Ligue des champions de l'UEFA : Voici les résultats des matchs de ce mardi    Tunisie-Kef: Les organisations et associations demandent la nomination d'un délégué dans la région de Kalaat Senan    Tunisie: Lotfi Zitoun analyse la période postrévolutionnaire    ARP : Démarrage de l'examen du budget du ministère des Domaines de l'Etat de 2021    Le ministère de la femme signe une convention avec l'association "wallah we can" pour une meilleure protection des enfants victimes de violence sexuelle    Tunisie: L'imam Ridha Jaouadi réclame l'application de la peine de mort    ARP : Nécessité de la création de l'Agence tunisienne de gestion de la dette "Tunisie Trésor"    USA-Elections présidentielles: Le camp Trump mène une énième action en justice    Tunisie | Récupération de 1705 échantillons de fourrages auprès de la Banque australienne de gènes    La Tunisie en tête de liste des pays les plus opaques, en matière fiscale et financière    Tunisie: Faycel Tebbini appelle le président de la République à prendre les mesures qu'impose l'état d'exception    La CDC remporte le prix «HR Awards Tunisia 2020»    Coronavirus-Kef: Sur 64 test réalisés, 63 positifs    Une ambulance transportant 5 patients de Corona se renverse sur la route    Des romans à découvrir    Bader Dridi remporte le trophée de meilleur clip vidéo    Prix du meilleur film au Festival du film arabe de Zurich pour Tlamess    En vidéo : Au moins deux morts et 15 blessés percutés par une voiture dans une zone piétonne en Allemagne    Droits des femmes, les recommandations des experts    Un 'Nouvel Elan' sur la voie du progrès pour la Banque ATB    Ligue 1 : Le Stade Tunisien autorise l'attaquant nigérian Sikiru à rejoindre le FUS Rabat    Le taux mensuel moyen du marché monétaire s'établit à 6,13%, en novembre 2020    L'UE et la Tunisie d'accord pour booster le tourisme culturel    Les Tunisiennes Aicha Ben Miled et Najla Ben Abdallah en lice pour le César de la Révélation de 2021    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 01 Décembre 2020 à 11H00    Le nouvel hôpital militaire de Sfax dédié aux patients Covid    Etablissements scolaires, 27 décès depuis la rentrée    NEWS | Dahmen, un portier en or    L'ESS engage le brésilien Jorvan Vieira : Un vieux routier de l'Afrique    Toute l'histoire, sur l'ami de Seifeddine Makhlouf,, inventeur du médicament contre Corona    Vers un renforcement du partenariat du tourisme culturel entre la Tunisie et l'UE    CONDOLEANCES : Lotfi Saffar    Cavani s'excuse après un message jugé raciste    Programme «DJ Academy for Girls » : Le DJing engagé    La pénurie d'eau touche plus de 3 milliards de personnes à travers le monde (FAO)    Cette photo prise dans une unité Covid-19 devient virale    ES Tunis : Deux semaines d'indisponibilité pour le trio Derbali-Yaacoubi-Besghaier    Covid-19 : 518 nouvelles contaminations et 41 décès enregistrés le 29 novembre 2020    La BNA et la BH BANK unies avec l'Association Nourane contre la Covid+ : « seul on va vite, ensemble on va loin »    Le court métrage tunisien "Au pays de l'oncle Salem" remporte le premier prix du festival international du court métrage Ecriture et Image de Pescara    Météo: Prévisions pour mardi 1er décembre 2020    Rohani accuse Israël de vouloir semer le "chaos"    Des chrétiens tués par des terroristes de Daesh    Début de la "Phase finale" de l'offensive dans le Tigré    Le confinement selon Wided Zoghlami    La date de la fin de la pandémie de Covid-19 révélée    Abdallah Chamekh, réalisateur du documentaire «le bois sacré», à La Presse : «La caméra ne croit pas à la géographie»    [TRIBUNE] Deux siècles après, Haïti redevient le plus peuplé de la Caraïbe    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La solidarité en partage
Publié dans Le Temps le 14 - 08 - 2020

Dans ce nouvel opus à paraître aux éditions Arabesques, Jean Fontaine témoigne d'un chemin de vie et d'une fidélité exemplaire à sa mission en Tunisie.
Durant des décennies, Jean Fontaine a réalisé un important travail de fond afin de documenter la littérature tunisienne. Une dizaine d'ouvrages et des centaines d'articles essentiellement parus dans la revue IBLA lui ont permis de recenser cette littérature.
Une anthologie
de la littérature tunisienne
Il s'agit à vrai dire d'un travail de titan car il fallait suivre toutes les parutions, en rendre compte puis les placer dans des dynamiques globales et ainsi les insérer dans la tectonique et les méandres de la production littéraire. Sans faille, avec une patience proverbiale et une rigueur de chaque instant, Jean Fontaine traversera les décennies et même les siècles pour aboutir à une anthologie de toute la littérature tunisienne. Son chef d'oeuvre paraîtra en trois tomes et constitue une référence incontournable pour les chercheurs et l'ensemble des lecteurs. Arabisant et fin lettré, Jean Fontaine qui est aussi issu des rangs de l'université tunisienne nous aura ouvert de nombreuses perspectives et aura aussi permis de désenclaver toute une littérature grâce à ses réseaux de lecteurs à travers le monde.
En effet, alors qu'il dirigeait la revue IBLA, Fontaine a pu grâce à ses recensions et notes critiques, faire parvenir l'écho de notre littérature dans de nombreuses bibliothèques universitaires. Ses livres ont fait le reste, offrant une visibilité d'ensemble aux différents mouvements littéraires qui se sont suivis en Tunisie depuis l'indépendance. Vu rétrospectivement, ce travail s'est avéré essentiel et donne à son auteur une grande envergure dans la structuration d'une critique chronologique de la littérature tunisienne. S'il s'est consacré à ce travail, en s'y vouant comme pour un sacerdoce, Jean Fontaine a aussi beaucoup écrit et témoigné. Outre son travail d'anthologie, il a publié de nombreux ouvrages à la tonalité plus personnelle. Ces livres parfois intimistes constituent un autre pan, tout aussi remarquable dans l'oeuvre d'un auteur qui nous aura donné à lire plus d'une trentaine d'ouvrages.
Des témoignages
sur notre présent
Agrégés, certains des livres de Jean Fontaine mériteraient d'être publiés chez Plon, dans l'emblématique collection "Terre Humaine". Ces livres sont de fait un témoignage chrétien au sens étymologique du terme. Ils restituent le parcours spirituel, les travaux et les jours d'un prêtre catholique qui a passé plus de six décennies dans un pays du Maghreb. Arrivé en Tunisie en 1956, Jean Fontaine n'avait que vingt ans et ne quittera plus ce qui allait devenir son pays d'adoption. Le matheux qu'il était deviendra un distingué arabisant, auteur d'une thèse sur Tawfik El Hakim soutenue en 1977 après un passage de neuf ans à l'université tunisienne.
Plongé dans ses responsabilités de conservateur de bibliothèque et de directeur de revue, Fontaine laissera rarement affleurer sa subjectivité. Rares étaient celles et ceux qui connaissaient ses engagements parallèles.
Et pourtant, l'homme ne dételait jamais, se consacrant aux prisonniers en tant qu'aumônier, soutenant les malades du sida, accompagnant les Africains subsahariens.
Ce vécu, il le raconte dans ce nouveau livre intitulé "Solidaire aller-retour" à paraître aux éditions Arabesques. Se voyant en "migrant inversé", Fontaine raconte dans ce livre comment le don initial enclenche la reconnaissance, comment une solidarité en fait naître d'autres en retour. Ces translations généreuses éclairent le chemin d'un homme et donnent un sens à une vie prise dans sa singularité et dans le déploiement d'une bonne volonté.
Avec ce nouvel opus, Jean Fontaine complète ses témoignages antérieurs qu'ils soient spirituels comme dans "Itinéraire dans le pays de l'autre" ou plus réflexifs comme dans "La blessure de l'âne" ou "Points de suspension". Ces quatre ouvrages constituent un ensemble, un tournant entamé à la fin des années 1990. Entre vécu et analyse, l'auteur y restitue un chemin de vie marqué par l'humilité, l'amour d'autrui, la compassion et le contentement. Assurément, des ouvrages dignes de "Terre Humaine" et en tous cas, des livres qui placent leur auteur dans le sillage lumineux des nombreux pères blancs qui ont voué leur vie à la Tunisie.
À lire ce nouvel ouvrage de Jean Fontaine pour y retrouver autant les reflets de ses engagements que des chroniques tunisiennes profondément ancrées dans le vécu et le partage du chemin.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.