Programme TV du jeudi 21 mars    Huawei :Un nouveau-né de la série Y    Nizar Chaari annonce la naissance du mouvement « New Carthage »    Le ministère de l'enseignement supérieur offre 10 bourses pour des études en Master et doctorat au Canada    « La période actuelle n'est pas propice à l'amendement de la Constitution »    «Surmonter les obstacles»    Zaghouan : Visite d'une délégation de la BAD    Le Synagri revendique l'augmentation du prix du lait à la production    Des mosquées saccagées à Birmingham au Royaume Uni    Trois dangereux terroristes éliminés    Echos de la vie universitaire    Pour qui sonnera le glas!    Kappa : La nouvelle Tenue Officielle de l'Equipe Nationale (Photo)    Application et beaucoup de buts    Dylan Bronn forfait    Mobilisation contre le terrorisme et l'intégrisme    Intempéries : Interruption du trafic sur la route nationale n°17 reliant Kasserine et le Kef    Tunisie – Météo : Pluies intenses sur le nord et le centre, températures entre 11 et 16°c    Tunisie: Une bande de délinquant profite des intempéries à Sousse pour commettre 5 vols    Pluies diluviennes à Sousse, les agents de la protection civile interviennent    La capitale un le piédestal    Des graines d'artistes en incubation    Testour, Ain Tounga et Dougga Par Neila Gharbi    L'ambassadeur de France tombe amoureux…d'une chanson tunisienne    Les exportations de l'agriculture biologique génèrent 700 millions de dinars    Tunisie: Affaire des nourrissons décédés, le président de la Commission d'enquête réclame la démission de Hajer Ben Cheikh    Le Fonds TASDIR+ et la Bourse de Tunis ensemble pour placer le secteur financier tunisien sur les marchés internationaux    La Fondation Tunivisions a commémoré à sa manière le 63ème anniversaire de l'Indépendance de la Tunisie au Mausolée Bourguiba    Le 21 mars, célébration de la journée mondiale de la trisomie 21    Tunisie: Désignation de Hamma Hammami candidat du Front populaire, réaction du Watad    Tunisie: Les conducteurs des taxis en grève de trois jours    CAF: Le CSS affronte Nkana, l'ESS Vs Al Hilal, tirage complet des quarts et des demies    Tunisie: Nidaa Tounes fixe la date de son Congrès malgré les dissenssions    Noureddine Taboubi à SOMOCER : Les rapports sociaux pour assurer la pérennité des emplois    Coupe de la CAF : Un choc entre l'ESS et Al-Hilal en quart de finale    Tunisie – Kasserine : URGENT : Des terroristes enlèvent puis relâchent six citoyens au Djebel Mghilla    Deux joueurs renforcent l'EN    Tunisie: Le CTKD, rebaptisé Ekuity Capital, présente sa nouvelle vision    Tunisie- Les terroristes de Mont Salloum officiellement identifiés    Tunisie- Accès gratuit aux musées militaires ce mercredi    Tunisie: Identité des trois terroristes abattus mercredi soir au Mont Selloum    Tunisie : 6e carnaval international de Yasmine Hammamet, du 22 au 24 mars    Accès gratuit aux musées et monuments de Tunisie Mercredi 20 mars 2019    Photo du jour : comment restaure-t-on nos monuments historiques?    En Algérie, les hauts responsables liquident leurs biens    Facebook n'a pas réussi à bloquer 20% des vidéos de la tuerie de Christchurch en Nouvelle-Zélande    Programme et coup d'envoi du Festival arabe Art et Jeunesse “C'ARTS” à l'Espace Carmen    Les forces militaires et sécuritaires traquent des terroristes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tunisie - Le Courant Démocrate de Mohamed Abbou, le parti qui vise un Etat fédéral arabe
Publié dans Business News le 12 - 06 - 2013

C'est avec des fleurs oranges sur la tribune, des ballons oranges sur la scène, des cravates oranges portées par les hommes, que le coup d'envoi de la conférence de presse a été donné aujourd'hui 12 juin 2013 à l'Espace El Teatro Il s'agit bien du lancement du nouveau parti de Mohamed Abbou, le Courant Démocrate ou "Ettayar Addimoqrati". Ce parti a pour logo un voilier de couleur orange et pour slogan "conscience, volonté, réalisation".
Présidé par l'ancien secrétaire général du CPR, Mohamed Abbou et également ancien ministre de la Réforme administrative au gouvernement de la Troïka, ce parti se positionne dans l'opposition.
M. Abbou a pris la parole en premier pour présenter son parti, ses lignes directrices et les motivations de sa création. Il a déclaré "En date du 30 mai, date de sa publication au JORT, notre parti est officiellement né d'une volonté de certains partants du CPR et également d'ancien membres d'autres partis de se rassembler, ayant en commun une même vision politique".
"Il y a évidemment de nombreux partis politiques, mais on sent qu'il y a quelque chose qui manque à la scène politique. L'opposition n'est pas sérieuse. Il ne suffit pas de critiquer le gouvernement, il faut savoir proposer des solutions", a-t-il ajouté.
Tout en insistant sur le tri minutieux des membres fondateurs de ce parti, M. Abbou a réitéré sa conviction de "couper avec le passé". Il a ajouté que l'adhésion à ce parti reste sélective, ne comporte pas de mélange des tendances et oblige les adhérents à signer un engagement moral envers leur parti.
Sur la question financière M. Abbou a affirmé que le parti se base actuellement sur les cotisations de ses membres et sur l'aide d'un homme d'affaires, qui n'affiche aucune appartenance politique et vis-à-vis duquel le parti reste complètement indépendant. "Ces comptes seront exposés en toute transparence sur le site officiel du parti", a-t-il précisé dans ce contexte.
En ce qui concerne les grandes lignes, le manifeste stipule, entre autres, que le parti, tout en garantissant les droits et libertés à tous, "s'emploie à provoquer un changement dans certains côtés culturels négatifs chez les Tunisiens sans interférer dans la vie privée des gens Il les confronte avec la vérité tant que possible, même si cela devait leur coûter la perte de leurs voix".
Ce nouveau parti ambitionne également de "réaliser le projet d'instauration d'un Etat fédéral arabe réunissant les nations arabes libérées du joug de la dictature".
S'agissant de la position du Courant Démocrate du projet de la loi d'immunisation de la révolution, la réponse était : "cette loi n'est nullement une invention tunisienne. Nous sommes d'avis qu'il s'agit d'une revendication populaire que nous soutenons fermement ", nous-a-ton affirmé dans cette même conférence de presse.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.