Ligue des champions de l'UEFA : Voici les résultats de ce mardi 20 octobre 2020    Les agences de voyage désenchantées face à un Etat désemparé    La Tunisie a enregistré 1723 nouveaux cas de Coronavirus et 24 morts le 19 Octobre    Tunisie – Formation du nouveau bureau exécutif de la Fédération Tunisienne de l'Hôtellerie    Tournoi d'Ostrava : Ons Jabeur passe en 8e de finale    PSG vs Manchester United : Où regarder le match de la ligue des champions du 20 octobre?    Le ministère de l'éducation lance, prochainement, un bouquet de chaînes satellitaires éducatives    Londres attend encore des concessions de l'UE    Les oléoducs et les occidentaux en Arabie Saoudite cibles de L'EI    Bras de fer engagé autour de résultats non-proclamés    Les entreprises du textile mutent vers des produits chimiques plus sûrs    Tunisie: 52 infections au coronavirus dépistées dans les centres de formation professionnelle    10 migrants repêchés au large de Gabès    A l'occasion de la célébration de la journée des Nations Unies, un symposium sur le thème : « le devoir de solidarité en temps de pandémie » le 23 octobre au Grand Hôtel-Tunis    Majdouline Cherni tacle Wadii Jary    Adnen Lassoued: «Le système national de la statistique doit entamer sa mutation digitale »    Formation professionnelle en alternance en Allemagne au profit des jeunes demandeurs d'emploi    Avec toutes nos dépenses, est-il encore envisageable de relancer l'économie ?    USA : Les micros de Donald Trump et Joe Biden seront plus souvent coupés lors du prochain débat    Tunisie : Premier hackathon interuniversitaire en biologie sur une plateforme africaine    Nouvelle composition du bureau de l'ARP    Découverte d'illustrations de piment sur un sol en mosaïque romaine à Borj El Amri    Répartition du budget du ministère de la Culture pour l'année 2020 (Tunelyz)    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 20 Octobre 2020 à 11H00    Tunisie [Vidéo]: Des agriculteurs poursuivent leurs protestations à Béja    CONDOLEANCES : Fethi Nsir    Le réseau Internet haut-débit promis par la firme d'Elon Musk commence à prendre forme.    LFC 2020 : Hausse du budget de l'Etat de 9,5% et aggravation du déficit budgétaire à 13,4% du PIB    Tunisie : Mustapha Ben Ahmed agressé verbalement par Abdelattif Aloui    Israël et les EAU signent un accord d'exemption de visa    Tunisie : La députée Souhir Askri boycotte la séance plénière consacrée à la discussion de l'amendement du décret-loi 116    NEWS | Jamel Khcharem passe devant !    ESS | Mehdi Nafti s'est désisté après avoir signé le contrat : Les dessous d'un départ précipité...    Tunisie : Le syndicat national des journalistes appelle les journalistes à protester    Femme violentée, députée agressée, femme contre le terrorisme    Tunisie: Trois décès et 16 infections au coronavirus à Monastir    Kaïs Saïed en tête des intentions de vote pour la Présidentielle    La fête du Mouled sera célébrée jeudi 29 octobre 2020    Le CEPEX lance une étude sur la restructuration du FOPRODEX    Tunisie – Météo: Températures en légère hausse    Exercice naval tuniso-français au large des côtes françaises (Défense)    Dix chefs d'Etat et de gouvernement africains appellent les dirigeants du monde entier à accroître leurs investissements en faveur du FIDA    Oscars 2021: Le CNCI appelle les producteurs tunisiens à soumettre leurs films avant fin octobre    L'UNESCO appelle tous les professionnels de la culture à participer à une édition spéciale en ligne, ResiliArt    Mes odyssées en Méditerranée: Trapani-Tunis : les premières Loges maçonniques italiennes en Tunisie    le metteur en scène et comédien Naoufel Azara, à la presse: « Les idées simples changent le monde »    Cheikhs en confidences: Sfax en profondeur, un roman qui nous replonge dans l'atmosphère des années 50    La mystérieuse Dame de Carthage    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Lutte contre la corruption : La douane ne doit pas être le seul maillon de la chaîne, estime Youssef Zouaghi
Publié dans WMC actualités le 26 - 09 - 2020

La Douane tunisienne négocie avec deux sociétés étrangères leur offre financière pour la réalisation du projet de digitalisation du dédouanement des marchandises. C'est ce qu'a déclaré le directeur général de la douane, Youssef Zouaghi, dans une interview accordée à l'agence TAP.
Ce projet devrait également servir de moyen de lutte contre la corruption que la douane demeure seule à endosser la responsabilité, selon Zouaghi, peu loquace sur l'affaire des 21 officiers de la douane écartés en mai dernier.
Juge au tribunal de première instance à Béja avant sa nomination à la douane en 2018, Youssef Zouaghi présente le bilan de la lutte contre la contrebande durant les huit derniers mois, marqués par la pandémie de Covid-19.
Quel a été l'impact de la pandémie de Covid-19 sur le corps douanier ?
Youssef Zouaghi
: La pandémie du coronavirus a porté un coup dur à tous les secteurs économiques, y compris la douane. Jusqu'à fin août dernier, la douane tunisienne a réalisé des recettes de l'ordre de 4,530 milliards de dinars au profit de la trésorerie de l'Etat, contre 5,341 milliards de dinars au cours de la même période de 2019, soit une baisse de 15%.
Malgré cette crise sanitaire, les efforts de lutte contre la contrebande et la fraude commerciale se sont poursuivis. Ainsi et jusqu'au 31 août dernier, les unités de la garde douanière ont effectué près de 18 mille patrouilles à l'issue desquelles, elles ont établi 3 981 procès-verbaux. La valeur des marchandises de contrebande saisies s'élève à plus de 150 millions de dinars.
Pour ce qui est de la fraude commerciale, la direction des enquêtes douanières a intenté des procès dont la valeur des produits saisis a dépassé les 103 millions de dinars.
Les agents de la douane ont également, réussi à saisir, jusqu'à fin août dernier, l'équivalent de 9 millions de dinars en devises dans les différentes zones frontalières.
En juillet dernier, la douane tunisienne a annoncé la mise en place d'un nouveau système digital qui va permettre d'écourter les délais de dédouanement des marchandises. Quand est ce que ce projet verra le jour ?
L'appel d'offres pour la mise en place de ce nouveau système d'information vient d'être achevé. Nous sommes en train de négocier l'offre financière avec les deux sociétés étrangères retenues suite à cet appel. Une fois cette étape finalisée, nous procéderons à l'exécution de ce projet.
Il convient de souligner que ce projet financé par la Banque mondiale à hauteur de 4,5 millions de dollars (l'équivalent de 12,6 millions de dinars), permettra non seulement de raccourcir les délais de dédouanement des marchandises, mais contribuera aussi, à la lutte contre la corruption et à l'instauration des principes de transparence et de bonne gouvernance.
Le secteur de la douane est toujours pointé du doigt lorsqu'il est question de corruption en Tunisie. Qu'en pensez-vous ?
La douane n'est pas le seul maillon de la chaîne de corruption, d'autres parties interviennent au moment du passage frontalier des marchandises, cependant, sur le plan médiatique, la douane continue à endosser la responsabilité de tout ce qui se passe aux points d'entrée. A cet égard, nous avons pu améliorer les délais de dédouanement des marchandises en Tunisie. En 2019, ce délai a atteint 0,58 j (soit l'équivalent de deux heures seulement), contre 0,74 j en 2016, c'est pour cela qu'il est impératif de mener une étude approfondie pour déterminer les responsabilités dans le processus de livraison des marchandises, repérer le point de blocage (retard ou corruption) et délimiter la responsabilité de chacun.
Par ailleurs, la douane tunisienne a été parmi les premières institutions à collaborer avec l'Instance Nationale de Lutte contre la Corruption (INLUCC) en mettant en place le programme " îlot d'intégrité ".
Nous sommes résolus à poursuivre encore les efforts de lutte contre ce phénomène, notamment, à travers le lancement du système digital que j'ai mentionné précédemment. Avec ce projet, il y'aura moins de contact avec les agents douaniers, une traçabilité et par conséquent moins de corruption.
Revenons sur l'affaire de la mise à la retraite obligatoire, en mai dernier, de 21 officiers de la douane. A en croire l'INLUCC, ces douaniers seraient impliqués dans des affaires de corruption ?
La Direction générale de la douane n'est pas à l'origine de cette mise à la retraite. C'est l'autorité de tutelle qui a pris cette décision dans le cadre de son pouvoir d'appréciation souveraine.
Pour ce qui est des allégations selon lesquelles ces officiers seraient impliqués dans des affaires de corruption, elles n'engagent que leurs auteurs (INLUCC).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.