Béja: L'usine de sucre va reprendre son activité la semaine prochaine [Vidéo]    Hubert Tardy-Joubert : de l'IFT au cabinet de la ministre de l'Europe et des Affaires étrangères    Kaïs Saïed reprend son rôle d'explicateur    La Chine est-elle sur le point de se redresser sur le plan cyclique ?    Hédi Bouraoui élevé Académicien à vie à la Société Royale du Canada    Kais Saïed évoque le sujet de la fuite des médecins [Vidéo]    L'Algérie sera candidate à l'organisation de la CAN 2025    OTE : des pays européens ont l'intention de restreindre les transferts de fonds des résidents étrangers    Abid Briki menace de boycotter les élections législatives [Audio]    Foot-Europe: le programme du jour    Météo | Légère hausse des températures, aujourd'hui    Béja: Le secteur agricole en grève de 3 jours    Kais Saïed veut renforcer le dispositif sécuritaire aux alentours de l'hôpital La Rabta [Vidéo]    CHAN 2022 : La composition des poules de la compétition    Le Pr Tahar Gallali: Un grand homme de science    Deguiche : le ministère veillera à l'application de la loi malgré l'accord entre la FTF et les clubs    Saïed à la Rabta : nos médecins partent par centaines en Europe ! Qui est en train de prêter à l'autre ?    Tunisie – Noureddine Ben Ayed : Il est temps d'accorder à l'agriculture ce qu'elle mérite comme intérêt    NBA pré-saison : Sur quelles chaînes regarder les matches de samedi et dimanche ?    Jasmin Open Monastir : Liste des qualifiées au tableau principal    Tunisie – L'accord avec le FMI est nécessaire mais insuffisant !    Mahdia : La Corniche déclarée première plage écologique en Tunisie    Briki à Saïed : les élections sont en danger !    L'éducation au fil du temps qui passe : Que reste-t-il de l'école publique ?    Législatives anticipées : Quel avenir pour les partis politiques ?    L'édito de Taoufik Habaieb: S'attaquer aux démons    Tunisair pourrait se retrouver dans l'incapacité de payer les salaires de ses employés    En photos - Manifestation de soutien aux Iraniennes à Tunis    Monde-Daily brief du 30 septembre 2022: Guerre en Ukraine : Poutine officialise l'annexion de quatre régions occupées    Poutine facilite l'accès à la nationalité russe si...    Tunisie: 70% des personnes victimes d'une crise cardiaque sont des fumeurs    Ukraine : Poutine l'a fait… !    Razi Meliani : seulement 30% des médicaments sont disponibles à la Pharmacie centrale    Haykel Khadhraoui, nouveau DG par intérim de la BH Bank    Le policier filmé en train de toucher un pot-de-vin, placé en garde à vue    Le CS Chebba rejette les décisions de la FTF    Spectacle Mallasine Story interprété par Bilel Briki au 4ème art    Les plus beaux dessins de soutien aux Iraniennes    Inauguration de l'académie Africaine de tennis à Sousse : Un acquis irréversible    La France décore Slim Khalbous des insignes de Chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres.    La vigilance éternelle    Dialogues éphémères | Considérations sur une politique anti-apocalyptique    Solidarité féminine: Une manifestation de soutien aux femmes Iraniennes    France : La fin de Macron, après la même bourde que Chirac en 1997?    Festival de l'Humour Francophone 'Normal Enti' à Tunis    Le DG de Hyundai Mobis élu président de l'Organisation internationale de normalisation    «Mirath Music : l'exposition sonore itinérante » au Goethe-Institut de Tunis : Musique itinérante    37e édition du Festival International du Film Francophone de Namur (FIFF) : Deux films tunisiens en compétition    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Journée mondiale des réfugiés : Célébration le 20 Juin de chaque année
Publié dans Tunivisions le 20 - 06 - 2020

img width="850" height="464" src="https://i1.wp.com/tunivisions.net/wp-content/uploads/2020/06/réfugiés-3.jpg?resize=850%2C464&ssl=1" class="attachment-bdaia-large size-bdaia-large wp-post-image" alt="" data-attachment-id="41807" data-permalink="https://tunivisions.net/41799/journee-mondiale-des-refugies-celebration-le-20-juin-de-chaque-annee/refugies-3/" data-orig-file="https://i1.wp.com/tunivisions.net/wp-content/uploads/2020/06/réfugiés-3.jpg?fit=1000%2C464&ssl=1" data-orig-size="1000,464" data-comments-opened="1" data-image-meta="{"aperture":"0","credit":"","camera":"","caption":"","created_timestamp":"0","copyright":"","focal_length":"0","iso":"0","shutter_speed":"0","title":"","orientation":"0"}" data-image-title="réfugiés" data-image-description="" data-medium-file="https://i1.wp.com/tunivisions.net/wp-content/uploads/2020/06/réfugiés-3.jpg?fit=300%2C139&ssl=1" data-large-file="https://i1.wp.com/tunivisions.net/wp-content/uploads/2020/06/réfugiés-3.jpg?fit=850%2C394&ssl=1" /
Les dirigeants du monde devraient mettre fin à la discrimination et faire preuve de plus de solidarité envers les demandeurs d'asile, les réfugiés et les migrants
Alors que le monde célèbre la journée des réfugiés, le groupe de travail sur la migration et la torture en Afrique appelle les dirigeants mondiaux qui rouvrent actuellement progressivement leurs frontières nationales, à la suite d'une pandémie très violente, à tirer les leçons de notre fragilité collective et de la nécessité faire preuve de plus de solidarité et de protection envers les groupes les plus vulnérables, notamment les demandeurs d'asile, les réfugiés et les migrants.
De nombreux pays se remettent de la crise sanitaire qui frappe toujours le monde. La maladie a touché plus de 8242998 personnes et tué 445535 autres. Les migrants, les demandeurs d'asile et les réfugiés ont été parmi les groupes les plus touchés, risquant une exposition plus élevée au virus ou une discrimination accrue dans leurs pays d'accueil.
Mettre fin à la discrimination et aux mauvais traitements
La pandémie ayant contraint les dirigeants mondiaux à fermer leurs frontières, les migrants ont été victimes de discrimination et de mauvais traitements aux frontières ou laissés dans des centres de détention pour migrants sans protection appropriée. En effet, nos organisations ont reçu des témoignages et des alertes sur les traitements stigmatisant, discriminatoires, inhumains et dégradants subis par les migrants au début de la pandémie. Les migrants ont été soumis à des tests de force, mis en quarantaine et privés d'accès aux services de base. Plusieurs travailleurs migrants et hommes d'affaires ont été expulsés d'hôtels et d'appartements, se sont vu refuser l'accès aux centres commerciaux, aux magasins, aux restaurants et ont imposé des mesures de quarantaine plus strictes. Les témoignages révèlent de nombreux migrants sans abri et privés de nourriture en raison de politiques coercitives et discriminatoires les ciblant particulièrement.
Réfugiés : camps surpeuplés, statuts juridiques et accès aux besoins essentiels
Les migrants et les personnes déplacées vivant dans des abris de fortune, des logements partagés et surpeuplés avec des cuisines et des toilettes communes n'ont pas pu s'isoler correctement et respecter la distanciation sociale. L'accès limité à de nombreuses ressources a laissé les camps de réfugiés surpeuplés sans installations appropriées pour éviter les risques sanitaires et l'anxiété de contracter le virus. Dans certains pays, les réfugiés ont déclenché une grève pour obtenir un soutien financier adéquat.
Dans de nombreux pays, les services d'immigration sont toujours fermés, ce qui accroît la vulnérabilité des sans-papiers, soucieux de leur statut juridique. De nombreux réfugiés ou migrants ne peuvent pas consulter un médecin et craignent des frais de santé onéreux ou d'être renvoyés dans leur pays d'origine que la plupart du temps, ils ont fui de force.
En outre, l'isolement imposé par des mesures restrictives a exacerbé la santé mentale et le bien-être psychosocial déjà fragiles des réfugiés et des migrants. La plupart des migrantes et des réfugiées sont toujours exposées à la violence sexuelle et certaines survivantes de violences sexuelles et sexistes n'ont pas accès aux services appropriés sensibles au genre.
Un appel à la solidarité pendant Covid19 et au-delà : il est temps de tirer des leçons
Si la pandémie a stoppé les déplacements mondiaux pendant un certain temps, la réouverture des frontières devrait accorder une attention particulière à ceux qui ont vécu sans soins et qui ont besoin de solidarité et de protection. La pandémie a montré une fragilité socio-économique collective, qui ne peut être combattue que collectivement.
Le groupe de travail sur les migrations et la torture en Afrique est préoccupé par l'inévitable crise sociale et économique qui pourrait avoir un effet négatif sur les groupes les plus vulnérables et appelle :
Les services d'immigration à étendre la validité des documents afin de permettre aux réfugiés et aux demandeurs d'asile de bénéficier des mesures sociales prises pour le reste de la population.
Les forces de sécurité aux frontières à traiter avec dignité les demandeurs d'asile et les migrants
Les entités de protection sociale à fournir des services de base à toutes les populations de migrants quel que soit leur statut juridique ;
Les gouvernements à garantir l'accès aux soins de santé pour les réfugiés, les demandeurs d'asile et les migrants et ; annuler tous les frais médicaux pendant la période du Covid-19
Les gouvernements à assurer la disponibilité de masques, de kits hygiéniques et alimentaires et un hébergement d'urgence et d'abris sûrs pour ceux qui partent dans des camps surpeuplés ou pour les sans-abris.
Les gouvernements à veiller à ce que les migrants et les réfugiés aient accès aux services de santé mentale pour gérer les effets de l'isolement et de la quarantaine qui ont exacerbé la violence sexiste.
Signataires :
Organisation Mondiale Contre la Torture (OMCT)
Ligue Tchadienne DH (réseau) /Tchad
Forum Tunisien pour les Droits Economiques et Sociaux (FTDES) /Tunisie
Independent Medico-Legal Unit (IMLU) /Kenya
African Centre for Treatment and Rehabilitation of Torture Victims / Uganda
Association Malienne pour la Survie au Sahel (AMSS) /Mali
Alternative Espaces Citoyens/ Niger
Réseau Migration développement (REMIDEV) / Sénégal
Africa Centre for Justice and Peace Studies (ACJPS) /Soudan
Asociación Pro Derechos Humanos de España (APDHE)/Spain
Antigone/Italy
img data-attachment-id="41806" data-permalink="https://tunivisions.net/41799/journee-mondiale-des-refugies-celebration-le-20-juin-de-chaque-annee/refugies-2/" data-orig-file="https://i1.wp.com/tunivisions.net/wp-content/uploads/2020/06/réfugiés-2-scaled.jpg?fit=2048%2C951&ssl=1" data-orig-size="2048,951" data-comments-opened="1" data-image-meta="{"aperture":"0","credit":"","camera":"","caption":"","created_timestamp":"0","copyright":"","focal_length":"0","iso":"0","shutter_speed":"0","title":"","orientation":"0"}" data-image-title="réfugiés" data-image-description="" data-medium-file="https://i1.wp.com/tunivisions.net/wp-content/uploads/2020/06/réfugiés-2-scaled.jpg?fit=300%2C139&ssl=1" data-large-file="https://i1.wp.com/tunivisions.net/wp-content/uploads/2020/06/réfugiés-2-scaled.jpg?fit=850%2C394&ssl=1" class="alignnone size-medium wp-image-41806" src="https://i2.wp.com/tunivisions.net/wp-content/uploads/2020/06/réfugiés-2.jpg?resize=300%2C139&ssl=1" alt="" width="300" height="139" srcset="https://i1.wp.com/tunivisions.net/wp-content/uploads/2020/06/réfugiés-2-scaled.jpg?resize=300%2C139&ssl=1 300w, https://i1.wp.com/tunivisions.net/wp-content/uploads/2020/06/réfugiés-2-scaled.jpg?resize=1024%2C475&ssl=1 1024w, https://i1.wp.com/tunivisions.net/wp-content/uploads/2020/06/réfugiés-2-scaled.jpg?resize=768%2C356&ssl=1 768w, https://i1.wp.com/tunivisions.net/wp-content/uploads/2020/06/réfugiés-2-scaled.jpg?resize=1536%2C713&ssl=1 1536w, https://i1.wp.com/tunivisions.net/wp-content/uploads/2020/06/réfugiés-2-scaled.jpg?w=2048&ssl=1 2048w, https://i1.wp.com/tunivisions.net/wp-content/uploads/2020/06/réfugiés-2-scaled.jpg?resize=850%2C394&ssl=1 850w, https://i1.wp.com/tunivisions.net/wp-content/uploads/2020/06/réfugiés-2-scaled.jpg?w=1700&ssl=1 1700w" sizes="(max-width: 300px) 100vw, 300px" data-recalc-dims="1" /
N.B. : La Journée mondiale des réfugiés est une journée internationale ayant pour but de sensibiliser à la cause des réfugiés du monde. Elle a lieu le 20 juin chaque année depuis 2001, année du 50ème anniversaire de l'adoption de la Convention du 28 juillet 1951 relative au statut des réfugiés


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.