Tunisie – Monastir : Arrestation d'un enseignant pour éloge du terrorisme    Fitch Ratings : La conjoncture fragilise les institutions financières non bancaires tunisiennes    Bourse de Tunis : Le Tunindex à l'équilibre    Amical : Le CA et le CR Belouizdad se quittent sur un match nul (1-1)    FTF : Nouvelles nominations à l'EN juniors et la DNA    Tunisie – FMI : Engagement à appuyer la réforme du système fiscal tunisien    Nabeul De fortes pluies causent le blocage de certaines routes    Le PDL dénonce un complot visant à assassiner Abir Moussi    France : On refoule toujours les "étrangers" à la plage, la gauche dénonce, motus chez Macron    Gabès: Non-lieu pour l'équipage du navire « Xelo »    Sfax: 10 enseignants traduits devant le conseil de discipline (Vidéo)    Baisse des investissements déclarés de près de 60% en deux ans    Non-lieu pour la complice de Rached Khiari    5 employés de la société SELECTA traduits en justice pour leur activité syndicale    75 ans d'Inde progressiste    Refus de libération de la mairesse de Tabarka    Nizar EL BEZ, expert en entrepreneuriat et Directeur marketing de Yalla Fid, à La Presse : « Il est temps que le label ''Made in Tunisia'' ressuscite des ruines de Carthage »    Vient de paraître «Gens de boxe» de Pierre Ballester : Azdine Ben Yaâcoub, l'Arabe du coin    Tunisie: En ces temps difficiles, soyons tous des citoyens responsables    Signature du mémorandum d'accord d'un jumelage entre la Municipalité de La Goulette et La Municipalité turque de Muratpasa/Antalya    MEMOIRE : Mohamed Sghaier Abid LADEB    Sfax: 8 corps de migrants repêchés à Kerkennah    Tahar Melligi , l'historien des artistes, décédé à l'âge de 86 ans    Arts plastiques : Le festival international de Mahrès reporté    LK'AL ce soir : L'Algérien Mouh Milano à Bizerte    Festival international de Hammamet | « Rboukh » de Hatem Lajmi : Un spectacle complet !    Marcel Khalifé et Bachar Ma-Khalifé rendent hommage à Mahmoud Darwich à Hammamet    Shimizu Shinsuke, ambassadeur du Japon à Tunis: Le Japon, la Tunisie et l'Afrique, de larges perspectives    Tunisie-Blanchiment d'argent: Hausse des déclarations de soupçon    5 choses à savoir sur les nouveaux smartphones pliables Galaxy Z Flip 4 et Galaxy Z Fold 4 de Samsung    Bassem Trifi : la liste des magistrats révoqués était l'initiative de la ministre de la Justice    Tunisie : Les douaniers menacent d'une grève à cette date    Annulation de la grève des boulangeries    Un Tunisien tue un étranger    CONDOLEANCES : Aïcha SOUID    La Commission d'appel reporte son verdict à septembre : La gabegie s'installe de nouveau...    Ons Jabeur abandonne le tournoi de Toronto sur blessure    Super League africaine : coup d'envoi de la compétition en août 2023    Europa League (3è tour retour): le programme de ce jeudi    Orange Tunisie expérimente à nouveau la technologie 5G dans le domaine de la Culture    Météo : Temps stable et températures entre 30 et 40 degrés    Jeux de la Solidarité Islamique 2022 : Sarra Hamdi en Bronze    Tahar Melligi est décédé    Patatras : Lotfi Abdelli ne s'exile plus, il remet ça avec la protection des policiers    Le secrétaire américain à la défense : les USA soutiendront leur amis en Tunisie    Une marque lance un ''sac poubelle'' à 1700 euros    Un nouveau virus inquiétant détecté    Tribune | Mon message d'Hiroshima    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



USBG: Pas de surprise en vue
Publié dans La Presse de Tunisie le 26 - 06 - 2022

Les regards seront braqués pour rien sur des «Jaune et Noir» qui n'ont pas les ressources physiques, techniques et encore moins mentales pour faire un exploit et jouer les trouble-fête
Bien sûr, on aurait tant aimé vivre des moments de suspense inouïs pour ce titre de champion qui se joue à distance entre l'EST et l'USM et voir l'USBG capable d'arbitrer dignement ce duel. Mais pas trop d'illusions à se faire à ce sujet et pour les amateurs d'énormes surprises, on pourra même dire : circulez, il n'y a rien à voir. Les premiers à ne pas y croire sont les Monastriens eux-mêmes qui sont les seuls concernés par le résultat de ce match entre «Sang et Or» et «Jaune et Noir». Ils l'ont constaté de leurs propres yeux quand ils n'ont eu aucune peine mercredi à venir à bout de cette USBG qui erre comme une âme en peine et qui n'a pour objectif que de faire le plus tôt possible ses valises et de tourner la triste page d'un play-off raté sur toute la ligne.
Un bateau sans vrais
commandants à bord
Le changement de l'entraîneur Aymen Chaouat n'a pas donné l'effet escompté et redressé la situation. Bien au contraire, sous la houlette du tandem Hakim Aoun-Larbi Jaber, les choses ont empiré. En pleine compétition, les deux entraîneurs ont brillé par leur manque d'expérience dans la gestion d'une équipe en crise et en panne de résultats. Ils ont montré leurs limites lors du dernier match contre l'USM sur le plan tactique. Une charniêre défensive à trois ( Ben Khedher-Mhadhebi -Mejri), un bloc très bas avec deux latéraux plus défenseurs que joueurs de montées offensives et de surnombre dans un milieu qui s'est trouvé dégarni et perméable et, cela va de soi, une attaque isolée , coupée du reste de l'équipe et donc émoussée et inefficace. Tout ce bloc défensif excessif pour prendre un but dès la dixième minute et un plan de jeu mal conçu qui tombe à l'eau d'entrée sans possibilité et sans gros atouts sur le banc pour y remédier. Si l'USM avait voulu appuyer sur les pédales en seconde mi-temps, la note aurait été plus salée.
Sauver la face
Il n'y aura aucune honte à perdre contre une Espérance plus forte et plus motivée, mais il n' y aura aucune excuse pour justifier une défaite essuyée dans l'indifférence quasi totale même si l'USBG n'a rien à gagner d'un sursaut assez tardif. Il y a une image de marque de l'équipe et des couleurs auxquelles on doit rester attachés et qu'on doit défendre même en l'absence d'enjeu. Terminer ces 10 matches du play-off avec trois maigres points du nul et huit défaites de très mauvais goût serait plus qu'un triste passage à côté de la plaque. Ce serait une vraie catastrophe, un véritable fiasco sur tous les plans, dont la responsabilité incombe à tous, comité directeur, staff technique et joueurs. Mais il est trop tard pour redresser la barre. Les carottes sont déjà bel et bien cuites.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.