REMERCIEMENT& FARK: Mohieddine MOUAKHAR    DECES: Mohamed Naceur MRAD    DECES    Express    La surchauffe de l'économie singapourienne nécessite un nouveau resserrement monétaire    Abdelmajid Chétali: Le talent, la passion, la gloire...    Pourquoi: Manque d'espaces sanitaires    Pollution marine et menace pour l'équilibre écologique: Va-t-on s'y attaquer réellement ?    L'apparition d'Ichraf Chebil critiquée sur la toile    FIBA 3×3 Nations League 2022 : les résultats de la 2e journée pour la Tunisie    CAB : Composition du comité provisoire de Jaziri    Ichraf Chébil Saied s'adresse aux femmes tunisiennes    L'incertitude politique et sociale mène à un nouvel abaissement de la notation de la Tunisie, par R&I    Abir Moussi: La nouvelle constitution est une menace pour les acquis de la femme    Première astronaute tunisienne et africaine : Telnet dévoile la liste des candidates    Bizerte – «Route du Jasmin»: «Marina Cap 3000» accueille 24 bateaux et yachts    Développement du tourisme de plaisance: Les grandes lignes de la feuille de route    Le service de la dette extérieure éponge la totalité des transferts de la diaspora    Mali : Un exploit sur le marché obligataire régional, toutes les dettes réglées    Décès du réalisateur Abdeljabbar Bhouri    Hatem M'rad: Les trois grands sens de la démocratie    WTA Cincinnati : Ons Jabeur exemptée, Serena défie Raducanu    L'UE assaillie par les migrants clandestins, +86% cette année    Semaine boursière : Le Tunindex enchaine les hausses    Un énorme soulagement à Sfax et Bizerte, dans la même journée    Royaume-Uni : Le probable successeur de Boris Johnson déjà plombé par un scandale    Foot-Europe: le programme du jour    Eventuelle grève des techniciens de la navigation aérienne    Le FTDES dénonce la poursuite de la marginalisation de la question relative au transport des ouvrières agricoles    Arrestation d'un trentenaire condamné à 11 ans de prison    Protéger les femmes    «Naseer Shamma & the peace builders» au Festival International de Carthage: Musique d'amour et de paix    « Kurt Rosenwinkel » au festival international de Hammamet: La nuit du jazz    Hédi Ben Abbès, président de la Chambre de commerce et d'industrie tuniso-japonaise (Ccitj): De premiers projets seront signés    La surchauffe de l'économie singapourienne nécessite un nouveau resserrement monétaire    La BNA mécène du festival de Dougga pour une culture inclusive    Par Jawhar Chatty : 13 août, la short list de Kais Saied    Salman Rushdie poignardé à New York    Un jeune tunisien meurt dans une prison italienne    La maison du luth arabe en Tunisie à l'initiative du luthiste irakien Naseer Shamma    Femmes et militaires : Ces tunisiennes qui nous honorent    Plusieurs terroristes touchés après des affrontements avec des militaires à Jebel Selloum    EST | Transferts d'été : Le remue-ménage se poursuit...    CAB : Report de l'assemblée élective…    Dialogues éphémères | Laisser faire la main de Dieu...    Programme TV du vendredi 12 août    Tahar Melligi , l'historien des artistes, décédé à l'âge de 86 ans    Orange Tunisie expérimente à nouveau la technologie 5G dans le domaine de la Culture    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Bouden annonce la création d'un conseil national de développement industriel
Publié dans La Presse de Tunisie le 06 - 07 - 2022

La cheffe du gouvernement, Najla Bouden, a annoncé mercredi, la création d'un conseil national de développement industriel en tant que mécanisme de suivi, d'évaluation, d'intéraction et d'intervention instantannée pour l'accélération de la réalisation des projets en Tunisie qui ambitionne actuellement, de porter ses exportations à 18 milliards en 2025.
Bouden a indiqué, à l'ouverture des travaux de la conférence nationale sur la stratégie industrielle et d'innovation à l'horizon 2035, que ce mécanisme s'inscrit dans le cadre du suivi de la mise en oeuvre de la stratégie nationale dans le secteur industriel.
« L'élaboration de cette stratégie constitue un pas important et on doit assurer le suivi de son exécution et sa bonne gouvernance, afin d'atteindre ses objectifs et promouvoir le site Tunisie comme pôle industriel », a éxpliqué Bouden.
Cette stratégie devrait être un élément principal du programme national des réformes dont l'annonce a été faite fin juin 2022.
La stratégie industrielle a été basée sur une approche participative globale afin de s'adapter aux exigences du développement durable, à la situation économique et aux défis à l'échelle nationale, régionale et internationale ainsi que de limiter les répercussions de l'épidémie du Coronavirus, de la guerre en Ukrainie, a-t-elle dit.
Bouden a rappelé que cette stratégie est passée par cinq étapes, dont des interventions de terrain, les concertations avec les partenaires et les entreprises industrielles et le recensement d'environ 4000 entreprises sur les plans central et régional.
Le dialogue régional et sectoriel a abouti à la fixation des principales orientations qui seront inscrites dans le cadre des priorités du gouvernement, dont le développement des spécicialités sectorielles sur le plan régional et ancrer des initiatives industrielles globales et durables et une spécialisation régionale afin de polariser les investissements de valeur, a-t-elle ajouté.
La cheffe de gouvernement a souligné la capacité du tissu industriel à s'adapter aux mutations internationales et à la mise en place d'un nouveau modèle de développement, à travers la concentration sur les secteurs à haute compétitivité et employabilité, la diversification des partenaires économiques et l'amélioration du modèle d'affaire outre le renforcement du partenariat entre les secteurs privé et public et l'intégration des secteurs prometteurs.
Un mécanisme d'investissement dans les régions et d'impulsion de l'initiative privée et du partenariat entre les secteurs public/ privé sera créé, a-t-elle annoncé, précisant que des réunions se tiendront chaque mois sur cette question outre la poursuite de l'organisation de forums d'investissement industriel dans les régions intérieures au cours des trois prochains mois.
« Le potentiel humain de la Tunisie pourrait garantir la réussite de cette stratégie et fournir des systèmes de haute performance du secteur industriel compétitif et durable » a indiqué Bouden.
La ministre de l'industrie, des mines et de l'énergie, Neila Gonji, a de son côté, précisé que la stratégie industrielle et d'innovation à l'horizon 2035 a abouti à la proposition d'un nouveau modèle de développement industriel, qui s'inscrit dans le cadre d'une vision future du gouvernement comportant des objectifs à moyen et long terme.
La Tunisie oeuvre à porter la contribution de valeur ajoutée du secteur au PIB à 18% à l'horizon de 2025 et à 20% en 2035, de doubler la valeur des exportations pour atteindre 18 milliards de dinars en 2025 et 36 milliards de dinars en 2035.
La Tunisie ambitionne également à augmenter le nombre des emplois industriels à 640 mille postes en 2025 et à 840 mille en 2035.
Pour Gonji, le développement industriel dans la régions constitue un point fort si les avantages comparatifs de chaque région sont mieux exploiter de manière à développer leur attractivité pour l'investissement.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.