The Pluri'Elles Pitch Competition le Jeudi 31 Octobre à l'Hôtel LEKLIL au Kef    Octobre Rose : Le croissant rouge tunisien et l'association Selima lancent un appel de don de cheveux    Liban : Une révolution sympathique    BEST APPLICATION MOBILE    Le poète Tunisien Adam Fathi lauréat du prix Sargon Poulus 2019 pour la poésie arabe    TOPNET et le Syndicat des Pharmaciens d'Officine de Tunisie signent un partenariat technologique    Ouverture des inscriptions pour la 11ème édition des CJD Business Awards    Avant-première film AVANT QU'IL NE SOIT TROP TARD 1 Novembre à 21h au Colisée    Les Journées Cinématographiques de Carthage 2019 (Session Néjib Ayed)    Ligue des champions de l'UEFA : programme des matchs de ce mercredi    Tunisie- Kais Saïed rassure les femmes tunisiennes    Tunisie- Kais Saïed arrive au Palais présidentiel de Carthage    Tunisie : Le nouveau président de la République Kais Saied prête serment    Ligue 1 : l'US Monastir veut poursuivre son sans-faute    Kais Saïed : Du Palais du Bardo…au Palais de Carthage !    Kais Saied : Nous devons penser aux martyrs en exécutant le travail    Devant Kaies Saied, Youssef chahed et Abdelkerim Zebidi côte à côte    Kaies Saied : Nous avons découvert une nouvelle forme de démocratie    Transtu : Le système d'information sonore sera généralisé dans les métros de Tunis    Image du jour : la Tunisie plurielle    Le calendrier des matchs du Mondial 2022 au menu du Conseil de la Fifa    Incendie au Palais des sports d'El Menzah : réunion de la cellule de crise du ministère de la jeunesse et des sports    Ligue des Champions: programme TV du mercredi 23 octobre    Tunisie: Non invitation du SNJT, explications d'Abdelfattah Mourou    BIZERTE : Les agents de Tunisie Autoroute du district de Bizerte en grève les 24 et 25 Octobre    Tunisie – Météo : Pluies temporairement orageuses en fin d'après-midi    Photo du jour : une administration pas très numérique    Le Syndicat National des Journalistes Tunisiens ne boycottera pas la cérémonie d'investiture même si l'ARP a oublié de l'inviter !    Le SNJT déplore 79 cas d'agressions contre les journalistes pendant les élections    En photos : Les billets de banque à échanger avant le 31 décembre    Moncef Marzouki n'assistera pas à l'investiture du nouveau Président de la République Kais Saïed    Copa Libertadores : River Plate en finale malgré sa défaite contre Boca Juniors    TELNET s'implante en RUSSIE : Ouverture d'une succursale du groupe tunisien à Moscou et Mohamed Frikha rencontre le Premier ministre russe Dimitry Medvedev    Deux semaines de repos pour Haithem Jouini    Jumelage entre le Colisée de Rome et l'Amphithéâtre d'El Jem    Ciné-Théâtre Le Rio à Tunis entame une nouvelle saison culturelle et lance Le Rio Studio    Vidéo, Saidani : J'ai perdu mes biens à cause du CAB    Rached Ghannouchi rencontre le Président turc Recep Tayyip Erdoğan à Istanbul lors du Forum mondial TRT    Les psychotropes de la Tunisie inquiètent les Algériens    Signature d'un accord de partenariat entre Topnet et l'UGTT en faveur des salariés    Interview de Vladimir Poutine à l'occasion du sommet Russie- Afrique    Numeryx : Le signal fort et “SMART”    Quand France Tv se pose la question sur l'avenir de l'édition et de la langue française ?    Sfax, une autre étape du Festival National du Théâtre Tunisien    En vidéo : L'Ile Maurice en 48 heures vue par un tunisien    La rayonnante Randa Driss s'éteint    Le jeune ambassadeur tunisien de la Francophonie Amir Fehri reçu au Liban par le Chef du gouvernement Saad Al Hariri    Turquie : Erdogan plie sous le poids des menaces américaine et annonce un cessez le feu au nord de la Syrie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La chasse aux fraudeurs commence
ODC — Vaste campagne de contrôle durant la période estivale
Publié dans La Presse de Tunisie le 04 - 06 - 2015

La saison de grande consommation commence à peine et les services de contrôle d'hygiène alimentaire tapent assez fort. Or, sous la pression de la fièvre acheteuse, parfois, démesurée, le consommateur continue à se demander si on est, vraiment, à l'abri des fraudeurs et leurs convoitises à outrance. Car, face au gain facile, rien n'empêche de voir des produits périmés encore commercialisés à l'aveuglette, partout sur le marché. Et même au milieu scolaire, où la supercherie bat, cette année, tous les records, faisant état de dizaines de cas d'intoxication dont ont été victimes nos petits écoliers.
Parfois dans l'impunité totale, ce phénomène demeure, hélas, assez fréquent et échappe à la vigilance du contrôle économique. L'on assiste carrément à un jeu du chat et de la souris. Où allons-nous? A quand finir avec ce manège au quotidien? L'Organisation de défense du consommateur (ODC), une des composantes de la société civile, ne semble pas restée les bras croisés face à cela. Lors d'une conférence de presse tenue hier matin à son siège à Tunis, son président, M. Slim Saâdallah, a annoncé qu'une vaste campagne de sensibilisation et de contrôle vient d'être lancée, depuis hier 3 juin, pour s'étaler sur toute la période estivale. Pilotée en collaboration avec les services compétents de la Santé, du Commerce, de l'Intérieur et bien d'autres organismes, cette campagne aura comme cheval de bataille l'eau minérale et les boissons gazeuses. Cela dit, toute la chaîne industrielle, tous maillons compris depuis sa mise en bouteille jusqu'à la vente sur le marché, en passant par les phases de transport et de stockage. L'objectif est de faire face à l'étalage anarchique de ces produits reconnus de grande consommation en été. «Nous voulons mettre fin à leur exposition aux rayons crucifiant du soleil, loin de la fraîcheur et dans des conditions d'hygiène et de conservation dictées par les normes», martèle-t-il.
D'après lui, les opérations d'inspection toucheront également les moindres règles de commercialisation rudimentaires, à savoir leur transport, leur stockage, ainsi que leur conditionnement tel que prescrit sur l'emballage. Voilà les préalables qui valident leur consommation, aux risques et périls des commerçants. Ces derniers, a-t-il averti, sont appelés à assumer leur pleine responsabilité, quitte à être sanctionnés et voir leurs produits (eaux minérales et boissons gazeuses) confisqués. Un homme averti en vaut deux, dit-on. On ne badine pas avec la santé du consommateur, ainsi commente M. Mohamed Rabhi, directeur de l‘hygiène du milieu et de la protection de l'environnement.
Car, insiste-t-il, l'hygiène sanitaire ne saura être garantie en dehors du contrôle alimentaire. Tout comme les viandes et les produits laitiers et ses dérivés, l'eau minérale en bouteille est considérée, elle aussi, comme périssable et assez sensible à l'effet de la chaleur. C'est pourquoi, poursuit-il, un contrôle complet, intensif et ciblé se révèle aussi de mise. «Désormais, la répression de tout acte contrevenant sera bel et bien notre mot de passe...», prévient, encore une fois, M. Saâdallah, alertant sur l'amplification du phénomène de la fraude et la multiplication, par la suite, des cas d'intoxication. Pour preuve, autant des plaintes lui ont été parvenues dans lesquelles certains citoyens affichent leur mécontentement quant à l'étalage anarchique des bouteilles d'eau minérale et des boissons gazeuses exposées à l'air dans des surfaces commerciales (échoppes, stations-service...) inconditionnées.
Mais que faire face à des commerçants récalcitrants? Dans tous les cas de figure, l'on ne doit plus se taire, il faut agir en connaissance de cause. «Et que les médias nous soutiennent aussi...», interpelle le président de l'ODC. Y aurait-il efficacité de fait si l'on sait que l'effectif des contrôleurs est assez réduit par rapport au nombre accru des détaillants (350 mille), des grossistes (70 mille) et des cafés à l'échelle nationale. Et là, le consommateur se doit de faire preuve de vigilance et de comportement d'achat rationnel.
Notons, enfin, que la campagne de cette année est similaire à celle organisée l'année dernière. Elle est la troisième après la révolution. Ce qui prouve qu'on n'arrive pas encore à atteindre le niveau de conscience escompté pour finir avec ces manœuvres spéculatives.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.