Dernière Minute – Coronavirus : 61 nouveaux décès et 2.185 nouvelles contaminations, les 17 et 18 octobre    Chebba s'embrase, Wadiî Jari sous le feu des critiques    La Tunisie est devenue un Etat facebookien ?    Exercice naval tuniso-français au large des côtes françaises (Défense)    Banque mondiale : L'économie tunisienne devrait ralentir de 9,2% au lieu de 4% en 2020    Trump prédit "une vague" républicaine    Dix chefs d'Etat et de gouvernement africains appellent les dirigeants du monde entier à accroître leurs investissements en faveur du FIDA    Tunis Ré : Légère baisse du chiffre d'affaires    Coronavirus a accru la défiance des gens à l'égard des pouvoirs    Ouverture, aujourd'hui de la saison de la chasse des grives et des étourneaux    Le Liban marque le 1er anniversaire du soulèvement populaire    Treize civils tués en Azerbaïdjan, le président crie vengeance    Oscars 2021: Le CNCI appelle les producteurs tunisiens à soumettre leurs films avant fin octobre    La Fondation BNA et Nourane organisent un marathon digital pour lutter contre le cancer du sein    La visite de Kaïs Saïed en Italie reportée    La proposition d'amendement du décret-loi n°2011-116 examinée en plénière mardi    Grève de deux jours dans toutes les municipalités du pays    Epson annonce sa première imprimante grand format à encre résine    Les professeurs d'éducation physique, en chômage depuis 10 ans, en Sit-in ouvert devant le Ministère de la Jeunesse et Sports    La Tunisie parmi les ‘'3 premiers pays'' à acquérir le vaccin anti-covid-19    Des militaires libyens des deux camps en conflit discutent d'un cessez-le-feu à Genève    ATI : Ouverture d'une Agence Commerciale à Tunis    Baisse des investissements internationaux en Tunisie de 26,4%, à fin septembre 2020    France: Marine Le Pen réclame une « législation de guerre » contre l'islamisme    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 19 Octobre 2020 à 11H00    Top trois des plus fortes augmentations de budget : Education, Intérieur et Défense    Examen de la coopération tuniso-hongroise dans le domaine juridique et judiciaire    Courrier des lecteurs | Le courage de réformer    Tunisie : Hichem Mechichi commente l'affaire FTF-CS Chebba    Première interview télévisée du chef du gouvernement Hichem Mechichi : «L'Etat est capable de faire face à la pandémie»    MEMOIRE : Salem LIMEM    Tunisie : Mechichi affirme que les dons versés au fonds 1818 n'ont pas encore été exploités    Focus Business | La relance des activités est possible    L'UNESCO appelle tous les professionnels de la culture à participer à une édition spéciale en ligne, ResiliArt    D'un sport à l'autre | Athlétisme : place au cross d'ouverture    Volleyball | CA – Section féminine : Le droit de rêver...    La France ordonnera l'expulsion de 231 fichés S pour radicalisation    Une amélioration de 6 milliards de dinars pour les revenus en 2020, annonce Kooli    En marge de Tunisie-Nigeria | Moncef Chergui – Ancien défenseur international : «Meriah était emprunté»    Mechichi : Mes relations avec le chef de l'Etat sont excellentes    Météo : Ciel partiellement voilé et températures en légère hausse    Tunisie : Le Projet du Budget de l'Etat 2021 en 10 points    Mes odyssées en Méditerranée: Trapani-Tunis : les premières Loges maçonniques italiennes en Tunisie    le metteur en scène et comédien Naoufel Azara, à la presse: « Les idées simples changent le monde »    Cheikhs en confidences: Sfax en profondeur, un roman qui nous replonge dans l'atmosphère des années 50    La mystérieuse Dame de Carthage    Le Festival de la musique tunisienne passe à la trappe    «Nazilet Dar Al Akeber» (Le cataclysme de la maison des notables) de Amira Ghnim, «Comar d'or» du roman arabe : Un véritable joyau de la création romanesque tunisienne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«Don Quichotte...» à l'ouverture de la saison du théâtre
Publié dans Le Temps le 19 - 09 - 2020

« Don Quichotte tel qu'on le voit » de Chadly Arfaoui ouvre la saison théâtrale du côté de la Cité de la culture. C'est une pièce de 55 minutes qui renoue avec l'esprit justicier et les aventures rocambolesques de Don Quichotte de Cervantès.
Don Quichotte, le personnage désopilant qui a fait son entrée dans l'imaginaire collectif de l'humanité et qui a inspiré l'expression « se battre contre des moulins à vents » devenu au fil des temps l'adage de ceux qui se retrouvent un jour ou l'autre entrain de combattre des chimères. Don Quichotte , à l'imagination débordante prend les auberges pour des châteaux et les paysannes pour des princesses... Sur la scène du théâtre Chadly Arfaoui nous en livre une mouture moderne en nous proposant la parodie des temps présents que campent deux personnages principaux, la représentation sur scène de Don Quichotte et de son serviteur Sancho...
Le livre de Cervantès,
un classique
de la littérature universelle
Dans la pénombre des lieux, deux personnages font leur entrée sur scène en moto. C'est plutôt cocasse. C'est aussi un baromètre surprenant pour annoncer les temps qui passent mais sans que les esprits imbus de justice ne changent.
Et si la tenue de Don Quichotte fait allusion à celles du siècle de la Renaissance, de multiples clins d'oeil nous rappellent notre époque moderne, comme les panneaux de signalisation qui montrent le chemin à suivre ... une manière de montrer que nos chemins sont balisés et qu'il ne faut point essayer de d'y dévier au risque de se faire prendre pour un fou, un Don Quichotte.
L'humour et l'intérêt du récit reposent en grande partie sur ce décalage entre le roman de Cervantès et la mouture moderne que confère le metteur en scène à ce classique de la littérature universelle. Les actes se déroulent en suivant le chemin de quelqu'un qui ne voit pas ce qui se passe sous ses yeux et qui interprète mal les signes exposés.
On finira par comprendre que l'idéal chevralesque de Don Quichotte est le propre de nombreuses personnes qu'on retrouve dans notre vie quotidienne. Des personnes qui se croient en mission dans un monde remplis d'écueils mais finissent par se confronter à la violence de la réalité...dans un monde où les valeurs morale sont en totale perdition.
M.B.G.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.