Retour sur la cérémonie officielle organisée au Palais de Carthage à l'occasion de la Fête nationale de la Femme    "Mes cheveux doivent être parfaits." Trump a décidé de lever la limite de consommation d'eau dans les douches    Méchichi promet de renforcer les moyens de la Justice, selon l'AMT    Frappes israéliennes intensives sur Gaza    Athènes multiplie les efforts diplomatiques    Kamala Harris colistière de Joe Biden    Nul équitable    Hommage à celles qui donnent la vie...    La galerie Essaadi célèbre la femme    Quatre œuvres lauréates dont un roman en Français    Une exposition en hommage à sa ville natale    Le président de la République au chevet de la comédienne Dalanda Abdou    Ligue 1 : On connaît la date du derby Club Africain – Espérance de Tunis    Mercato – Handball : Nouveau challenge pour Marouène Maggaiez au Qatar    En vidéo: Kmar Ben Soltane parle de son rôle dans l'Albatros    Tunisie: Mutation de la Première Dame à Sfax, explications de l'ancien juge Ahmed Souab    FA Cup: la fédération anglaise supprime les 'replays'    Tunisie: Arrivée du 1er vol charter de Pologne à l'aéroport Djerba-Zarzis    Tunisie: Anas hammadi s'exprime sur le mouvement dans le corps des magistrats [vidéo]    Hssouna Nassfi : ça sera un gouvernement ami des partis politiques    Ces femmes tunisiennes, tireuses d'élite, qui sécurisent les prisons    A Kairouan, l'eau qui donne soif    Fête nationale de la femme | Saïed se rend à Mraïdeya et rencontre les ouvrières agricoles    6 nouveaux cas de coronavirus à Mornag    Tunisie : Kais Said accorde la grâce présidentielle à 73 détenues    Quand Facebook nie avec constance les droits des palestiniens    Un décès dû au coronavirus à Gabès    Algérie : Secousse tellurique à Blida    Tunisie: BicyClean: Opération Mer Propre    Tunisie-Ligue 1: programme de la 20è journée    Le Président Buhari finalise l'adhésion du Nigeria à l'Agence pour l'Assurance du Commerce en Afrique (ACA)    Météo | Températures en hausse    Athlétisme — Journée Nationale de la Femme: Le corps médical à l'honneur    Tunisie : Programme des rencontres de Mechichi pour ce Jeudi    1499 nouveaux cas confirmés et 23 décès en 24 heures au Maroc    CONDOLEANCES: Tarak BEN AISSA    Technopole de Gabès: Aménagement de la zone industrielle de Matmata    EST-CSS : 0-0: Il ne manquait que les buts !    Ligue 1 — 19e journée: Favorable à l'ESM et à l'UST    « Certified Mail » de Hisham Saqr à Cinémadart et Ciné Amilcar: La dépression post-partum en toile de fond    Tunisie: 38 infections locales au coronavirus enregistrées à Gabès    GEOPOLITICUS | Le drame du Liban profitera-t-il aux intérêts de la France ?    Tunisie: 600 millions de dinars de manque à gagner pour la SNCFT    BCT : Hausse de la masse salariale de l'administration 13,5% en 2019    Salon International de la Bande Dessinée de Tazarka 2020: 24e édition digitale du 13 au 16 Août    Economie tunisienne : Le diagnostic de Marouane El Abassi    Tunisair : Nécessité de mise en place d'un plan de sauvetage    Prix Zoubeida Bchir 2019 : Quatre œuvres lauréates dont un roman en français    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Attentat devant une église à Alexandrie
Egypte
Publié dans Le Temps le 02 - 01 - 2011


• Le Caire met en cause des «mains étrangères»
Le Temps-Agences - L'Egypte a mis en cause hier des "mains étrangères" dans l'attentat, "probablement" commis par un kamikaze, qui a fait 21 morts et 79 blessés devant une église d'Alexandrie (nord), deux mois après des menaces d'Al-Qaïda contre la communauté copte égyptienne.
Le président Hosni Moubarak a condamné, dans une allocution télévisée, un "acte criminel odieux qui a visé la nation, Coptes et musulmans", et dénoncé, sans plus de précisions, "l'implication de mains étrangères" dans ce massacre.
La tension est restée vive hier autour de cette église, où des heurts ont opposé à plusieurs reprises policiers et manifestants chrétiens en colère.
L'attaque s'est produite peu après minuit, devant l'église des Saints (Al-Quiddissine) de la deuxième ville d'Egypte, alors que les fidèles commençaient à sortir du bâtiment après une messe de Nouvel An.
Le ministère de l'Intérieur a déclaré que le massacre avait "probablement" été perpétré par un kamikaze.
La bombe, de fabrication locale, contenait des bouts de métal "pour atteindre le plus grand nombre" de personnes, selon un communiqué du ministère.
Les circonstances de l'explosion, "au vu des méthodes dominant actuellement les activités terroristes au niveau mondial et régional, indiquent clairement que des éléments extérieurs ont planifié et suivi la mise en œuvre" de l'attentat, précise le ministère.
Cette formulation évoque les méthodes employées en Irak, sans toutefois le dire explicitement.
L'attentat, non revendiqué, survient deux mois après des menaces contre les Coptes proférées par une branche irakienne d'Al-Qaïda, qui les accuse de séquestrer des femmes de prêtres coptes orthodoxes qui se seraient converties à l'Islam.
A l'intérieur de l'église, le sol était couvert de taches de sang.
Al-Azhar, la grande institution de l'Islam sunnite basée au Caire, a dénoncé cet attentat qui vise selon elle "l'unité nationale égyptienne" et appelé chrétiens et musulmans au calme.
Le vice-président du Conseil supérieur islamique chiite, cheikh Abdel Amir Kabalan a dénoncé à Beyrouth "un acte terroriste et antireligieux", et le patron de la Ligue arabe, Amr Moussa, un acte visant à "porter atteinte à la sécurité de l'Egypte et à sa stabilité".
------------------------------
Appels à l'unité entre Musulmans et Coptes
Le Temps-Agences - Des responsables politiques et religieux de tous bords ont dénoncé hier l'attentat ayant fait 21 morts devant une église copte à Alexandrie en Egypte et appelé à l'unité, Benoît XVI demandant aux dirigeants de défendre les Chrétiens contre l'intolérance.
Lors de la messe du premier de l'an à la basilique Saint-Pierre de Rome, le pape Benoît XVI a demandé hier aux dirigeants du monde de défendre les Chrétiens contre les abus et les intolérances religieuses. La Syrie a dénoncé un "crime terroriste visant l'unité nationale et le pluralisme religieux en Egypte ainsi que dans d'autres pays arabes", alors que le roi Abdallah II a exprimé "le soutien de la Jordanie aux frères en Egypte face au terrorisme".
Au Liban, le Hezbollah a dénoncé "un complot dangereux visant la diversité religieuse dans plus d'un pays arabe et musulman", de même que le Hamas palestinien pour qui "l'attentat est destiné à pousser à la confrontation entre musulmans et chrétiens". La France a elle aussi condamné, rappelant "son attachement au respect des libertés fondamentales dont la liberté religieuse et son soutien aux autorités égyptiennes dans leur lutte contre le terrorisme".
Le patriarche latin d'Al Qods, Mgr Fouad Twal, a appelé hier au "courage" des chrétiens du Moyen-Orient.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.