Advans Tunisie finalise avec succès son premier emprunt obligataire    La Tunisie élue membre permanent du Forum International du Transport    Tunisie: Deux blessés graves dans un accident de la route à Enfidha    L'ISIE prolonge jusqu'au 15 Juin 2019 la période d'inscription sur les listes électorales des législatives    Seulement 12% des patrons de PME sont des femmes    Les pots-de-vin obligatoires pour travailler tranquillement, d'après 59% des managers des PME    Coupe du monde U20 : Tout ce qu'il faut savoir sur cette compétition    J-2 avant la clôture de l'appel à projets Village 2019 d'Orange Tunisie, avec l'appui de la Fondation Orange    Violence(s) Jalila Baccar et Fadhel Jaibi    Tunisie: Sauvetage de trois marins pêcheurs à Sousse après deux jours d'errements en mer    Nasser Al-Khelaïfi mis en examen pour corruption    Al Badil Ettounsi déplore ce à quoi est exposé le Chef du gouvernement et certaines personnalités politiques    Tunisie [Vidéo]: Des tonnes d'abricots jetés au marché central de Kairouan, explications de l'UTAP    Pluies temporairement orageuses à partir de demain    René Trabelsi salue toutes les unités militaires et sécuritaires veillant au bon déroulement du pèlerinage à La Ghriba    Epson lance une imprimante photo commerciale compacte    JCC 2019 : Un avant-goût du festival et 3 nouveautés révélées à Cannes    [Vidéo] : Violence et chaos après la fin du match du match ESM–CA    Tunisie: Possibilité de créer une entreprise en 48 heures, selon le directeur de l'API    LdC, Finale aller, Espérance: Ce soir, dernier entrainement avant d'affronter le Wydad    Tunisie [Photos]: Saisie de marchandises de contrebande d'une valeur de 7 millions de dinars    Des hommes d'affaires juifs veulent investir en Tunisie, déclare René Trabelsi    Mouvement de protestation, lundi prochain, de l'association de sauvetage des tunisiens bloqués à l'étranger    Real Madrid: Eriksen officialisé après la finale de la Ligue des Champions??    20 500 nouveaux postes d'emplois dans l'industrie    Moncef Kartas a quitté la Tunisie pour l'Allemagne    Tunisie: Moncef Marzouki candidat du parti Al-Harak et du mouvement Wafa pour la prochaine présidentielle    Tunisie: Descentes dans les cafés ouverts le jour de Ramadan, précisions du ministère de l'Intérieur    CAN 2019 : 27 joueurs présélectionnés pour le Mali    Football : Les plus importants matchs de ce jeudi et retransmission TV    Libye : Haftar à Macron : Pas question de cessez le feu à l'état actuel    Plusieurs centaines de manifestants pacifiques jugés par contumace à Gafsa, dénonce Amnesty International    Mobilisation d'un public marocain nombreux vendredi prochain lors du match Wydad de Casablanca – Espérance Sportive de Tunis à Rabat    Tunisie: Réseaux sociaux dans la campagne électorale, Ennahdha met en garde contre les ingérences étrangères    En photo : Habillée par Ali Karoui, la compagne de Cristiano Ronaldo fait sensation au festival de Cannes    Harrissamayo    Le rappeur franco-Tunisien Swagg Man édite un clip “5alina n3ichou” qui fait le buzz (vidéo)    Youssef Chahed ouvre à Djerba le congrès « La Cohabitation pacifique entre les religions », à l'occasion du pèlerinage juif de La Ghriba    Un Tunisien de 18 ans expulsé d'Italie pour avoir rallié le djihadisme    En vidéo : Rumeurs de divorce, la réaction de Sami Fehri fait rire la toile...    Un aéroport saoudien frappé par les Houthis    Tunisie – Djerba : Le ministère du tourisme va aider à la réussite du festival d'Ulysse et à la restauration du théâtre de plein air    Pourquoi Siam Ben Youssef a-t-il décidé de mettre fin à sa carrière internationale ?    “Sacré Qallaline !”, un voyage dans l'univers magique et codé de la céramique à Dar Lasram    Nouvelle Zélande: l'auteur des attentats de Christchurch, inculpé d'acte terroriste    Tunisie : une secousse tellurique de 2,7 degrés enregistrée à Métlaoui    Cannes 2019 : l'acteur Mohamed Dhrif primé aux Critics Awards de l'ACC    Une mosquée incendiée dimanche dernier dans l'Etat du Connecticut aux Etats-Unis    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un humour intelligent !
Publié dans Le Temps le 16 - 06 - 2017

El-Afcha mon amour'' est un one women show d'actualité avec un texte coécrit par Wajiha Jendoubi et Jamel Arfaoui. La pièce qui fête son 5ème anniversaire en 2017, tourne autour du personnage d'El-Afcha, une vieille fille à la quarantaine qui, tout d'un coup, commence à souffrir d'une perturbation hormonale passagère se manifestant par une forte poussée de la barbe et des cheveux. Elle n'est pas adaptée à l'environnement extérieur ni à l'état anarchique du pays, lui dit le docteur.Dans sa quête du remède, elle découvre finalement que c'est elle le pays.
Elle part à la recherche d'un remède magique pour son mal. Dans cette pièce, on ne peut que saluer la performance en solo de Wajiha Jendoubi, qui triomphe tous les soirs sur les planches du Théâtre. Etonnante, drôle, audacieuse, son one-man-show est un concentré de délires en tout genre, parfaitement maîtrisés, tant dans les textes que dans la gestuelle. On découvre un vrai talent, une forte présence scénique et un univers très personnel. Et c'est durant cette recherche qu'elle nous brosse un tableau de la société tunisienne de 2013. Deux heures ont suffi au comédienne pour casser, démythifier, mettre à nu, tout ce qu'il lui passe par la main, le regard, le verbe surtout, et ce, au grand plaisir du public. Wajiha nous a offert ce soir , un concentré de rire et d'émotion d'où l'on sort l'esprit allégé des contraintes et pressions, et le sourire aux lèvres. Sa poésie nous étreint le coeur avec tendresse, et sa performance corporelle et sonore (sans le moindre accessoire) nous épate.Cette comédienne nous emmène dans l'imagination sans limite d'un comédien solitaire. Elle nous emporte dans sa folle aventure avec ses anecdotes drôles qui traitent des quartiers populaires, du mariage, . Ça bouillonne dans l'esprit de Wajiha, elle a comme un surplus de conscience qui l'entraîne dans une quête perpétuelle sur le pourquoi du comment. Qu'il s'agisse des petites choses du quotidien ou de réflexions sur le sens de la vie, le petit monde de cet humoriste nous éclaire sur le nôtre jusqu'à nous donner le vertige. Wajiha, un joyeux anxieux qui sait transformer ses angoisses et ses névroses en force de vie et de rire avec une créativité verbale débordante. Ses gestes sont précis, ses expressions du visage et sa voix changent d'un personnage à l'autre, et son texte, bien écrit, est servi par un jeu d'une précision parfaite. . Wajiha incarne durant son spectacle des dizaines de personnages. Elle change parfois de langue pour communiquer avec son public en égyptien . El-Afcha mon amour''c'est les choses de la vie. C'est un one woman bourré d'humour et de sincérité. A la présence scénique de l'actrice s'ajoute dans la pièce une projection sur écran. Des moments conçus comme des flashbacks pendant lesquels les spectateurs replongent dans la période d'après révolution. Wajiha clôture son one man show par une note d'espoir tout en essayant d'éclairer les spectateurs sur le projet de société que l'on doit construire ensemble. Un appel à la liberté, à la démocratie, à une Tunisie nouvelle... Wajiha s'en est acquittée à bon compte. Elle a été récompensée, à la fin du spectacle, par une longue standing-ovation et nous promet un autre spectacle pour cet hiver

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.