Kais Saied [VIDEO] : « Le 14 Janvier 2011 correspond à la date de l'avortement de la Révolution »    Kais Saied [VIDEO] : « Certains déboursent des milliards de dinars au profit de certains pays occidentaux pour effectuer des assassinats »    L'ATB sélectionnée par le projet SAWI pour renforcer sa diversité genre    Kaïs Saïed s'adressera aux Tunisiens ce soir depuis Sidi Bouzid    Le ministre des Affaires culturelles reçoit Noureddine et Nejia Ouerghi    SNTRI : 10 % de réduction sur toutes les dessertes à cette date    Infos Bourse – Forte progression de la rentabilité d'Ennakl Automobiles    Othman Jerandi participe à la commémoration des vingt ans des attaques du 11-Septembre    Crise des sous-marins: Quelques leçons pour les Arabes    Bilan Covid-19 : 407 nouveaux cas et 14 décès    Dépassement du délai légal pour statuer sur les recours contre les assignations à résidence : Les explications de Imed Ghabri    Match FC Barcelona vs Grenade : chaines qui diffusent le match du 20 septembre de la Liga    Forum Mondial de la Mer: quatrième édition les 24 et 25 septembre 2021 à Bizerte    JCC 2021 : Liste des films tunisiens sélectionnés pour les compétitions officielles    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour du 20 Septembre 2021 à 11H00    "Streams" de Mehdi Hmili en compétition officielle du FIFF de Namur et de La Mostra de Valencia en Espagne    La Libye annonce la reprise de ses vols vers la Tunisie    UTAP: Des oliviers meurent de soif    Comment le Tunisie a su se hisser au 3e rang des pays innovants dans le secteur industriel en Afrique    Opération blanche des forces de sécurité dans l'un des hôtels de Gammarth    Tunisie-Daily brief du 20 septembre 2021: Les mesures du 25 juillet à l'origine de 2 manifestations à Tunis    I Watch appelle à la protection des lanceurs d'alerte    Lotfi Zitoun répond à Nouresddine Bhiri- La liberté ne peut coexister avec le besoin    Forte augmentation du nombre des nuitées en août 2021 dans la zone touristique Tabarka-Aïn Draham    UE Med : Il est nécessaire de préserver la démocratie et l'Etat de droit en Tunisie    "Les cours particuliers sont le responsable de la baisse du niveau du système éducatif", dénoncent les parents d'élèves    Les délégués du gouvernorat de Tunis se penchent sur la saison des pluies    Le syndicat de l'enseignement secondaire s'oppose à une circulaire de l'Education    Ben Ouda : L'Etat prévoit une réduction de 40 MD au niveau du budget consacré à l'investissement !    Ons Jabeur 17ème mondiale    Moncef Marzouki : Etant novice, les Egyptiens se sont moqués de Saïed, faisant perdre des milliers d'emplois à la Tunisie !    Le Collectif Soumoud monte au créneau pour réclamer la réforme politique    30 auteurs au Congrès des écrivains de langue française à Tunis    25 ème anniversaire des Prix Littéraires COMAR D'OR : Les romans primés en langue française    Tunisie – Les pays du sud de l'UE appellent à préserver la démocratie et à accélérer la mise en place d'un gouvernement compétent    PSG vs OL : Liens streaming pour regarder le match    Juventus vs AC Milan en direct et live streaming : Comment regarder le match ?    Arrestation des deux derniers prisonniers palestiniens évadés récemment    Foot-Europe: le programme du jour    Tunisie – Une vague sans précédant de migration qui ne manque pas de rappeler les « menaces » de Ghannouchi    Monde-Daily brief du 17 septembre 2021: L'Italie rend obligatoire le pass sanitaire pour tous les travailleurs    Evasions Sonores: Performances artistiques live par Oussama Menchaoui et Dawan    Appel à films pour présenter la candidature de la Tunisie à l'"Oscar du meilleur film international"    Le musée de Bardo fermé depuis le 25 juillet 2021    Pêcheurs tunisiens interpellés par les garde-côtes libyens : Le ministère de la Défense rappelle la réglementation    Comment comprendre les prochaines élections en Allemagne et quel impact sur la Tunisie du départ d'Angela Merkel    Cinq enseignements à tirer de l'abominable gestion américaine de la tragédie afghane    Tunisie : Un séisme d'une magnitude de 3,7 degrés enregistré à Ouled Haffouz    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Association NOUR : Gouvernement de salut national et réformes politiques
Publié dans WMC actualités le 02 - 08 - 2021

La date du 25 Juillet 2021 est considérée par les observateurs de la scène politique nationale et internationale comme un tremblement, un tournant dans la transition démocratique. C'est une date qui annonce une rupture aux dysfonctionnements des institutions mises en place par la constitution de la deuxième république et les déséquilibres des pouvoirs du système politique choisi.
Ce tournant historique pourrait servir comme un point d'inflexion pour corriger la trajectoire de la transition démocratique et une opportunité pour s'attaquer sérieusement aux crises sanitaire, économique et sociale qui secouent le pays.
La Tunisie part certes vers un inconnu, mais elle s'enfonçait (ou était déjà largement) dans une crise importante. L'inconnu vers lequel va la Tunisie peut être largement meilleur que là où elle était si des préalables sont mis en œuvre :
● Une feuille de route claire
● Une communication précise et régulière
L'échéance à 30 jours est critique et des avancées majeures doivent être montrées à cette échéance car les décisions qui y seront prises détermineront la direction que prendra le pays. L'opinion publique nationale, mais surtout internationale, va observer soigneusement l'avancée des évènements en Tunisie durant cette période, et va juger en fonction la position à prendre vis-à-vis l'initiative du président et le soutien qu'ils pourraient (ou pas) apporter à la Tunisie dans sa nouvelle trajectoire.
Toutes les instances et organisations nationales et internationales s'accordent sur le fait que la période d'exception déclarée par le Président de la République ainsi que toutes les mesures et décisions «exceptionnelles» qui y seront décrétées devraient converger vers un seul objectif : Rétablir un fonctionnement sain des institutions démocratiques dans le respect des valeurs de la république.
Néanmoins, toutes les lectures de ce qui s'est passé la semaine dernière s'alignent sur une conclusion simple : L'ARP dans sa version actuelle ne pourra plus reprendre son activité.
La feuille de route que nous proposons s'étendra sur 90 Jours (délai constitutionnel de tenue d'élections législatives anticipées en cas de non retour de l'ARP sous sa forme actuelle (l'article 79 de la constitution), elle s'articulera autour de 5 volets qui doivent démarrer en parallèle :
1. Remettre le gouvernement en marche : à travers la mise en place d'un Gouvernement de Salut National : Ce gouvernement a déjà tardé et devrait être mis en place dans les plus brefs délais. Ce gouvernement aura un mandat s'articulant autour de 4 priorités :
a. Gestion de la crise COVID 19 et Gestion de la campagne de vaccination avec un objectif de vacciner 70% de la population en fin 2021.
b. Elaboration d'une LFC 2021 complémentaire avant le 15 Septembre 2021 ainsi que de la LF 2022, et mener les négociations avec les bailleurs de fonds.
c. Organisation d'un référendum populaire et des élections législatives anticipées
d. Piloter la relance de l'activité économique et le sauvetage des entreprises des effets de la crise covid-19.
2. Rassurer quant à la préservation des droits civils et libertés individuelles et l'attachement aux valeurs de la démocratie durant la période d'exception : Mise en place d'un comité commun entre la présidence de la république et les représentants des Organisations Nationales et la société civile.
Ce comité assurera le monitoring du respect des libertés et droits fondamentaux durant cette période de transition (ou exception). Il pourra appuyer et donner plus de légitimité aux mesures et décisions prises durant la période d'exception. (Mise en place dans les plus brefs délais)
3. Démarrer les réformes politiques : À travers la mise en place d'une commission d'experts qui sera désigné d'un commun accord entre la présidence et les représentants des organisations nationales et la société civile.
(Mise en place dès la formation du comité mixte entre la présidence, les organisations nationales et société civile)
Cette commission aura pour mission d'introduire les réformes nécessaires :
a. Les amendements de la constitution en ce qui concerne les attributions du pouvoir exécutif et la répartition des pouvoirs au sein de l'exécutif (à soumettre à un référendum populaire dans un délai de 3 mois).
b. Le code électoral
c. La loi régissant les partis et les associations (création et financement) qui devraient respecter la sécularité de l'Etat.
d. Les textes juridiques régissant le travail de la cour des comptes : Une proposition d'amendement a déjà été soumise par la cour des comptes, et pourrait être appuyée
4. Opération d'assainissement de la scène politique :
Ne pas réussir à immuniser le pouvoir judiciaire contre tous types d'influences, qu'elles soient politiques ou autres, était une (sinon la) défaillance majeure de la 2ème république qui a entravé la transition démocratique en Tunisie. Asseoir une confiance totale dans l'indépendance et l'efficience de la justice est une condition sine qua non pour réussir le post-25 juillet 2021.
Dès lors, nous recommandons de mettre toutes les ressources humaines et financières à disposition de l'appareil judiciaire, afin de garantir à tous les justiciables des procès équitables dans le respect de la loi tout en accélérant les dossiers en suspens :
a. Les crimes électoraux et financement des partis politique : tous les moyens doivent être mis à la disposition de la cour des comptes pour trancher sur les instructions en cours selon l'article 163 de la constitution.
b. Les affaires de corruption et de blanchiment d'argent liées à des politiciens et des députés.
c. Les assassinats politiques
d. Les affaires de terrorisme impliquant des politiciens, des associations de la société civile ou des partis politique.
Cela purifiera le système des opportunistes criminels qui ont brouillé la scène politique, donnera un nouveau ton basé sur la bonne gouvernance et le respect de la loi, et enverra un message de confiance aux citoyens, aux partenaires et aux investisseurs potentiels.
5. Rétablissement progressif des institutions de la République :
a. Organiser un référendum populaire : le peuple est appelé à statuer sur les amendements à apporter à la constitution
b. Organiser les élections législatives selon : (i) le nouveau code électoral, (ii) la nouvelle loi régissant les partis et les associations


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.