Parlement européen : La plénière du 19 octobre se penchera sur la situation en Tunisie    PSG vs Angers : Où regarder le match en direct et live streaming ?    La championne olympique Raoua Tlili privée de son salaire !    Tunisie: Si on ne sait pas où aller, on n'ira nulle part !    Covid-19 : L'Allemagne retire la Tunisie de la liste des pays à haut risque    Habib Torkhani- Une enquête judiciaire a été ouverte contre Moncef Marzouki    Orange Summer Challenge 2021 : L'innovation au service du recyclage des déchets plastiques    L'expertise Bosch au cœur des stations-services Shell    Journée internationale des femmes rurales : La question du transport des ouvrières agricoles reste pendante    Coupes d'Afrique des clubs : programme des matches de vendredi    Revue de la semaine du 8 au 15 octobre 2021: Premier conseil des ministres après la formation du gouvernement    Par Abdelaziz Gatri : Thomas Sankhara, ou l'Afrique assassinée    Les préparatifs de la fête du Mawlid à Béja [vidéo]        Journée internationale des femmes rurales : Engagement à défendre les droits des filles partout en Tunisie    Un jour férié à l'occasion des fêtes du Mouled    Moody's- Mounira Ayari: C'est la 10e rétrogradation depuis 2011, ne faites pas semblant d'être surpris    Foot – Premier League : ZIDANE, l'option des saoudiens de NEWCASTLE ?    Kaïs Saïed commémore le 58ème anniversaire de la fête de l'évacuation à Bizerte    Coronavirus: 3 décès et 220 nouvelles contaminations, Bilan du 13 octobre 2021    Soirée Astronomique à la Cité des Sciences à Tunis sous le thème des Exoplanètes    Tunis, un gigantesque cadavre pourrissant    Qualifs Mondial 2022 : le Brésil de NEYMAR déroule et l'Argentine de MESSI assure    Gordon Gray: Kais Said n'apprécie pas le principe de la séparation des pouvoirs    Fête de l'évacuation- Yassine Azaza: La Tunisie se libère des mercenaires et des traîtres    Entreprises publiques- L'Etat est un mauvais gestionnaire selon Moez Joudi    Ons Jabeur se qualifie à la demi-finale d'Indian Wells et accède au Top 10    Hichem Ajbouni- Le scénario libanais s'approche à grands pas    Noureddine Tabboubi dénonce les appels à l'ingérence étrangère    Notation : La Tunisie classée dans la case "obligation spéculative de très mauvaise qualité"    Tunisie : Entrée gratuite aux musées et sites historiques vendredi 15 octobre    Le ministère de la santé baisse le nombre des jours de confinement    INLUCC : Les ministres du gouvernement Bouden déclarent leurs biens    Quarts de finale du Tournoi d'Indian Wells :Où regarder le match de Ons Jabeur du 14 octobre    Accès gratuit aux musées, sites et monuments historiques à cette date    Liban : 3 morts et 20 blessés dans une manifestation à Beyrouth    Exposition "La Syncope Du Mérou" de Belhassen Handous à Central Tunis    L'argentin Hernan Crespo limogé du poste d'entraîneur de Sao Paulo    Francophonie : Le Vieux port de Bizerte accueille le concert littéraire "Lectures croisées autour de la mer"    Festival du film d'El Gouna : Le spectacle est maintenu malgré l'incendie    JCC 2021 sous le slogan "Rêvons, Vivons": Nouveautés et films en compétition de la 32e édition    Secousse sismique à Gabès    Oscar 2022 : Le film Tunisien "Fartattou Dhehab" de Abdelhamid Bouchnak en lice pour le meilleur film international    Monde- Daily brief du 12 octobre 2021: Le gouvernement norvégien démissionne    Des hauts gradés de la marine d'Europe et d'Afrique en conclave à Tunis    Le chef de l'Etat assiste à l'éloge funèbre des militaires décédés dans le crash de leur hélicoptère    Nouvelle secousse sismique à Béjà    Jendouba-Bousalem-Béja sur le front de la plaque africaine : ça bouge ! explication    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Un Appel pour la constitution d'un front patriotique "rassemblant les forces de progrès et modernité"
Publié dans Leaders le 22 - 04 - 2011

A trois mois des élections du 24 juillet 2011, quatre intellectuels et membres de la société civile, Faouzia Charfi, Sami Ben Sassi, Saadeddine Zmerli et Riad Ben Fadhel, lancent "de façon solennelle un appel afin que les forces de progrès et de modernité de notre pays se présentent unies pour les élections à la Constituante."
Ils souhaitent "impliquer les partis, les forces politiques, les syndicats, les associations, les différentes initiatives citoyennes, les organisations de la société civile pour la mise en place d'un front patriotique uni rassemblant toutes ces forces."
Leur objectif, "réunir dans les plus bref délais toutes ces forces afin qu'elles se mettent en ordre de bataille le plus tôt possible et pour définir entre elles la plate-forme électorale de ce pôle ainsi que la désignation de ses candidats sur l'ensemble des circonscriptions de la République."
A 60 jours du dépôt des listes, les auteurs de l'appel espèrent organiser une rencontre pour lancer le front le samedi 30 avril à Tunis:
Assez de divisions !
Allons de l'avant !
Notre pays vit aujourd'hui une étape historique délicate, au cours de laquelle se précisera l'avenir de la Tunisie pour les décennies à venir après que la révolution du 14 janvier 2011 ait mis fin au régime de la corruption et du despotisme qui a étouffé les énergies, annihilé les libertés et a précipité le pays au bord de l'abîme.
Conscients de notre responsabilité nationale en vue de concrétiser les objectifs de la révolution et de la nécessité de la protéger des dangers d'une remise en cause et de la régression.
Considérant que la rupture définitive avec l'ancien régime, avec toute forme de despotisme, avec les inégalités politiques, sociales et économiques et avec l'acculturation qui l'ont accompagné exige de toutes les forces convaincues par la démocratie en tant que valeur civilisationnelle, la justice sociale et les principes universels des droits de l'homme, que l'on agisse ensemble pour la réalisation des objectifs de la révolution afin de construire un Etat démocratique moderne et juste qui repose sur les fondamentaux suivants :
1- La fidélité aux martyrs de notre pays, tombés dans la lutte nationale contre le colonialisme et pour l'indépendance de la Tunisie et la fidélité aux martyrs du 14 janvier qui ont sacrifié leur vie pour défendre la liberté, la dignité et la justice sociale.
2- La préservation et le développement des acquis modernistes et rationalistes sur la base de la complémentarité entre les nombreux aspects éclairés de notre patrimoine arabo-musulman, approfondis par le mouvement tunisien réformiste et les droits universels et tout particulièrement la pleine et totale égalité entre homme et femme.
3- La séparation structurelle des pouvoirs et la garantie de l'indépendance de la justice, la liberté de la presse et de l'information, de la pensée et de la création.
4- La séparation de la religion du politique par la neutralisation des espaces religieux de toute instrumentalisation politique, ainsi que la neutralisation des espaces publics de toute pratique religieuse, la lutte contre le fanatisme et la consécration des valeurs de tolérance et de modération, car les mosquées sont des espaces publics que l'Etat met à la disposition de toutes et de tous pour l'exercice du culte et non pour la compétition politique, car « les mosquées appartiennent à Dieu et à lui exclusivement ».
5- L'affirmation des valeurs de solidarité entre les différentes couches de la société et l'entraide entre citoyens, la protection et le développement du secteur des services publics, l'adoption d'une politique fiscale juste et efficace, dans le cadre d'une économie qui garantit la concurrence honnête et transparente et assure un climat propice à la réalisation du développement équilibré et juste entre les régions et les couches sociales.
6- La protection de l'environnement comme priorité nationale et l'élaboration d'une politique basée sur l'exploitation rationnelle de nos ressources naturelles de manière à préserver les intérêts des générations futures, garantir l'équilibre entre le développement durable et solidaire et la préservation de notre qualité de vie, et notre biodiversité.
7- La nécessité de respecter la neutralité des écoles en les maintenant à l'écart de la compétition politique. L'obligation de renforcer les valeurs éducationnelles saines qui préservent l'élève de toute forme d'intimidation spirituelle et existentielle et à fortiori de tout embrigadement idéologique et de toute instrumentalisation à des fins électorales.
Tous les établissements préscolaires doivent être soumis à l'inspection sanitaire et pédagogique.
Au vu des larges prérogatives que détiendra la future Assemblée Constituante, dont la durée du mandat pourrait être limitée à une année, les élections du 24 juillet 2011 revêtent à ce titre, une importance décisive.
C'est pourquoi nous lançons un appel pressant à tous les partis et forces politiques, aux syndicats, aux associations professionnelles et aux organisations de la société civile, à toutes les citoyennes et citoyens convaincus des principes définis plus haut, pour œuvrer ensemble à la constitution d'un front patriotique uni en vue de participer aux élections du 24 juillet 2011 sur des listes communes sous un mot d'ordre, plaçant l'intérêt du pays et la réussite de la transition démocratique moderniste au dessus de toute autre considération.
Nous sommes déterminés à contacter au plus vite, l'ensemble de ces partis et forces politiques, les représentants de la société civile, du monde syndical et professionnel, et les défenseurs des droits de l'homme, pour les inciter à répondre favorablement à cet appel et à contribuer concrètement à définir les modalités pratiques de la mise en place de ce front et de son programme pour les élections, ainsi que le choix des ses candidats dans toutes les circonscriptions électorales afin de garantir la mobilisation générale de toutes les forces du progrès et de la démocratie que le devoir national leur impose plus que jamais.
Ces mêmes forces plus que jamais, doivent surmonter leurs divisions qui leur ont suffisamment couté cher ainsi qu'à notre pays. Plus aucun différend politique ou partisan ne peut justifier aujourd'hui, qu'elles ne puissent pas se rassembler pour que nous nous engagions dans cette bataille électorale afin que le suffrage universel conduise à l'Assemblée Constituante une majorité de démocrates et progressistes permettant d'élaborer un projet de société à même de consacrer les choix démocratiques, modernistes et de justice sociale par des élections libres et transparentes.
Faouzia Farida CHARFI
Sami BEN SASSI
Saadeddine ZMERLI


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.