Saïed, Moussi, Chelbi… Les 5 infos de la journée    Entrée en activité du Laboratoire d'Innovation de la BH Bank    OoredooEZ CUP : plus de 35.000 dinars à gagner dans le tournoi Valorant avec Ooredoo    Tunisie – La mouvance du 25 juillet claque la porte à la face d'Imed Hammami    Tunisie – « Les partis de l'opposition font pitié »    Tunisie – La FTF félicite et remercie les spectateurs tunisiens du Parc des princes    Mondial Basket Féminin : Sur quelle chaîne regarder les quarts de finale ce jeudi ?    Référendum en Ukraine : Le oui à l'annexion de territoires ukrainiens l'emporte    Les USA appellent leurs ressortissants à quitter la Russie sur le champ    Interpellation de deux individus pour vol de 100 kilos de cuivre appartenant à deux sociétés publiques    Après Abir Moussi le nouveau combat de Kamel Fekih : La spéculation    Tunisie: Une croissance économique de 2,9 % en 2023, selon la Berd    Les Etats-Unis appellent leurs citoyens à quitter ''immédiatement'' la Russie    France : Nouvelle polémique, Giroud et Varane fêtent la défaite dans une boite de Copenhague !    Mohsen Marzouk déplore l'inertie de la Tunisie devant un contexte mondial marqué par la guerre et les tensions    Plateforme Salema d'information et d'orientation sur le "VIH/SIDA et droits de l'homme", lancée    La tunisienne Ameni Esseibi défile à la Fashion Week de Paris    Malek Zahi : le secteur informel emploie 36% de la main d'œuvre active en Tunisie    Protection civile: Plus de 300 interventions recensées hier    Coupe du monde (Préparation) : Résultats des matches amicaux    Le SNJT déplore le décès du journaliste Noureddine Tabboubi    Le syndicat des forces de sécurité intérieure organise une journée de colère à Sfax    Erdogan a trouvé plus fort que lui : il est obligé de lâcher son copain Poutine    Bizerte: Les préparatifs vont bon train pour la saison de la récolte des olives    Lotfi Riahi : une famille de quatre personnes aurait besoin de près de 3.500 dinars par mois pour une vie décente    Zarzis | Embarcation de fortune portée disparue : De faux espoirs ?    L'incident du jet de la banane sur Richarlison fait la Une des journaux    Météo en Tunisie : Possibilités de pluies éparses et orageuses dans les régions côtières    Moussi : Saïed parle d'importation de produits cosmétiques et n'évoque pas les 80 MD dépensés dans le cadre du référendum    Hatem Yahyaoui : la Tunisie dépense 50 millions de dinars en parfums    André Parant, à La Presse : «Des efforts considérables à fournir pour rehausser le niveau de français en Tunisie»    Abir Moussi appelle les tunisiens à descendre dans la rue    Intègre, mais surtout compétent    CAB | Situation financière : Ça se décante peu à peu...    Faouzi Benzarti au MCAlger : Une découverte !    BIZERTE — 5e édition du Forum Mondial de la Mer: L'appel des experts pour faire face à l'urgence océanique    Zoomactu: Pluies salvatrices    L'entreprise autrement: L'impasse ?    Najla Bouden s'entretient avec l'ambassadeur d'Italie à Tunis    Les cinq ministres des Affaires étrangères de l'UMA invités à un sommet à Alger    Zarzis | Migration clandestine : Des «harragas» portés disparus    Majdi Karbai : l'extrême droite italienne évoque un blocus maritime    «Gadha» (seconde vie) de Anis Lassoued dans les salles : Vous avez demandé la vie ? Mettez le paquet !    Rétrospective Abbas Kiarostami : A la découverte des œuvres du maitre du cinéma iranien    Les Tunisiens Qui Sont-Ils ? D'où Viennent-Ils ? Les Révélations De La Génétique    Le Goethe-Institut présente l'exposition «Mirath : Music» : Le patrimoine culturel comme une entité vivante    Un dispositif sécuritaire draconien pour la fermeture des locaux d'un syndicat de police    La liberté d'expression en Tunisie selon Dilem    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Olivier Poivre d'Arvor : La France est impressionnée par la jeunesse de Youssef Chahed
Publié dans Business News le 07 - 11 - 2016

Olivier Poivre d'Arvor, l'ambassadeur de France en Tunisie était l'invité de la matinale de Wassim Ben Larbi sur Express FM ce lundi 7 novembre 2016 pour revenir sur la dernière visite qu'il a effectué à Sfax, donner des éléments sur le prochain échange intergouvernemental entre la France et la Tunisie et évoquer la prochaine conférence sur l'investissement.

A propos de sa visite dans le gouvernorat de Sfax, l'ambassadeur a déclaré que cette ville avait deux atouts principaux: une université puissante et un capital humain doté d'un sérieux exemplaire. Il a déclaré: « J'y ai passé 3 jours et les sfaxiens m'ont rapporté qu'ils étaient, en quelque sorte, les malaimés de la Tunisie ». Olivier Poivre d'Arvor a, par ailleurs, indiqué qu'il était absurde qu'il n'y ait pas d'école française dans cette ville et que d'ici 2018 une école allant de la maternelle au lycée verra le jour.

Egalement, le sujet d'une université franco-tunisienne a été discuté. L'ambassadeur a ainsi annoncé qu'un institut franco-sfaxien des métiers (IFSM) verra également le jour en 2018. Il a également mentionné qu'un forum sur la jeunesse sera organisé en septembre 2017 et qu'il mettra en valeur les start-up innovantes de la ville de Sfax. Sur les transports urbains, l'ambassadeur a déclaré que la ville méritait qu'un projet de train grande vitesse reliant la capitale à la ville soit discuté. A ce sujet, il a déclaré : « Une autre Tunisie, mieux répartie et desservie n'est pas une utopie, c'est une vision évidente ». Sur le fait que le train soit son transport de prédilection, l'ambassadeur a indiqué que le prendre « faisait faire des économies à l'ambassade de France ». Il a également ajouté que la réouverture du consulat de France à Sfax, fermé depuis presque 10 ans, n'est pas encore envisageable.

Le 2ème volet du passage de l'ambassadeur sur les ondes d'Express FM a porté sur la prochaine visite officielle de Youssef Chahed à Paris et la venue du premier ministre français, Manuels Valls à Tunis. Olivier Poivre d'Arvor a indiqué que : « Les deux chefs vont apprendre à se connaitre, ils sont tous les 2 très prometteurs et ambitieux. Nous sommes, par ailleurs, impressionnés par la jeunesse de votre chef du gouvernement ». A Paris, Youssef Chahed rencontrera le président de la République, François Hollande mais aussi le président de l'Assemblée Nationale et le président du Sénat entre autres hauts fonctionnaires français.

L'ambassadeur de France en Tunisie a également fait état de l'admiration portée par les Français et la France à l'égard de notre après-révolution tunisienne, il a déclaré à ce sujet que: « Nous avons pleinement confiance en cette révolution, et nous sommes admiratifs de votre patriotisme qui est multiple: à la fois syndical, partisan, gouvernemental...Bravo également pour les dernières élections du Conseil Supérieur de la Magistrature! Nous félicitons le gouvernement tunisien". Géopolitiquement parlant, Olivier Poivre d'Arvor a indiqué que la Tunisie s'apparentait à une frontière européenne par rapport à la question libyenne. Il a annoncé qu'à l'occasion de la réouverture de l'Impérial Marhaba à Sousse, une délégation journalistique allait faire le déplacement pour montrer qu'au niveau du tourisme, la Tunisie est sûre. Y assistera, la ministre du Tourisme, Selma Elloumi, Fadhel Abdelkefi, ministre du Développement, de l'Investissement et de la Coopération Internationale ainsi que la présidente de l'UTICA, Wided Bouchamaoui.

Concernant la prochaine conférence sur l'investissement, l'ambassadeur a annoncé que de fortes contributions françaises allaient être apportées dans le domaine de l'aérospatial et de l'aéronautique. Cette contribution sera de l'ordre de 1 milliard de dinars et répartie en fonction du plan quinquennal 2016/2020. La France investira également dans le domaine du numérique. Enfin, Olivier Poivre d'Arvor a indiqué s'être entretenu avec le ministre de l'Education Néji Jalloul sur le sujet polémique du remplacement de la langue française par la langue anglaise, il a déclaré : « Il ya eu un début d'ambigüité qui s'est rapidement évaporé, le français est et restera la première langue étrangère utilisée en Tunisie et c'est avec cet atout formidable que la Tunisie ira conquérir les marchés africains comme l'a fait le Maroc ».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.