Affaire Bochra Bel Haj Hamida : la chambre correctionnelle annule la condamnation à six mois de prison    Tunisie-coronavirus : C'est ce que le comité scientifique décidera aujourd'hui    Sfax: En dépit de la grève des médecins, ce centre de vaccination n'a pas fermé ses portes (Vidéo)    Kaïs Saïed souhaiterait appliquer un modèle proche du Velayet-e faqih iranien, selon Hatem Mliki    CAN 2021 – EN : deux nouveaux cas Covid !!    Le point sur l'épidémie du coronavirus : Mise à jour du 25 Janvier 2022 à 11H00    Korchid : ''L'une des erreurs de Kais Saied...c'est Nadia Akacha''    Tunisair suspend ses vols à destination et en provenance du Burkina Faso    Tunisie – météo : Températures en légère baisse et pluies attendues    Béja: 42 nouvelles contaminations en milieu scolaire    "Mes mots pour le dire", nouveau concours vidéo francophone international    STA en bourse : visa du CMF obtenu, souscriptions à partir du 21 février 2022 au prix de 17 D l'action    CONDOLEANCES : Jamel ACHOUR    Al-Koweit : Khenissi réussit un triplé    Un délinquant poignarde trois personnes à la station Intilaka : Grosse frayeur à bord d'un métro de la Transtu    Coronavirus : Du nouveau concernant Omicron    teste    Centenaire du cinéma tunisien : Zoom sur un pionnier nommé Albert Samama Chikly    Ce que pense un ancien ambassadeur des USA de la démission de Nadia Akacha    Mekki : Saied s'est opposé au placement en résidence surveillée de Ghannouchi    Tunisie-coronavirus : Plus de six millions de personnes entièrement vaccinées    Makrem Lagguem accuse tout le monde de corruption    Pourquoi? | Avec de la volonté    Hatem Mliki: Ce qu'a fait Saied, ''c'est la honte''    Tozeur : Bientôt une zone irriguée à El Hamma de Djerid    La Banque mondiale s'attend à un ralentissement de l'économie tunisienne    CAN 2022 – Maroc vs Malawi : Sur quelle chaîne et à quelle heure regarder le match en direct ?    La censure des commentaires a frappé aussi le ministère des Sports !!    Prix au marché municipal de Gafsa [Vidéo]    La date de remise des échantillons de l'édition 2022 du prix de meilleure huile d'olive reportée au 30 janvier    Des entreprises américaines souhaitent investir en Tunisie, assure Donald Blome    Gordon Gray commente la démission de Nadia Akacha et parle des causes probables de cette décision    Watford : l'entraîneur Claudio Ranieri limogé    Matériel informatique et télétravail : Comment réduire la consommation d'énergie ?    Risques mondiaux : Les inquiétudes pour l'avenir persistent    Contrepoint | Le mal et l'issue...    Abid Briki: Nous soutenons les mesures prises par Saied    Assurances | M.A.E : Une première !    BNA Bank : Performances records et dynamique de croissance confirmée    Ukraine : les USA évacuent livrant le pays à Poutine, l'UE spectatrice    Pièce "Hend, le prince de Djerjer" d'IZA LOU mise en scène par Jean-Luc Garcia à EL TEATRO Tunis    Rabat pourrait-il "voler" à Alger l'organisation du sommet de la Ligue arabe?    Sur nos écrans l «Al Kahen» de Othman Abou Laban : Le genre dans le mauvais    « Art Expo » à la galerie « Musk & Amber » : Action commune    Livres | «Ton absence n'est que ténèbres» de Jón Kalman Stefánsson : Une mosaïque romanesque extraordinaire    Ammar Mahjoubi: Le caractère fondamentalement inégalitaire de la société romaine*    Monde : Le président arménien annonce sa démission    Un astéroïde "potentiellement dangereux " passera prés de la terre mardi soir    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Tunisie : Analyse boursière de la semaine
Publié dans Investir En Tunisie le 03 - 05 - 2010


• Tendance
Depuis le début de la semaine dernière, les investisseurs semblent, désormais, n'avoir aucun doute sur la bonne qualité des publications des sociétés émettrices, et les craintes sur leur taux de distribution des bénéfices n'ont plus aucune raison d'être. Ce regain de confiance a vu le jour après plus de 40 jours d'accalmie totale,
caractérisés par l'écroulement des volumes et l'absence d'une tendance pour les principaux indices du marché actions tunisien. Boosté par l'annonce de bons chiffres par la majorité des valeurs tunisiennes, le TUNINDEX affiche une performance hebdomadaire, largement, dans le vert. Sur l'ensemble de la semaine, l'indice vedette de la place de Tunis a avancé de 1,51% à 4 867,66, renforçant ses gains annuels à 13,42%. En poursuivant la suite de l'année avec le même rythme, l'indice phare de la BVMT risque de battre le record de l'année dernière, et engranger des bénéfices supérieurs à 50%. Le CGF de son côté, il attend une croissance plus modérée, et il table sur un TUNINDEX, à la fin de l'année, à 5 200 points.
Il entame le tour d'horizon de l'actualité de cette semaine par le plus important compartiment, à savoir le secteur bancaire. L'UIB a rendu public, cette semaine, ses comptes relatifs à l'année 2009. Le résultat net part du groupe ‐RNPG‐ de la filiale du géant français la Société Générale s'est établie à ‐3,386 MDT vs 52,474 MDT (en tenant compte d'un actif d'impôt différé de 51,021 MDT). En revanche les comptes sociaux montrent un résultat net bénéficiaire de 7,397 MDT vs un déficit de 0,917 MDT une année plus tôt. A titre de rappel, le management tablait sur un résultat net de 11,000 MDT. Ce retard n'a pas troublé le marché, bien au contraire, les investisseurs ont salué le retour de la banque aux bénéfices, et le titre s'est envolé de 3 15% à 22 280 DT A signaler également, l'augmentation du capital de l'UBCI par incorporation de réserves, et ce par l'attribution de 25 millions d'actions portant le capital social à 75 MDT et ayant pour jouissance le 01 janvier 2010. La filiale de la BNP PARIBAS devrait lancer une deuxième augmentation du capital dans les deux prochaines années afin d'atteindre le seuil de capital social de 100 MDT. Le titre UBCI a gagné sur la semaine plus de 9,11% à 72,010 DT.
Au sein du secteur du leasing, la tendance était, plutôt, dispersée, où on trouve en tête de lice le leader national Tunisie Leasing. Ce dernier a grappillé au cours de cette semaine plus de 8,41% à 31,200 DT sur fond de publication d'un RNPG en hausse de 25,4% à 14,241 MDT. L'autre performance positive a été signée par El Wifack Leasing qui a fait, également, au cours de la semaine, l'objet d'une transaction de bloc de 1,900 MDT pour un volume global hebdomadaire de 4,695 MDT. Poussé par les rumeurs sur la croissance notable de ses bénéfices 2009, et par la montée d'un actionnaire dans son capital, le leaseur du sud a progressé de 0,20% à 20,400 DT. Les trois autres compagnies de leasing ont essuyé des pertes sur des opérations de prise de bénéfices. Pour les sociétés industrielles, notons les excellents chiffres pour la SOTUVER (+154,8% à 6,123 MDT du résultat net). Le spécialiste de l'emballage a réussi, sous la houlette du nouveau management, à relancer son activité, à améliorer ses marges et à assainir sa structure financière.
Le Conseil d'Administration propose un DPA de 1,000 DT en progression de 100% par rapport à l'année dernière, et de diviser la valeur nominale par 10 pour la ramener à 1,000 DT.
En ce qui concerne les principaux écarts de la semaine, la STIP continue de briller, depuis l'annonce de son processus de privatisation. Le spécialiste des pneumatiques a pris cette semaine plus de 23,81% à 5,720 DT, raffermissant ses gains annuels à 153,10%. De l'autre côté du spectre, on trouve ALKIMIA qui poursuit son marasme, en accusant une baisse hebdomadaire de 10,43% à 28,500 DT. Depuis le début de l'année, la société chimique a perdu plus de 21,81%.
• Actualités de la semaine
Transaction de Bloc
La séance du 27‐04‐2010 a été marquée par la réalisation d'une transaction de bloc sur le titre EL WIFACK LEASINGportant sur 100 000 actions au prix unitaire de 19,000 DT
• Valeurs à suivre
- Après un très bon exercice 2009, ElWifack Leasing a démarré 2010 sur les chapeaux de roues. Le PNL s'est envolé de 138,8% à 1,710 MDT. Les approbations ont progressé de 49,3% à 28,324 MDT, et les mises en force ont cru de 52,5% à 19,286 MDT. Ces performances commerciales reviennent, essentiellement, au partenariat avec la STB qui a mis son réseau d'agences, un des plus importants du pays, à la disposition du leaseur pour commercialiser ses produits. En parallèle El Wifack Leasing continue d'élargir son propre réseau de points de vente, en inaugurant, au cours du premier trimestre 2010, une agence à Gafsa (la cinquième). Par conséquent, les charges d'exploitation sont passées de 0,397 MDT à 0,483 MDT, soit une augmentation de 21,6%. Pour financer son développement, et contrairement à ses pairs, El Wifack Leasing continue de faire appel, en grande partie, aux établissements bancaires. Une nouvelle levée de fonds (titres de capital) pourrait permettre au leaseur de drainer des ressources sur le marché obligataire. En matière de gestion de risque, le taux des créances accrochées s'est dégradé de 310 points de base, par rapport à la même période en 2009, mais demeure faible à 3,5%. Néanmoins, on pense que le leaseur doit particulièrement surveiller la remontée de la part du secteur de l'agriculture, reconnu comme le plus risqué, dans son portefeuille (+574,8% pour les approbations et +497,6% pour les mises en force), au détriment des services et commerce (50,6% du carnet de commande en 2010 vs 73,9% en 2009 et 42,5% des mises en force vs 74,3%). Sur le plan boursier, le titre a gagné, depuis le début de l'année, 50,55%, et se négocie 18,32x ses bénéfices 2010 et 2,62x ses capitaux propres 2010 contre respectivement 15,14 x et 2,89x pour le secteur. Cette prime s'explique, par la réduction du flottant suite à la montée dans le capital d'un ou de plusieurs actionnaires stratégiques dans le capital. CGF réitère son opinion «Conserver ».
-Un début d'année rassurant pour la STB qui a publié des chiffres globalement satisfaisants. Le PNB de la banque a grimpé de 2,0% à 56,848MDt soutenu par une activité qui ne cesse de fleurir (crédit +3,7% à 5017,768 MDT et dépôt+5,3% à 4494,051 MDT). Cela s'est reflété par une croissance de la marge d'intérêts et de la marge sur commissions nettes respectivement de 8,1% à 39,166MDT et 3,7% à 12,971MDT. Grâce à une politique axée sur la promotion des dépôts à vue, notamment, en suivant une stratégie d'expansion de son réseau d'agences, la STB a pu contracter son coût de ressources pour le ramener à 0 76% vs 0 79% au T3 09 Du côté du coefficient d'exploitation la banque n'a pas pu serrer les valves des charges d'exploitation qui ont crû de 4,3% à 25,991 MDT, et les frais de personnel qui ont affiché une progression de 4,8% à 21,575 MDT. Le coefficient d'exploitation s'est établi à 45,7% vs 44,6% au 31‐03‐2009, soit une hausse de 110 points de base. La STB se négocie 8,55 ses bénéfices 2010 vs un P/E de 17,95x pour le secteur. Ces niveaux de valorisation intègrent, déjà, la déception liée aux résultats 2009. Ainsi, le CGF reste positif, à long terme, sur la STB. CGF reste à l' «Achat».
-TPR a publié un RNPG en légère baisse de 0,3% à 14,056 MDT pour un CA 09 en recul de 5,9% à MDT, soit un niveau légèrement supérieur aux attentes. Rappelons qu'au début de l'année 2009, le management de la TPR avait annoncé un profit warning en informant le marché sur le ralentissement de son activité et sur l'effritement de ses marges. La flexibilité de la structure des charges du spécialiste de l'extrusion d'aluminium, lui a permis, dans ce contexte difficile, de consolider ses marges. L'EBITDA s'est inscrit en hausse de 3,9% à 18,597 MDT, soit 26,8% du CA vs 24,2% un an auparavant. La maîtrise des charges directes liées à la production a, également, contribué à la résistance des indicateurs de profitabilité de la TPR. La baisse de l'activité a fait flancher le BFR, et améliorer le niveau de trésorerie. L'endettement reste raisonnable, avec un gearing et un ratio DFN/EBITDA négatifs. Le début de 2010 pour TPR confirme la relance de l'activité. TPR a dévoilé un CA T1 10 en croissance de 22,1% à 18,618 MDT, où la production a repris une tendance haussière, en augmentant, sur ce premier trimestre de 26,2% à 19,318 MDT. La reprise de la demande européenne et la hausse du cours de LME (les prix à l'export sont indexés), ont entrainé l'augmentation des ventes à l'export de 3,5% à 4,948 MDT. Le marché local a progressé de 30,6% à 13,670 MDT, cet accroissement notable est expliqué par le redémarrage du marché de la construction en Tunisie qui n'était pas étanche à la crise. A signaler que TPR a participé, à raison de 2,700 MDT, dans le capital de la société ALUFOND dont la principale activité est le recyclage et la mise en valeur des déchets en alliage d'aluminium, pour la production de billettes et lingots du même métal. On salue la résistance du modèle économique de la TPR et on apprécie, également, la capacité du management à faire face à la crise. La valorisation actuelle de TPR (un P/E 10 de 13,96x), ne reflète pas, son profil de croissance. Ainsi, CGF passe de «Conserver» à « Achat ».
Pour télécharger l'analyse complète de la semaine boursière, veuillez cliquer ici…


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.