Tunisie-I Watch: La libération de Nabil Karoui ne doit pas influer sur le bon déroulement de l'affaire    Tunisie: Abderrazzek Aouidet s'exprime sur l'initiative du dialogue national [Audio]    Ons Jabeur et l'australienne Ellen Perezen en quarts de finale du tournoi de Birmingham    Monde- Daily brief du 16 juin 2021: Sommet Poutine-Biden à Genève    La Tunisie célèbre la Journée de l'enfant africain    Le Parlement renouvelle huit des seize membres du Conseil de l'INPT    Don japonais d'équipements frigorifiques de conservation des vaccins    QNB Tunisie: Nouvelle vision, nouveaux challenges    Mazarine Energy toujours bloquée à cause d'un seul ex-employé    Liste des compagnies intéressées par la rachat des actifs de l'ENI en Tunisie    REMERCIEMENTS ET FARK : Souad MANOUBI    Programme TV du mercredi 16 juin    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 16 Juin 2021 à 11H00    Football : Programme TV de ce mercredi 16 juin 2021    Violences et abus policiers contre des jeunes à Sidi Hassine : La société civile monte au créneau    La STB et l'AICTO signent un mémorandum d'entente et de coopération    Ahmed Néjib Chebbi : Kaïs Saïed ne s'est pas trompé, il est d'une autre planète !    Tunisie- Démarrage des épreuves du Baccalauréat à Sfax [vidéo]    L'EST poursuit sa préparation à Tabarka pour le match d'Al Ahly : Loin des yeux, près du cœur !    Tamweeli Meetup Tour | TPE-PME dans les régions : L'alternative entrepreneuriale sous le covid-19    L'Assemblée approuve l'accord de prêt entre la SONEDE et le Fonds koweïtien pour le développement économique arabe    Le Vieux port de Bizerte victime de la pollution de l'eau    Kaïs Saïed reçu par Luigi Di Maio à son arivée en Italie    Tunisie-Sousse: Une détenue passe les épreuves du bac en présence de la ministre de la Justice [Audio+Photos]    Hichem Mechichi : J'étais un élève plutôt studieux !    «Solocoreografico» et «Children Smiles» au Studio el Houma : La danse sous toutes ses formes    Exposition | Yasmine Ben Khelil au B7L9 : «Chrysanthème forever... Je ne sais plus comment»    On nous écrit | Hommage à l'artiste et galeriste feu Mohamed Ali Essaadi : «Les souvenirs du passé sont les rides de l'âme»    Epuisement démocratique    BTS Bank: Nejla Ben Abdallah Présidente du Conseil d'administration et Khalifa Sboui Directeur général    JSK : report des assemblées générales et électives à une date ultérieure    Des élèves de l'école canadienne de Tunis organisent un événement de soutien à la cause palestinienne    Euro: les matches de ce mercredi    Coup d'envoi des épreuves du Bac    Ayachi Zammel appelle à mobiliser l'armée pour faire respecter le protocole sanitaire à Kairouan    Lourdes peines contre ses dirigeants, la confrérie des frères musulmans décapitée en Egypte    Exposition « Le Piazze [In]visibili », quand la magie des photos rencontre la poésie des mots    Monde: Daily brief du 15 juin 2021    "Les Chrétiens de Sicca Veneria" : l'Argentin Silvio Morano explore l'archéologie des fouilles militaires sous protectorat    L'EST met le cap sur Tabarka : Concentration maximale    Patrimoine : Attention, le site de Carthage se meurt !    Festival Carthage 2021: Avant-goût des spectacles exceptionnels qui attendent le public!    La 35ème édition du festival international de musique symphonique d'El Jem du 10 juillet au 14 août 2021    Un soldat blessé lors de l'explosion d'une mine à Mghilla    Emmanuel Macron se prend une gifle - La vidéo devient virale    La Tunisie accueille une partie de l'exercice militaire "African Lion 21" (Défense)    Après la 4e guerre israélienne contre Gaza, saura-t-on éviter la 5e ?    Israël, cette démocratie islamiste ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mondher Mokrani , ex-international du CAB : «Hamadi Agrebi, mon idôle»
SOUVENIRS, SOUVENIRS...
Publié dans La Presse de Tunisie le 29 - 05 - 2017

Issu d'une famille de sportifs et habitant tout près du stade Ahmed-Bsiri, il ne pouvait pas ne pas intégrer les rangs cabistes. En effet, ses frères Ridha et feu Salah, deux ex-footballeurs du CAB, et Hamou, ex-gardien de Water Polo du SNB, l'ont encadré tout au long de sa carrière sportive et lui ont appris à aimer les couleurs «Jaune et Noir» dès son jeune âge. Il s'agit bien évidemment, pour tous ceux qui ont suivi le CAB dans les années 80, notamment de l'ailier gauche Mondher Mokrani. Né en 1962 à Bizerte, il a commencé à fréquenter les terrains de football dès l'âge de 10 ans. De la catégorie école, il a vite brulé les étapes pour se retrouver en équipe seniors lors de la saison 1979-80.
Depuis, il n'a connu que des succès ! Il remporte deux Coupes de Tunisie (1982 et 1987), le championnat de Tunisie (1984) et la coupe d'Afrique des clubs vainqueurs de coupe (1988). Il dispute son premier match avec les «grands» contre le CSS, remplaçant Abdeljellil Mehaouachi, alors suspendu. «Je devais exercer un marquage strict sur Hamadi Agrebi, un géant du football tunisien. J'étais fier de jouer contre lui en même temps que je lui vouais une grande admiration», nous dit Mondher Mokrani. C'était là le début d'une carrière longue de 10 ans avec les seniors ,puisqu'il raccrocha les crampons en 1988, juste après la coupe d'Afrique remportée haut la main dans un stade d'El Menzah archi-comble.
«La claque de Ridha, mon frère»
«On jouait contre le ST en Coupe de Tunisie en 1979 et on menait 2 à 1. Notre gardien de but, Ghazi Limam, se blesse. Et alors qu'on était en train de le soigner, l'arbitre Habib Oueslati exige qu'on l'évacue en dehors du terrain, comportement que je n'ai pas apprécié du tout, et je l'ai fait savoir haut et fort à l'homme en noir. Non content des mots que j'ai proférés à son encontre, il m'expulse du terrain, usant directement d'un carton rouge. Dans la foulée, mon frère Ridha qui occupait le poste d'arrière gauche me donna une claque que je n'ai pas encore oubliée. J'étais K.O., je n'en revenais pas!». Comme quoi, l'éducation passe avant toute autre considération.
«Je marquais sur corner...»
Une des spécifiés de Mondher Mokrani est de marquer des buts sur corner directement. «Il m'était plus facile de marquer des buts sur corner que sur des penalties. J'en ai marqué 9 «comme ça», si je ne m'abuse. J'en ai réussi contre le CA face à Slim Ben Ohtmane, le SRS de Zayani, le CSHL de Sebaï, le CSC, l'OCK...», enchaîne l'ailier gauche du CAB.
«Le CAB était le premier à exercer le pressing»
L'équipe cabiste a toujours été entraînée par des techniciens yougoslaves, à l'époque. On a vu se succéder au club nordiste Andrada, Nédoklan, Alexandre Gzovdonovich, Rado et Ratko notamment. Les stages en ex-Yougoslavie étaient réguliers. «C'était au cours de notre préparation d'avant-saison à Split en 1979 il me semble, que l'entraîneur Alexandre nous initia les abc du harcèlement, du pressing. De retour de notre stage, nous avons justement appliqué cette façon de jouer, c'est-à-dire d'exercer le pressing sur l'adversaire. C'était contre le ST au Zouiten la même année en Coupe de Tunisie. Tout cela pour dire que c'est Alexandre Gzovdonovich de l'ex-Yougoslavie qui est le ‘‘père'' du pressing en Tunisie et que c'est le CAB qu'il l'a appliqué en premier», poursuit Mondher Mokrani. Il faut rendre à César ce qui appartient à César.
L'ex-ailier gauche du CAB a connu également l'ambiance au sein de l'Equipe nationale. Et c'est feu Hmid Dhib qui le convoqua lors de la saison 1979-80 au club Tunisie.
Nos internationaux étaient devenus alors professionnels pour la plupart d'entre eux et avaient, à la suite, des bonnes prestations fournies en Argentine, quittés la Tunisie pour évoluer dans des championnats étrangers, à l'image de Temime Lahzami à l'Olympique de Marseille, feu Med Ali Akid en Arabie Saoudite...
C'était contre le club anglais de Southampton au Zouiten, en match amical. J'étais sur le banc des remplaçants avant d'être incorporé en fin de match. Nous avions fait match nul 1 à 1 et Khaled Gasmi avait manqué, à cette occasion, un penalty», se rappelle-t-il encore.
L'ex-international du CAB n'a pas fait une longue carrière avec les seniors pour cause de douleurs au dos. En près de 10 ans, il a tout de même connu des moments de bonheur intense, côtoyant dans son passage Tarek, Temime, Agrebi, Zayani, Gasmi, Ghazi, Ben Brahim, Bassam Jéridi, Latrech...


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.