Banque mondiale : Renforcer les cadres juridiques de l'insolvabilité pour sauver les entreprises et stimuler la reprise économique    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour du 29 mai à 11H00    Le Nova 7 I de Huawei disponible sur le marché tunisien    Maarouf est venu liquider les entreprises publiques, accuse Taboubi    La Fondation Hédi Bouchamaoui fait don de 18 respirateurs à 5 hôpitaux du Sud tunisien    Fonds de la zakat | Le président de la LTDH, Jamel M'sallem, à La Presse : «On attend le verdict du Tribunal administratif» (vidéo)    Neymar : la justice suspend le paiement d'une amende de 14,7 millions d'euros    Appel de la Suisse à agir contre la chute des transferts de fonds vers les pays à faible revenu    Tunisie: vers l'imposition du port du masque de protection dans les espaces publics avec une loi    Programme « Tounes Wijhetouna » : Valoriser l'image de la destination Tunisie (Vidéo)    Raffia Arshad, la première femme en hijab qui devient juge au Royaume-Uni    Tribune | Code d'éthique et de déontologie parlementaire : Pourquoi et comment?    Relance économique après le Covid-19 : Le casse-tête du financement    Endettement de la SONEDE : La barre du milliard de dinars dépassée    Tribune | L'économie post-corona : nous n'avons plus le droit à l'erreur…    Extinction de poissons dans les cotes de Sayada : Un phénomène naturel anormal    Tribune | Y a-t-il un commandant à bord ?    Khaoula Hosni, auteure de «La fosse de Marianne», à La Presse : «La trilogie était un exercice d'écriture épuisant de scènes visuelles»    Houcine Jaïdi - Décès d'Albert Memmi : le silence du ministère des Affaires culturelles est injustifiable et inadmissible    Escrime | L'élite reprend du service le 4 juin : Les sabreurs au rendez-vous    Tunisie – Météo : Températures stationnaires    ESS | Mercato : Baâyou intransférable !    Mohsen Marzouk menacé depuis la Turquie, riposte    L'ancien Premier ministre marocain Abderrahman Youssoufi n'est plus    Chemins de l'herméneutique | Epilogue…    La Tunisienne Nour Belkhiria remporte le Canadian Screen Award    Gare au feu !    40ème jour du décès de Noureddine Diwa : L'hommage émouvant de sa femme Amel Agrebi    TROIS nouveaux cas positifs de Coronavirus provenant de Tunisiens rapatriés de l'étranger    Ligue 2 (barrages) : L'O.Sidi Bouzid réclame la diffusion TV des matches et un arbitrage à 5    Coronavirus : la Premier League reprendra le 17 juin    Plus de 80% des malades sont guéris à Kébili    Wall Street Journal : Le CSHL, 1er club au monde à avoir utilisé l'application du public à distance dans un stade vide    Tunisie: Un incendie ravage trois hectares de végétation à la Manouba    Tunisie : la BCT maintient inchangé son taux d'intérêt directeur à 6,75%    COVID-19 : HONDA Tunisie annonce une révision tarifaire de toute sa gamme    Publication du Protocole sanitaire pour le tourisme tunisien anti Covid-19    On tarde à intégrer l'éthique à la vie politique    Rohani prône la coopération avec les ultraconservateurs    L'indépendance de la justice sur la sellette    La police dissuade les manifestants à Hong Kong    On traine les gens dans la boue sans aucun égard pour leur dignité    « Nouba 2 », l'exception qui ne fait pas la règle    Le premier roman tunisien sur Covid-19 et le confinement !    Quand le virtuel dépasse le réel    Tunisie: Les institutions publiques sont priées de mettre fin aux contrats de deux députés    Zarzis : Mieux vaut tard que jamais !    Tunisie: Poursuite par le ministère de la Défense des recherches de migrants clandestins naufragés au large de Sfax    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La musique tunisienne, une grande histoire
80e anniversaire de LA Rachidia « 80, Noubas, Passion, Art »
Publié dans La Presse de Tunisie le 24 - 05 - 2015

80 ans ont déjà passé, 80 ans de musique, de noubas, de malouf et de patrimoine musical tunisien : on fête, en ce mois de mai, les 80 années de la création de l'association de la Rachidia.
Les festivités ont bien commencé depuis jeudi dernier. Au palais Kheïreddine, à la Médina, on expose des photos de l'école la Rachidia, sa troupe et ses grands maîtres de musique. Une exposition qui retrace l'histoire de sa création et de son évolution au fil des années. Les festivités se poursuivront jusqu'au 31 mai.
Le malouf sera à l'honneur avec des concerts de troupes tunisiennes et d'autres des pays voisins, à Tunis, mais aussi dans d'autres régions. Des rencontres et des tables rondes figurent également dans le programme, pour faire connaître au mieux l'histoire de la Rachidia «80, noubas, passion et art ».
Vendredi dernier, au Théâtre municipal de Tunis, le coup d'envoi officiel de la célébration des 80 ans de la Rachidia a été donné avec un spectacle d'ouverture, conduit par le maestro Nabil Zammit et le chanteur et directeur de la chorale, Sofiène Zeydi. La scène du théâtre s'apprête à accueillir plus d'une trentaine de musiciens pour faire chavirer les cœurs avec de la musique pure et raffinée.
Mais avant de passer à la musique, Mohammed Hédi Mouhli a adressé un mot de bienvenue aux présents : « Nous célébrons ensemble dans la joie l'anniversaire de cette troupe qui a contribué à la sauvegarde et au rayonnement du patrimoine musical tunisien depuis 1934. Cette musique, à l'origine élitiste, est devenue, au fil du temps, populaire », annonçait-il, avant de céder la parole à l'animateur Sami Fartouna pour la présentation du programme de la soirée.
En effet, la soirée se composait de trois parties. La première a été réservée aux morceaux instrumentaux du malouf tunisien, des «toubou» et des « noubas » sous la direction du chef d'orchestre Nabil Zammit. Un beau mélange musical entre les instruments; le qanôun avec les percussions, les violons et les violoncelles et de belles voix qui les accompagnent. Chaque note musicale sonne à sa juste valeur. Des rythmes et des couleurs enchantent le public.
Puis, on cède la place, dans la deuxième partie de la soirée, aux artistes invités. Plus légère en rythme, cette partie a été marquée par des airs typiquement tunisiens. La cantatrice, Aya Daghnouj, en compagnie de la troupe musicale, a offert Dar el falak, une composition de Salah Mehdi, suivie de Fouk Echajra du grand Khmaïes Tarnan. La soirée continue avec la montée sur scène du chanteur syrien Souhaib El Halabi (qui a été également l'invité du Festival arabe de la radio et de la télévision,tenu récemment) pour interpréter Yalli dhalimni de Ali Riahi.
L'animateur de la soirée n'a pas raté l'occasion pour donner, tout au long du spectacle, un aperçu sur l'histoire de l'association de la Rachidia, sa création et les grands compositeurs qui ont marqué son histoire.
Chedly Hajji, à son tour , a rendu hommage au compositeur Abdelkarim S'habou dans Nadani al bod ghramik. Il a cédé la place, ensuite, à la jeune Sarra Nouioui qui a chanté du Taher Gharsa avec Mahfal Mabhak.
La toute dernière partie de la soirée a été consacrée à la chorale de Sofiène Zeydi pour une prestation de la nouba Al isbaain. La soirée s'est achevée en beauté avec le medley Khatem hbibti, Achiri laouel et Mouchtakoun offerts par la voix du talentueux Sofiène Zeydi.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.