Report de la réunion du conseil de la Choura    Tunisie – La police opère une descente sur le domicile de Mohamed Affes    URGENT: Etat de santé de Rached Ghannouchi    Saïed appelle l'association des banques à baisser le taux d'intérêt en vigueur    Tunisie – A peine libéré, Le député Maher Zid arrêté dans l'affaire de l'aéroport    Béchir Akremi assigné à résidence sur décision de Ridha Gharsallaoui    Les gouverneurs du Grand Tunis mettent fin aux mesures d'interdiction de circulation des véhicules pendant les week-end    Ghannnouchi s'accapare la page Facebook de l'ARP Des députés dénoncent    Mercato : Wajdi Kechrida découvre la Serie A    Jeux Olympiques – Athlétisme : Abdessalem Laayouni en demi-finale    Tunisie: Péril imminent. Oui, péril vraiment imminent !    Un cas de champignon noir enregistré à Sousse    Reprise du trafic des trains de transport des phosphates et des marchandises    Covid-19 : Signature lundi prochain d'un accord de partenariat autorisant la vaccination dans les cabinets privés    Ligue 1 : la FTF reporte le délai d'engagement des clubs pour la nouvelle saison    Walid Jalled: La présidence du Parlement n'est pas une institution    Déclarations fiscales: Appel à la régularisation    Le Chef de l'Etat appelle les pharmaciens à baisser les prix des médicaments    Baisse du déficit budgétaire de 57,7%, à fin mai 2021    Jusqu'où peut aller Saïed ?    JO Tokyo 2020 | Escrime (sabre féminin par équipe) : La Tunisie battue par le Japon    JO Tokyo 2020 | Haltérophilie : Ramzi Bahloul termine à la quatrième et dernière place    Etoile du Sahel : les AG évaluative et élective reportées    Transfert : Wajdi Kechrida proche de Salernitana    Entretien avec Nessib ben Radhia Fayrouz, médecin des hôpitaux, spécialiste en pédiatrie à l'hôpital Matri (Ariana): «La contamination des enfants a lieu dans le milieu familial»    Appels à descendre dans la rue: Kais Saied met en garde    JO Tokyo 2020 | Voile : le duo Mahdi Gharbi et Rania Rahali 20e du multicoque mixte nacra 17    Kais Saied appelle à baisser les prix des médicaments    Tunisie : Allègement du couvre-feu    Tunisie – Soldes 2021: Date du début des soldes d'été 2021    Une astronaute Tunisienne sera à bord de la station spatiale internationale ISS, bientôt!    Communiqué de presse du conseil des chambres mixtes    Dream City, Rendez-vous en 2022    Pour cause de Covid-19, l'édition 2021 de Dream City reportée à 2022    Fête de la Femme: La première astronaute africaine envoyée à la station spatiale internationale ISS sera Tunisienne    [TRIBUNE] : Pour un état-major de l'économie    36e Foire internationale du livre de Tunis : Appel à participation    Spectacle "24 parfums": Un site dédié au projet et un film documentaire en cours de réalisation (teaser)    Publication par l'INP des exemples du projet "Vigile" d'inventaire informatisé des collections muséographiques    Festival Hammamet 2021: La pièce de théâtre "Club de chant" de Cyrine Gannoun en ligne    Hédi Dhoukar: L'invitation à réfléchir de Hichem Djaït    Dernière minute : La Maison Blanche « préoccupée » par l'évolution de la situation en Tunisie et appelle au calme    "Mémoire" de Slim Sanhaji et Sabah Bouzouita au FIH2021 dans sa version en ligne    208 migrants clandestins secourus au cours des dernières 48 heures    17 migrants retrouvés morts à bord d'un bateau en route vers les côtes italiennes    150 migrants irréguliers secourus au large de Zarzis    Aux origines de la Nahda: L'Expédition d'Egypte (1798-1801)    Crimes racistes aux Etats-Unis | La fondation russe contre l'injustice monte au créneau    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Léger comme un conte
Parution : “Muhammad le Prophète Homme” de Jaâfar Majed *
Publié dans Le Temps le 02 - 06 - 2010

Il faut le dire d'entrée de jeu : l'auteur de ce livre n'a nullement l'intention de s'adresser à l'élite mais à un lecteur “moyen” qu'une approche scientifique approfondie pourrait rebuter. C'est donc davantage un livre de littérature que de recherche et de polémiques.
Il se contente de raconter l'histoire du Prophète Muhammad essentiellement comme être social : sa naissance, son enfance, sa découverte du monde environnant.
Dès lors, il s'adresse à une jeunesse musulmane tiraillée entre un mode de vie qui briserait ses liens sacrés avec son héritage socio-culturel et un extrémisme qui la rendrait aveugle et sourde. Jaâfar Majed présente le “Prophète comme un modèle du musulman exemplaire dans sa vie privée et sa vie publique”. Une vie d'Homme tout simplement sans miracle ni coup d'éclat à part les marques d'une grandeur exceptionnelle.
Ce n'est donc pas un livre consacré à l'œuvre du Prophète mais à la vie d'un homme qui s'est toujours proclamé égal aux autres dans la mesure où il affirmait qu'il n'était pas exempt d'erreurs… même si la vie des prophètes se distingue de celle du commun des mortels.
A sa naissance, sa mère Amina fille de Wahb avertit son grand père Abd Al Muttalib qui choisit un nom au nouveau venu avant de le confier à Halima du clan des Bani Saâd Ibn Bakr qui le garda en nourrice à El Badiya où se trouvent réunies toutes les conditions d'une croissance vigoureuse et saine, pendant deux années et une saison. Mais une fois à la Mecque elle s'entendit avec sa mère pour le garder encore chez elle où il apprit à mener paître les troupeaux de brebis, en compagnie des enfants de Halima.
“Il n'existe pas de prophète qui n'ait été berger” disait-il. Il revint ensuite à la Mecque, dans la maison de son grand père Abdel Muttalib qui l'enveloppait de sa tendresse. Mais la mort lui ravit ce grand cœur. Il fut à l'abri, quelques temps plus tard, de l'aile protectrice de son oncle Abou Taleb qui l'initia très tôt au commerce par un premier voyage pour le Bilâd Echâm.
C'est lors de cette expédition qu'il rencontra le moine chrétien Bahira que “son oncle entourait d'une protection discrète”.
C'est lors de cette expédition propice à la réflexion et à la méditation que Muhammad se prit à remettre en cause le pouvoir que les habitants de la Mecque prêtaient à leurs idoles.
Il rencontra plusieurs chrétiens avec lesquels il parla de leur foi et engagea plus d'une controverse. Ayant pris conscience de l'aveuglement et des ténèbres où étaient embourbés les siens depuis des lustres, ce fut le mariage qui le sauva du désespoir et de la réclusion volontaire. Pourquoi s'entretuaient-ils ? Pourquoi se résignaient-ils à l'ignorance et à la médiocrité ?
Ce fut Khadija, fille de Khuwayled, issue d'une haute et riche lignée qui lui fit savoir qu'elle souhaitait être son épouse.
Suite à cette narration biographique, Jaâfar Majed nous passe en revue les trois événements marquants qui avaient profondément déteint sur la vie de Muhammad avant la révélation : la guerre d'Al–Fijar, l'alliance (Hilf) de Al-Fudhul et la reconstruction de la Kaâbâ.
Le prophète et la femme, le prophète et la guerre, la politique, l'art de gouverner, les épreuves avec et contre les hommes, l'imagination et le rapport à l'univers, tels sont les autres piliers sur lesquels est fondé ce livre.
Bien qu'il ne verse pas dans la polémique, se contentant de narrer avec sobriété et simplicité la vie et la grandeur d'un homme chez qui une grande partie de l'humanité trouve encore à puiser les sources d'une lumière qui ne s'éteindra pas de sitôt, il nous instruit sur l'époque et la société où le prophète a évolué.
* Ed. Beï El Hikma, 297 p. “Muhammad, le Prophète homme” a été écrit initialement en arabe, puis traduit en français par Mohammad Kamelddine Gaha.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.