Météo : Le mercure grimpe jusqu'à 42 degrés    QNB – La croissance économique mondiale stagne en 2022, mais s'agit-il d'une récession?    Australie: Qantas demande à ses cadres de venir remplacer les bagagistes    Embellie touristique    Monastir: Sauvetage de 22 migrants clandestins à l'île de Kuriat    Un Algérien viole une Américaine de dans des toilettes publiques en France    Foot mondial : Programme TV des matches de lundi    Les syndicats des sécuritaires appellent à ne plus sécuriser les spectacles de Lotfi Abdelli    Météo du lundi 8 août 2022    Statue de Chokri Belaïd, pluies torrentielles… Les 5 infos du weekend    Bouden : « La création d'un conseil supérieur de l'éducation et de l'enseignement, oeuvrera à redonner à l'école son rôle d'ascenseur social »    Monastir : 22 migrants clandestins sauvés en pleine mer    Marouen Abassi reçoit le gouverneur de la Banque centrale libyenne    Sécurité routière : Légère baisse de la mortalité sur les routes en juillet 2022    Alerte météo | Des cellules orageuses feront leur apparition ce soir    Premier League : Mejbri absent et CR7 Remplaçant, Man Utd battu à domicile    La CAF recadre le président De Laurentiis pour les joueurs africains    La statue de Chokri Belaïd provoque un tollé sur la toile    Tunisie – La marine nationale sauve 22 candidats à la migration clandestine    Ghaza : 31 martyrs dont 6 enfants et 4 femmes    Tunisie – La crise économique risque de se compliquer encore plus    L'INM annonce des orages dans le nord-est et le centre du pays    La croissance économique mondiale stagne en 2022, mais s'agit-il d'une récession?    255 migrants migrants clandestins secourus en une seule nuit entre la Tunisie et l'Italie    Ons Jabeur exemptée du premier tour du tournoi de Toronto    Ben Arous : saisie de 91 quintaux de farine subventionnée utilisée pour fabriquer les pains spéciaux    Jean-Jacques Ciscardi sort son nouveau live : Beyrouth-Rome vol 770    Bizerte: 3 enfants se sont noyés à Ghar El-Melh    Noureddine Taboubi inaugure le mémorial de Chokri Belaid (Vidéo)    Benjemy au Festival International de Hammamet : Prouesses musicales et esthétiques    Notes de lecture | Ondoyances méditerranéennes de Saint Augustin à Sidi Bou Saïd El Baji *    Foot-Europe: le programme du jour    Le festival de Monastir déprogramme Mokdad Shili à cause de ses propos contre Bourguiba    Mohamed Hammadi JARRAYA, Expert en économie et Président de l'observatoire «Tunisia Progress» à La Presse : «La relance, remède aux maux économiques»    L'USBG s'active sur le marché des transferts : Un mercato actif    L'USM se prépare pour la nouvelle saison : Une équipe new-look !    L'UGTT condamne les attaques sionistes contre Gaza    Météo du dimanche 7 août 2022    Wandure is actually a Canadian Dating application That Saves Times by Turning Every on line complement Into a Real-Life Date    Learning to make Up With The Girl After A Fight    Kaïs Saïed ordonne le retrait de son poster placardé sur un minaret    L'UGTT condamne les attaques sionistes contre Gaza    Apparitions médiatiques de Rached Ghannouchi : Un déni qualifié de la réalité    Festival du poisson à la Goulette : De plus en plus prisé    Tennis | Tournoi San José : Ons Jabeur éliminée en quarts de finale    Treatment For Ebony Babes™ Focuses On Helping Ebony Women Proceed Off Their Exes    Un Tunisien tué à Montréal : les détails    Décès d'un tunisien dans une fusillade à Montréal    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Un circuit culturel pour sauver les borjs en péril à Sfax
Publié dans WMC actualités le 15 - 03 - 2022

"SOS borjs en péril", c'est le thème du circuit culturel qui sera organisé les 19 et 20 mars 2022 par l'Association des propriétaires des anciennes demeures à Sfax.
Présent à la foire internationale de l'olivier à Sfax, Nejib Fourati, le trésorier de l'association, a expliqué que ce circuit vise à tirer la sonnette d'alarme encore une fois sur la situation dégradante de quatre borjs, en l'occurrence Borj Mzid, Borj Ben Mrad, Borj El Fakhfakh et Borj Kammoun.
Avec l'appui notamment du ministère des Affaires culturelles, de l'Association des amis des arts plastiques et de l'Institut français de Tunisie (IFT), l'Association des propriétaires des anciennes demeures à Borj Kallel organise cette manifestation pour la visite de ces demeures anciennes à Sfax avec au programme du samedi 19 mars 2020 un circuit dans ces quatre demeures à raison de deux le matin et deux l'après-midi.
Le même circuit sera répété le dimanche 20 mars 2022. Le programme prévoit le vendredi 18 mars à partir de 18H00 une table ronde " Thème symbolique " animée par Sofiene Souissi à Borj Kallel et une comédie musicale qui sera donnée par Mouja et Takmira (Ce spectacle est pour 20 Dinars).
Les journées du samedi 19 et dimanche 20 mars seront réservées au même circuit pour les deux jours : à Borj Kamoun (chant et danse espagnole), à Borj Mzid (aoula banbalouni, et présentation des ghorbels), à Borj Fakhfakh un slam effectué pat Hatem Karoui et faïence tunisienne présenté par Nahed Bayrouti, et à Borj Ben Mrad (chorégraphie présenté par Jilan). Mais ce n'est pas gratuit: il faut compter 70 dinars par personne pour le circuit, les animations et le déjeuner.
Cette manifestation vise à sensibiliser la population, la société civile et l'Etat à la nécessité d'œuvrer d'urgence à sauver ces anciennes habitations à Sfax de la menace dangereuse de l'expansion urbaine anarchique. En effet, les borjs ont enregistré une régression importante durant les dernières années sous cette menace.
Déjà un cri d'alarme avait été lancé auparavant par l'historienne de l'Institut national du patrimoine (INP), Sihem Kallel Ben Amor, mettant à l'indexe la transformation de certains borjs en locaux pour des activités industrielles polluantes.
Les dangers qui pèsent sur les borjs menacent aussi de disparition une panoplie de métiers et de savoir-faire traditionnel autrefois intimement liés à ce style architectural des habitations traditionnelles à Sfax. Il s'agit en particulier des ustensiles de cuisine, des instruments agricoles ou encore des éléments de décoration, les meubles et les costumes traditionnels qui sont autant de composants reflétant des aspects du mode de vie traditionnel des familles sfaxiennes.
Les borjs qui dégagent les relents d'une histoire riche de souvenirs et de traditions reflètent l'attachement fort des sfaxiens à leur région.
Les premiers borjs selon les historiens ont été construits au 18ème siècle mais d'autres spécialistes datent les premiers du 17ème siècle. Ils étaient au début petits à rôle défensif écrit Zaher Kammoun, ingénieur géologue de formation, photographe de passion, blogueur, documentaliste de patrimoine et journaliste citoyen. Ce sont des habitations de forme carré d'un seul étage avec une seule entrée et quelques petites fenêtres.
Bâties comme des citadelles avec de hautes murailles, les borjs sont apparus au 17ème siècle avec l'émergence dans la vie des sfaxiens de résidences secondaires pour la saison d'été et le printemps pour profiter de la fraîcheur de cette zone et surtout des fruits de la saison.
Le modèle architectural des borjs est aujourd'hui reproduit dans une certaine mesure dans les habitations modernes et constituent une source d'inspiration pour les architectes et les décorateurs d'intérieur dans la région de Sfax. Des associations œuvrent à préserver les Borjs en essayant de les inclure dans le dossier de candidature de Sfax sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.