OPPO se positionne sur la charge ultra rapide et accélère son processus d'innovation    Biatlabs, l'incubateur de la Biat fait peau neuve pour appuyer les entrepreneurs en Tunisie    Vers l'allégement des horaires du couvre-feu?    Tunisie – Saïed exigerait la démission de Mechichi avant tout dialogue national    Dernière Minute – Coronavirus : 32 décès et 635 nouvelles contaminations, Bilan du 3 mars    Kais Saied visite le groupe Telnet    Autorisation exceptionnelle et provisoire pour le vaccin chinois    La crise politique en Tunisie: éloge du «conflit constructif»    Il serait scandaleux si l'avocat des terroristes bénéficiera d'une protection policière    La Tunisie est dans un régime politique présidentiel, selon Khlifi    Rania Amdouni condamnée à 6 mois de prison    Sortie officielle du film documentaire : Je suis ma propre république    Ouverture d'une enquête sur d'éventuels crimes de guerre    Au moins dix-huit morts et de nombreux blessés    BH LEASING : Appel à candidatures pour la désignation d'un administrateur indépendant    Ocres patines du temps fugace    «Om Layoun» un film documentaire tendre et sans compromis    Fâcherie envers les gâteries    Tunisie [Vidéo]: Salon du livre pour enfant de Sfax, les conditions d'organisation de la 27ème édition    Ghannouchi sollicite Mechichi pour l'ouverture d'une enquête sur le riz contaminé à l'aflatoxine    Dangereux: Les quantités de Riz cancérigène n'ont pas encore été détruites        Mustapha Ben Jaâfar : Appliquons la constitution avant de la critiquer et de vouloir la changer !    LC Afrique: Espérance de Tunis , 23 joueurs pour affronter Zamalek    Levante vs Athletic Bilbao: où regarder le match de demi-finale de la Coupe du Roi du 4 mars?    Le patronat désapprouve les mouvements de grève des douaniers    La Tunisie invitée à la réunion des ministres des Affaires étrangères du G20 à Rome    Signature d'un accord de partenariat pour renforcer la gouvernance dans les administrations    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 04 MARS 2021 à 11H00        Ali Laarayadh : Nous ne sommes pas comme Kais Saied...    Le FMI veut une nouvelle direction économique en Tunisie : Faut-il craindre le scénario grec ?    Programme TV du jeudi 04 mars    REMERCIEMENTS : Hatem BEN RAYANA    Tunisie : L'épreuve du bac sport est annulée    Arrivée prochaine de 300 mille doses de vaccin provenant de la Chine    ESM-ESS (1-1) : L'Etoile revient de loin !    ASR-CA (1-1) : Nul équitable    Tunisie – Météo : Temps nuageux avec des pluies éparses    Ouafa Belgacem, experte en mobilisation des ressources et en durabilité : «Ne plus frapper à la mauvaise porte»    1ère édition de la Biennale d'Art du 5 au 8 mars à Tunis : Du Pop Art pour les réunir    Ligue 1 | 15e journée : Pas de droit à l'erreur...    Tunisie: Daily brief du 4 Mars 2021    Un attentat terroriste déjoué à Alger    Trois employées de télévision tuées par balles en Afghanistan    Et la fin de la vie sur Terre c'est pour quand ?    Ephéméride : Le 1er mars 1924, Mohamed Daghbaji lança la révolte contre l'occupation française    Officiel en Algérie : Le parlement sera dissous aujourd'hui    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Il faut vacciner à l'âge de douze mois
Rougeole
Publié dans La Presse de Tunisie le 02 - 05 - 2013

Après que la rougeole eut connu, ces dernières années, un déclin dans les pays européens, une nouvelle épidémie s'est déclarée, cette année, au Pays de Galles, touchant 808 personnes en six mois, conséquence d'un taux de couverture vaccinal qui a chuté vertigineusement à l'échelle du pays.
En Tunisie, la politique préventive mise en place il y a plus d'une décennie a porté ses fruits, évitant que le nombre de personnes atteintes de la rougeole n'explose. Introduit pour la première fois, en 1979, dans le calendrier national de la vaccination, le vaccin contre la rougeole a permis de freiner la propagation de la rougeole causée par le morbillivirus. La stratégie préventive a, ensuite, évolué progressivement avec le rajout de plusieurs vaccins qui ont permis l'éradication de maladies telles que le tétanos, la poliomyélite... Aucun cas de diphtérie chez les enfants n'a été enregistré depuis 1993.
Mais bien que la couverture vaccinale de la rougeole se soit améliorée, le système de veille basé sur le diagnostic clinique a permis de repérer 78 cas atteints de la rougeole entre 2000 et 2011. 49 nouveaux cas viennent d'être détectés entre le mois d'avril 2012 et le mois de mars 2013, parmi lesquels des nourrissons âgés entre 15 mois et cinq ans, qui n'ont été vaccinés qu'une seule fois contre le virus.
Aujourd'hui, la Tunisie est sur le qui-vive et la vigilance est de mise. Le nombre de cas atteints de rougeole a, en effet, augmenté dans certaines régions. La maladie s'est déclarée chez de jeunes garçons âgés de moins de douze ans qui n'ont pas été vaccinés contre le virus. Afin d'éviter une contamination à large échelle, la commission consultative chargée du dossier de la vaccination au ministère a renforcé, au cours des deux dernières années, la stratégie de lutte contre l'épidémie de la rougeole, intégrant de nouvelles actions, censées protéger les franges sensibles de la maladie virale. La première mesure a consisté à élargir la couverture vaccinale à tous les enfants âgés de moins de douze ans et aux femmes en âge de procréer.
En avril 2012, le ministère de la Santé a lancé une vaste campagne de vaccination qui a touché les enfants âgés entre 6 et 12 ans. Le calendrier national de vaccination a été également revu afin d'augmenter le taux de couverture vaccinale. Dorénavant, le vaccin binaire rougeole-rubéole devra être administré à l'âge de douze mois au lieu de quinze mois et la seconde dose du vaccin, dose de rappel, à l'âge de dix-huit mois avec les vaccins du DTC et de la polio.
Les parents qui n'ont pas vacciné leurs enfants âgés entre 12 et 15 mois devront se rendre aux dispensaires et centres de soins de santé de base pour rattraper le retard. Idem pour les enfants qui sont nés avant le 1er octobre 2011 et à qui devra être administrée la seconde dose du vaccin. Le ministère cible un objectif important derrière cette campagne: ramener un taux de couverture vaccinale, inférieur à 90% dans certaines régions, à 95% dans l'ensemble des gouvernorats. Ce dernier a, par ailleurs, entrepris plusieurs actions dans le but de sensibiliser les parents à l'importance de vacciner leurs enfants et de ne pas négliger les doses de rappel. Le calendrier national de vaccination a été affiché dans tous les centres de soins de santé de base dans les régions et les localités et une formation a été dispensée aux cadres de santé afin d'assurer convenablement le suivi du programme national de vaccination.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.