Bizerte: Perturbation temporaire du trafic portuaire    SNJT : Rassemblement de soutien au journaliste Khalifa Guesmi    L'UE accorde une aide financière de 150 millions d'euros à la Tunisie    Quel positionnement stratégique de la Tunisie ? Ghassen Salamé, d'anciens chefs de la diplomatie en Libye et en Mauritanie et des experts tunisiens en débat dès ce mardi    MEMOIRE : Mohieddine DHEHAIBI    CONDOLEANCES : Ali GHRIBI    Hommage aux militaires de l'opération antiterroriste de Kasserine    Le Play-off commence aujourd'hui – EST-ST (17h00 à Rades) : Un palier à franchir !    Coupe de la CAF – Le CA ne verra pas les quarts : Retour à la dure réalité...    Partenariat Tuniso-britannique : Des bourses d'études à l'Université OXFORD au profit des étudiants et enseignants tunisiens    Que se passe-t-il dans nos écoles ?    INM: Les quantités de pluies enregistrées en millimètres durant les dernières 24H    Inès Ben Othman, réalisatrice du documentaire « Mouvma », à La Presse : «Notre rôle de cinéaste est d'observer et de mettre en relief les aléas de la vie»    Ahmed Soula : les nouveaux prix de l'eau potable concernent près de 1,8 million de foyers    Meriem Sassi placée en garde à vue : explications de son avocat    Médenine : deux migrants finissent à l'hôpital après une rixe à l'arme blanche    Météo : Vent fort et légère hausse des températures    Météo de ce mardi    Matjaž Longar, nouvel ambassadeur de Slovénie en Tunisie    Top10 des dépenses militaires en 2022 : Les Etats-Unis en tête    Jeff Bezos reprend le titre d'homme le plus riche du monde devant Elon Musk    La Chine vise une croissance de 5% pour 2024 et augmente son budget de défense de 7,2%    Musique en ligne – UE : Apple condamné à une amende de 1,8 milliard d'euros pour abus de position dominante    Gaza : Le système incapable de parer au plus urgent    Sept supporters de l'Espérance sportive de Tunis mis en examen    Météo Tunisie : pluies éparses et orages dans l'extrême nord-ouest    OMS : Les enfants meurent de faim dans les hôpitaux de Gaza    Bizerte : Un cargo italien se heurte au pont mobile    Le vrai visage de la France, loin des trémolos de Macron sur Gaza : 626 procédures judiciaires contre les pro-Palestiniens    Organisation de coopération islamique : Nabil Ammar dirige la délégation tunisienne    Report de la grève des agents de l'office de la marine marchande et des ports    Hand – Play-offs Elite : EST 34-26 ESS et CA 42-30 SCM, résultats et classement complet après la J1 (vidéos)    la Goulette : Saisie de plus de 15 tonnes de farine subventionnée    Ons Jabeur toujours 6ème mondiale    Récupération d'un terrain agricole de 15 hectares au Kef    Confirmation de l'expulsion de l'imam Tunisien Mahjoub Mahjoubi    L'exposition permanente "Mémoire de générations" propose 300 œuvres inédites de 1894 à 2004    Le Président Saïed : « Prochainement, une réunion tripartite à Tunis entre la Tunisie, l'Algérie et la Libye »    Ligue des champions | L'EST se qualifie aux quarts de finale : Une montée en puissance !    Agressions sionistes : 16 enfants Palestiniens meurent de malnutrition à Ghaza    La Tunisie au 1er rang pour dynamiser la coopération avec l'Algérie et la Libye    «Multifacette», exposition de Ahmed Zelfani à la galerie TGM: A vivre sur plusieurs temps    Kairouan: Démarrage des travaux de réhabilitation de "Beb Jedid" [Vidéo]    Sidi Bou Saïd inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco ?    Ons Jabeur fait son retour sur les courts    Civilisation numide dans l'antiquité : Découverte de la Tunisie numide à travers Dougga, Kesra, Makthar...    Présentation du livre « Cartago : Territorio Literario », mercredi 6 mars    Amours dans le monde arabe    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Une bouffée d'oxygène toute en couleur !
Arts plastiques
Publié dans La Presse de Tunisie le 04 - 03 - 2018

«Second souffle», une exposition regroupant les œuvres du peintre Sélima Triaâ, abritée par la Maison des arts du Bélvèdére jusqu'au 7 mars.
Pour l'amateur d'art en quête de rencontres pleines d'émotions, la peinture de l'artiste plasticienne Sélima Triaâ est une bouffée d'oxygène pur. Son univers, coloré, personnel et singulier, nous attire irrésistiblement.
Autodidacte à la base, puis formée dans l'atelier du peintre Mohamed Chalbi depuis 2010, Sélima Triaâ se considère chanceuse d'avoir eu l'occasion d'intégrer le monde des arts plastiques et d'avoir pu exprimer sur la toile toute cette énergie de vie insufflée par sa passion pour la couleur et la lumière « La vie m'a offert la bonne chance, j'ai plongé dans les couleurs, je me suis baignée avec les âmes, j'ai navigué avec l'instant et j'ai absorbé les regards. Je reprends mon aspiration pour partager avec vous mon second souffle » écrit-elle.
Chaque œuvre qu'elle crée est un nouveau départ, un nouveau commencement et une nouvelle énergie. Sa dernière exposition dégage une sensation de bien-être. C'est un hommage à la vie et à la beauté de l'art. «La peinture, c'est ma passion... l'art, mon oxygène... les couleurs, ma danse...les pinceaux, mon expression... peindre me rend heureuse...peindre me donne des ailes... peindre me permet de me sentir vivre...et bien peindre, c'est ce que j'ai découvert à 40 ans et c'est mon kif ... je kiffe et je ne suis jamais seule !»s'exprime-t-elle.
Près d'une vingtaine d'œuvres entre peintures et dessins signés Selima Triaâ ont suscité l'intérêt des visiteurs qui sont venus découvrir la dernière exposition du peintre sur les cimaises du hangar de la Maison des arts du Bélvédère.
Happé par une peinture joyeuse et soutenue, le regard du spectateur est entraîné vers un imaginaire et une douceur totalement envahissants. Des formes figuratives, des visages et des structures émergent d'un fond informe mais suggestif parce que multiple.
Elle transpose sur la toile le foisonnement des lignes de la ville, les silhouettes de ses habitants. Elle peint des rêves et des cartes imaginaires qui bouillonnent dans l'esprit des gens qu'elle représente.
Et c'est comme si, au fil des toiles, le peintre questionnait sa mémoire afin de tirer un meilleur rendu. Le jeu des couleurs décrit la chaleur, les odeurs, les bruits. La vibration des lignes développe son rythme et son peuplement.
L'ensemble chaotique composant chaque œuvre se trouve parfois morcelé en diverses cases, qui fonctionnent à leur tour comme plusieurs tableaux qui se rapportent les uns aux autres.
A travers ses toiles, elle offre au visiteur des mélanges de tonalités, tour à tour, joyeuses, mélancoliques, lascives et toniques... Qui cèdent petit à petit la place à un univers imaginaire.
Les tons chaleureux et le trait dynamique ajoutés à la précision des formes, suggèrent un talent et une intelligence qui confirment la maturité de cette artiste dans le développement d'un style propre qui ne laissera personne indifférent. Une belle exposition qui vaut certainement le détour !


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.