Arrestation de Nabil Karoui : L'Association des Magistrats Tunisiens réagit et appelle à clarifier la situation à l'opinion publique    La Télévision tunisienne transmettra les matchs de la première journée de la Ligue 1 Pro    Corée du Nord- Pyongyang effectue de nouveaux tirs de missiles    Tunisie: L'arrestation de Nabil Karoui s'est déroulée en toute légalité, selon le Parquet    Plusieurs arrestations à Kairouan    Extrémisme Violent, Ouverture de l'Appel à propositions pour le financement de projets de recherche    ISIE : Nabil Karoui demeurera candidat à la Présidentielle « jusqu'à son incrimination à travers un procès équitable »    En photos : Découvrez les trois nouvelles gammes Love Nature d'Oriflame    Par Chokri Azzouz : Empêchement provisoire ou abandon volontaire ? Propos sur le la délégation de ses pouvoirs par le Président du Gouvernement    En photos: les jeunes de Ras Jebel honorent l'histoire de la ville    Ondes électromagnétiques : Le magazine 60 millions de consommateurs épingle trois fabricants de téléphones portables    Hatem Boulabiar – candidat à la présidentielle – réagit à l'arrestation de Nabil Karoui : Cette journée est une journée triste dans l'histoire de la Tunisie    Météo du Weekend : Des chutes de grêle par endroits, aujourd'hui    Tunisie: Abdelfattah Mourou s'engage à abandonner la djebba traditionnelle une fois élu président    Tunisie – Ghazi Karoui aurait fui en Algérie    Volley-Mondial U19 : Première victoire pour la Tunisie aux dépens de la Biélorussie    En vidéo : Safi Saïd réagit à la polémique autour des candidats binationaux    Huawei Y9 Prime 2019 : Une expérience unique de caméra selfie rétractable    Tunisie-Ligue 1 (1ere journée) : Un objectif commun pour tous    Journées de la Céramique d'Art de Carthage: 1ère édition du 31 août au 08 septembre 2019    Journées de la coopération Tunisie- européenne de la Recherche et de l'Innovation, les 9 et 10 Septembre    OPPO Signe des accords sur des brevets avec Intel et Ericsson pour augmenter ses    Lancement d'appels à candidature à des programmes dédiés aux startups Tunisiennes    Programme TV du vendredi 23 août    LG et LUMI s'associent pour offrir une solution d'IoT plus complète pour chaque maison    Basket-ball : la sélection tunisienne perd en amical avant le Mondial    Boga lance une campagne marquée par le renouvellement de son image    Un CAB dominant confirme en Coupe arabe des clubs    Nouvelle composition de l'ARP    Ligue 1 : Liste des joueurs Clubistes convoqués contre le Stade Tunisien    La Poste Tunisienne certifiée Masterpass QR    Incendies catastrophiques en Amazonie    Une statue pour rendre hommage à l'artiste défunt Sofiène Chaâri    Festival Carthage 2019 : 5000 livres seront offerts au public en marge du concert de Lotfi Bouchnak    PANDA TOUR    Mohamed Ali Chihi – Ambassadeur de Tunisie à Moscou – décoré de la médaille de la Coopération russe    Trois cinéastes Tunisiennes au programme de la 44ème édition du TIFF 2019 du 5 au 15 septembre    Tunisie – Météo : Pluies attendues les 22 et 23 août 2019    Alain Giresse s'en va – La FTF annonce la résiliation à l'amiable de son contrat !    Le festival de La Goulette accueille la pièce de théâtre ‘'Juif''    Fin de la cavale du meurtrier de Farès, le jeune serveur tunisien d'origine Djerbienne tué par balles pour un sandwich    Slah Mosbah aux festivals : programmé à son insu    L'aéroport de Tunis-Carthage ouvre à nouveau ses portes au public dès jeudi 22 août    Rendez-vous avec le Grand Gala de l'Opéra Italien au théâtre de Carthage    Le visa Schengen sera désormais plus dur à obtenir    Syrie: Les forces du régime entrent dans une ville clé du nord-ouest du pays    Depuis onze jours, des dizaines de migrants restent bloqués en mer    10 blessés dans l'atterrissage en urgence d'un Airbus sur un champ de maïs    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les culottes courtes de plus en plus exposées aux cybermenaces
Enfants et addiction aux nouvelles technologies (NTIC)
Publié dans La Presse de Tunisie le 22 - 03 - 2019

Alerte aux parents : en ces vacances de printemps, le temps que passent les enfants et les adolescents devant les écrans se multiplie et serait marqué par d'énormes risques numériques menaçant, en particulier, les jeunes usagers, qui ne sont pas à l'abri de certains cyberdangers. Prendre certaines précautions et limiter ces expositions excessives à la technologie sont d'une grande importance.
Avec la banalisation des terminaux numériques, notamment les smartphones et tablettes, chacun parvient à faire usage de la technologie à différentes fins, soit pour s'informer, communiquer, se divertir ou simplement suivre cet essor technologique sans précédent. Mais ces moyens technologiques ne cessent, depuis pratiquement une décennie, de prendre de l'ampleur dans notre vie quotidienne au point que certains ne peuvent plus se séparer de leurs smartphones. On parle, dès lors, d'une véritable addiction ou dépendance au digital. Une dépendance qui n'est aucunement sans conséquences sur la santé, le comportement et la psychologie des usagers, dont notamment les plus vulnérables : enfants, adolescents et même personnes âgées.
Les études sont nombreuses à montrer que des risques énormes existent sur internet auxquels sont exposés quotidiennement les enfants et adolescents. Des jeux morbides jusqu'aux prédateurs sexuels et pédophiles, en passant par les idées extrémistes et les techniques d'embrigadement terroriste, les cybermenaces épousent diverses formes et mettent en péril les enfants, qui, en cette période de vacances, sont « accros » à leurs écrans. En effet, outre le phénomène de surexposition à la technologie et la dépendance au digital, des risques réels les menacent. Rappelons, dans ce sens, les cas de suicide qui ont eu lieu, il y a presque un an, suite à des jeux morbides à l'image de « La Baleine Bleue » qui poussent les enfants à relever des défis dangereux et à repousser leurs limites pouvant aller jusqu'au suicide comme défi ultime.
Dépendance aux écrans
Vous l'aurez remarqué, dans les moyens de transport, dans les rues et même en salles de classe, ces utilisateurs ne se séparent jamais de leurs smartphones ; un phénomène qui se nourrit surtout par l'avènement des réseaux sociaux numériques. Dans ce sens, la communauté scientifique ne cesse de mettre en garde contre les effets néfastes et parfois dévastateurs de ces réseaux sur la santé des jeunes utilisateurs.
Des phénomènes comme la « Facebook Dépression » et les problèmes de santé associés à la dépendance aux écrans, ont été signalés par plusieurs études portant sur ce qu'on appelle la « Digital addiction ». Une dernière étude menée à la San Francisco State University et publiée dans la revue NeuroRegulation révèle les effets néfastes de l'addiction aux réseaux sociaux : solitude, anxiété et dépression, notamment chez les jeunes utilisateurs. Car même si ces réseaux promettent la construction et le renforcement des liens sociaux, ils s'avèrent être à l'origine de l'isolement des usagers. L'étude montre ainsi que plus l'usage des smartphones et des applications internet est imposant, plus les risques de solitude et de renfermement sur soi sont élevés. Dans les cas les plus graves, des troubles de l'attachement ou des difficultés à nouer des relations avec les autres peuvent apparaître.
D'autres études ont pu prouver également que les membres des familles qui utilisent excessivement les appareils numériques se déconnectent entre eux et dans les cas les plus graves, ne communiquent plus entre eux ni avec leurs proches.
Hygiène numérique
Face à ces risques qui ne cessent de s'aggraver et qui pourraient se transformer en des crimes d'exploitation sexuelle et de pédophilie usant de la vulnérabilité des enfants, une éducation aux risques des NTIC s'impose en Tunisie.
Une éducation qui commence certainement, au niveau du noyau familial, mais devra s'étendre également pour atteindre les programmes officiels de l'enseignement.
On parle souvent de l'importance de limiter le temps passé devant les écrans pour les enfants et les adolescents, mais vu cet engouement inégalé pour l'utilisation de ces terminaux numériques, la tâche serait difficile. Ainsi l'introduction de ce qu'on appelle l'hygiène numérique dans les programmes d'enseignement est d'une grande importance vu l'incapacité des parents d'inculquer une culture numérique saine à leurs enfants.
En effet, plusieurs pays avancés ont déjà mis en place des programmes d'enseignement dès le primaire, pour limiter les détournements d'usage de la technologie, qui ont, parfois, de graves répercussions sur le comportement des mineurs.
Mais pendant ce temps-là, les parents sont considérés comme le premier rempart contre ces risques et devraient eux-mêmes s'initier à ce nouveau contexte technologique omniprésent. Il s'agit en premier lieu de créer un environnement familial axé sur la communication interpersonnelle, dans lequel tout se discute sans tabous. Les parents sont appelés également à activer certains programmes de contrôle parental qui se fait avec les fournisseurs internet et limiter le temps passé devant les écrans.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.