghribi (3000 m steeple), de la judokate Houda Miled et de l'escrimeuse Azza Besbès qui partent avec de réelles chances de succès dans leurs spécialités respectives.
Les sports collectifs en force
A l'exception du football, tous les autres sports collectifs seront présents à ces jeux, contrairement à la précédente édition où la Tunisie était absente dans les disciplines collectives.
En volley-ball, ce sera la 6e fois que la Tunisie représentera l'Afrique aux JO, la dernière qualification remontant aux JO d'Athènes en 2004. Le handball sera à sa 3e édition après 1972 et 2000 tandis que le basket-ball fera son baptême du feu olympique.
Hormis le handball qui reste le sport collectif le plus compétitif sur le plan international, tous les yeux seront braqués sur les sports individuels natation, athlétisme, judo et escrime.
Oussama Mellouli reste la figure emblématique de l'olympisme tunisien pour avoir assuré sa quatrième participation d'affilée aux JO, tandis que d'autres en sont à leurs deuxièmes participations, tels que Habiba Ghribi, Youssef Sebai (athlétisme), Ahmed Mathlouthi (natation), Khaoula Ben Hamza taekwondo), Marwa Amri (lutte), Azza Besbès (escrime), Nihel CHikhrouhou ou Houda Miled (judo).
La natation figure en effet parmi les disciplines en mesure de valoir des médailles au sport tunisien, grâce à son chef de file Oussama Mellouli qui compte couronner son parcours olympique par une nouvelle médaille qui viendra enrichir son beau palmarès mondial, africain, méditerranéen et arabe. Il sera aligné dans trois courses 400m 4 nages, 1500m NL et 10 km en eau libre. Les trois autres nageurs sont Ahmed Mathlouthi (200m NL), Taki Mrabet (200m, 400m 4 nages) et Sarra Lajnef (200m brasse).
En athlétisme, Habiba Ghribi, vice-championne du monde du 3000 m steeple, a déjà annoncé la couleur pour faire mieux à Londres. Elle avait assuré les minimas olympiques lors de la 3e étape de la Ligue de Diamant à Rome en 2011. Elle sera accompagnée de Hassanine Sebaï sur 20 km marche, Wissem Hosni, Amira Ben Amor (marathon) et Amor Yahia (3000 m steeple) qui profiteront de ce tournoi pour confirmer leur progression.
En Judo, Houda Miled (-70 kg), championne d'Afrique, semble bien placée pour offrir au judo tunisien son premier sacre olympique, au vu de ses performances aux plans continental et mondial. Nihel Cheikhrouhou (+78 kg), 14e mondiale, Fayçal Jaballah (+100 kg), 18e mondial, ainsi que Hana Merghni (78 kg) tenteront de leur côté de se distinguer dans cette joute olympique. La 5ème place obtenue par Insaf Yahyaoui (+78 kg) à Athènes 2004, reste jusque-là la meilleure performance olympique tunisienne dans cette discipline.
La lutte sera le sport tunisien le plus représenté en nombre de participants (8). Il s'agit de Haykel Achouri (84 kg), Zied Ayet Ikram (74 kg), Houcine Ayari (96 kg), Radhouène Chebbi (120 kg), Bilel Ouechteti (74 kg), Haythem Ben Aïcha (66 kg), Maroua Meziani (48 kg) et Marwa Amri (55 kg).
Au tournoi de boxe, la Tunisie sera représentée par cinq pugilistes, à savoir Yahia El Mkacheri (81 kg), Ahmed Mejri (60 kg), Abderrazek Haouia (64 kg), Rym Jouini (60 kg) et Marwa Rahali (51 kg) qui tenteront de renouer avec le podium olympique après trois éditions d'absence. La dernière médaille (bronze) remportée par Fathi Missaoui remonte aux JO d'Atlanta-1996.
En Escrime, Azza Besbès, 8e au classement mondial du sabre, championne d'Afrique et médaillée de bronze au championnat du monde cadets 2007, ira à Londres avec des ambitions légitimes.
La sabreuse tunisienne défendra les couleurs nationales aux côtés de sa soeur Sarra (épée), la championne d'Afrique Inès Boubakri (fleuret), Amira Ben Chaabane (Sabre) et les frères Samandi, Hichem (Sabre) et Mohamed (fleuret).
L'haltérophilie sera de nouveau représentée par Khalil Maaouia (56 kg), triple médaillé d'or aux championnats du monde 2011, et dont la dernière participation aux JO de Pékin n'a pas été à la hauteur de ses prétentions. Ghada Hassine (69 kg) sera la deuxième et dernière athlète tunisienne engagée dans cette discipline.
Le tournoi olympique, rappelle-t-on décerne une seule médaille dans le total, à la lumière des résultats obtenus à l'arraché et à l'épaulé-jeté, contrairement au championnat du monde, dans lequel les haltérophiles concourent dans trois épreuves: arraché, épaulé-jeté et total.
En Taekwondo, Khaoula Ben Hamza (67 kg) sera la seule tunisienne à concourir dans cette épreuve qu'elle avait disputée aux Jeux d'Athènes sans succès. A 21 ans, elle est décidée à aller le plus loin dans son combat pour conforter son riche palmarès qui compte déjà une médaille d'or au mondial juniors, une médaille d'or aux jeux panarabes 2007 et une bronze aux jeux africains 2007.
En gymnastique, Ouajdi Bouallègue retrouve le tournoi olympique après une première participation aux JO-2004 où il a raté de peu la finale olympique du sol. A Londres, il tentera de conforter son statut de meilleur gymnaste africain et arabe de tous les temps et à améliorer son classement mondial.
Le tennis tunisien renoue cette année aussi avec les jeux olympiques grâce à la participation de Ons Jabeur, vainqueur du tournoi de Roland Garros 2011, et de Malek Jaziri, qui ont reçu une wild card (ndlr: invitation) de la fédération internationale de tennis. Pour leur première participation olympique, les deux représentants tunisiens auront à coeur de réussir leur tournoi et aller le plus loin possible dans la compétition.
Les autres sports engagés sont le tir, représenté par une seule tireuse, en l'occurrence Noura Nasri (Pistolet 10 m air comprimé), le Canoe-Kayak avec trois pagailleurs en course: Mohamed Ali Mrabet (K1-1000 m), Khaled Bargaoui (C1-200 m) et Afef Ben Ismail (K1-500 m), l'Aviron avec les deux rameurs Aymen Mejri (M1X) et Racha Soula (W1X), et la Voile avec le navigateur Youssef Akrout.
Ces sportifs qui s'invitent pour la première fois de leur histoire aux jeux olympiques, seront appelés à défier les meilleurs concurrents du monde. Leur mission ne sera certes pas de tout repos et même si le rêve d'un exploit olympique semble difficile à réaliser, ils sont tous animés d'une volonté et d'une détermination sans faille afin de faire honneur à la Tunisie lors de cette prestigieuse manifestation sportive.
Tweet
Share
Suivant


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.