Le projet de l'Académie de Police à Enfidha sera-t-il réalisé par une entreprise de construction étrangère ?    La Presse Magazine du 05 Juillet 2020 consultable sur notre site    Egypte : Décès de l'actrice Raja Jaddaoui des suites de son atteinte par le covid    Santé militaire: Zéro Covid-19 dans l'armée et soutien précieux à tout le dispositif    Tunisie – Abdellatif Makki a mal choisi son thème de campagne en la personne de Sonia ben Cheikh    Tunisie – Abir Moussi à Nabil Karoui : Nous allons dévoiler les dossiers que tu veux tant cacher !    Allemagne : Le Bayern Munich réalise le doublé    Les pertes de la CPG ont atteint 480 MD en 2019    CINQ nouveaux cas importés de Coronavirus enregistrés à l'Ariana, Ben Arous, Sfax et Tataouine    Abir Moussi : « l'agenda des Frères a été élaboré de manière à pousser les institutions publiques vers la faillite »    5 nouveaux cas de coronavirus en Tunisie    Telnet Holding : Paiement des dividendes à partir du 15 juillet 2020    Fermeture des frontières et Covid-19 : Chute des recettes touristiques de 47%, à fin juin 2020    Théâtre : Candidatures ouvertes pour les JTC 2020    Financement des partis politiques : Les multiples failles d'un système de contrôle défaillant    Pandémie de Covid-19 : Le secteur du cuir et de la chaussure touché de plein fouet    Un numéro vert pour aider les candidats au bac    20 Saoudiens jugés par contumace en Turquie    Projets de partenariat entre la DRV allemande et la FTAV    «USMO-ESR», choc des demi-finales de la Coupe    Retour de l'aigle sur les nouveaux maillots de l'Equipe nationale    Crédulité et perversion : Au nom du sacré....    Les enfants font leur festival    Entre K-pop et buchaechum, tout un éventail...    Etoile du Sahel : La situation financière est très difficile, selon Ridha Charfeddine    CONDOLEANCES    DECES : Mounira ZID    Tunisie: L'INLUCC a remis 122 dossiers relatifs à la corruption à la justice    "Bassamet" : un programme d'appui à la diversité culturelle et artistique en 5 phases    Le marché boursier termine la semaine en dents de scie    Comprendre les attaques informatiques !    Le rafistolage a ses limites    Transferts des joueurs tunisiens | Montants TUS : Un sujet tabou !    Foot-Europe: le programme du jour    Athlétisme | En prévision des compétitions internationales : Mahfoudhi, Chehata et Mejri en stage    Le CSHL à pied d'œuvre à Aïn Draham : La mise au «Vert»    Météo : températures en baisse et vent fort    Nouvelle classification par la Banque Mondiale des pays en fonction de leur revenu : 2020-2021    La Turquie commence le procès des 20 Saoudiens pour le meurtre de Khashoggi    Visas pour Cinéma : l'exploitation non commerciale à 7 films    Abdelaziz Kacem - 3 juillet 2013 : Le jour où tout a basculé    Un nouveau Premier ministre Français sera nommé dans 3 heures    Jean Castex nommé Premier ministre français    Russie, réforme de la Constitution : Vladimir Poutine peut rester au pouvoir jusqu'en 2036    Lecture dans l'oeuvre romanesque de John Steinbeck à la Maison du Roman    Le producteur Tunisien Tarak Ben Ammar nouveau membre du comité exécutif de l'Academy des Oscars    Le bureau des Nations Unies s'engage à poursuivre son appui à la Tunisie dans sa lutte contre le coronavirus    385 nouveaux cas en Algérie en 24 heures    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Il faut vacciner à l'âge de douze mois
Rougeole
Publié dans La Presse de Tunisie le 02 - 05 - 2013

Après que la rougeole eut connu, ces dernières années, un déclin dans les pays européens, une nouvelle épidémie s'est déclarée, cette année, au Pays de Galles, touchant 808 personnes en six mois, conséquence d'un taux de couverture vaccinal qui a chuté vertigineusement à l'échelle du pays.
En Tunisie, la politique préventive mise en place il y a plus d'une décennie a porté ses fruits, évitant que le nombre de personnes atteintes de la rougeole n'explose. Introduit pour la première fois, en 1979, dans le calendrier national de la vaccination, le vaccin contre la rougeole a permis de freiner la propagation de la rougeole causée par le morbillivirus. La stratégie préventive a, ensuite, évolué progressivement avec le rajout de plusieurs vaccins qui ont permis l'éradication de maladies telles que le tétanos, la poliomyélite... Aucun cas de diphtérie chez les enfants n'a été enregistré depuis 1993.
Mais bien que la couverture vaccinale de la rougeole se soit améliorée, le système de veille basé sur le diagnostic clinique a permis de repérer 78 cas atteints de la rougeole entre 2000 et 2011. 49 nouveaux cas viennent d'être détectés entre le mois d'avril 2012 et le mois de mars 2013, parmi lesquels des nourrissons âgés entre 15 mois et cinq ans, qui n'ont été vaccinés qu'une seule fois contre le virus.
Aujourd'hui, la Tunisie est sur le qui-vive et la vigilance est de mise. Le nombre de cas atteints de rougeole a, en effet, augmenté dans certaines régions. La maladie s'est déclarée chez de jeunes garçons âgés de moins de douze ans qui n'ont pas été vaccinés contre le virus. Afin d'éviter une contamination à large échelle, la commission consultative chargée du dossier de la vaccination au ministère a renforcé, au cours des deux dernières années, la stratégie de lutte contre l'épidémie de la rougeole, intégrant de nouvelles actions, censées protéger les franges sensibles de la maladie virale. La première mesure a consisté à élargir la couverture vaccinale à tous les enfants âgés de moins de douze ans et aux femmes en âge de procréer.
En avril 2012, le ministère de la Santé a lancé une vaste campagne de vaccination qui a touché les enfants âgés entre 6 et 12 ans. Le calendrier national de vaccination a été également revu afin d'augmenter le taux de couverture vaccinale. Dorénavant, le vaccin binaire rougeole-rubéole devra être administré à l'âge de douze mois au lieu de quinze mois et la seconde dose du vaccin, dose de rappel, à l'âge de dix-huit mois avec les vaccins du DTC et de la polio.
Les parents qui n'ont pas vacciné leurs enfants âgés entre 12 et 15 mois devront se rendre aux dispensaires et centres de soins de santé de base pour rattraper le retard. Idem pour les enfants qui sont nés avant le 1er octobre 2011 et à qui devra être administrée la seconde dose du vaccin. Le ministère cible un objectif important derrière cette campagne: ramener un taux de couverture vaccinale, inférieur à 90% dans certaines régions, à 95% dans l'ensemble des gouvernorats. Ce dernier a, par ailleurs, entrepris plusieurs actions dans le but de sensibiliser les parents à l'importance de vacciner leurs enfants et de ne pas négliger les doses de rappel. Le calendrier national de vaccination a été affiché dans tous les centres de soins de santé de base dans les régions et les localités et une formation a été dispensée aux cadres de santé afin d'assurer convenablement le suivi du programme national de vaccination.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.