Ennahdha appelle au limogeage du ministre de l'Intérieur    L'ESSENTIEL | La vérité, si je mens ?    Grève des médecins, pharmaciens et dentistes de la santé publique Tunisiens mardi 25 janvier 2022    Que contiendra le nouveau décret de réconciliation pénale que prépare Kaïs Saïed ?    Express    Mutinerie au Burkina Faso : Renversement de Roch Marc Christian Kaboré ?    Ooredoo récompense les supporters Tunisiens : 15000 dinars à gagner ce samedi    Hausse des revenus de City Cars de près de 46%    Rabat pourrait-il "voler" à Alger l'organisation du sommet de la Ligue arabe?    CAN 2021 | Huitièmes de finale : Le Cameroun en favori !    CAN 2021 : Une sélection fait face à une épidémie de gastro-entérite !!    NEWS | La chute de la Ligue 1 !    CA | Retour de la passion en attendant la consécration : Ici, tout commence !    Abdelkader Maalej: Hommage à Ali Baklouti, le fondateur de La Gazette du sud et Chams el janoub    Produit de consommation de base: Les prix varient d'une région à l'autre !    Tunisie – météo : Ciel passagèrement nuageux et températures stationnaires    Passagers du métro agressés : ce que le suspect a dit en garde à vue    Amen Allah Messaâdi : le rythme des contaminations ne régresse pas    Sur nos écrans l «Al Kahen» de Othman Abou Laban : Le genre dans le mauvais    « Art Expo » à la galerie « Musk & Amber » : Action commune    Seulement 13% des Tunisiens sont diplômés    Kamel Ben Messaoud explique la décision du Tribunal administratif en faveur de Béchir Akremi    STEG : -40% en liquidités, 13 milliards de dette…, pourtant les salariés auront leurs primes    Livres | «Ton absence n'est que ténèbres» de Jón Kalman Stefánsson : Une mosaïque romanesque extraordinaire    Gafsa: Plus de 231 infractions économiques relevées    A Bizerte, 2 400 oliviers seront plantés pour la saison 2021-2022    Daily Brief du 24 janvier 2022: Kaïs Saïed ne semble pas avoir compris qu'il s'est fait remonter les bretelles par Macron !    CAN 2021 : Sur quelles chaînes regarder les matches de lundi ?    Kasserine: L'UTICA menace d'organiser des journées de colère    Le couvre-feu va-t-il être prolongé ? Précisions de Amen Allah Messadi    Coupe de Tunisie : résultats complets des matches du 3ème tour    Youssef Bouzakher : le ministère de la Justice et le pouvoir législatif sont responsables de la situation de l'affaire Akremi    Ettakatol: Saied veut démanteler les institutions de l'Etat    Ammar Mahjoubi: Le caractère fondamentalement inégalitaire de la société romaine*    Tunisie : Le CSM met en garde contre "la diffamation sans précédent de ses membres".    Monde : Le président arménien annonce sa démission    Syrie : 4e jour de combat entre Daech et les Kurdes, plus de 120 morts    Foot-Europe: le programme du jour    Tunisie: Ali Abdi testé positif au Covid19    Evènement "Les Nuits de la lecture" en ligne: 6ème édition sous le thème de l'AMOUR    Le chanteur hip-hop Balti et Elyanna réunis dans une chanson tuniso-palestinienne (vidéo)    Sculpture sur un minéral ancestral, le lapis specularis    Gabès Cinéma Fen 2022: les inscriptions pour les films sont ouvertes    Les crises en Tunisie se sont aggravées depuis que Saïd a limogé Mechichi, selon la Confédération Syndicale Internationale    Coronavirus :Fin des mesures sanitaires en Grande-Bretagne    L'histoire de détermination de la nouvelle conseillère de Kais Saied    Un astéroïde "potentiellement dangereux " passera prés de la terre mardi soir    Le combat d'un résistant septuagénaire palestinien écrasé par une voiture de police de l'occupant    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Participation tunisienne à la Foire internationale du livre du Caire
Publié dans Le Temps le 29 - 01 - 2012

Le stand de la Tunisie à la Foire internationale du livre du Caire qui se tient actuellement dans la capitale égyptienne a retenu l'attention des médias locaux, sachant que 35 éditeurs tunisiens participent à cette grande manifestation.
La délégation tunisienne a organisé des colloques et des exposés dont un exposé intitulé: « de Tahtaoui à Kheireddine, au printemps arabe » par Ali Mahjoub et le colloque « la parole aux femmes » au cours duquel des intellectuelles tunisiennes ont évoqué le statut de la femme. Pour sa part, l'Union des éditeurs tunisiens a organisé un séminaire sur « l'édition et le printemps arabe » en collaboration avec son homologue égyptien, portant sur les défis de l'édition dans le contexte actuel. L'Union a également organisé une rencontre avec les éditeurs égyptiens, pour débattre de questions ayant trait à la coopération, à la libéralisation du livre, à l'attachement aux libertés, au développement des capacités professionnelles et à la protection des droits d'auteur et des droits voisins. La rencontre a débouché sur la signature d'un protocole d'accord de coopération entre l'Union des éditeurs tunisiens et son homologue égyptien. Les éditeurs tunisiens ont assisté aussi à une séance de promotion consacrée à la diffusion électronique. La participation tunisienne à cette foire comporte également des récitals de poésie, des séances de dédicace de livres tunisiens sur la révolution et des représentations théâtrales et cinématographiques. (TAP)

Débat à l'IMA
Le Printemps arabe, la religion et les médias
"Printemps arabe et religion" est le thème d'une rencontre qui sera organisée le 9 février dans le cadre des Jeudis de l'Institut du Monde Arabe à Paris (IMA), qui constituent un espace de réflexion et de débat autour des cultures et des savoirs du monde arabe. Spécialement consacrée à l'examen des révolutions arabes au regard du religieux, cette rencontre informe l'IMA cherche "à interroger l'universalité de la sécularisation en Méditerranée, à travers un dialogue mené entre des experts du religieux des deux rives. Elle vise à questionner l'hypothèse selon laquelle les pays du Sud seraient en train de mettre en place de nouvelles formes de laïcité adaptées à la grande diversité des terrains culturels et religieux qui les caractérisent". La rencontre réunira d'éminentes figures dont Yadh Ben Achour, auteur de "La deuxième Fatiha, essai sur l'islam et la pensée des droits de l'homme", Abdou Filali-Ansary, philosophe, ancien directeur de la Fondation de l'Agha Khan à Londres, auteur de "Réformer l'islam ? " et Régis Debray, philosophe, écrivain, président honoraire de l'Institut Européen en Science des Religions. Dans ce même contexte, les Jeudis de l'IMA ont programmé pour le 16 février une rencontre intitulée "Quel printemps pour les médias arabes?". Face aux interrogations posées sur le rôle des médias dans l'éclosion et la maturation des printemps arabes, "rien ou presque n'a été dit à propos de l'impact de ces événements sur les médias eux-mêmes" écrit l'IMA.
"Les ont-ils émancipés ou, au contraire, les nouveaux pouvoirs issus d'élections libres, se sont-ils accommodé des structures médiatiques monopolistiques habituées à servir les pouvoirs en place ? Or, si des analyses optimistes mettent l'accent sur l'émergence d'une nouvelle culture journalistique arabe qui serait le reflet des nouvelles libertés politiques acquises par les peuples arabes, d'autres vont jusqu'à exalter le rôle de l'individu, qui a su se saisir des nouveaux médias et du pouvoir qui leur est associé, pour construire dans l'autonomie un discours médiatique contestataire. La figure du blogueur incarne plus que toutes les autres ce nouveau journalisme-citoyen dont l'avenir reste à définir", lit-on sur le site de l'IMA. La liste des intervenants comprend Mohammed El Oifi et Soazig Dollet, du bureau Afrique du Nord et Moyen-Orient/Reporters sans frontières, ainsi que des blogueurs arabes. (TAP)

La Tunisie dans la playlist du Festival "Au fil des voix" à Paris
Pour la quatrième édition du festival "Au Fil des Voix" qui se tiendra du 2 au 11 février à l'Alhambra à Paris, deux soirées aux sonorités tunisiennes sont au programme des six soirées de ce rendez-vous des musiques du monde qui invite cette année, une centaine d'artistes parmi lesquels certains présentent leurs premiers spectacles, d'autres confrontent des univers musicaux d'une large diversité, d'un style à l'autre, sans frontières. A la découverte des nouvelles productions discographiques de l'année 2011, le public aura rendez-vous le 4 février prochain lors d'une soirée placée sous le signe "Sixième continent", avec la création artistique "Mélos, chants de la Méditerranée", regroupant les traditions musicales de Tunisie, d'Espagne et de Grèce.
Présentée le 11 juillet 2011 à Dar Chérif à Djerba, le 13 du même mois dans le cadre du Festival Stimmen (Allemagne) et le 29 octobre 2011 au théâtre de la Commune à Aubervilliers (Paris-France) dans le cadre du Festival des Musiques du Monde (13 octobre-13 novembre 2011), "Mélos" est le fruit d'un savoureux mélange de traditions musicales avec des chants traditionnels et des compositions modernes autour de la Méditerranée. Participe à ce concert l'artiste tunisienne Dorsaf Hamdani qui donnera de son côté un concert le 9 février dans la soirée "Emois d'Orient". Chantant les "Princesses du chant arabe", elle interprétera, "la sophistication et la virtuosité d'Oum Khalthoum, les aigus et les goûts révolutionnaires de Fairouz et la profondeur sentimentale et le tropisme dramatique d'Esmahan". Dans "Emois d'Orient" sera présent également Aziz Sahmaoui du Maroc, l'un des fondateurs d'un des groupes phares des années 90 à Paris, l'Orchestre National de Barbès. Il est à signaler que 15 pays participent cette année au Festival "Au Fil des Voix" qui propose de découvrir les nouveaux projets de l'année dont "Mélos" et le trio Chemirani, Ballaké Sissoko et Omar Sosa. Outre "Mélos", lors de la soirée "Sixième continent", le Trio Chémirani, ensemble de percussions persanes, invite dans un dialogue de trois langues, le maître de la kora mandigue, Ballaké Sissoko, célèbre pour sa finesse et son approche ouverte et moderne de l'instrument et pour son goût de la création transculturelle et le pianiste et compositeur Omar Sosa, créateur qui trouve son inspiration dans la musique traditionnelle cubaine, le jazz, le hip hop, ou encore la musique arabe et africaine. (TAP)


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.