Le Chef du gouvernement donnera demain le coup d'envoi de la Consultation nationale autour de la décentralisation    Nouvelle baisse pour les prix du pétrole    Tunisie: Abir Moussi [photos]: "Nous avons signé la pétition pour retirer la confiance de Ghannouchi"    Le chantage, pomme de discorde    Ambiance pourrie    Tunisie : Abdessalem Younsi condamné à 15 ans de prison ferme    4 matches au programme, contre la JSK, le CSHL, l'USM et l'EST    Le verdict final du TAS, attendu cette semaine    Plus de 2 millions de dinars pour aider les personnes porteuses de handicap à créer leurs propres projets    Des médecins de la santé publique appellent à l'amendement du décret gouvernemental relatif aux études médicales.    Tunisie : Baisse des importations du mois de juin de 24,3%    Fakhfakh et les ministres d'Ennahdha : La jurisprudence de Chahed avec ceux d'Afek a-t-elle des chances de fonctionner?    Les mesures du Plan de sauvetage de l'économie tunisienne détaillées    Tunisie – Bac 2020 : Examens Informatiques pour les sections Sciences Exp., Maths,Techniques et Informatique du mardi 14 juillet    Auto-confinement des tunisiens résidant à l'étranger et de retour en Tunisie : Qui doit séjourner obligatoirement à l'hôtel ?    Il y a quarante jours, disparaissait Boubaker Bouzidi : Architecte discret des droits de l'Homme et des libertés    Découvrez la nouvelle version de la chanson "Kelmti Horra" avec 53 artistes de 22 pays (vidéo)    Une pompe d'eau de la SONEDE saccagée à Gabès    FARK : Dr Slim Ridene    Libye: Le Parlement de Tobrouk autorise l'armée égyptienne à intervenir dans le pays    Maison de la marionnette de Siccaveneria : L'intarissable initiative keffoise    Vient de paraître | « Maisons d'hôtes et Hôtels de charme en Tunisie » : Pour rêver de luxe, calme et volupté    EST | Préparation pour la reprise : L'Espérance en bon élève    Lancement du rapport « Perspectives économiques en Afrique du Nord » (édition 2020)    « Perspectives économiques régionales 2020 » : l'Afrique de l'Ouest doit faire le pari de la jeunesse comme main d'œuvre pour accélérer la reprise économique post-Covid-19    Handball | En marge des AGO et AGE de la Fthb : Quand on veut, on peut !    Mini-football | Coupe de Tunisie – Quarts : Spectaculaire !    Tunisie: Retrait ou pas des ministres d'Ennahdha, Samir Dilou annonce une réunion urgente du Conseil de la Choura    Tunisie – Météo : Températures légèrement en baisse    La Covid-19 a fait perdre à Tunisair 400 MDT (Maarouf)    Coopération financière tuniso–allemande : Mieux atténuer l'impact de la crise du COVID-19 avec des réformes.    Tunisie: Vers une baisse des prix des carburants    Ennakl automobile renouvelle sa confiance à Ooredoo    Kais Saied s'entretient avec Patrice Bergamini    S.E. l'Ambassadeur de l'Union européenne en Tunisie Patrice Bergamini fait ses adieux au Président de la République Kais Saïed    Lancement prochainement, d'un appel d'offres pour l'extension de la route Oueslatia/ Haffouz    ARP-Gouvernement : La mesure frontalière S17 au centre des discussions    Tunisie: Le PDL est en tête des intentions de vote    Club Africain : Mohamed Ali Boughdiri, l'unique candidat à la présidence    Djerba au patrimoine mondial : La commission technique lance une large opération participative    Ridha Tlili: A quoi servent les politiques culturelles?    La fille de Nelson Mandela, Zindzi, meurt à 59 ans    Tunisie : La manifestation "les soirées de Hammamet" se déroulera du 25 juillet au 22 août avec 350 spectateurs par spectacle    Les musulmans de Bosnie pleurent leurs morts    A Idleb, les déplacés syriens craignent le pire    «Depuis quand les Nègres sont des artistes ! ?»    Libye: Haftar pose des conditions pour lever le blocus des ports et champs pétroliers    Un avertissement sans frais à Netanyahou    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les listes du PDP bien au rendez-vous sur les circonscriptions France1 et France2
Publié dans Leaders le 15 - 09 - 2011

Leaders poursuit le tour d'horizons des listes qui ont eu l'aval de l'ISIE ces derniers jours en France pour le rendez-vous électoral de l'Assemblée constituante, qui rappelons le aura lieu les 20, 21 et 22 Octobre comme pour tous les Tunisiens de l'Etranger.
En attendant de recevoir les bulletins et les présentations des partis indépendants, voici les deux listes du parti démocratique progressiste, parmi les partis politiques qui auront surement un rôle premier dans la future constituante.
France 1 (Nord)
1. Tarek Toukabri
Né en 1956 à Medjez el Bab.
Professeur de Mathématiques à l'Académie de Versailles, actuellement cadre Responsable Informatique.
Co-fondateur en 1988 et militant actif du « Rassemblement Socialiste Progressiste », (RSP actuel PDP). J'ai participé, entre autres, à la campagne électorale du RSP pour les Législatives de 1988 en Tunisie
Après une année à l'ENIT en Tunisie, mes convictions politiques se sont confirmées surtout dès mon arrivé en France en 1979.
Pendant 9 ans, en tant militant Actif au sein de l'UGET Ile-de-France (Union Générale des Etudiants de Tunisie) j'ai occupé plusieurs responsabilités sociales et politiques. En 1989, j'ai eu l'honneur de présider le 18e Congrès Extraordinaire de l'UGET en Tunisie et qui a mis fin à 17 ans de confiscation de l'UGET par le régime. Je rappelle que à cette période j'étais Militant actif de l'organisation politique de l'opposition tunisienne EL HAQIQA.
Depuis mon arrivée en France, et pour plus de 30 ans, j'ai été Militant Actif au sein des associations de l'immigration : Co-fondateur et militant de l'ATF (Association des Tunisiens en France), l'Association Maghrébine de Développement Social et Interculturel (Culture et Développement) à Montfermeil/Clichy-sous-Bois,
Mon investissement militant et mes engagements politiques ont pris réellement forme lors de ma participation active aux diverses actions des démocrates tunisiens contre la peine de mort et la condamnation à cette peine par Pendaison de Azzedine Cherif, Ahmed el Marghni et leurs défunts camarades suite à l'opération de Gafsa.
Dès cette époque et jusqu'à nos jours, j'ai privilégié les actions sur le terrain au sein de diverses organisations associatives syndicales et politiques de l'immigration tunisienne en France et dans les collectifs des luttes contre les dictatures en Tunisie, ainsi que pour le respect des Droits de l'Homme et contre toutes les formes de discriminations, de répressions et d'atteintes aux libertés Individuelles et Collectives.
2. Heger Arfaoui :
Heger Arfaoui, 25 ans, est la plus jeune candidate de la liste.
Centralienne de formation, elle est aujourd'hui doctorante à l'Université Paris VII. Durant ses études, elle s'est investie dans l'activité associative, défendant les intérêts des étudiants et animant les réseaux de son école. Militante au PDP et aux JDP (Jeunes Démocrates Progressistes), elle se bat pour les valeurs qui lui sont chères, à savoir la liberté d'expression sous toutes ses formes, le droit à l'information et à la transparence ainsi que la défense des revendications des jeunes et leur implication dans la vie publique.
3. Noureddine Krissaane :
Né à Tataouine en 1963, M. Noureddine Krissaane se rend dès l'âge de 17 ans en France où il découvre rapidement le monde du travail. Ainsi, entre 1985 et 1995, il est engagé dans différentes entreprises d'informatique. Ayant des qualités certaines de management, il gravit les échelons et devient très vite cadre informatique. Par la suite, il devient courtier, intermédiaire nécessaire entre ses clients souvent étrangers et l'entreprise France Galop.
Sa simplicité, son humanité et son sens de la morale sont particulièrement appréciés. Fier des Tunisiens et de leur révolution, c'est en 2011 qu'il s'engage dans un nouveau challenge, celui qui lui paraissait le plus noble, à savoir servir son pays en intégrant le PDP le parti politique qui pour lui était le plus à même d'amener la révolution à bon port. Fraichement arrivé, il fait tout de suite preuve d'initiative et organise une rencontre entre Ahmed Nejib Chebbi et les tunisiens de Belleville (Paris 20ème). Pour Noureddine un politicien est d'abord un homme du peuple, qui reste proche des occupations de tout le monde, et à leur service. Fort de ces qualités, Noureddine est élu par ses camarades de la Fédération de France à la troisième position de la liste France Nord du PDP pour les élections d'octobre 2011.
4. Heger Ben Djemaa
Assistante maternelle, fille d'immigrés, d'un milieu ouvrier modeste, arrivés en France à la fin des années 60, je fais partie des binationaux comme des milliers d'autres enfants de la 2e génération. En France, j'ai eu la possibilité de vivre libre de mes mouvements, d'user de ma liberté d'expression, de réunion, d'activité politique ou associative mais surtout dès 18 ans, la possibilité d'exercer mes droits et devoirs de citoyenne. Je me considère donc comme une privilégiée. Aujourd'hui, je me sens redevable envers la Révolution Tunisienne qui m'offre la possibilité de participer humblement mais avec détermination à l'aboutissement des aspirations démocratiques de mes compatriotes. C'est farouchement que je souhaite défendre une constitution qui place le citoyen au cœur de ses préoccupations et des institutions distinctes animées par ce seul intérêt. Que les Tunisiens et tunisiennes vivent dans un pays enfin libre, fier de son histoire, de son identité et résolument tournés vers le pluralisme et la vie démocratique est un objectif prioritaire. Concernant les tunisiens de l'étranger, je tacherai de leur être utile principalement dans les domaines suivants : leur reconnaissance pleine et entière dans la communauté nationale et l'amélioration des conditions d'immigration sous toutes ses formes. Sur un plan général, j'ai moi-même souvent été critique envers les politiques leur reprochant leur manque d'implication sur le terrain et leur autisme envers leur population. A travers, mon engagement au PDP, j'entends démontrer que le politique peut et doit être au service du citoyen et à son écoute.
5. Mohamed Ali Chammari
Mohamed Ai Chammari est né en 1981 à Tunis. Après une maitrise à l'Institut des Hautes Etudes Commerciales de Carthage, il rejoint la France en 2004 pour intégrer l'Ecole Supérieure de Commerce de Paris. Il obtient son Master Grandes Ecoles (spécialité ingénierie juridique et financière) en 2006. A la fin de ses études, il rejoint une banque d'affaires basée à Paris en tant que chargé d'affaires. Dans le cadre de ses missions, il conseille de grands groupes européens dans leurs opérations de croissance externe. Il est notamment amené, eu égard à sa connaissance de l'environnement économique tunisien, à conseiller ces grands groupes dans leurs opérations d'investissements en Tunisie. Issu d'une famille de militants et de haut commis de l'Etat, Mohamed Ali a rejoint l'équipe du PDP Paris après le 14 janvier afin de participer à l'élaboration du projet économique du parti et pour la participer à la transition démocratique du pays.
France 2 (Nord)
1. Mahmoud El May :
Ingénieur de Pétrole avec plus 25 ans d'expérience dans le négoce international de pétrole. M. El May est actionnaire et membre fondateur de Galaxy Energy Group (Groupe avec intérêts européens et Japonais) et Responsable des opérations dans la région MENA et Turquie. CEO des opérations du groupe en Turquie.
En Mars 2011, M. El May a crée avec des amis un comité de soutien du PDP en Tunisie, ou il occupe actuellement le poste de Responsable de la coopération internationale.
2. Amel Hamda L.Bouali :
Directrice d'un établissement bancaire. Amel souhaite apporter une plus value à l'économie tunisienne et développer le marché interne mais aussi les échanges internationaux. Amel se préoccupe également des tunisiens nés en France, de cette génération à une double nationalité et une double culture qui devraient participer à l'élan de la Tunisie. Amel souhaite que les tunisiens nés en France soient considérés enfin comme citoyens à part entière et que tous leurs droits soient reconnus mais aussi protégés par la loi.
3. Youssef Selmi
Ingénieur en électrochimie, vivant à Grenoble, originaire d'El Ala. Présent sur la scène de l'immigration tunisienne en France depuis 35 ans, président de l'ATI-CDR et d'un collectif d'habitants, militant reconnu et respecté à travers ses activités citoyennes. Youssef souhaite utiliser toutes ses expériences pour contribuer à bâtir une Tunisie nouvelle, telle que nous l'aimons. Une Tunisie libre, solidaire, tolérante, ouverte sur le monde, réellement démocrate et débarrassée de toute forme d'hégémonie, conforme à la vision et au programme du PDP, avec une justice indépendante qui veille sur les droits fondamentaux, et en particulier sur le droit des femmes.
4. Safia Zouaoui :
Ergonome, chef de projet/ psychologue cognitiviste diplômée de l'université Pierre Mendes France de Grenoble et de l'université René Descartes paris 5.
Professionnelle de l'innovation technologique dans le domaine de l'informatique et des nouvelles technologies ainsi que des sciences cognitives, Safia souhaite un renouveau dans le pays dans le domaine de l'innovation et des sciences en général.
5. Taoufik Bourgou
Maître de conférences (HDR) en Sciences Politiques, diplômé de Sciences Po Lyon, fondateur et directeur du Centre d'Etudes de la Politique et des institutions américaines, Université Jean Moulin Lyon 3. Pour la Tunisie, 3 ambitions, 3 projets :
- mettre en place une structure indépendante d'évaluation de la bonne gouvernance en matière de projets publics et privés.
- mettre en place la réforme du système de sécurité avec la mise en place d'une instance de protection de la constitution et des libertés fondamentales.
- dynamiser l'espace central de la Tunisie par la construction d'une nouvelle attractivité des zones centrales (désenclavement, décentralisation, partenariats public-privé de nouvelle génération).
Site web PDP pour France1 et France 2 : http://pdpfrance.com/.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.