Tunisie – Moncef Marzouki sous le coup d'une enquête judiciaire    Tunisie – Najla Bouden se réunit avec les membres de son gouvernement    GB : Un député britannique poignardé à mort dans une église. La piste terroriste n'est pas écartée    Bilan - Covid-19 : 131 nouveaux cas et cinq décès le 14 octobre    Les membres du Grand Jury des JCC    Parlement européen : La plénière du 19 octobre se penchera sur la situation en Tunisie    PSG vs Angers : Où regarder le match en direct et live streaming ?    Communiqué – Une autre voie possible : Informer et sensibiliser sur le choix d'une migration régulière    La championne olympique Raoua Tlili privée de son salaire !    Covid-19 : L'Allemagne retire la Tunisie de la liste des pays à haut risque    Tunisie: Si on ne sait pas où aller, on n'ira nulle part !    L'expertise Bosch au cœur des stations-services Shell    Journée internationale des femmes rurales : La question du transport des ouvrières agricoles reste pendante    Orange Summer Challenge 2021 : L'innovation au service du recyclage des déchets plastiques    Coupes d'Afrique des clubs : programme des matches de vendredi    Revue de la semaine du 8 au 15 octobre 2021: Premier conseil des ministres après la formation du gouvernement    Les préparatifs de la fête du Mawlid à Béja [vidéo]    Par Abdelaziz Gatri : Thomas Sankhara, ou l'Afrique assassinée        Un jour férié à l'occasion des fêtes du Mouled    Journée internationale des femmes rurales : Engagement à défendre les droits des filles partout en Tunisie    Kaïs Saïed commémore le 58ème anniversaire de la fête de l'évacuation à Bizerte    Foot – Premier League : ZIDANE, l'option des saoudiens de NEWCASTLE ?    Soirée Astronomique à la Cité des Sciences à Tunis sous le thème des Exoplanètes    Moody's- Mounira Ayari: C'est la 10e rétrogradation depuis 2011, ne faites pas semblant d'être surpris    Tunis, un gigantesque cadavre pourrissant    Qualifs Mondial 2022 : le Brésil de NEYMAR déroule et l'Argentine de MESSI assure    Gordon Gray: Kais Said n'apprécie pas le principe de la séparation des pouvoirs    Notation : La Tunisie classée dans la case "obligation spéculative de très mauvaise qualité"    Entreprises publiques- L'Etat est un mauvais gestionnaire selon Moez Joudi    Noureddine Tabboubi dénonce les appels à l'ingérence étrangère    Ons Jabeur se qualifie à la demi-finale d'Indian Wells et accède au Top 10    Hichem Ajbouni- Le scénario libanais s'approche à grands pas    Tunisie : Entrée gratuite aux musées et sites historiques vendredi 15 octobre    INLUCC : Les ministres du gouvernement Bouden déclarent leurs biens    Quarts de finale du Tournoi d'Indian Wells :Où regarder le match de Ons Jabeur du 14 octobre    Accès gratuit aux musées, sites et monuments historiques à cette date    Liban : 3 morts et 20 blessés dans une manifestation à Beyrouth    Exposition "La Syncope Du Mérou" de Belhassen Handous à Central Tunis    L'argentin Hernan Crespo limogé du poste d'entraîneur de Sao Paulo    Francophonie : Le Vieux port de Bizerte accueille le concert littéraire "Lectures croisées autour de la mer"    Festival du film d'El Gouna : Le spectacle est maintenu malgré l'incendie    Secousse sismique à Gabès    Oscar 2022 : Le film Tunisien "Fartattou Dhehab" de Abdelhamid Bouchnak en lice pour le meilleur film international    Des hauts gradés de la marine d'Europe et d'Afrique en conclave à Tunis    Le chef de l'Etat assiste à l'éloge funèbre des militaires décédés dans le crash de leur hélicoptère    Nouvelle secousse sismique à Béjà    Jendouba-Bousalem-Béja sur le front de la plaque africaine : ça bouge ! explication    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Regards croisés…
DOCmed lance sa 2ème session à Tunis : du 20 au 25 mars
Publié dans Le Temps le 21 - 03 - 2012

DOCmed qui organise sa deuxième session en Tunisie a tenu un point de presse, hier (lundi 19 mars) à Tunis, auquel ont participé Sihem Belkhoja (Tunisie), Jed Abi Khalil, réalisateur- producteur de documentaires et représentant de l'Association Beirut DC (Liban) et Anne-Marie Luccioni, directrice du programme EuroDoc (France).
Lors de cette conférence, il a été procédé à une présentation du Programme DOCmed qui s'étend sur 3 ans (2011-2012-2013). La première session a eu lieu au Liban en 2011 ; C'est un programme de formation destiné aux professionnels Arabes du secteur documentaire, ayant un projet apte, pour une coproduction internationale. Chaque année, 10 professionnels sont sélectionnés dans 8 pays arabes (Algérie, Egypte, Jordanie, Liban, Maroc, Syrie, les territoires occupés Palestiniens, Tunisie) pour participer à 3 sessions de formation, consacrées à l'analyse des projets, en vue de leur développement, de leur production et de leur diffusion dans les pays du Sud et dans les pays européens. En parallèle aux sessions se tenant dans les pays du Sud, de jeunes producteurs et/ou réalisateurs/producteurs, titulaires d'un projet de film documentaire, ont aussi la possibilité de développer leurs idées, et de bénéficier de l'expertise de producteurs arabes et européens. Le programme DOCmed vise à contribuer à la structuration de la production documentaire au Maghreb et au Moyen-Orient, par la formation à la production et à la coproduction des producteurs de documentaires, à renforcer les compétences des producteurs documentaires du Sud, pour qu'ils puissent soutenir durablement les créateurs et coproduire de nouveaux projets une fois la formation terminée, et tisser ainsi, un réseau durable entre producteurs du Sud et du Nord.
Doc à Tunis, programme initié par Sihem Belkhoja depuis 2006, partage avec d'autres partenaires, en l'occurrence Beirut DC (Liban) qui offre une aide et un soutien aux cinéastes arabes indépendants depuis 1999 à travers la formation, la promotion et l'aide à la production et avec EURODOC (France) qui contribue depuis plus de 10 ans, à la formation et à la mise en réseau de producteurs et de financeurs européens, autour du développement de projets documentaires ambitieux. Le programme DOCmed est en association avec Arte France, chaîne culturelle européenne qui fournit un large éventail de sujets et de types de programmes à des publics de différentes origines culturelles. Là-dessus, Sihem Belkhoja a regretté que les chaînes de télévision nationales ne soient pas encore associées à ce programme. Il a été souligné que DOCmed bénéficie du support de Dubaï International Film Festival (Emirats), festival du film dans le Moyen-Orient, en Asie et en Afrique qui, depuis sa création en 2004, a servi comme plate-forme d'influence aux cinéastes arabes pour faire valoir leur talent, au niveau international, en conduisant le mouvement du cinéma dans la région. DOCmed est également soutenu dans sa mission par Arab Fund for Arts and Culture /AFAC (Liban) : une initiative arabe créée en 2007 qui donne des fonds à des individus et organisations dans les domaines ; cinéma, arts de la scène, Littérature, musique et arts visuels, tout en facilitant les échanges culturels et la coopération dans le monde arabe et international.
Pour cette 2è Session qui se tient en Tunisie, parmi 52 projets présentés, 10 seulement ont été choisis qui sont les suivants : « Compos Mentis » Producteur/Réalisateur: Mohammad Shawki (Egypte), « Contrepoids » Productrice: Jana Wehbe - Réalisateur: Selim Mourad (Liban), « Hinter Tausend Staeben Keine Welt » Productrice: Dalia Souleiman - Réalisatrice: Mariam Mekiwi (Egypte), « Hunna » (Pluriel de Elle en Arabe) Producteur/Réalisateur: Raed Zeino (Syrie), « Je suis athée » Producteur: Lyes Besrour - Réalisateur: Hamza Ouni (Tunisie), « Les brosses ne se reposent pas le dimanche » Productrice/Réalisatrice : Bouchra Zindine (Maroc), « Looking for Essam Abdullah » Producteur: Mouwafak Chourbagui - Réalisateur: Yasser Naeim (Egypte), « Love in Spring Time » Productrice/Réalisatrice: Soudade Kaadan (Syrie), « Waiting for Dawn » Productrice: Jinane Dagher - Réalisatrice: Mary Jirmanus (Liban) et « Remnant of Photos » Producteur: Ibrahim Yaghi - Réalisateur: Khalil Elmuzayen (Palestine).
Durant cette session qui se déroule du 20 au 25 mars, le Groupe 2011, formé de 10 participants (dont une est actuellement emprisonnée en Syrie) va continuer sa session. Le Groupe 2012 comprend 16 participants et 11 jeunes réalisateurs tunisiens. « Notre programme, a souligné Jed Abi Khalil, est essentiellement destiné aux jeunes producteurs, mais il n'empêche que nous donnons la main aux jeunes réalisateurs, en mal de moyens de financement de leurs projets. » Il a également parlé des procédés de financement des films documentaires, en présentant un livre qui comporte tous les Fonds susceptibles de soutenir matériellement les projets arabes en matière de films documentaires. De son côté, Sihem Belkhoja s'est indigné sur le manque d'intérêt dont témoignent les chaînes de télévision tunisiennes quant aux films documentaires : « Jusqu'à présent aucun chargé des programmes n'a été désigné par nos chaînes de télévision pour suivre nos activités. Cela revient sans doute au fait que ces chaînes ne disposent pas de responsables spécialistes en films documentaires, quand bien même nous recevrions pendant cette semaine des envoyés de 12 chaînes étrangères… » A une question que nous avons posée à Anne-Marie Luccioni sur ses attentes de la session de Tunisie, elle nous a affirmé : « Notre objectif, c'est d'abord de rencontrer des jeunes réalisateurs et producteurs tunisiens et puis, de les mettre en contact avec les producteurs et les hommes de télévision qui viennent d'Europe et d'ailleurs, assister à cette session 2012. On a, en ce sens, commencé à créer des liens avec eux afin d'aider ces jeunes producteurs à lancer leurs projets en leur donnant un coup de main… »


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.