Ministère du Transport et de la Logistique : Toutes les mesures prises en faveur des élèves, étudiants, voyageurs, et transporteurs entrant en vigueur à partir du 4 Juin    Arrivée d'une cargaison d'aide médicale pour la Tunisie en provenance de la Chine    Equipe nationale : 26 joueurs pour débuter le stage de préparation    Ligue 2 : l'Olympique de Béja en préparation pour les matches barrages face à l'EO Sidi Bouzid    Le PDL a promis de l'argent aux signataires de sa motion    La KfW met à la disposition du Gouvernement Tunisien un prêt à taux concessionnel s'élevant à 100 M€    Covid-19 : la BAD mobilise 180 M€ pour soutenir la Tunisie dans sa réponse à la crise sanitaire    L'ibuprofène, un traitement contre le Covid-19 ?    Où est passé l'argent? demande Nabil Karoui    Deux scénarios pour boucler la coupe de la Ligue Africaine et celle de la CAF    Aujourd'hui, verdict du TAS sur l'affaire EST-WAC    Aujourd'hui, la reprise avec un effectif de 37 joueurs    Où est passé la neutralité légendaire de la Tunisie?    Ça sent la privatisation et l'assainissement social    Reprise de la circulation entre les régions    Bravo ! Les respirateurs fabriqués par les étudiants produits en série    Précisions de l'INP sur les pièces du patrimoine tunisien en vente aux enchères à Paris    Report de la 56ème session pour 2021    Le ténor Italien Cristian Ricci dédie sa dernière vidéo filmée à Venise au peuple Tunisien (vidéos)    Faouzi Mahfoudh (Directeur de l'Institut National du Patrimoine)    Tunisie [Vidéo]: Une plénière de perte de temps et aucun député ne peut remplacer Rached Ghannouchi, Selon Seifeddine Makhlouf    Plateforme [email protected] d'AMEN BANK    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour du 3 juin à 11H00    ARP : Le débat continu sur le déroulement de la séance et son ordre du jour    La députée Olfa Terras s'élève contre «le populisme en appelant à placer l'intérêt de la Tunisie au-dessus des surenchères stériles et des antagonismes simulés»    Projet PRACTICE-JAWDA PAQ-DGSU de l'Université de Carthage 2020-2024    Arrestation du syndicaliste sécuritaire Walid Zarrouk : Deux versions et des contradictions    FARK : Professeur Mohamed Taher KHALFALLAH    Tunisie – Météo : Températures en légère hausse    COVID-19 | Coopération Tuniso-Coréenne face à la pandémie    Prolongation de la validité des certificats de visite technique    Reprise du secteur touristique : Le sauvetage est-il encore possible ?    Suppression puis réactivation de comptes d'« influenceurs » tunisiens : La mystérieuse affaire Facebook !    Tribune | Statut de l'artiste en Tunisie : Supprimons cette censure que l'on ne saurait voir !    Tarek Kahlaoui - L'opportunité diplomatique en Libye: Combler le vide de médiation crédible!    CSS | Reprise des entrainements ce vendredi : On rechausse les crampons !    Tunisie – VIDEO : Ghannouchi doit partir… Il sera, même, incapable de répondre aux accusations    Boutar rafle le Golden YouTube Creator Rewards    Reprise des activités de l'espace B7L9 : Un programme «phygital»    «Les Âmes fortes» de Jean Giono : L'œuvre qui met à nu l'âme humaine    Campagne #AfricaTogether contre la Covid-19 par la Croix-Rouge, Facebook et Plusieurs artistes    L'Ambassade de Suisse à Tunis recrute    Bizerte : Saidani demande de prendre en charge les travaux du stade 15 octobre    Parlement : Ouverture d'un débat autour de la diplomatie parlementaire, le refus de toute intervention étrangère en Libye et rejet d'une base logistique en Tunisie    Coronavirus | Gafsa : Premier cas de décès à Métlaoui    Tunisie: Après le tollé, Imed Khemiri annonce le rejet par Ennahdha de toute ingérence étrangère en Libye    Ghanouchi : La neutralité négative n'a pas de sens    Libye: L'ONU annonce l'acceptation de la reprise des pourparlers pour un cessez-le-feu par les parties en conflit    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Maisons et villes intelligentes : Ericsson ANNONCE trois solutions IoT
Publié dans Investir En Tunisie le 08 - 01 - 2016

Ericsson annonce le lancement de trois nouvelles solutions qui permettront aux fournisseurs de services de communication et aux entreprises du secteur de l'énergie de répondre aux besoins du marché en plein essor de l'Internet des objets (IoT). Ces annonces vont permettre à Ericsson de renforcer ses positions grâce à une capacité de bout en bout.
L'Internet des objets est en train de s'imposer comme un puissant moteur de transformation, mêlant monde numérique et monde physique. Dans son dernier Rapport sur la mobilité, Ericsson estime à 28 milliards le nombre d'objets connectés en 2021, dont plus de la moitié représenteront des connexions M2M et IoT.
De nombreuses études ont mis en lumière le potentiel de l'Internet des objets et tout ce qu'il pourra apporter à la société, notamment en termes de villes intelligentes ou de logements connectés. Dans ces domaines, Ericsson innove en offrant trois nouvelles solutions IoT :
• Smart Metering as a Service, une solution de compteurs intelligents en tant que service qui confère au consommateur une plus grande maîtrise et permet aux entreprises du secteur de l'énergie d'offrir des services « intelligents » aux consommateurs.
• User & IoT Data Analytics, une solution d'analyse des données utilisateurs et des données issues de l'IoT qui permet un accès contrôlé aux données provenant des appareils cellulaires ou non cellulaires et de créer de la valeur au travers d'offres intersectorielles.
• Networks Software 17A for Massive IoT, une solution logicielle qui favorise le déploiement massif de l'Internet des objets en permettant de supporter des millions d'appareils IoT au niveau de chaque station mobile, de réduire de 90 % le coût des modules, d'allonger la durée de vie des batteries (plus de 10 ans) et de multiplier par 7 la couverture cellulaire.
Lancement 1 : Smart Metering as a Service
Les TIC jouent un rôle de plus en plus crucial pour les fournisseurs d'énergie afin d'améliorer leur efficacité opérationnelle et trouver de nouvelles façons d'innover au bénéfice de l'expérience client. La solution Smart Metering as a Service permet une externalisation de bout en bout des processus métiers, tirant parti de l'expérience d'Ericsson qui gère à ce jour plus de 42 millions de compteurs intelligents dans le monde. Les avantages de cette solution sont multiples : délai de mise sur le marché plus court, meilleures exploitation et gestion des compteurs et réduction des coûts maximale.
Pour résumer, les fournisseurs d'énergie bénéficieront d'un coût total de possession plus bas, d'une complexité moindre, Ericsson étant l'unique point de contact entre les fournisseurs de services IT, les opérateurs télécoms et les entreprises d'intervention. Ils bénéficieront également d'une meilleure qualité de service. Côté consommateur, des compteurs et un réseau électrique intelligents et connectés sont synonymes d'une plus grande fiabilité du service, d'une facturation plus précise et d'une meilleure maîtrise de la dépense grâce à des données de consommation en temps réel. Cette solution permet également d'offrir des services avancés d'automatisation et de sécurité en termes d'éclairage, de chauffage ou de climatisation, services dont les consommateurs sont friands selon la dernière étude de l'observatoire ConsumerLab d'Ericsson.
La solution Smart Metering as a Service sera disponible sur le marché à compter du deuxième trimestre 2016.
Lancement 2 : User & IoT Data Analytics
La croissance exponentielle du nombre d'appareils connectés, aussi bien chez les consommateurs que dans les différents secteurs industriels, constitue pour les opérateurs télécoms une opportunité de valoriser les données utilisateurs et IoT contenues dans leurs bases de données.
Avec la solution User & IoT Data Analytics d'Ericsson, les opérateurs disposent d'un moteur d'analyse en temps réel directement intégré dans leur base d'abonnés.
Cette solution, qui complète l'offre User Data Consolidation (UDC) d'Ericsson, fonctionne aussi bien avec les appareils cellulaires que non cellulaires. Elle permet également d'aller chercher des données dans les bases d'autres fournisseurs et de les agréger dans l'analyse. Des données supplémentaires, issues de sources externes, peuvent être incluses et, moyennant l'utilisation d'outils de sécurisation, des applications IoT intersectorielles sont également envisageables.
Les opérateurs peuvent ainsi améliorer leur efficacité opérationnelle tout en étendant leur activité, que ce soit vis-à-vis des consommateurs ou des différents secteurs industriels. Cette solution leur permet également d'élargir leur rôle au sein de l'écosystème IoT, au-delà de la simple fourniture de connectivité, et de progresser au sein de la chaîne de valeur.
La solution User & IoT Data Analytics d'Ericsson sera disponible sur le marché à la fin du deuxième trimestre 2016
Lancement 3 : Networks Software 17A for Massive IoT
En septembre 2015, Ericsson a annoncé le lancement d'une suite logicielle destinée à accélérer l'adoption de l'Internet des objets, levant ainsi les obstacles à une adoption massive de ce concept. Pour faire face au nombre de plus en plus important d'appareils IoT et supporter la diversité des utilisations et leurs exigences, Ericsson lance la solution Networks Software 17A for Massive IoT qui permet de supporter la connexion de millions d'appareils IoT au niveau de chaque station mobile. Ces mises à jour logicielles permettent d'introduire une toute nouvelle catégorie d'appareils pour les connexions LTE, la catégorie NB-IoT (Narrowband-IoT), dans les infrastructures réseaux existantes, pour le déploiement rapide d'une connectivité mobile fiable et sécurisée à un coût de possession moindre.
Le NB-IoT convient parfaitement aux applications IoT telles que le comptage ou la surveillance par capteurs et sa souplesse d'évolution lui permet de supporter des millions de connexions par station de base. Il permet également de réduire de 90 % le coût des modules et de multiplier par sept la couverture. S'accompagnant d'améliorations en termes d'économie d'énergie, il porte à plus de 10 ans la durée de vie des batteries tout en maintenant la joignabilité en liaison descendante.
Ces améliorations viennent compléter les caractéristiques déjà offertes par les précédentes versions du logiciel, permettant de faire face à la diversité des exigences IoT tout en tirant au maximum avantage de la vaste empreinte mondiale des réseaux existants. Ces mises à jour permettront d'accélérer l'essor de l'Internet des objets sur les réseaux LTE et GSM.
La solution Networks Software 17A for Massive IoT d'Ericsson sera disponible sur le marché au quatrième trimestre 2016. Ericsson sera ainsi en mesure, dès cette année, de proposer à l'industrie une première offre cellulaire LPWA (basse consommation, longue portée) complète.
Ericsson au Consumer Electronics Show 2016
Ericsson est présent au Consumer Electronics Show de Las Vegas du 6 au 9 janvier 2016. Notre stand (N° 10433) se situe dans le Central Hall du Las Vegas Convention Center. Vous pouvez y découvrir la Société en Réseau, offrant aux utilisateurs de nouvelles formes d'innovation, de collaboration et de socialisation. Nos démonstrations mettent en scène la 5G et l'Internet des objets pour vous faire découvrir ce que sera la vie dans le monde connecté de demain, vous montrant comment ces technologies ont le pouvoir de rendre les gens plus autonomes, de révolutionner les industries et de transformer la société.
D'après communiqué
Commentaires
Ajouter un nouveau
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:

Titre:
Saisissez le code que vous voyez.
3.26 Copyright (C) 2008 Compojoom.com / Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."
Suivant


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.