Faouzi Daâs répond à Rached Khiari et le défie    Tunisie – Rym Mahjoub infectée au covid malgré sa vaccination    Tunisie – VIDEO : Mekki : Personne n'a le droit d'interpréter la constitution    Rached Khiari lance de graves accusations à l'encontre de Kaïs Saïed et promet des fuites    Injection de 31 millions de dinars pour réparer la flotte de Tunisair    Augmentation des prix des carburants    Affaire de la BFT | Une séance d'audition du ministre de Domaines de l'Etat à huis clos à l'ARP    Tunisie : La dernière des dernières de chez Tunisair... Inouï    Grève des agents de l'ATTT - Le report des dates de rendez-vous des visites techniques se fera gratuitement    Espace | Vol d'un hélicoptère sur Mars    Décès de Amor Latiri    Tunisie: Hanen Ftouhi renonce à sa nomination à la tête de Shems Fm    Le PNUD TUNISIE et Attijari bank organisent le Hackathon Tekصح vers une santé plus connectée en Tunisie    Mood Talent organise sa 36e édition à Dar El Marsa du 23 au 25 avril    Commerce extérieur : aggravation du déficit commercial au premier trimestre    Les professionnels de la santé contestent la note ministérielle leur interdisant de traiter avec les médias sans autorisation préalable    Tunisie: kais Saied présente ses condoléances à son homologue égyptien    "Covid'Art Espoir" s'engage pour CoviDar    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 19 Avril 2021 à 11H00    Un aperçu de quelques produits Huawei de la nouvelle stratégie 1+8+N    Ooredoo lance une édition limitée de 4G Boxes aux couleurs de PSG    Tunisie-Neji Jmal: Kais Saied nous pousse vers l'inconnu [Vidéo]    Tunisie: Kais Saied, commandant suprême des forces armées "militaires et sécuritaires": La foire aux arguments    Tunisie – Coronavirus: Nouvelles mesures du 18 au 30 avril, que risque-t-on en cas d'infraction?    Tunisie: Le point sur l'état d'avancement de la campagne nationale de vaccination    Dans sa lettre de l'autre rive à Hannah Arendt : Le J'accuse de Sophie Bessis    Ooredoo lance une édition limitée de 4G Boxes aux couleurs de PSG    Tunisie : Le mois du patrimoine en ligne du 18 avril au 18 mai    Tunisie – météo : Légère hausse des températures avec quelques pluies    Classement WTA : Ons Jabeur grimpe à la 25ème place, historique !    Les indiscrétions d'Elyssa    Volleyball | Championnat d'Afrique des clubs – 1er tour : A la portée de l'EST et du COK    One Tech Holding propose la distribution de 0,250 dinar par action    Première sportive tunisienne et africaine à être sacrée dans le JIU-JITSU brésilien : Hajer Jelili, une championne-née    Handball | Nationale A – 1ère journée play-off : Le CA piège l'ESS    Le président de la République présente ses condoléances à son homologue égyptien suite à un accident du train    Des mesures contre les contrevenants qui ne se conforment pas à la décision d'interdiction de la circulation des véhicules    Qui y a-t-il derrière les catastrophes en Egypte et à qui profitent-elles ?    Tunisie-Ligue 1 (J19 - matchs en retard): le programme de ce dimanche    Foot-Europe: le programme du jour    Mes odyssées en Méditerranée: Cachez-moi ces images que je ne saurais voir…    «Le Cadeau» de Farah Nabulsi: Court simple et très émouvant    Exposition «States of Exception», du 25 Mars au 2 Mai, à la station d'art B7L9 (Bhar Lazreg): Les œuvres de Thameur Mejri annonciatrices d'une nouvelle ère    Par Henda Haouala – La série TV « Ken ya Makenech » : délicieuse, grave et soignée    La prochaine mission habitée vers la Lune se fera dans un vaisseau de chez SpaceX    La Russie interdit l'entrée sur son territoire de responsables de l'administration Biden    Sfax | 3 migrants clandestins secourus et 21 corps repêchés    Tunisie: Vers l'inscription de deux sites Tunisiens dans le patrimoine mondial de l'Unesco    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Pour échapper au Covid, ouvrez ces livres
Publié dans Le Temps le 04 - 10 - 2020

p class="p1" style="text-align: justify; text-indent: 8.5px; font-variant-numeric: normal; font-variant-east-asian: normal; font-stretch: normal; font-size: 10px; line-height: normal; font-family: "Times New Roman";"La crise sanitaire mondiale réduit les occasions de voyages, les sollicitations de dépaysement, les envies de découvertes. Les avions sont cloués au sol et la promiscuité entre passagers dans les trains et les gares rend audacieux un modeste déplacement en train. Nous voici contraints de mettre nos pas dans ceux de Xavier de Maistre et ses Voyages autour de ma chambre (1794), lui-même imité par Maurice Rheims qui, en 2000, publiait Nouveau Voyage autour de ma chambre. En un mot comme en cent : ouvrir un livre, c'est prendre la route, cingler les océans ou changer de continent. Voici quelques invitations à l'évasion... p class="p2" style="text-align: justify; text-indent: 8.5px; font-variant-numeric: normal; font-variant-east-asian: normal; font-stretch: normal; font-size: 10px; line-height: normal; font-family: "Times New Roman"; min-height: 11px;" p class="p3" style="text-align: center; font-variant-numeric: normal; font-variant-east-asian: normal; font-stretch: normal; font-size: 15px; line-height: normal; font-family: "Myriad Pro";"73° Nord de Frédéric Thiriez p class="p2" style="text-align: justify; text-indent: 8.5px; font-variant-numeric: normal; font-variant-east-asian: normal; font-stretch: normal; font-size: 10px; line-height: normal; font-family: "Times New Roman"; min-height: 11px;" p class="p1" style="text-align: justify; text-indent: 8.5px; font-variant-numeric: normal; font-variant-east-asian: normal; font-stretch: normal; font-size: 10px; line-height: normal; font-family: "Times New Roman";"En 2030, le réchauffement climatique ouvre des voies navigables nouvelles au pôle Nord, réveillant les tensions diplomatiques et militaires entre les superpuissances et les pays frontaliers. Un supertanker s'échoue à quelques milles des côtes du Groenlandl provoquant une crispation internationale qui vire aux prémices de la guerre mondiale lorsqu'un sous-marin américain disparaît. La présidente française prend les choses en main. Avec son homologue américaine, elle tente de ramener la raison et de calmer l'instinct grégaire d'un Vladimir Poutine vieillissant, mais toujours affûté quand arrive le temps des grandes manœuvres. Roman d'anticipation, 73° Nord transporte le lecteur dans les profondeurs de l'Arctique, dans les antichambres des palais des chefs d'Etat, dans les couloirs de l'ONU. Son auteur tient jusqu'au bout le suspense pour un dénouement inattendu... p class="p2" style="text-align: justify; text-indent: 8.5px; font-variant-numeric: normal; font-variant-east-asian: normal; font-stretch: normal; font-size: 10px; line-height: normal; font-family: "Times New Roman"; min-height: 11px;" p class="p3" style="text-align: center; font-variant-numeric: normal; font-variant-east-asian: normal; font-stretch: normal; font-size: 15px; line-height: normal; font-family: "Myriad Pro";"L'Autre Rimbaud de David Le Bailly p class="p2" style="text-align: justify; text-indent: 8.5px; font-variant-numeric: normal; font-variant-east-asian: normal; font-stretch: normal; font-size: 10px; line-height: normal; font-family: "Times New Roman"; min-height: 11px;" p class="p1" style="text-align: justify; text-indent: 8.5px; font-variant-numeric: normal; font-variant-east-asian: normal; font-stretch: normal; font-size: 10px; line-height: normal; font-family: "Times New Roman";"Dans la famille Rimbaud, je demande Frédéric, le frère aîné. On connaissait Vitalie, la mère inflexible et autoritaire, Isabelle, la sœur qui veilla le poète malade, Paterne Berrichon, son mari, qui voulut avec l'appui de sa femme et de sa belle-mère capter la mémoire et la biographie d'un beau-frère qu'il n'a jamais connu. Frédéric était le plus proche d'Arthur. Ils ont fréquenté la même école, les mêmes professeurs, fait ensemble les 400 coups. Moins doué que son cadet, il s'est opposé à leur mère, épousa une femme qui n'avait pas l'heur de lui plaire et fut poursuivi par son éternelle vindicte. Le journaliste David Le Bailly a voulu démêler le bon grain de l'ivraie. Il a retrouvé les descendants de cette drôle de famille pour tenter avec eux de faire la part des choses. Peine perdue ! Frédéric Rimbaud reste, malgré les années, le vilain petit canard dont on connaît à peine le lieu de sépulture et que l'on considère encore comme un « simple d'esprit ». Moitié enquête, moitié roman, L'Autre Rimbaud est un livre à mettre entre toutes les mains. Les adorateurs du poète, les exégètes des vers de Verlaine et de Rimbaud, les bourgeois bien rangés, les rebelles, ceux qui fantasment le périple africain du jeune homme trouveront leur compte dans ce livre ambitieux qui ne sombre ni dans l'angélisme ni dans la réhabilitation à marche forcée d'un personnage mal-aimé par les biographes du génial poète. p class="p2" style="text-align: justify; text-indent: 8.5px; font-variant-numeric: normal; font-variant-east-asian: normal; font-stretch: normal; font-size: 10px; line-height: normal; font-family: "Times New Roman"; min-height: 11px;" p class="p3" style="text-align: center; font-variant-numeric: normal; font-variant-east-asian: normal; font-stretch: normal; font-size: 15px; line-height: normal; font-family: "Myriad Pro";"La Grâce de Thibault de Montaigu p class="p2" style="text-align: justify; text-indent: 8.5px; font-variant-numeric: normal; font-variant-east-asian: normal; font-stretch: normal; font-size: 10px; line-height: normal; font-family: "Times New Roman"; min-height: 11px;" p class="p4" style="text-align: justify; text-indent: 8.5px; font-variant-numeric: normal; font-variant-east-asian: normal; font-stretch: normal; font-size: 9.5px; line-height: normal; font-family: "Times New Roman";"Fils de famille bien né, Thibault de Montaigu a traversé peu avant ses quarante ans une crise existentielle. Le fêtard matérialiste et attaché à son confort a été saisi d'une crise mystique doublée d'une dépression. Au moment de sombrer, il comprend que l'un de ses oncles a vécu la même situation quasiment au même âge. Un peu rasséréné, il part à la chasse des témoins et des souvenirs pour mieux retracer la vie de Christian, devenu frère franciscain sur le tard. Le livre oscille entre ces deux existences, mais fait la part belle à l'oncle trop tôt disparu. On évite les clichés, car loin d'être un havre de repos, la vie religieuse de Christian fut parsemée d'embûches, de déceptions, de trahisons, d'espoirs déçus, de projets avortés. Mais au fil des pages, le lecteur découvre un personnage attachant, patient, un peu mis à l'écart par sa famille et qui, toute sa vie, s'arrangea avec sa conscience, ses empêchements, son mal de vivre. La Grâce est un livre qui ne sombre jamais dans le pathos et aborde de front les secrets familiaux et les tourments de l'indécision. p class="p2" style="text-align: justify; text-indent: 8.5px; font-variant-numeric: normal; font-variant-east-asian: normal; font-stretch: normal; font-size: 10px; line-height: normal; font-family: "Times New Roman"; min-height: 11px;" p class="p3" style="text-align: center; font-variant-numeric: normal; font-variant-east-asian: normal; font-stretch: normal; font-size: 15px; line-height: normal; font-family: "Myriad Pro";"Sale Bourge de Nicolas Rodier p class="p2" style="text-align: justify; text-indent: 8.5px; font-variant-numeric: normal; font-variant-east-asian: normal; font-stretch: normal; font-size: 10px; line-height: normal; font-family: "Times New Roman"; min-height: 11px;" p class="p1" style="text-align: justify; text-indent: 8.5px; font-variant-numeric: normal; font-variant-east-asian: normal; font-stretch: normal; font-size: 10px; line-height: normal; font-family: "Times New Roman";"Le titre ne laisse guère d'ambiguïté. On sait d'emblée ce que l'on va trouver derrière la couverture de ce premier roman. Pierre issu d'une famille versaillaise « sans histoire apparente » est enfermé dans son milieu social. Condamné pour violence conjugale, il rembobine le fil de sa vie pour mieux extérioriser les brimades, les insultes, les coups et les orages qui rythment sa vie. Un frère dépressif, un père jamais satisfait du parcours de ses enfants, une mère tantôt faible tantôt mégère. C'est ainsi que cahin-caha le narrateur tente de s'extirper de cet univers. Le mariage est le plus sûr moyen d'y parvenir. Mais on n'échappe pas si facilement à sa mauvaise pente naturelle. Sale Bourge pourrait être le En finir avec Eddy Bellegueule dans un milieu bourgeois. Voici un récit dérangeant, intelligent et implacable. p class="p2" style="text-align: justify; text-indent: 8.5px; font-variant-numeric: normal; font-variant-east-asian: normal; font-stretch: normal; font-size: 10px; line-height: normal; font-family: "Times New Roman"; min-height: 11px;" p class="p3" style="text-align: center; font-variant-numeric: normal; font-variant-east-asian: normal; font-stretch: normal; font-size: 15px; line-height: normal; font-family: "Myriad Pro";"La Faucille d'or d'Anthony Palou p class="p2" style="text-align: justify; text-indent: 8.5px; font-variant-numeric: normal; font-variant-east-asian: normal; font-stretch: normal; font-size: 10px; line-height: normal; font-family: "Times New Roman"; min-height: 11px;" p class="p1" style="text-align: justify; text-indent: 8.5px; font-variant-numeric: normal; font-variant-east-asian: normal; font-stretch: normal; font-size: 10px; line-height: normal; font-family: "Times New Roman";"Anthony Palou n'abuse pas de la disponibilité de ses lecteurs. La Faucille d'or est son troisième roman en vingt ans, après Camille en 2000 et Fruits & Légumes en 2010. Un journaliste désabusé et en fin de parcours enquête dans le Finistère sur la disparition d'un marin-pêcheur. Sa première tâche est de se faire une place et des camarades au bar du village. Bien lui en prend
tant tous les témoins, acteurs et grandes gueules du coin viennent s'attarder sur le zinc de l'établissement. Ses interlocuteurs en savent plus qu'ils ne veulent bien le dire, mais de lourds secrets viennent entraver la manifestation de la vérité. La Faucille d'or est tout à la fois un romanquête, une déclaration d'amour à la Bretagne, une réflexion pessimiste sur la vérité du travail journalistique, une galerie de portraits de personnages attachants, méfiants mais hauts en couleur. On se laisse gagner par cette histoire austère mais bien menée.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.