62 décès et 2041 nouveaux cas en Tunisie    Tunisie-Culture: Autorisation aux espaces culturels et artistiques d'organiser leurs activités!    Voici pourquoi la souche britannique pourrait provoquer une mortalité accrue    Le bateau transportant des bovins soupçonnés d'avoir la maladie de la langue bleue interdit de débarquer au port de Bizerte    Mercato : Un attaquant ghanéen tout proche de l'Espérance de Tunis    Covid-19| »Toutes les mesures ont été prises pour garantir une rentrée scolaire sécurisée, lundi prochain »    Ligue 1 : Le CS Sfaxien freiné par le CA Bizertin, l'US Ben Guerdane 2ème    Les mouvements des grosses capitalisations marquent l'activité boursière de la semaine    Un nouveau record de décès dus au coronavirus enregistré le 21 janvier 2021 : 100 morts en une journée    Mondial des clubs au Qatar : test négatif au Covid-19 obligatoire pour les supporters    La Tunisie et le Maroc, meilleurs pays en termes de digitalisation à des fins économiques en Afrique du nord    Tunisie-dernière minute: Poursuite des cours scolaires    Signature d'une convention pour appuyer à la dépollution des îles Kerkennah des déchets plastiques    CONDOLEANCES : Om Kalthoum KANOUN    Tribune | Un peuple heureux ne se saborde pas...    DECES : Maître Slim CHELLI    Déficit et entreprises publiques : La mise en garde du FMI à la Tunisie    Programme TV du samedi 23 janvier    «Mâ lam tasqot mina elomôr... lam taôd khadra» (Celle qui ne tombe de l'âge... n'est plus verte), recueil de poèmes de Amor Daghrir : La patrie est une femme !    «200 Meters» de Amine Nayfeh : Un thriller réussi    ST : Absences de taille !    Tunisie – Conférence de presse du ministre de la Santé : Décalage Horaire    Covid-19 : 2389 nouvelles contaminations et 103 décès recensés le 21 janvier 2021    Météo : Des pluies éparses le matin et températures en baisse    Etats-Unis: Le procès de Trump devant le sénat débutera le 8 février    CAB : Le moral en hausse !    JSK : L'incertitude qui désole !    [TRIBUNE] Olfa Hamdi (PDG de Tunisair) : La forme et le fond !    CAN-U21 : tirage au sort lundi prochain à Yaoundé (CAF)    Vers un second mandat pour la Tunisie à la tête de l'initiative MENA-OCDE    Sfax-[Vidéo]: Organisation d'un stand de protestation devant l'hôtel municipal    Mustapha El Haddad: L'embrigadement des jeunes pour le jihad «Le paradoxe tunisien»    Twitter suspend un compte de l'ayatollah Ali Khamenei    JEEP RENEGADE best-seller en 2020    Tunisie : Le juge Mekki Ben Ammar, libéré    Le musée national du Bardo : Cinq ans après le terrible attentat du 18 mars 2015    Donner sa chance à la chanson tunisienne ?    Le film "Fathallah TV,10 ans et 1 révolution plus tard" disponible en ligne sur le site de la FCAPA    Selon L'UTICA, l'arrestation de Nabil Karoui n'est pas la solution    La présidence a-t-elle arrêté le dialogue national ?    Exposition personnelle «Des moments de peinture» de Qays Rostom à la galerie Saladin: Des actions de création    [ ETUDE ] – Tunisie : comment la crise sanitaire rebat les cartes du recrutement    Meherzia Labidi est décédée : la voix tonitruante d'Ennahdha au Bardo    Etats-Unis-Investiture: Kais Saied félicite Joe Biden    De Trump à Biden: la force de la symbolique    Festival de la chanson tunisienne 2021: 35 artistes confirmés et émergents sont nominés    Deux policiers et un citoyen tués dans une fusillade à Riyad    Le président algérien s'est fait opéré en Allemagne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Infantino : «Il y a toujours eu des arrangements»
Montré du doigt et accusé de combines
Publié dans La Presse de Tunisie le 12 - 11 - 2018

Gianni Infantino, le président de la Fifa, n'a pas nié le fait d'avoir passé des accords avec le PSG lorsqu'il était secrétaire général de l'Uefa.
Les révélations de Football Leaks concernant les magouilles supposées du PSG avec l'Uefa afin d'échapper aux sanctions relatives au fair-play financier n'ont semble-t-il fait ni chaud ni froid à Gianni Infantino. Ce dernier est aujourd'hui président de la Fifa, mais à l'époque des faits cités, il était un haut dirigeant des instances européennes.
Montré du doigt et accusé de combines ayant donc servi les intérêts du PSG, le Suisse a parfaitement assumé, en arguant que rien de ce que lui ou ses collègues ont fait n'était illégal ou contraire à l'éthique. «De la politique en coulisses avec le Sheikh ? C'est vous qui décrivez ça de cette façon, a-t-il déclaré dans un entretien à Blick. Notre objectif à l'Uefa a toujours été de garder les clubs avec nous. Pas de nous en débarrasser. Donc, on négocie et on cherche les solutions. Et c'était mon travail en tant que secrétaire général».
Et lorsqu'on lui fait remarquer que c'est essentiellement avec les nouveaux riches que l'Uefa a pactisé, Infantino rétorque : «Dans l'histoire du fair-play financier, 30 violations ont été détectées. Tous les clubs, à l'exception d'un seul, ont conclu des accords. Les accords et les négociations sont expressément autorisés. Et ensuite, ils sont approuvés par un organisme indépendant composé de professionnels. Cinquante personnalités de clubs, avocats, etc. ont examiné les cas. Ou insinuez-vous que j'aurais fait quelque chose dans l'arrière-boutique ? Impossible».
«Le fair-play financier est la grande réussite des 10 dernières années»
A la question si à la lumière des révélations concernant les contrats de sponsoring des grands clubs, il aurait pris les mêmes dispositions avec le PSG et Manchester City, l'homme fort de la Fifa a répondu par l'affirmative : «Oui, absolument. Les clubs ont été "libérés sous caution". Et c'est expressément dans les statuts que vous pouvez placer l'affaire devant le TAS. Personne ne l'a fait. Le fair-play financier a été la grande réussite de l'Uefa au cours des dix dernières années. Le football interclubs européen allait droit dans le mur. 1,7 milliard de francs ont été perdus en 2010, contre 300 millions de francs avec le fair-play financier».
Enfin, Infantino s'est aussi exprimé sur la menace de la Superligue qui brandit prétendument sur l'Europe des clubs. Un projet auquel il ne croit pas du tout : «Je suis dans le football depuis 20 ans et l'idée d'une Super League a toujours été évoquée. Il est naturel de vouloir en tirer le meilleur parti. C'est la raison pour laquelle nous voulons faire une Coupe du monde de clubs, qui sera mieux que la possible Super League. Tout le monde restera ensemble et personne ne voudra s'en séparer. Nous devons empêcher cela, parce que nous croyons que le football doit rester au sein de ses structures».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.